International


International
Jeudi 1 Mai 2014 - 17:30

Benoît Moundélé-Ngollo publie Je plaide non coupable, dans lequel il revient sur les propos de ses précédents livres

Benoît Moundélé-Ngollo lors de la présentation officielle à Paris du livre "Je plaide non coupable"Samedi 26 avril, en prélude à la rentrée littéraire de l’association du Collectif des écrivains et auteurs africains (CE2A), Benoît Moundélé-Ngollo a présenté au public parisien son ouvrage Je plaide non coupable à l’hôtel Marriott-Rive gauche Paris. L’auteur, un des présidents d’honneur de l’association CE2A, est considéré comme l’inventeur d’un courant, nommé style qui n’obéit pas aux recommandations académiques classiques, le Snoprac.

Le Snoprac est un courant critique conçu pour pourfendre les antivaleurs. Le dernier ouvrage tend à faire évoluer la perception des sept précédents, « où, à la guise des lecteurs, l’extirpation des concepts narratifs moralisateurs universels n’engagent que les lecteurs qui voudraient ... Lire la suite


International
Jeudi 1 Mai 2014 - 16:00

Sous la bannière de plusieurs partis de la RDC, une manifestation s’est tenue à proximité de l’ambassade du Congo, en France, pour protester contre l’opération « Mbata ya Bakolo ». Les manifestants ont réclamé l’arrêt des expulsions massives de Congolais de la RDC de Brazzaville vers Kinshasa

Après une tentative d’intrusion dans les locaux de l’ambassade du Congo, en France, à l’intersection de la rue Paul-Valéry et de l’avenue Victor-Hugo, dans le XVIe arrondissement de Paris, le mercredi 30 avril entre 14 et 18 heures, une centaine de personnes, maîtrisée par des cordons de CRS, a manifesté fortement sa solidarité aux expulsés de Brazzaville vers Kinshasa.

Réunis sous le label diaspora combattante, les trois partis politiques – UDPS, RCK et Unic – ont dénoncé le traitement inacceptable infligé aux Congolais de la RDC chassés de ... Lire la suite


International
Jeudi 1 Mai 2014 - 16:00

Une chose est de prendre fait et cause pour des compatriotes RD-congolais, que l’on dit « traités comme des malfrats » à Brazzaville, une autre est d’essayer, avec humilité, de se regarder dans le miroir

Il y a plusieurs années en effet que les artistes musiciens du Congo-Kinshasa ne se sont plus produits en Europe. Ce n’est pas par manque d’inspiration ou de contrats de production à Paris, Berlin, Bruxelles et ailleurs dans le Vieux Continent. Bien au contraire, les producteurs sont disponibles et prêts à financer pour que les grands noms de la rumba RD-congolaise affrontent le public du Zénith ou de l’Olympia de Paris.

Il se trouve que, pour des raisons qui ne peuvent pas ne pas être assimilées aux procès d’intention, les « combattants » se sont organisés sur la place de Paris et de Bruxelles pour barrer la route à ces derniers, arguant qu’ils ... Lire la suite


International
Jeudi 1 Mai 2014 - 13:30

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, vient de procéder à la nomination d’Abdoulaye Bathily, du Sénégal, comme son représentant pour l’Afrique centrale et chef du Bureau régional pour l’Afrique centrale (Brenuac), avec pour siège Libreville (Gabon)

Abdoulaye Bathily remplace Abou Moussa du Tchad. Universitaire, ancien ministre et ancien vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, diplomate du système des Nations unies, Abdoulaye Bathily occupait le poste de représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) depuis juillet 2013.


International
Jeudi 1 Mai 2014 - 13:30

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé la tenue de sa 49e réunion annuelle et de la 40e assemblée annuelle du Fonds africain de développement (FAD) à Kigali (Rwanda) du 19 au 23 mai

L’intitulé de la rencontre sera « Les cinquante années à venir : l’Afrique que nous voulons ». La rencontre se déroulera en présence des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrale des 54 pays membres régionaux de la BAD, et de plus de 2 500 délégués représentant les institutions financières multilatérales, les agences de développement, le secteur privé, les ONG, la société civile et les médias.


International
Mercredi 30 Avril 2014 - 19:16

Les maires de deux capitales les plus rapprochées du monde ont décidé de surseoir les opérations d’expulsion des ressortissants de la RDC en situation irrégulière en République du Congo.

 C’était à l’issue de l’entrevue que le gouverneur André Kimbuta a eu, le 28 avril, à Kinshasa avec son homologue de Brazzaville, Hugues Ngouélondélé. Tout en rappelant les liens séculaires. d’amitié et de consanguinité qui unissent les deux peuples, les deux parties ont souligné la nécessité de respecter les prescrits du droit international en matière de refoulement des étrangers en situation irrégulière.

Les policiers coupables de maltraitance sur les refoulés ont été arrêtés et devront répondre de leurs actes devant la justice, a rassuré le maire de Brazzaville avant de présenter ses excuses, au nom de tous les habitants de l’autre rive, à la ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Avril 2014 - 14:15

Après une décennie de brouille entre Paris et Luanda, le président angolais, José Eduardo dos Santos, a entamé le 28 avril une visite officielle de deux jours à Paris. Il y a rencontré des hommes d’affaires, le président du Sénat Jean-Pierre Bel, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, et son homologue François Hollande

José Eduardo dos Santos, dont la dernière visite en France remonte à 2001, était à la tête d’une importante délégation de chefs d’entreprise et de membres de son gouvernement. « L’Angolagate », une affaire de ventes illégales d’armes à l’Angola impliquant, entre autres, les hommes d’affaires Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak ainsi que Jean-Christophe Mitterrand, est à l’origine de la brouille entre Paris et Luanda et de la fermeture du marché angolais, en pleine croissance, aux entreprises françaises.

Le ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Avril 2014 - 13:07

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a émis le souhait, le 28 avril, de voir tous les responsables politiques, religieux et communautaires ainsi que les médias œuvrer davantage à l’apaisement des relations intercommunautaires

Par la même occasion, la force onusienne a demandé aux auteurs des violences, individus ou groupes armés, d’arrêter impérativement ces actes aveugles et délibérés qui « exacerbent les souffrances des populations, aggravent l’instabilité et compromettent les efforts de paix et de réconciliation ».

« La République centrafricaine est à nouveau le théâtre d’une résurgence de la violence », a déclaré Babacar Gaye, chef du Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine, basé à Bangui. « La ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Avril 2014 - 12:27

La date du 8 mai a été retenue par Africa Progress Panel (APP) pour la publication de son étude annuelle sur les progrès en Afrique intitulée « Grain, Fish, Money – Financing Africa’s Green and Blue Revolutions » (céréales, poisson, argent : financer les révolutions verte et bleue d’Afrique), lors du Forum économique mondial pour l’Afrique, qui se tiendra à Abuja, au Nigeria

Selon un communiqué, le rapport de cette année, qui sera lancé par l’ancien secrétaire général de l’ONU, Koffi Annan, et d’autres membres du panel, « avancera que l’Afrique peut et doit déclencher des révolutions verte et bleue dans son agriculture et son secteur de la pêche ». Il mettra en exergue les opportunités que représentent pour l’Afrique la demande mondiale croissante en alimentation et l’importance cruciale de l’agriculture et de la pêche pour les deux ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Avril 2014 - 10:53

L’Afrique du Sud a célébré dimanche le vingtième anniversaire de sa première élection multiraciale. À Brazzaville, le diplomate Richard Baloyi a organisé, le 28 avril à sa résidence officielle, une cérémonie au cours de laquelle il a fait le bilan de ce qui s’est passé depuis l’aube de la liberté, et a souligné l’importance de la coopération entre les deux pays

Devant la délégation de plusieurs membres du gouvernement conduite par le ministre de l’Enseignement supérieur Georges Moyen, des diplomates et d’autres invités de marque, l’ambassadeur de l’Afrique du Sud au Congo a déclaré que son pays avait une belle histoire à raconter, faisant référence à son système électoral stable, à son engagement envers les droits de l’homme et à ses progrès dans le domaine de la santé et de l’aide sociale.

« En célébrant ce jour, juste quatre ... Lire la suite

Pages