Politique


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 17:45

La chambre haute du Parlement a procédé le 28 Octobre à la mise en place de son nouveau bureau en application des dispositions 7 et 12 de son règlement intérieur.  

Le vote  organisé, à cet effet, a donné les résultats suivants.

Président : André Obami-Itou réélu avec 69 voix

1er vice-président : Vincent Ganga, 67 voix

2ème vice-président : Jeanne Émilie Ngoto, 67 voix

1er secrétaire : Philomène Fouty-Soungou, 67 voix

2ème secrétaire : Dominique Lekoyi, 67 voix

1er questeur : Édouard Ngakosso,  63 voix

2ème questeur : Dominique Aloka, 66 voix.

Outre l’élection du bureau, le sénat a rendu publique la composition des commissions permanentes avec les quelques réaménagements intervenus au sein de celles-ci. Quant aux présidents, ils ont pour la plupart été maintenus. C’est le cas de Gabriel Nzambila à la commission défense et sécurité, ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 18:54

Tout le monde s’accorde à dire que la RDC qui a connu sept épisodes de la maladie à virus Ebola de 1976 à 2014 dispose aujourd’hui d’une expertise qui ne souffre d’aucun doute. Forte de cette expérience, la RDC attend la partager avec les pays de l’Afrique de l’Ouest qui font face à l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

C’est ce qui justifie l’ouverture de la session de formation des équipes de riposte contre Ebola ouverte hier par le ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi à l’Hôtel Béatrice. Cette formation intervient après celle des formateurs des équipes qui s’était tenue  du 13 au 25 à l’Unicef. La présente formation qui se  déroule à l’hôtel Béatrice concerne au total 600 personnes qui seront formées en deux vagues de 300 personnes reparties en équipe de 10 à raison de 30 personnes chacune. Au terme de ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 16:37

Attendu cette semaine dans ce territoire du Nord-Kivu, le chef de l’Etat devrait constater la dégradation de la sécurité dans la zone, et l’ampleur du chantier sécuritaire, neuf mois après le début de l’opération « Sukola » lancée contre la rébellion ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF).

Après Kisangani, chef-lieu de la province Orientale, où il est allé inaugurer le nouveau pont Tshopo II, jeté sur la rivière du même nom, le chef de l’Etat s’apprête à gagner le territoire de Beni au nord Kivu. A quelques heures de sa visite dans cette partie du pays, l’effervescence est à son comble, comme l’ont constaté plusieurs sources locales. L’arrivée de Joseph Kabila à Beni, théâtre récemment d’une vague de violence perpétrée par les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), est un motif de consolation pour ses ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 16:45

Le président ougandais a été reçu en audience par le Souverain pontife. Les deux personnalités ont échangé sur les questions de paix et de sécurité en Afrique, exceptées celles qui fâchent.

C’est une visite très protocolaire dans les formes : le président Yoweri Kaguta Museveni a été reçu par le pape François au Vatican lundi matin. Ensuite le chef de l’Etat ougandais s’est rendu à la Secrétairerie d’Etat où il a conféré avec le cardinal-secrétaire d’Etat (Premier ministre) qui avait à ses côtés l’archevêque français Dominique Mamberti, en sa qualité de secrétaire du Saint-Siège pour les Rapports avec les Etats (ministre des Affaires étrangères). Cela fait partie du protocole. Le communiqué diffusé à l’issue de ces différents entretiens relève, lui aussi dans les formes habituelles du protocole, que les entretiens « ont permis ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 15:45

En cas d'échec du processus de désarmement à cette échéance, une action militaire contre les éléments réfractaires de ce mouvement rebelle rwandais est inévitable, a récemment prévenu le représentant spécial du secrétaire général de l‘ONU en RDC.

L’opération de désarmement en cours initiée contre les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) poursuit son bonhomme de chemin malgré les quelques couacs observés dans son exécution. Tout en se félicitant de l’évolution du processus, le représentant spécial du secrétaire général de l‘ONU en RDC a, au cours d’une réunion du Conseil de sécurité tenue lundi et consacrée à ce pays, tenu à réitérer le dernier ultimatum lancé par la Monusco à l’endroit des FDLR. Ces dernières sont astreintes à rendre leurs armes d’ici le 2 janvier, a-t-il rappelé. « Les rebelles ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Octobre 2014 - 18:00

La commission Défense et sécurité de l'Assemblée nationale dans le viseur de la mort. Après le décès d'Anicet Wilfrid Pandou, le président de cette commission, Emmanuel Bété-Siba a trouvé la mort le 26 septembre au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville. Membre du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), il a présidé la session inaugurale du conseil départemental du Pool, le 23 octobre dernier. Député de la deuxième circonscription de Mindouli dans le Pool, Emmanuel Bété-Siba, 71 ans est décédé en plein exercice de son second mandat parlementaire. Il fut président de la Commission affaires juridiques et administratives à la douzième législature. Et, la date de ses obsèques reste à déterminer par les autorités compétentes.


Politique
Lundi 27 Octobre 2014 - 19:15

Le Parlement a rendu, le 27 octobre à Brazzaville, un dernier hommage à Anicet Wilfrid Pandou, député de la 4ème circonscription de Makélékélé. Il a rendu l’âme, le 9 octobre en France, à la suite d’une série d’hospitalisations à Orléans-la-Source en France. 

La dépouille mortelle, escortée par une cohorte de personnes, est arrivée à 13 heures au Palais des congrès. Là, attendaient l’épouse du chef de l’État, Antoinette Sassou N’Guesso, les présidents des deux chambres du Parlement, les parlementaires, le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Hellot Matson Mampouya, ainsi que les cadres et agents du Parlement.

La cérémonie de l’hommage officiel a commencé sous un ton bien triste : « Tel un coup de tonnerre, la douloureuse nouvelle nous parvient très tôt le vendredi 10 octobre. La mort, inattendue, impitoyable, cruelle et ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Octobre 2014 - 16:00

Homme public avec de lourdes charges au niveau local, le nouveau maire de Ouesso ne fait plus mystère de ses ambitions. Très allant avec la presse, il a choisi Les Dépêches de Brazzaville pour se dévoiler et dérouler son programme. « La rigueur et la solidarité en vue des résultats efficaces », tel est son credo.

Les Dépêches de Brazzaville : Maire de Ouesso aujourd'hui, quel sens donnez-vous à cette élection après votre échec aux législatives de 2012 ?

Ghislain Thierry Manguessa Ebome : Mon élection en qualité de Maire de Ouesso a, de mon point de vue, un double sens. En premier, il s’agit d’une réparation citoyenne après ce que vous qualifiez d’échec et qui n’était en fait qu’un hold-up  électoral  qui ne nous a pas permis d’être élu député de Ouesso en 2012. Aujourd’hui, les grands électeurs ont suivi la voix du peuple en ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Octobre 2014 - 13:30

Dans une déclaration rendue publique le 26 Octobre à Brazzaville, l’Union pour un mouvement populaire (U.M.P), un des partis du centre, a déploré sa mise à l'écart lors de l'élection des différents bureaux des conseils.

L'UMP a dit son indignation sur ce qu'elle qualifie de "manque de consensus, d’équité et de partage" conformément aux us et coutumes politiques. Ce parti a aussi mis en exergue la faible représentativité des femmes dans les instances locales nouvellement mises en place malgré les dispositions contenues dans la nouvelle loi électorale. Ceci, alors que la volonté politique maintes fois exprimée par le chef de l’État est d’accorder la place qui lui revient à la femme. L'UMP a une fois encore souligné la logique des appareils qui s’est imposée au détriment de la volonté d’atteindre les objectifs de développement pour le bien-être ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Octobre 2014 - 15:45

L’auteur de la question orale lui a fait remarquer le déficit observé dans la fourniture électrique à Kinshasa et à l’intérieur du pays. Il voulait la transformer à une motion de défiance en vue d’obtenir son départ de la Snel.  

Les prochains jours s’annoncent très pénibles pour l’administrateur-délégué de la Société nationale d’électricité (Snel) sur qui plane le spectre d’une motion de défiance à la chambre basse du Parlement. Auteur d’une récente question orale avec débat initiée à son encontre, Clément Nkanku n’avait pas raté sa cible lors de la plénière du vendredi 24 octobre dernier. Ce député de l’opposition qui tenait à avoir des réponses claires sur le déficit déploré dans la fourniture électrique à Kinshasa et à l’intérieur du pays, avait stigmatisé dans son intervention, la faiblesse managériale de l’actuelle ... Lire la suite

Pages