Politique


Politique
Samedi 22 Mars 2014 - 15:09

Joseph Kabila n’exclut pas le fait que le peuple soit consulté dans le respect de la Constitution sur une ou plusieurs de ses dispositions selon le cas. 

Au sortir de la réunion tenue le 20 mars à Kingakati, plusieurs cadres de la majorité présents à cette messe sont restés dubitatifs sur ce qu’ils venaient d’entendre de la bouche de leur autorité morale. Astreints à la discrétion quant à la perspective des enjeux politiques à venir, la plupart ont préféré ne pas se confier à la presse. Mais il ya eu des fuites de cette réunion stratégique où téléphones, caméscopes et autres enregistreurs étaient interdits d’accès. Au-delà du compte-rendu officiel balancé dans les médias, il y avait bien plus. Aujourd’hui, avec le recul du temps, des langues se délient. La formule lapidaire « le chef de l’État respectera la Constitution » martelée sur ... Lire la suite


Politique
Vendredi 21 Mars 2014 - 18:31

Quatre mois après leur mission d’information et d’évaluation, les experts francophones en séjour de travail à Brazzaville ont rencontré les partis de la majorité présidentielle, le 20 mars, pour leur soumettre leur rapport

Dans leur rapport, les experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui avaient pour mandat d’évaluer le cadre de préparation des élections, ont analysé le contexte et fait des recommandations afin que les scrutins se déroulent dans de bonnes conditions, l’objectif étant d’échanger avec les acteurs politiques, la société civile, ainsi que les partenaires bilatéraux et multilatéraux.

« Il était nécessaire que l’OIF revienne au Congo pour échanger avec tous les acteurs et partager cette analyse afin de chercher ensemble les voies et moyens devant permettre la mise en œuvre d’un certain nombre de projets ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 18:09

Après la tenue de l’assemblée générale élective le 5 mars dernier, qui a mis en place les nouvelles instances chargées de conduire aux destinées du Parti congolais du travail (PCT) à Brazzaville, le conseil fédéral a procédé, le 20 mars, à la passation de consigne entre le président sortant, Gabriel Oba-Apounou, et le nouveau promu, Gabriel Ondongo

La cérémonie qui a eu pour cadre le siège communal du PCT, a connu la participation des membres du bureau politique ainsi que ceux du Comité central de cette formation politique. Faisant le bilan de son action, le président sortant du comité du parti de la ville de Brazzaville,  Gabriel Oba-Apounou, a présenté devant l’ensemble des responsables, le tableau du comité du parti de la ville capitale.

« Le parti était organisé du haut jusqu'en bas. Au-dessus, il y avait un comité du parti, suivi d’un ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 16:12

Le sextuor composé exclusivement des élèves de l’Institut des arts et des spectacles a fait très bonne figure à son premier grand concert public livré, le 18 mars, au Centre Wallonie-Bruxelles.

Six des dix morceaux du répertoire de la soirée étaient des compositions personnelles du jeune jazz band. Pour sa première sortie, Vijana Jazz a tenu à laisser ses marques. Dans la section rythmique, il fallait compter sur Danny Ngunga à la batterie, Dedieu Munene à la basse, Chérubin Ngemba à la guitare, Isaac Singi aux percussions et Doxa Landu au piano, tandis que la section mélodique était tenue par le saxophone de Jean-Louis Musumba.

Le public très enthousiaste à l’écoute du sextuor ne manquait pas de l’encourager par ses acclamations à la fin de chaque morceau. Des fois même , il n’attendait pas la fin, enchanté par les influences musicales locales ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 15:20

Pour le directeur du bureau politique de cette formation politique, cette action vise le retour au front de leur rassemblement pour un combat idéal.

Le directeur du bureau politique du Mouvement national congolais/ Lumumba (MNC/L), Joseph Bula-Bula Onya, a signé le retour de ce parti au front politique. Il a battu, au cours de la conférence de presse qu’il a tenue, le 20 mars, dans sa résidence de l’UPN, un rappel de troupes en direction de tous les Lumumbistes « égarés ou non », de la jeunesse congolaise ainsi que des femmes et filles « soucieux de faire du Congo une oasis de paix, pour pérenniser la vision prophétique de Patrice-Émery Lumumba ». « Nous avons l’obligation de relancer le MNC et le reclasser dans le concert de combats politiques pour la reconquête du pouvoir », a rappelé le directeur du bureau politique de cette formation politique.

Pour ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 14:54

Le document permettra de mesurer le niveau de développement du pays en termes de tous les indicateurs économiques et sociaux.

Dans son engagement de fonctionner comme un État normal et  des normes universelles, la RDC s’attelle à confectionner son rapport national sur le développement humain pour l’année 2014. Le lancement des travaux d’élaboration de ce document stratégique a eu lieu le 18 mars en présence du ministre du Plan, Célestin Vunabandi Kanyamihigo. Le nouveau rapport sera le quatrième de la série qu’aura à élaborer le gouvernement, le tout dernier ayant été publié en 2010 avec pour thème : « La décentralisation et la gouvernance démocratique face à l’impératif du développement humain ».

C’est depuis 2002 que le pays s’est engagé sur cette voie avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et d’autres ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 14:47

Faisant fi des scenarii concoctés par les bonzes du régime pour garantir à Joseph Kabila un troisième mandat successif, les opposants, eux, plaident pour que les engagements pris par les concertateurs soient respectés et que l’article 220 de la Constitution ne soit ni touché ni révisé.

Le débat continue d’enfler au sein de la classe politique congolaise au sujet de la représentation de Joseph Kabila en 2016 aux fins de briguer un troisième mandat au mépris de l’article 220 de la Constitution. En lieu et place de l’intéressé aphone sur la question, ce sont ses lieutenants de la majorité qui donnent de la voix sur fond de contradiction quant à la position à suivre. Jamais le camp présidentiel n’a été aussi secoué dans sa cohésion eu égard aux approches divergentes développées par ses cadres n’ayant pas tous la même perception des enjeux. Deux ... Lire la suite


Politique
Jeudi 20 Mars 2014 - 10:00

La journée du 18 mars, journée du souvenir pour le Parti congolais du travail (PCT) et le peuple congolais, a fait réagir André Obami-Itou, président du Sénat et membre du bureau politique de ce parti. Évoquant le trente-septième anniversaire de la disparition du commandant Marien Ngouabi, son fondateur, il a déclaré qu’aujourd’hui comme hier, l’objectif du PCT était de servir le peuple et de promouvoir l’intérêt général

André Obami-Itou, qui avait co-animé la veille du 18 mars une tribune télévisée avec Maurice Claude Malela Soba et Jean-Pierre Ngombé, responsables du PCT et anciens collaborateurs de l’illustre disparu, est revenu pour Les Dépêches de Brazzaville sur le parcours de Marien Ngouabi. Il a notamment évoqué la création du Mouvement national de la révolution (MNR) en 1964, dans lequel le jeune capitaine Marien Ngouabi fut l’un des ... Lire la suite


Politique
Mercredi 19 Mars 2014 - 18:01

Impatients de voir leur département s’arrimer à la modernité, à l’image d’autres, des cadres natifs de la Lékoumou ont rencontré le 18 mars, à Brazzaville, le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, Jean-Jacques Bouya. Avec le président du comité technique de la municipalisation accélérée, les cadres de la Lékoumou ont passé en revue l’ensemble des projets retenus pour développer ce département

Dans son exposé liminaire, le ministre Jean-Jacques Bouya a fait savoir aux cadres de la Lékoumou que deux types de travaux étaient prévus dans leur département, comme cela se fait partout ailleurs. Il s’agit des projets dits « préfectoraux » et « grands travaux ».

Dans l’exécution de ces deux types de projets, a souligné Jean-Jacques Bouya, la priorité est accordée aux grands travaux, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 19 Mars 2014 - 17:15

La coalition de la structure exhorte le numéro un de  cette province à s’inscrire sur la voie de la normalité en démissionnant afin de contraindre la Céni à organiser des élections.

Depuis quelques temps, le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, a maille à partir avec la société civile locale qui l’oblige à passer la main étant entendu qu’il est hors mandat. C’est le lundi dernier que la coalition de cette structure a exhorté le numéro un de la province du Katanga à s’inscrire sur la voie de la normalité en démissionnant afin de contraindre la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à organiser des élections. Les membres de la société civile katangaise estiment en effet que leurs élus ayant dépassé les limites constitutionnelles ne peuvent plus engager les populations dont ils continuent à se réclamer indument. Outre le ... Lire la suite

Pages