Société


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 21:23

Une formation de deux jours est organisée en leur intention à Kinshasa sur la rédaction des alertes.

Les correspondants provinciaux de Freedom for journalist (FFJ) suivent, du 10 au 11 septembre, à l’hôtel Continental House, à Lingwala, une formation sur la rédaction des alertes. Cette session soutenue par Open society initiative for South Africa (Osisa) vise à les outiller en vue de bien remplir leur tâche dans la défense et la promotion de la liberté de la presse dans leurs provinces respectives et dans le pays.

La formation est assurée par un spécialiste en presse écrite, le Pr Georges Wawa Sayal, enseignant à l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (Ifasic), Me Christophe Manzanga, expert Médias à Albany associates, et Emmanuel Kabongo, ancien rédacteur d’alertes sur la violation de la liberté de la presse.

Maîtriser ... Lire la suite


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 15:45

Lancée le 11 septembre, et sous la supervision d’Antoine Bazabakani, directeur départemental de l’élevage du Kouilou, cette opération va s’étendre jusqu’au 28 octobre

 Il s’agit là, d’une campagne de vaccination du bétail contre les maladies prioritaires, en l’occurrence, la peste des petits ruminants (PPR), à savoir les ovins et les caprins, et la maladie de Newcastle (NC). « L’objectif visé est de réduire la prévalence de cette pathologie et de bien la contrôler durablement », a déclaré Antoine Bazabakani. Pour des raisons météorologiques et du fait des conditions difficiles d’accessibilité dans certaines localités du Kouilou, les districts de Kakamoéka et de Nzabi ont été retenus en premier.

Il faut dire que la peste des petits ruminants est une maladie virale très contagieuse qui attaque les ovins et les caprins ; elle est ... Lire la suite


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 21:03

À l’instar d’autres pays du monde, la République démocratique du Congo (RDC) a fêté le 10 octobre la Journée mondiale de la vue sur le thème «La santé oculaire universelle » avec comme action «Faites tester vos yeux».

Plusieurs activités ont été organisées à cet effet par le Programme national de la santé oculaire et de la vue (PNSOV): la marche pour les relais communautaires, le témoignage des aveugles, des messages de sensibilisation.

C’est au stade municipal de la commune de Masina que cette journée a été célébrée. En présence de plusieurs personnalités dont le secrétaire général à la Santé publique, le Dr Mukengeshay Kupa, et du directeur du PNSOV, le Dr Émile Makwanga.

Pour le directeur du PNSOV, la célébration de cette journée offre «l’opportunité de se souvenir des milliers de personnes qui sont privées de leur droit à la ... Lire la suite


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 14:23

La déclaration d’Addis-Abeba issue de la Conférence régionale africaine sur la population et le développement, qui s'est tenue du 30 septembre au 4 octobre, n’a pas suscité le consentement de tous les pays participants 

Le Congo représenté à cette conférence par le ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique, Anatole Colinet Makosso, compte parmi les vingt-quatre pays sur trente-deux qui ont émis des réserves sur l’interprétation ultérieure des articles 15, 17 et 35 portant sur l’orientation sexuelle. « L’interprétation ultérieure de ces dispositions peuvent contraindre les États à conformer leurs politiques à la déclaration d’Addis-Abeba. Par ailleurs, le Congo est fortement attaché aux valeurs culturelles, religieuses et morales. Nous avons émis des réserves sur ces articles qui cachent l’institutionnalisation de la pratique de ... Lire la suite


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 12:32

La Mouvance des abolitionnistes du Congo, dont la coordination est assurée par Gatien Clotaire Bongolo, a appelé, le 9 octobre à Brazzaville, les autorités congolaises à supprimer la peine capitale

« Il est vrai que le Congo ne pratique plus la peine de mort : c’est un pays abolitionniste de fait, c’est-à-dire que dans la pratique, il n’y a plus de peine de mort. Mais le Code pénal congolais n’a pas encore effacé totalement les articles liés à la peine de mort. En outre, le Congo a été élu en 2011 membre du Conseil des droits de l’homme », explique Gatien Clotaire Bongolo.

Il a également convié la presse nationale internationale travaillant à Brazzaville à relayer, comme à l’accoutumée, les activités relatives à la onzième Journée mondiale contre la peine de mort.

Dans le cadre de cette journée, célébrée tous les 10 octobre, la Mouvance des ... Lire la suite


Société
Jeudi 10 Octobre 2013 - 11:15

En lien avec la Journée mondiale de la contraception, célébrée il y a quelques jours sur le thème « Jeune, pour ne pas gâcher ton avenir, un seul secret : la contraception », l’Association congolaise pour le bien-être familial (ACBEF) a lancé auprès des jeunes une campagne de sensibilisation sur les méthodes contraceptives modernes

Près de quatre mille jeunes filles et garçons des quatre arrondissements de Brazzaville (Moungali, Mfilou, Bacongo et Talangaï) ont été sensibilisés à l’intérêt des méthodes contraceptives modernes.

Cette campagne a pour objectif de présenter les méthodes contraceptives existant au Congo et, surtout, de faire comprendre aux jeunes filles et jeunes garçons que l’usage des spermicides, du contraceptif d’urgence Norlevo, de la pilule, du stérilet, des produits injectables, des implants et des préservatifs ne comporte pas ... Lire la suite


Société
Mercredi 9 Octobre 2013 - 18:44

La Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Fiacat) et l’Acat Congo ont invité le gouvernement congolais et les autres États à abolir la peine de mort dans les plus brefs délais et pour tous les crimes

Depuis 2003, l’humanité célèbre le 10 octobre de chaque année la Journée mondiale contre la peine de mort. À la veille de cette célébration, la Fiacat, une organisation non gouvernementale internationale de défense des droits de l’homme luttant pour l’abolition de la torture et de la peine de mort, et l’Acat Congo ont rappelé, dans une déclaration rendue publique, qu’aucune étude scientifique n’a pu démontrer que le taux de criminalité est lié à l’application de la peine de mort.

C’est ainsi qu’elles ont demandé au Congo et aux autres États de ratifier le deuxième Protocole facultatif se ... Lire la suite


Société
Mercredi 9 Octobre 2013 - 18:00

L’administrateur-maire de cette localité située à 45 km de Brazzaville, dans le département du Pool, a, dans un entretien avec Les Dépêches de Brazzaville, indiqué que l’assainissement de la ville restait sa priorité

Nommée il y a plus de deux ans à la tête de la communauté urbaine d’Ignié, Jacqueline Kimbembé Malanda a mis l’accent dès sa prise de fonction sur l’embellissement de la ville. Selon elle, sans la salubrité rien ne peut se faire. Après l’assainissement, elle entend passer à la seconde étape : le traçage des rues, la délimitation de parcelles et le lotissement. Car, dit-elle, Ignié qui était hier un village est devenue rapidement une communauté urbaine : « Il y a donc de nouvelles habitudes à prendre pour la population. Il s’agit, par exemple, de s’équiper de toilettes modernes, de respecter les sept mètres de ruelles et de ne ... Lire la suite


Société
Mercredi 9 Octobre 2013 - 17:26

Les deux structures ont, à cette occasion, souligné « la nature inhumaine et cruelle de cette sanction inutile et son incapacité à prévenir la criminalité ».

Dans une déclaration conjointe faite le 10 octobre, à l’occasion de la célébration de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, et la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangère et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, ont réaffirmé la ferme opposition du Conseil de l’Europe  et de l’Union européenne à la peine capitale. « Si la tendance abolitionniste croissante constatée à l'échelle planétaire est pour nous une source d'encouragement, la reprise des exécutions et la levée de moratoires en vigueur depuis des dizaines d’années en différents endroits du monde montrent ... Lire la suite


Société
Mercredi 9 Octobre 2013 - 16:00

Ce fléau, qui paralyse le développement physique et cognitif des enfants et des femmes en âge de procréer, réduit à 40% le produit intérieur brut (PIB). Pour combler ce déficit, les décideurs, réunis le 8 octobre à Brazzaville, ont adopté le plan d’action 2014-2017 de lutte contre la malnutrition chronique et marqué l’adhésion du Congo à l’initiative Scaling Up Nutrition (SUN)

Sous la houlette du secrétaire général de la présidence, Jean-Baptiste Ondaye, les conférenciers ont rappelé le lien entre le développement du capital humain et la lutte contre la malnutrition. « Notre volonté est de contribuer aux multiples efforts de lutte contre la malnutrition chronique au Congo. Une meilleure nutrition contribue à l’accroissement du capital humain aussi bien par la formation des enfants que des adultes et à l’amélioration de leur état de santé. ... Lire la suite

Pages