Opinion

  • Éditorial

J - 4

Mercredi 12 Juillet 2017 - 20:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


À quatre jours du premier tour des élections législatives et locales qui marqueront l'année 2017, l'attention des observateurs se porte tout particulièrement sur l'organisation matérielle du scrutin. De celle-ci, en effet dépendra la régularité de la vaste opération qui permettra de renouveler les instances électives de la nation congolaise et donc d'asseoir notre jeune démocratie sur des bases plus solides encore que par le passé.

Sans entrer dans le détail disons que tout indique aujourd'hui que le jour du vote, dimanche donc, les très nombreux bureaux de vote qui quadrillent le territoire national seront en mesure d'accueillir les électrices et les électeurs dans les meilleures conditions possibles. Listes électorales, bulletins de vote, urnes, registres, documents écrits et électroniques destinés à enregistrer les résultats du scrutin seront, semble-t-il, à la disposition en temps voulu des élus et des fonctionnaires chargés de veiller à la bonne exécution de l'opération. Si bien que ce premier tour devrait se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Ce constat est d'autant plus important que le double scrutin dont nous allons vivre le premier tour sera observé avec une attention particulière en raison de son impact sur la vie politique du Congo. Marqué par le nombre élevé, très élevé des femmes et des hommes qui aspirent soit à être reconduits dans leurs fonctions, soit à obtenir un siège dans l'une ou l'autre des assemblées concernées il pourrait bien nous réserver quelques surprises en modifiant profondément les rapports de force au sein de la majorité comme au sein de l'opposition.

D'où l'importance que revêt la mise en place dès à présent, dans tous les bureaux de vote, des matériels et des documents nécessaires pour la bonne tenue du scrutin. D'où aussi la nécessité de faire en sorte que les résultats du vote bureau par bureau, circonscription par circonscription soient acheminés le moment venu en toute sécurité et rapidement vers Brazzaville, notre capitale, où sera rendu public dès le début de la semaine prochaine le choix des électeurs à l'échelle nationale.

Jamais un sans-faute, ou presque, n'a été aussi important dans la vie de notre nation. 

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 19/9/2017 | Remise en ordre
▶ 18/9/2017 | Manhattan
▶ 16/9/2017 | Savoir
▶ 14/9/2017 | U.P.A.D.S.
▶ 13/9/2017 | P.C.T
▶ 12/9/2017 | Confiance
▶ 11/9/2017 | Ingérences
▶ 7/9/2017 | Actifs encore ...
▶ 6/9/2017 | Actifs