Opinion

  • Éditorial

Rapport

Samedi 20 Octobre 2018 - 18:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Convaincre les citoyens congolais que la sortie de crise est proche et que, par conséquent, chacun doit relancer dès à présent ses activités même si les tensions financières demeurent bien réelles est de toute évidence, aujourd’hui, l’une des actions que les autorités de la République devrait, selon nous, inclure en priorité dans leur programme.

Ceci pour au moins les deux raisons suivantes : d’abord parce qu’en agissant ainsi, elles achèveraient de convaincre nos partenaires extérieurs que le temps est venu de conclure les accords de longue durée en préparation depuis des mois, ensuite parce qu’elles mettraient fin à la morosité qui s’est emparée de la société civile et qui paralyse fortement l’économie nationale.

Ce diagnostic étant posé, la conclusion qui en découle de façon évidente est la nécessité de rapporter de façon aussi constante que précise les actions qu’entreprend la puissance publique dans le but de redresser les finances de l’Etat, de mettre de l’ordre dans sa gouvernance interne, d’aider la société civile à se mobiliser afin de  relancer au plus vite l’économie nationale. Cette tâche peut, ou plus exactement devrait, être conduite dans deux champs différents : celui des assemblées parlementaires, Assemblée nationale et Sénat, celui des simples citoyens que nous sommes.

La Constitution qui régit notre République étant aussi claire que précise pour ce qui concerne le premier point, la communication avec les élus ne pose pas de véritable problème. L’information du grand public, en revanche, est plus difficile, plus complexe car elle s’adresse à un monde très divers, très dispersé dont il est d’autant plus difficile de capter l’attention que celle-ci se porte plus volontiers sur les réseaux sociaux et leurs « fake news » que sur les canaux officiels.

Mettre en place un dispositif qui soit accessible à tous et qui rende compte, de façon concrète, des actions entreprises par l’Etat dans tous les domaines d’activité est certainement aujourd’hui une tâche essentielle dont la mise en œuvre permettrait de convaincre le peuple congolais qu’il chemine sur la bonne voie et que son avenir est donc assuré.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 14/11/2018 | Responsabilités
▶ 13/11/2018 | Réécriture
▶ 12/11/2018 | Forum
▶ 9/11/2018 | Pivot
▶ 8/11/2018 | Que dire ?
▶ 6/11/2018 | Réparer ?
▶ 6/11/2018 | Itinérance
▶ 3/11/2018 | Calvaire
▶ 3/11/2018 | Bassin du Congo