Voyages à travers le monde: quarante-trois destinations d'accès facile pour les Congolais de la RDC

Lundi 15 Octobre 2018 - 13:50

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le cabinet britannique Henley & partners a publié, le 9 octobre, Henley passport index, son classement établi à partir des données de l’Association internationale du transport aérien (IATA), en fonction des passeports qui permettent de voyager plus facilement dans le monde en ayant accès à plusieurs pays sans visa ou avec un visa automatique à l'arrivée.

 

 

Les Seychelles, sur le continent africain, arrivent en première position sur la liste et se classent 25e au monde avec cent cinquante-deux destinations sans visa ou avec visa direct à l’arrivée. Ce pays est suivi de Maurice, 31e au rang mondial, avec cent quarante-six destinations, et de l’Afrique du Sud, 52e au monde avec cent deux destinations.

Pour sa part, la République démocratique du Congo (RDC) est classée 98e à l'échelle mondiale sur cent six pays et 48e en Afrique sur cinquante-quatre pays. La République du Congo, pour sa part, se trouve à la 94e position dans le classement mondial et occupe la 45e place en Afrique.

En Asie, les Congolais de la RDC peuvent avoir accès sans visa ou avec un visa à l'arrivée dans les pays suivants : Bengladesh, Cambodge, Macao (SAR China), les Maldives, le Nepal, les Philippines, Singapour, Timor-oriental.

En Afrique, ils peuvent voyager facilement dans des pays tels: Bénin , Burkina Faso, Burundi, Cap vert, République centrafricaine, Comores, Djibouti, Ghana, Guinée-Bissau, Kenya, Madagascar, Mauritanie, Maurice, Mozambique, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Somalie, Tanzanie,Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe.

En Océanie, l'accès sans visa ou avec visa à l'arrivée est possible aux îles Cook, en Micronésie, Niue, les Palaos, Samoa etTuvalu. Dans les Caraïbes : Saint Domingue, Haïti ainsi que Saint- Vincent-et-les-Grenadines.

En Amériques, les Congolais peuvent accéder facilement à la Bolivie et à l’Équateur. Pour le Moyen-Orient, seul l'Iran est accessible pour les ressortissants de la RDC sans visa ou avec un visa à l'arrivée.

Pour les Congolais de Brazzaville, quarante-sept destinations sont accessibles.

Suppression des visas à la Cémac, une source d'optimisme

Selon Ryan Cummings, directeur de Signal Risk, une société de conseil en gestion des risques politiques et de sécurité basée en Afrique du Sud, Seychelles et Maurice continuent à être au top du classement en Afrique, en raison du maintien d'accords de dispense de visa avec les pays de l'espace Schengen ainsi que de leur propre politique de visas relativement ouverte, généralement réciproque. Les Seychelles, qui se font passer pour une destination totalement exempte de visas, ont obtenu des dispenses de visa accordées par les gouvernements de la Thaïlande et de l’Angola au premier trimestre de 2018. En outre, Maurice a conclu un accord d'exemption de visa avec la Nouvelle-Zélande en avril dernier. 

Pour Ryan Cummings, bien qu'une bonne partie de l’Afrique reste à la traîne en ce qui concerne l’accessibilité de ses passeports, il y a de quoi être optimiste. L'accès sans visa à l'extérieur du continent est encore limité, explique-t-il, mais les États africains déréglementent de plus en plus les réglementations relatives aux visas pour leurs homologues continentaux et l'Angola en est un bon exemple. Il a récemment supprimé l'obligation de visa pour neuf pays africains: le Lesotho, Madagascar, le Malawi, le Cap Vert, São Tomé et Príncipe, le Maroc, le Swaziland, l'Algérie et la Zambie. De même, fait savoir l'expert, l'engagement de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac) d'accorder des dispenses de visa aux détenteurs de passeports de ses États membres (Cameroun, Guinée équatoriale, République centrafricaine, Congo-Brazzaville, Gabon et Tchad) pourrait également être repris par d'autres blocs politiques régionaux cherchant à promouvoir la vision de l'Union africaine d’augmenter le commerce et les voyages interafricains, comme indiqué dans son mandat au titre de l’Agenda 2063.

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

Photo 1: Passeport de la RDC Photo 2 : Passeport de la République du Congo

Notification: 

Non