Environnement


Environnement
Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:45

Eric Raulet, Directeur du développement et des projets en charge du programme Eco Plus et Lambert Okoko, attaché au service communication ayant animé le stand Eco-Oil Energie S.A. au « One Planet Summit » donnent leurs avis respectifs.

Photo de groupe à l'issue de la conférence de presse Eco-Oil Energie S.A. à la COP23 à Bonn en AllemagneLes Dépêches de Brazzaville: Qu’avez-vous retenu de votre participation au nouveau sommet de Paris ?

Eric Raulet: En rentrant de Bonn, nous avons eu l’impression d’avoir vécu la mise en place d’une préconisation de l’accélération des actions susceptibles de limiter le réchauffement. Mais, de nos stands, ou des négociations dans les pavillons, on sentait, en même temps, un découragement et une résignation générale. Le sommet de Paris est arrivé à point nommé pour relancer la dynamique de la COP21. Le « One Planet Summit » a connu de nouvelles propositions de financement du monde économique pour l’économie verte.

... Lire la suite


Environnement
Jeudi 14 Décembre 2017 - 12:30

 La ministre congolaise du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, a fustigé, dans une communication faite le 13 décembre, à Paris, la tenue de « One Planet Summit » à Paris, une énième rencontre sur le climat où les organisateurs n’ont pas pris en compte les atouts climatiques de son pays dans l’entité du Bassin du Congo vis-à-vis du reste du monde.

Arlette Soudan-Nonault du Congo et Nezha El Ouafi du Royaume du Maroc, deux ministres en charge de l'environnement à l'issue de la communication à Paris sur le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo En préambule de sa conférence de presse, Arlette Soudan-Nonault a tenu à énumérer les principales caractéristiques géographiques de la République du Congo. « Le Congo est synonyme d’une hydrographie importante avec un fleuve du même nom, second après l’Amazone pour son débit » ; « synonyme des forêts tropicales les plus riches en biodiversité » ; « synonyme d’une tourbière qui constitue la plus importante des tropiques et regroupe 30% du dioxyde de carbone des tourbières ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 14 Décembre 2017 - 12:45

Parmi les start-ups de la nouvelle génération d'entreprises innovantes décidées à prendre part à la révolution verte et venues le montrer aux décideurs du climat à Paris figure celle de la Congolaise de la diaspora Vanessa Mavila.

Vanessa et Grégory Christopher Mavila lors de la visite du stand GENN Congo BTP à la WORLD Efficiency Solutions de Paris par les ministres Arlette Soudan-Nonault du Congo et Nezha El Ouafi du Royaume du MarocIl est désormais établi que, pour la révolution verte, l’axe essentiel pour l’humanité tout entière est de prendre, chacun à sa manière, sa part d’initiative. Chacun doit entreprendre des choses sans attendre les États qui, eux, COP après COP, montrent leurs limites.

Pour Vanessa Mavila, âgée de 30 ans, résidant à Château Thierry en France, le choix s’est porté, en collaboration avec l’entreprise GENN Congo BTP, sur un projet écotouristique à réaliser aux portes de l’Equateur, en République du Congo.

Au village Eboko, petite bourgade située sur la route de Makoua-Ouesso, près de Boya, la Congolaise a prévu de ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 13 Décembre 2017 - 19:45

Le président français, Emmanuel Macron, veut faire du sommet sur le climat un rendez-vous annuel. Douze engagements non contraignants ont été pris par l'ensemble des participants. 

 

1 et 2. Pétrole et gaz

La Banque mondiale (BM) arrête de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz. 

3. Charbon

L'assureur Axa renonce à assurer et à investir dans toute entreprise engagée dans la construction de centrales à charbon. Il compte accrroître à hauteur de 9 milliards d'euros ses investissements "verts" d'ici à 2020. D'ici à 2025, la banque néerlandaise Ing ne financera plus que les producteurs d'électricité utilisant moins de 5% de charbon. 
4. Adaptation climatique
La fondation Bill Gates va consacrer 315 millions de dollars à la recherche en agriculture pour aider les plus pauvres, notamment en Afrique, à s'adapter au changement ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 13 Décembre 2017 - 18:30

En marge des négociations du sommet sur le climat, organisé conjointement par la France, les Nations unies et la Banque mondiale sur l'Ile Seguin, en banlieue parisienne, sont dressés des stands, du 12 au 14 décembre, au Palais des congrès de la Porte de Versailles. Au stand de Eco-Oil Energie S.A, le leitmotiv sur le climat demeure de mettre en avant une volonté susceptible d’être un accélérateur de développement agricole.

COP21 stand Eco-Oil Energie S.A. Parc des expositions de la Porte de Versailles en décembre 2017Au travers du programme « Ecoplus », il s’agit de contribuer à la diminution de la dépendance alimentaire du Congo en facilitant et provoquant la mise en culture de milliers d’hectares de terres agricoles cultivables, indiquent les animateurs du stand.

Et de rappeler que, dans un tel respect de l’environnement, ce programme a pour objectif de redynamiser des filières autrefois productives et rentables, et d’améliorer les conditions de ... Lire la suite


Environnement
Mardi 12 Décembre 2017 - 15:50

Deux ans après la COP 21 de Paris, le président français Emmanuel Macron a convié ses pairs à un nouveau sommet sur le climat pour redynamiser l'accord de Paris après le retrait des Etats-Unis. L'Afrique attend toujours les 100 milliards de dollars promis.

100 milliards d'ici à 2020. Ce fut l'engagement pris par les Etats du Nord en 2015, pour éviter que le réchauffement de la planète ne dépasse 2 degrés durant ce siècle, pour financer la transition et aider les pays pauvres à s'adapter au réchauffement climatique. Deux ans plus tard, 170 pays sur 190 ont ratifié l'Accord de Paris. Mais  les engagements  restent faibles pour influer la hausse des émissions de gaz à effet de serre.

Si  la dynamique est faible, quelques initiatives positives  ont été créées. C'est le  cas d'une alliance de vingt pays, dont la France, le Royaume Uni, le Canada, etc, pour sortir ... Lire la suite


Environnement
Samedi 9 Décembre 2017 - 17:24

Groupes armés et braconniers exercent une "pression énorme" sur les espèces sauvages, notamment les éléphants, dans les aires protégées d'Afrique centrale, révèle une nouvelle étude publiée le 8 décembre.

Selon le rapport de l'ONG Traffic, qui se concentre sur trois parcs nationaux aux confins de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Centrafrique, le "braconnage est répandu dans toute la région et ses principaux auteurs sont des groupes armés non étatiques, des acteurs étatiques, des éleveurs armés et des braconniers indépendants". Ces acteurs, en particulier "l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), les Janjaweeds (milice soudanaise) et d’autres milices non étatiques", exercent une "pression énorme sur les populations d’espèces sauvages dans ces aires protégées", les parcs de la Garamba et Bili (dans le nord de la RDC), ainsi que la ... Lire la suite


Environnement
Lundi 11 Décembre 2017 - 13:45

Arlette Soudan Nonault a expliqué l'importance pour le pays d'être représenté au plus haut niveau aux assises du 12 décembre, dans la capitale française, par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso,  également président de la Commission climat du Bassin du Congo.

D’emblée, la ministre du Tourisme et de l’environnement a précisé que le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, participe au sommet de Paris sur le climat non seulement en tant que président de la République du Congo, mais également en qualité de président de la Commission climat du Bassin du Congo, qui a pour outil financier le Fonds bleu mais aussi le Fonds vert qui font partie de la déclaration de Marrakech (Maroc).

La Commission climat du Bassin du Congo présidée, a-t-elle rappelé, par Denis Sassou N’Guesso, est l’une des trois structures ( dont la commission du Sahel ... Lire la suite


Environnement
Samedi 9 Décembre 2017 - 11:54

La carte mondiale de l'érosivité des sols montre des différences régionales dans l'impact des précipitations. Constat : les zones climatiques tropicales sont les plus vulnérables à l'érosion des sols liée aux pluies.

L'érosion des sols peut augmenter à mesure que les précipitations deviennent irrégulières avec l'évolution du climat. Selon une étude impliquant des chercheurs de plusieurs nationalités, les régions situées dans les zones climatiques tropicales paient le plus lourd tribut à l'érosion des sols liée aux précipitations. Cette étude a mis au point la toute première base de données mondiale sur l'érosion due aux précipitations et une carte de l'érosion à l'échelle mondiale. Elle note que si les précipitations offrent une humidité cruciale pour la croissance des plantes, elles constituent aussi l'une des principales causes de la dégradation des ... Lire la suite


Environnement
Samedi 9 Décembre 2017 - 11:54

L'infrastructure, la plus grande de la sous-région, permettra de combler le déficit qui oblige le pays à importer de l’électricité du Ghana et de la Côte d’Ivoire.

Une première au Burkina Faso, un pays qui veut se tourner vers les énergies renouvelables. Sur le site de Zagtouli, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale Ouagadougou, miroitent au soleil, sur une superficie de 55 hectares, 129 600 panneaux de 260 watts produisant 33 mégawatts d'énergie.

L'ouvrage a été inauguré officiellement par les présidents burkinabé Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron, en visite dans le pays. « Après une période d’essai avec une production de 14MW, la centrale atteindra le pic des 33 MW courant décembre, sous réserve du niveau d'ensoleillement », a indiqué le responsable de la construction, Stéphane Nosserau.

« C'est la plus ... Lire la suite

Pages