Environnement


Environnement
Jeudi 26 Mars 2020 - 18:38

Le tourisme axé sur les grands singes constitue une source importante de revenus pour les gouvernements et les communautés dans plusieurs pays africains. Une part importante de ces revenus est réinvestie dans la protection des espèces menacées et de leurs habitats naturels. La recherche sur les grands singes a permis de faire découvrir les chimpanzés, les bonobos, les gorilles et les orangs outans. Le tourisme a même permis à certains voyageurs de les observer de très près. Cependant, les maladies infectieuses telles que le Covid-19, causées par le virus « CoV-2 » du SRAS, sont une préoccupation majeure pour la conservation des grands singes.

L'être humain et les grands singes sont sensibles aux maladies infectieuses, l’introduction d’agents pathogènes humains au sein de la population de grands singes pourrait entraîner des pertes catastrophiques. Il est ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 26 Mars 2020 - 18:49

Qu’est-ce qui se cache derrière le concept de dette écologique ? La dette écologique est un concept qui vise à faire reconnaître la nocivité des modes de production et de consommation fondés sur l’extraction de ressources naturelles et leur échange dans le cadre d’une économie de marché.

On emploie généralement ce terme pour désigner la responsabilité incombant aux pays industriels du fait de l’exploitation abusive et dommageable des ressources naturelles d’autres pays, principalement ceux du sud.

La notion de dette écologique peut donc se résumer selon les trois visions suivantes : - La dette écologique que nous aurions envers les générations futures pour les dégâts environnementaux que nous leur laissons ; - La dette écologique que nous aurions envers la planète, souvent représentée par une date dans l’année à partir de laquelle nous ... Lire la suite


Environnement
Mardi 24 Mars 2020 - 12:15

Les communautés urbaines des districts de Sembé, Souanké et Ngbala ont mis en place une plateforme de gouvernance pour la gestion concertée des ressources naturelles de l’Espace Tridom Interzone Congo (ETIC) dont le massif forestier Messok-Dja.

La plateforme instaurée est un espace d’échange, de dialogue et de recherche de solutions au système de gestion des ressources naturelles (faune, flore, or etc..) dont regorge l’Espace Tridom Interzone Congo (ETIC) en général et en particulier le massif forestier Messok-Dja.

Ce cadre opérationnel a réuni les acteurs locaux notamment les délégués des administrations décentralisées et déconcentrées, les opérateurs économiques, la société civile et les communautés locales ainsi que les autochtones.

« La mise en place d’une plateforme de gouvernance avec l’implication des communautés locales et autochtones dans la ... Lire la suite


Environnement
Mardi 24 Mars 2020 - 11:22

La pollution a constitué un vecteur important de l'accélération de la propagation du coronavirus en Italie, révèle une étude.

Les particules fines jouent le rôle de '' transporteur '' pour le virus, remettant en cause la distance de sécurité d'un mètre, fragilisant les personnes vulnérables et aggravant les symptômes du Covid-19. La vitesse à laquelle s'est propagée l'épidémie de coronavirus en Italie pourrait s'expliquer en partie par la pollution, selon une étude de la Société italienne de médecine environnementale (Sima). Les médecins, qui ont collaboré à l'etude, ont mis en parallèle les nouveaux cas de contagion au Covid-19 et les dépassements des limites légales pour les concentrations de particules fines PM10 dans les différences provinces italiennes enregistrés entre le 10 et le 29 février -- en prenant en compte le temps d'incubation ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 19 Mars 2020 - 20:33

Après une décennie de diminution constante, la faim augmente à nouveau dans le monde. Plus de huit cents millions de personnes en ont ainsi souffert en 2019. C’est dix millions de plus qu’en 2018. C’est la variabilité du climat et les extrêmes températures météorologiques qui constituent un facteur aggravant à la hausse de la faim dans le monde.

Il y a aussi les chocs économiques, mais surtout les conflits armés qui sont les principaux facteurs de cette problématique. Le résultat de tout cela est que certains pays de la Corne de l’Afrique voient se détériorer leur sécurité alimentaire. En cause : les chaleurs extrêmes, les déplacements de population, les conflits et la violence.

Fin 2019, environ 22 millions de personnes y étaient en situation de grave insécurité alimentaire. En 2020, la situation s’aggrave avec une invasion massive de criquets ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 19 Mars 2020 - 20:35

Avec une population de près de 400 millions d’habitants, l’Afrique de l’Ouest possède l’un des parcs automobiles dont la croissance est la plus rapide au monde. Comme dans la plupart des pays africains, la majeure partie des importations de véhicules vers la région est constituée de véhicules d’occasion.

Les réglementations visant à limiter la qualité des voitures importées dans la région sont faibles. Cette situation, associée à la mauvaise qualité des carburants, est l’une des principales causes de l’augmentation des niveaux de pollution atmosphérique dans les villes de la région. La population souffre des effets de l’inhalation de fumées toxiques. Les enfants, qui se rendent à pied dans les écoles et qui empruntent des routes très fréquentées, et les vendeurs informels le long de ces routes sont les plus exposés aux effets de ces ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 19 Mars 2020 - 18:47

L’Observatoire de la Terre de la NASA a publié une image satellite troublante du bassin du lac Tchad, qui a perdu plus de 90% de sa superficie en seulement 50 ans.

Il y a 7.000 ans, ce vaste lac, connu par les chercheurs sous le nom de Mega Tchad, s’étendait sur 400.000 kilomètres carrés à travers le centre-nord de l’Afrique, ce qui en ferait aujourd’hui le plus grand lac de la Terre. Or, en seulement 50 ans, le lac Tchad a perdu 90% de sa superficie. En cause : le changement climatique et une mauvaise gestion de l’eau. Sur une image satellite publiée par l’Observatoire de la Terre de la NASA, on peut distinguer les anciens rivages du lac imprimés dans des paysages désertiques. La superficie actuelle du lac Tchad avoisinerait 1.500 kilomètres carrés. Malgré sa profondeur assez faible, le lac a un rôle économique de premier plan. Il fournit de l’eau à plus ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 12 Mars 2020 - 20:06

Les maladies transmises de l’animal à l’homme sont en augmentation, pourtant l’activité humaine continue de causer une destruction sans précédent des habitats sauvages.

Les scientifiques suggèrent que les habitats dégradés pourraient encourager des processus d’évolution plus rapides et la diversification des maladies, les agents pathogènes se propageant facilement au bétail et aux humains. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte qu’un animal est probablement la source du coronavirus 2019 (Covid-19), responsable de l’infection de dizaines de milliers de personnes dans le monde et ayant mis à rude épreuve l’économie mondiale. 

Selon l’OMS, les chauves-souris sont les porteurs les plus probables du Covid-19, mais l’OMS ajoute qu’il est possible que le virus ait été transmis à l’homme par un autre hôte intermédiaire, un animal ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 12 Mars 2020 - 20:14

La taxe carbone est un impôt environnemental direct, proportionnel aux quantités de dioxyde de carbone (CO2) émises lors de la production et de l’usage d’une ressource, d’un bien ou d’un service.

Le principe de la taxe carbone est simple : plus un produit émet de gaz à effet de serre ou d’équivalents CO2, plus il est taxé. C’est une application directe du principe « pollueur-payeur ». Un des principaux exemples de taxe carbone est la taxe carbone sur les carburants et combustibles fossiles ou composante carbone appliquée en France depuis 2014 par exemple.

L’objectif premier de la taxe carbone s’inscrit dans le cadre des mesures destinées à lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de CO2, le plus courant des gaz à effet de serre. Elle vise à sanctionner financièrement ces émissions, sur le principe du pollueur-payeur, et ... Lire la suite


Environnement
Samedi 7 Mars 2020 - 14:37

Le député national et président de l’Alliance des écologistes congolais (AECO-les Verts) conseille, à la place, la mise en application du code forestier.

Dans une interview accordée en début du week-end au site Green RDC, le député national et président de l’Alliance des écologistes congolais (AECO-les Verts), Didace Pembe Bokiaga, trouve inopportun l’élaboration d’une politique forestière nationale pendant que le code forestier existe déjà et souffre d’un manque d’application.

Rappelant l’atelier de l’élaboration de la politique forestière nationale tenu du 5 au 6 mars 2020, dont le principal objectif a été de contribuer à l’amélioration de la gouvernance forestière dans le pays, cet ancien ministre de l’Environnement dit : «J’encourage l’initiative. cependant, je pense que l’arsenal juridique congolais a suffisamment traité de la ... Lire la suite

Pages