Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 22 Juillet 2017 - 0:19

Les Dépêches de Brazzaville : Était-ce un challenge pour vous de créer un Fela Ballet après le Fela musical sur Broadway à New York ?

Serge Aimé Coulibaly : (Rire…) Pas du tout. Broadway a traité Fela en large avec de grands moyens, une histoire narrative et presque didactique car pour la plupart des Américains Fela était un inconnu. Pour moi, le personnage de Fela était une inspiration, un prétexte pour aller dans un délire personnel. Nous sommes au vingt-et-unième siècle. En tant qu’artiste et créateur, j'ai des choses à dire au monde d'aujourd'hui, avec l'inspiration de Féla, mais à ma façon.

Dans mon imaginaire, Féla est surtout un chef d'orchestre et c’est ce rôle là que je voulais dérober pour moi, comme danseur dans le spectacle et aussi comme un chef qui essaye de gérer tout, maîtriser tout. Mais cela lui échappe souvent et ça ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 22 Juillet 2017 - 0:16

Après Ouagadougou, en novembre dernier, le talentueux chorégraphe originaire de Bobo Dioulasso, Serge Aimé Coulibaly, a offert au festival d'Avignon sa plus belle émotion avec l'évocation explosive de la « République de Kalakuta », lieu utopique fondé par le chanteur, saxophoniste et homme d’orchestre Nigérian Fela Kuti. Un hommage vibrant à Fela Kuti, qui est aussi pour  Serge Aimé Coulibaly un prétexte pour se raconter soi-même.

Avec six danseurs exceptionnels, Coulibaly brûle les planches de la scène du Cloître des Célestins, en 1h15 de spectacle qui ne laisse pas une seconde de répit au spectateur. Un vieux canapé en fond de scène, quelques chaises et les deux grands marronniers du cloître évoquent à la fois la résidence-refuge du musicien Fela Kuti, inventeur de l'afrobeat, compositeur, saxophoniste, chef de bande et contestataire, et le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 21 Juillet 2017 - 18:44

Au total, 25 groupes de rap, groove, danse et freestyle vont livrer du 30 juillet au 5 novembre à Brazzaville et Pointe-Noire des spectacles inédits. Ce festival se tient chaque année. Durant cinq mois, le public brazzavillois et ponténégrin sera dans la flamme musicale. Des caravanes de spectacles sont prévues à travers les quartiers de ces deux grandes villes du pays.

A Brazzaville, les concerts se dérouleront à Madibou le 30 juillet, Makélékelé 06 août, Bacongo 13 août, Mfilou 20 août, Plateau des 15 ans 27 août, Poto-Poto 03 septembre, Ouenzé 10 septembre, Nkombo 17 septembre, Talangaï 24 septembre.

A Pointe –Noire, les concerts auront lieu au stade Tata Loboko le 30 septembre, Cocolocopa 07 octobre, Makayabou 14 octobre, Stade Anselmi 21 octobre, Ecole de Tshimbamba 28 octobre, la Côte sauvage 5 novembre.

Le Beat street festival a pour objectifs d'améliorer ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 20 Juillet 2017 - 21:14

C’est ce qu’a annoncé l’artiste musicien congolais de la diaspora française, Kevin Msinka, lors de son passage à cet orphelinat situé dans le cinquième arrondissement de Brazzaville, Ouenzé

Artiste musicien, Kevin Msinka organise des stages de danse et percussion qu’il intitule « Rencontres et échanges culturels ». Mais cette fois-ci, il a choisi un autre champ, le socioculturel. Courant son séjour brazzavillois, accompagné de ses amis français et d’un artiste congolais Magnom, évoluant dans ce domaine depuis un certain temps, il a visité l’orphelinat Notre dame de Nazareth, où il leur a offert des produits de première nécessité.

« Je suis plein d’émotions et de souvenir. Je repars plein de chaleur et d’amour. Je reviendrai ici au mois de décembre avec autant de cadeaux. J’ai été enfant de la rue ; à un certain moment j’ai tendu ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 20 Juillet 2017 - 20:15

C’est autour d’un déjeuner au restaurant Mami-Wata que la ministre de la Culture et des arts, présidente du comité de direction du festival panafricain de musique (Fespam) par intérim, Arlette Soudan-Nonault, a reçu le 20 juillet quelques délégations d’Afrique et de la diaspora ayant effectué le déplacement de Brazzaville malgré le report de l'événement.

Annoncée pour la période du 19 au 21 juillet sur le thème « Musique et environnement en Afrique et dans la diaspora », la onzième édition du Festival panafricain de musique (Fespam) a été reportée à une date ultérieure. Mais bien avant l’annonce de ce report, quelques délégations ayant déjà effectué le déplacement de Brazzaville, ont été reçues autour d’un déjeuner par la ministre de la Culture et des arts, présidente du comité de direction du Fespam par intérim, Arlette ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 20 Juillet 2017 - 18:01

Disponible à partir de ce samedi 22 juillet sur 150 plates-formes de vente en ligne, le premier single du jeune chanteur kinois lui donne des ailes. En effet, il entend marquer ainsi le premier pas de sa carrière en solo après avoir signé, voilà trois ans, un titre dans l’album de son mentor, Jean Goubald à l’ombre duquel il a évolué pendant dix ans. Il en parle dans cet entretien exclusif accordé au Courrier de Kinshasa à moins de 72 heures de la sortie de la version audio de la chanson.

Moli MokelengeLe Courrier de Kinshasa : Comment Moli se définit-il en tant que chanteur ? A-t-il un genre musical de prédilection ?

Moli Mokelenge  : Je m’identifie comme musicien congolais simplement parce que ce soit la rumba ou le folk, la musique traditionnelle congolaise, elles font toutes partie de notre patrimoine culturel ou musical. Jeune dans ce métier, j’aimerai utiliser toutes ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 20 Juillet 2017 - 16:45

Plus d’une trentaine d’artistes et groupes ont participé du 18 au 19 juillet aux musiques urbaines, au slam et aux danses urbaines organisés à l’institut français du Congo (Ifc) à Brazzaville. A l'issue de ces épreuves, quatre artistes seulement ont été retenus, notamment Mpandou Taniel pour la scène musiques urbaines, Sounga Kouba et Zeph pour la scène slam, Juvhet Otatum pour la scène danses urbaines. 

Devant un jury de trois membres et un public venu nombreux, ces jeunes talents ont captivé l’attention du public. Ils ont presté en rap, slam et aux danses urbaines. Leurs prestations ont émerveillé le public, d’où leur choix a fait l’unanimité du public et du jury. Les critères de choix portaient sur le charisme, la tenue sur scène et la communication avec le public. Ces derniers se produiront lors de la semaine des cultures urbaines qui se déroulera ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 19 Juillet 2017 - 18:16

Organisée en deux journées, les 7 et 8 juillet, à Guez Arena puis à la Halle de la Gombe, la 7e édition du Festival aiR D’iCi a été un franc succès aux yeux des amateurs de hip-hop qui l’ont célébré comme il le méritait avec près de 200 artistes. Initiateur de la manifestation, figure emblématique du mouvement, l’interprète de Kongo Bololo a fait en sorte de parcourir l’épopée du hip-hop en réunissant sur les deux scènes les trois générations qui ont entretenu sa flamme comme il le souligne dans cet entretien exclusif avec Le Courrier de Kinshasa.

 Lexxus LegalLe Courrier de Kinshasa : Pour les rares Kinois qui ne vous connaissent pas, comment pourrait-on vous présenter  ?

Lexxus Legal  : Je suis Lexxus, simplement un artiste, un rappeur, un producteur actif dans le hip-hop que l’on tente de faire avancer en essayant de cristalliser l’histoire que l’on a ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 19 Juillet 2017 - 17:33

 Cet évènement littéraire dénommé « Les mauvais genres » dont le premier volet consacré au roman noir se tiendra du 24 au 28 octobre à l'Institut français du Congo (IFC) de Pointe-Noire.

 L’IFC a décidé de réunir les écrivains de la ville de Pointe-Noire, cette année, autour d’un concours de nouvelles afin de leur permettre de se découvrir et de créer un maillage d’échanges harmonieux autour d’un évènement culturel. Le concours sera réservé aux textes qui répondent à la définition du roman noir, c’est-à-dire relatant les activités criminelles ancrées dans la société, pouvant paraître plus ou moins mystérieuses et faisant l’objet d’une enquête menée par un officier de police, un journaliste, un avocat ou autre. Ce concours sera divisé en deux catégories, la  catégorie adultes à partir de 20 ans et la catégorie jeunes pour les ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 19 Juillet 2017 - 17:30

Initié par Massein Pethas de la société Pedroscopa, le projet de la Caravane du cinéma congolais qui connaîtra sa première édition du 14 au 20 août prochain dans les localités situées entre Pointe-Noire et Brazzaville, a été présenté le 18 juillet au cours d’une conférence de presse tenue dans la ville océane, en présence du cinéaste congolais Sébastien Kamba. L’évènement sera organisé avec le soutien du consulat général de France.

Journaliste et réalisateur congolais spécialisé dans le documentaire, Massein Pethas a confié que cet évènement visait à accompagner  et mettre en valeur le nouveau dynamisme de l’industrie cinématographique observé dans le pays ces derniers temps. En effet, après une longue période d’absence le cinéma congolais renaît de ses cendres avec l’existence notamment  d’évènements qui lui sont consacrés et la ... Lire la suite

Pages