Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 20:15

L’artiste slameur Guer2mot n’a pas pu quitter Brazzaville pour Toulouse en France, où il devait répondre à l’invitation de l’espace culturel la Pierre Noire. Là-bas, ce dernier devait faire une performance de slam et animer un atelier d’écriture avec des personnes de 7 à 77 ans.

Après Toulouse, l’artiste devait rester aussi un moment à Paris avec la compagnie « Monsieur et madame » pour travailler sur la dramaturgie d’une création artistique débutée à Brazzaville en 2018 portant sur la construction du Chemin de fer Congo-océan  et les crimes coloniaux de la France.

Le tenant du titre du championnat national de slam en 2017, organisé par la Fédération congolaise de slam, n’a pas été détrôné depuis donc trois  ans. Depuis lors, il fait du slam son activité principale . « Je suis arrivé au slam par bifurcation. C’est en empruntant des ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 18:36

Créé par Roger Ngombe, Merla et Elky Elion, trois jeunes artistes et entrepreneurs congolais passionnés de musique, « 87 Industry » est un label de production, spécialisé dans la musique urbaine. 

Le Label se donne comme challenge de produire de la musique de qualité aux standards internationaux, mais surtout de participer massivement à l'essor de l'industrie musicale au Congo. « J’aimerais qu’on ne nous définisse pas par rapport à la taille de notre pays mais à la grandeur des talents dans ce pays », déclare Roger Ngombe, un des actionnaires de la plateforme.

La maison de production rassemble autour d’elle une équipe composée de managers, artistes, beat maker et réalisateurs congolais. Elle se plait à être un label qui garantit à l'artiste une direction artistique de son projet tout en assurant son développement de manière cohérente.

« 87 ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 21:15

« Et pourtant… Somniloquie d’une réfugiée de guerre » est le tout dernier ouvrage de l’écrivain congolais, Aubin Banzouzi, paru ce mois-ci aux éditions Le Lys Bleu. Roman de plus d’une centaine de pages, l’auteur aborde dans cette œuvre la question du rationalisme pour un avenir meilleur. Entretien.

Les Dépêches du Bassin du Congo (L.D.B.C.) : Présentez-vous et dites-nous ce qui vous a emmené dans la littérature.

Aubin Banzouzi (A.B.) : Je suis chroniqueur culturel, actuellement étudiant en théologie en vue de la prêtrise. Auparavant, j’ai fait des études de lettres modernes à l’université Marien Ngouabi, d’où je suis sorti professeur certifié de lycée. A côté de cela, j’ai suivi d’autres formations liées à la communication dans le souci de transmettre un message au gré des contextes ; un message de paix, d’espoir ou d’éveil de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 19:00

L’un est rappeur-chanteur et l’autre chanteur-beat maker. En treize ans de carrière ils cumulent plusieurs titres, des collaborations et des sacres.

A travers un style original caractérisé par des sonorités issues de plusieurs styles musicaux (hip hop, rumba, RnB…) les deux artistes s’imposent avec brio sur la scène du rap et du hip-hop congolais.

Décomplexés, ils chantent en français et anglais mais font la part belle au lingala, afin de donner vie, disent-ils au rap et hip-hop à la congolaise. « Si nous voulons faire du rap et du hip-hop congolais, nous devons aussi le faire en lingala, les Américains rappent en anglais parce que c’est leur langue, les Français font de même, nous devons également assumés nos langues », estime Nix Ozay.

A ce jour, les deux frères travaillent sur un Ep intitulé « Mesiya ». Sur des flow entrainant, les neuf titres de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 20:49

Publiée chez L’Harmattan Congo, cette pièce de théâtre se présente comme un diptyque dont la charge sémantique repose sur le mot silence ; le silence de la classe politique et le silence du peuple face à la dictature.  

La littérature africaine très prolifique est largement marquée par le traitement des questions touchant l’existence humaine et ses déboires. L’écriture devient le lieu d’expression et de dénonciation des travers sociaux.

 Le silence des chiens peut être compté parmi ces ouvrages interpellateurs. Ecrite en trois actes, mêlant un langage clair et un style qui retient toute l’attention du lecteur du fait de la beauté liée au jeu de mots dramaturgiques, cette pièce de théâtre fait la satire de Ngobila, un pays d’Afrique nanti mais qui devient un enfer. Paradoxe.

Obiata, président dictateur, est un manitou qui centralise la scène ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 20:46

Ecrit dans un style simple et captivant, ce roman publié aux éditions Capitre.com est une peinture satirique de la politique et la mauvaise gouvernance en Afrique, un peu comme dans le film « Bienvenue au Gondwana ».

« L’Afrique noire était mal partie », déclara René Dumont dans son livre intitulé L’Afrique étranglée. Cette assertion témoigne d’un fossé béant et permanent entre les pays d’Afrique et la plupart des pays occidentaux dans leurs relations politiques, économiques, culturelles, etc. Tableau qui traduit la cause du sous-développement de l’Afrique et de la misère des peuples africains. Dans cette situation, les anciens pays colonisateurs qui se trouvent au-dessus constituent la main qui manipule et qui domine. Ils ont mis au point, pour mieux piller l’Afrique, un système de contrôle qui consiste à placer à la tête des pays africains des ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 18:59

A la suite de la sortie de leur dernier single en date "Dollars", le groupe de rap MPR vient de produire un film documentaire intitulé "Tika biso to vanda" dont l'avant-première est prévu pour le 11 avril à Kinshasa. Ce documentaire, qui évoque les conditions de vie des populations dans les quartiers défavorisés, s'inscrit dans la volonté de ce groupe de revendiquer son appartenance au peuple d'en bas.

« Nous sommes des jeunes issus des quartiers reculés de Kinshasa. A travers notre histoire et notre vécu, nous souhaitons mettre en lumière la vie dans nos quartiers. Nous voulons montrer au monde qu'au-delà de la misère et des vicissitudes qui minent notre quotidien, il existe dans ces zones reculées une jeunesse animée de bonnes idées. Ce film documentaire peut-être une source de motivation pour la majorité des jeunes qui se retrouve dans une situation similaire à ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 20:52

Unique groupe d’African Metal au Congo, Metallectric veut faire de nouveau entendre ses guitares saturées avec son album « Come Back ».

                                                                                                                                                                                                                     

La musique heavy métal, très prisée en Occident depuis le début des années 70, a déjà fait surgir depuis deux décennies quelques groupes en Afrique, à l’image du groupe togolais Arka’n. Si le livre de Eward Banchs « Heavy Metal Africa », datant de 2016, évoque la scène underground africaine adepte des gros ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Mars 2020 - 13:30

Le lendemain de l’état de siège institué en RDC  le mercredi 25 mars, la direction de l’Institut français de Kinshasa (IFK) a pris la décision de donner la libre accession à sa grande bibliothèque numérique francophone jusqu’au 30 mai.

 

La Halle de la Gombe offre un accès gratuit à sa Culturethèque jusqu’au 30 maiUne semaine exactement après sa fermeture le 18 mars, l’IFK annonce cette offre inimaginable en temps ordinaire qui devrait réjouir ses nombreux visiteurs. En effet, jusqu’à la veille de cette date entrée dans les annales de la Halle de la Gombe, seuls les abonnés de la médiathèque Floribert Chebeya avaient le privilège de jouir d’un abonnement gratuit pour sa culturethèque. Dorénavant, ce n’est donc plus un apanage exclusif des seuls abonnés. Il ne leur revient plus à eux seuls de bénéficier de ces ressources ouvertes à un public plus large vu qu’il suffit à présent de cliquer sur l’adresse internet ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 25 Mars 2020 - 18:45

Les décès de ces deux artistes qui ont marqué l’histoire de la musique africaine à travers le monde n’ont pas laissé insensibles les culturels congolais. Le ministre de la Culture et des Arts Dieudonné Moyongo, le patriarche de la musique congolaise Edo Ganga, et l’ancien commissaire général du festival panafricain de musique (Fespam) de 2003-2005 Ferréol Constant Patrick Gassackys, ont réagi.

Le ministre Dieudonné Moyongo de la Culture et des Arts a réagi sur la disparition de ces deux artistes, suite à l’épidémie du coronavirus. Pour lui, Aurlus Mabélé et Manu Dibango étaient tous deux des rois. Le premier était le roi du Soukous qui a fait danser le Congo, l’Afrique et l’Europe, les Antilles, alors que le second, donc Manu Dibango, était le roi du Soul Makossa. Ces deux artistes, dit-il, ont été tués par le « coronavirus », le premier parce ... Lire la suite

Pages