Politique


Politique
Lundi 13 Janvier 2014 - 14:41

La restitution des travaux de la 1re session extraordinaire et de la 3e session ordinaire du comité central qui se sont déroulées à Brazzaville du 22 au 28 décembre 2013, a eu lieu le dimanche 12 janvier au siège du parti situé dans le deuxième arrondissement Mvou-Mvou, en présence de Victor Foudi, président de la fédération du PCT Pointe-Noire, des membres et des militants du parti de la ville océane

Victor Foudi s’est exprimé pour la circonstance. « Dans le discours d’ouverture du camarade Pierre Ngolo, secrétaire général du PCT, ce dernier a situé cette troisième session du parti comme un moment de bilan et de propositions, tout en rappelant l’ensemble des réalisations substantielles du parti au cours de l’année 2013, comme la concertation nationale de Dolisie, le dénouement des grèves des enseignants, le meeting du PCT sur la sauvegarde de ... Lire la suite


Politique
Lundi 13 Janvier 2014 - 10:45

Le processus de restructuration des organes de base et intermédiaires du Parti congolais du travail (PCT), décidé par le sixième congrès extraordinaire de 2011, se poursuit. La fédération de Brazzaville tiendra probablement son assemblée générale élective le 31 janvier

Gabriel Oba Apounou, président sortant, a livré l’information le 11 janvier au Palais des congrès, à l’occasion de la septième session extraordinaire de la fédération.

 L’opinion s’interrogeait sur la restructuration des fédérations de Brazzaville et de la Likouala, alors que les dix autres départements du Congo sont depuis longtemps pourvus de leurs nouvelles instances dirigeantes, et qu’à Brazzaville, les organes de base et intermédiaires ont déjà été restructurés.

La réunion du 11 janvier a été consacrée à la restitution des conclusions des sessions ordinaires et ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 17:00

Avalisé presque à l'unanimité, le projet de loi financière exercice 2014 sera envoyé à la commission spécialisée de la chambre basse pour approfondissement

Après le débat houleux engagé autour du projet de budget 2014, les députés nationaux l’ont finalement jugé recevable au terme de la plénière du 11 janvier qui a permis au Premier ministre de répondre aux questions qu' on lui a posées. Dans sa réplique, Augustin Matata Ponyo a ramassé toutes les préoccupations exprimées par les députés. D’emblée, il a reconnu le caractère irréaliste qui, souvent, caractérise les prévisions budgétaires dans leur projection et fixation. Le gouvernement, a-t-il affirmé, s’emploiera à recourir au pouvoir législatif conformément à la loi sur les finances publiques lorsque le besoin se fera sentir.

Concernant l’accroissement des recettes publiques, il a ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 17:15

L'opération qui vise le rajeunissement du corps fait également partie des stratégies de lutte contre l’insécurité dans le pays

« Je vous remets cet étendard symbole de votre commandement, vous le garderez jalousement et vous le défendrez jusqu’au sacrifice  suprême », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, à l’intention du nouveau commissaire général de la police au cours de la cérémonie organisée le 10 janvier à Kinshasa à l’occasion de son installation. L’étendard de la police nationale qu' on lui a offert ce jour consacrait son entrée en fonction tout en symbolisant l’effectivité du pouvoir qu’il est appelé désormais à incarner. Les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques accrédités en RDC  et  plusieurs autres personnalités ont assisté à cette manifestation qui signait le renouveau de la police à un moment ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 14:45

Les forces de police et de sécurité ont décidément du pain sur la planche en ce début d’année 2014.

Des foyers de tension ne cessent de se multiplier à travers le pays. L’autorité de l’État est sérieusement mise en mal dans certaines parties du pays. Il est temps de prendre la mesure du danger et agir efficacement afin d’éloigner le spectre d’embrasement qui plane sur le pays. Considéré comme le ventre mou de la République, l’est de la RDC fait aujourd’hui jeu égal avec le nord et le sud-est du pays en termes d’insécurité et de violence devenues leur lot quotidien. Depuis mars 2013, la ville de Lubumbashi est secouée régulièrement par des attaques à répétition des miliciens indépendantistes Maï Maï qui sont loin d’abdiquer comme en témoignent les affrontements du 8 janvier avec les Fardc lesquels ont fait vingt-six morts.

Entre-temps, les ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 15:15

Dans les cercles proches de l’ex-patron de la police, l’on pense que les enquêteurs onusiens poursuivraient  d’autres motivations que la simple recherche de la vérité en salissant gratuitement la réputation d’un « officier discipliné qui est resté dans les rangs depuis sa suspension ».

Alors que les enquêtes diligentées pour faire la lumière sur les récents évènements ayant endeuillé la province du Katanga suite aux affrontements ayant opposé le 8 janvier les Fardc et les miliciens indépendantistes Maï-Maï, mieux connus sous le nom de « Bakata Katanga » sont en cours, un rapport des experts de l’ONU est venu jeter un pavé dans la marre. Ce rapport encore confidentiel dont les grandes lignes sont déjà à la portée du grand public apporte quelques précisions, notamment sur le soutien militaire, financier et logistique dont bénéficieraient ces ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 13:31

À l’occasion de la cérémonie d’échange de vœux avec ses  administrés le 10 janvier, le président de la Cour constitutionnelle, Auguste Iloki, les a exhortés à maintenir le cap de l’année 2013

L’année qui commence peut, a-t-il dit, être perçue comme celle de toutes les inconnues et de tous les possibles. « Je reconnais, pour ma part, que 2013 a été l’année de l’observation et de l’expérimentation. L’expérience initiatique de l’année 2013 doit, en cela, être mise à profit afin qu’elle irrigue davantage la perspective d’une collaboration portée, essentiellement, vers la performance et l’excellence », a indiqué Auguste Iloki.

Il s’est félicité des efforts réalisés par ses collaborateurs pour vaincre les stéréotypes et créer l’harmonie entre les différents cabinets des conseillers et le secrétariat général de l’institution, ... Lire la suite


Politique
Vendredi 10 Janvier 2014 - 18:28

Dressant le bilan de l’année 2013, l’Assemblée nationale a estimé avoir remporté des succès indiscutables dans l’exercice de ses prérogatives essentielles que sont l’adoption des lois et le contrôle de l’action gouvernementale

Ce satisfecit a été exprimé le 10 janvier à Brazzaville, à l’occasion de la présentation des vœux de Nouvel An au président de l’Assemblée nationale, Justin Koumba. En effet, sur 43 projets et propositions de lois qui lui ont été soumis, l’Assemblée nationale en a examiné et adopté 36, soit un taux de réalisation de 83,72%, en trois sessions ordinaires et une extraordinaire.

En outre, elle a également préparé et permis la tenue de deux réunions du Parlement en congrès d’abord lors de la visite du président de la République populaire de Chine au Congo, le 29 mars 2013, et à l’occasion du message sur l’état de ... Lire la suite


Politique
Samedi 11 Janvier 2014 - 12:45

La formation politique qui a, par ailleurs, noté plusieurs arrestations dans ses rangs, a promis de réagir énergiquement sur l’ensemble de la République.

Dans une réaction signée le 9 janvier par son porte-parole, Joseph Kapika, l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) a protesté contre la « répression dans le sang » de la marche de ses membres à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï Oriental.

Le parti d’Étienne Tshisekedi, qui fait remarquer que son silence n’est pas une capitulation, a promis de réagir énergiquement sur l’ensemble de la République. L’Udps dit, par ailleurs, qu’elle « ne peut plus continuer à comptabiliser des morts, des veuves, orphelins et des personnes enlevées ou détenues arbitrairement, des disparus et des blessés ».

Ce parti a noté qu’après l’enlèvement, le 2 janvier, à Mbuji-Mayi, de son vice-président ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Janvier 2014 - 15:56

L’infiltration dans le nord du pays d’éléments armés venus de la Centrafrique fait craindre un effet déstabilisateur.

La situation sécuritaire dans la province de l’Équateur n’est pas très bonne par ces temps qui courent. Des informations en provenance de cette partie de la République font état de l’infiltration, depuis déjà plusieurs semaines, d’éléments armés venus de la Centrafrique. Il s’agit précisément, à en croire le représentant spécial adjoint de la Monusco qui s’est exprimé sur la question mercredi au cours d’un point de presse, des Forces armées de la Centrafrique (ex-Faca) qui seraient en train de traverser le territoire congolais. Ces militaires centrafricains ont traversé la frontière dès la prise de Bangui en mars 2013 fuyant l’offensive militaire menée par les ex-rebelles de la coalition Seleka. Ils s’étaient retrouvés ... Lire la suite

Pages