Politique


Politique
Lundi 15 Octobre 2018 - 18:24

 Le vice-ministre des Affaires étrangères, Agée Matembo, condamnant les États membres de la Conférence internationale sur la Région des Grands lacs (CIRGL) pour non-respect des engagements pris, a indiqué qu'un délai de deux mois est accordé à tous les pays dont les ressortissants ont trouvé refuge en terre congolaise en vue de leur rapatriement.

Depuis que la vague d’expulsion des Congolais de l’Angola a commencé, les autorités congolaises sont restées dans l'expectative, se contentant de subir une situation qui prenait de l'envergure au fil du temps. Puisqu’il fallait rompre le silence longtemps entretenu de peur d’être taxés de complices et surtout face à la persistance du phénomène, les officiels congolais ont commencé de plus en plus à donner de la voix. Le 12 octobre, à Lubumbashi, le vice-ministre des Affaires étrangères, Agée Matembo, a ... Lire la suite


Politique
Lundi 15 Octobre 2018 - 17:15

Ouvrant les travaux de la quatrième session ordinaire dite budgétaire, le 15 octobre à Brazzaville, le président de la chambre haute du parlement a, une fois de plus, regretté le traitement réservé aux assemblées locales, les empêchant de fonctionner convenablement. 

Dans son adresse, Pierre Ngolo a rappelé que l’implication totale attendue du Sénat pour l’instauration ainsi que l’entretien d’un climat social apaisé propice à l’action de construction nationale n’est pas synonyme d’aliénation des intérêts des collectivités locales dont les sénateurs sont les représentants. « La situation de paralysie dans laquelle se trouvent les conseils départementaux et municipaux a, de nos jours, atteint un niveau assimilable à un déni de l’ambition de décentralisation affichée par la Constitution du 25 octobre 2015 en son article 1er », a-t-il déclaré.

... Lire la suite

Politique
Lundi 15 Octobre 2018 - 17:29

L'espace a accueilli quotidiennement, du 7 au 12 octobre dans la capitale arménienne, de  nombreux visiteurs et de hautes personnalités du monde.

Le stand de la République démocratique du Congo (RDC), ouvert en marge du 17e sommet de la Francophonie, a été une véritable vitrine pour le pays, le faisant découvrir dans ses différentes facettes. Au travers des documents audiovisuels et écrits, les visiteurs ont pu réaliser que la RDC était un pays à multiples potentialités, notamment énergétiques, minières et environnementales. Certains documents fournis par l’Agence nationale de promotion des investissements ont également relévé que le pays était une destination d’affaires dans le domaine d'investissement. Aussi les richesses minières ont-elles été mises en exergue, avec l’exposition de quelques minerais alors que la RDC a également été présentée ... Lire la suite


Politique
Lundi 15 Octobre 2018 - 16:50

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) et l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) ont fustigé des tirs à balles réelles en direction des militants de l'opposition, le 13 octobre, en marge de leur meeting dispersé et attendent d’ouvrir une enquête ainsi que des poursuites contre les policiers présumés auteurs. 

 

 

 

L'Acaj et l'IRDH ont relevé, dans un communiqué conjoint  du 14 octobre, quatre atteintes majeures aux droits de l’homme commises par les autorités lors de la manifestation publique qu'entendaient organiser, à Lubumbashi, des candidats de l’opposition à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Ces deux organisations ont, en effet, rappelé que ces leaders devaient s’adresser à leurs membres et sympathisants sur les questions qui font l’objet de divergence avec la Commission électorale ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Octobre 2018 - 14:45

Le site où devrait se tenir le meeting, le 13 octobre, a été encerclé par les éléments de la police. Le coordonnateur d’Ensemble dans le Haut-Katanga a été, quant à lui, séquestré dans sa résidence et les opposants venus de Kinshasa tenus en respect au domicile d’un des leurs.

Toute la semaine qui s’achève aura été marquée par les appels à une mobilisation touts azimuts des Lushois au meeting que la plate-forme « Ensemble » entendait organiser le 13 octobre, à la Cité des jeunes de la commune de Kampemba. Lubumbashi était en ébullition en attente de ce grand événement qui allait consacrer la reprise des manifestations publiques après plusieurs mois d’interdiction par les autorités locales. De son exil à l’étranger, le président d’Ensemble, Moïse Katumbi, a lancé via twitter un appel à la population de Lubumbashi pour prendre part à cette ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Octobre 2018 - 15:04

À l’instar d’autres États africains présents au 17e sommet de la Francophonie qui s'est déroulé à Erevan, en Arménie, la République démocratique du Congo (RDC) a soutenu la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Erevan, Armenie-Alors qu’au départ personne ne lui accordait la moindre chance de briguer le poste de secrétaire général de l’OIF, eu égard au fossé qui s’est établi entre le Rwanda et la France en rupture diplomatique depuis plusieurs années, Louise Mushikiwabo a surpris plus d’un en créant le consensus autour de sa personne. Depuis le  12 octobre, la ministre rwandaise des Affaires étrangères trône à la tête de l’OIF, succédant ainsi à la Canadienne Michaëlle Jean, malheureuse candidate à sa propre succession qui n’a hélas pu ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Octobre 2018 - 16:41

Le Comité des familles des prisonniers politiques (CFPP) se dit choqué d’entendre que le pouvoir de Kinshasa sollicite, pour l’honneur et la dignité, l’abandon des sanctions imposées à certains de ses dignitaires par l’Union européenne (UE) et les États-Unis, alors qu’il est lui-même incapable de respecter les mêmes droits sur son territoire national.

A travers un communiqué du 11 octobre, le CFPP s’est dit indigné des propos du porte-parole du gouvernement et ministre chargé de la Communication, Lambert Mende, tenus sur les ondes de "Radio France internationale" (RFI), se plaignant des sanctions de l’UE et des États-Unis contre certains dignitaires congolais. Ce comité se dit plus scandalisé par ce qu’il qualifia de « justification pseudo-juridique et pseudo-éthique » qui motiverait cette demande du ministre congolais, lui aussi frappé par ces ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Octobre 2018 - 14:49

Reçu en audience le 12 octobre à Brazzaville par le président du Sénat, Pierre Ngolo, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiare des Etats-Unis au Congo, Todd P. Haskell, s'est dit satisfait des progrès constatés aujourd’hui dans le Pool, après la signature de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités, en décembre dernier.

Le diplomate américain a également souligné la nécessité de son pays de comprendre la situation de crise économique que traverse le Congo, avant d’évoquer les possibilités de renforcer les liens de collaboration entre le parlement congolais et le congrès américain. Les deux personnalités ont noté de bonnes relations entre le Congo et les Etats-Unis.

 

 


Politique
Jeudi 11 Octobre 2018 - 16:22

Les personnalités incriminées sont accusées de violations graves des droits de l’homme ainsi que d’entrave au processus électoral et à la liberté de la presse dans leur pays.

 Le dossier des sanctions de l’Union européenne et du gouvernement américain prises contre quinze personnalités congolaises œuvrant dans les institutions du pays vient de rebondir. Alors qu’on croyait l’affaire se tasser à cause du silence observé par les concernés qui ont donné l'air d’avoir finalement digéré ce qui leur est arrivé, les voilà qui redonnent de la voix. Avec l’appui du gouvernement qui vient de s’investir dans la quête de la levée de ces sanctions via une récente requête  introduite par ses avocats au Conseil de l'Union européenne, tout porte à croire que tout est mis en œuvre pour obtenir réparation de ce qui est considéré comme une décision injuste. ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Octobre 2018 - 15:15

La proposition a été émise par l’Institut de recherche en droits humains (IRDH), estimant que la concertation entre les deux institutions d’appui à la démocratie se ferait mieux avec le concours d’autres parties prenantes réunies au sein de la structure qui a la mission d’analyser les questions relatives à l'organisation des prochains scrutins.

Les chercheurs du projet d’application des droits civils et politiques de l'IRDH, dans leur bulletin électronique du 10 octobre, ont recommandé  à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) d’étendre au Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), « la commission technique d’experts chargée d’examiner certaines questions techniques liées au processus électoral ». Cela permettra, se convainc l'IRDH, de mieux étudier, outre la problématique de la machine à voter et du ... Lire la suite

Pages