Politique


Politique
Lundi 1 Juin 2020 - 16:00

L’équipe médicale doit cependant identifier la substance ayant occasionné le décès du président du tribunal de grande instance de Kinshasa, celui-là même qui avait la charge de l'affaire Vital Kamerhe et consort.

Les médecins, qui ont pratiqué l’autopsie de la dépouille du juge Raphaël Yanyi à la demande du tribunal, ont finalement établi leur rapport, lequel a été déposé au bureau du procureur de la République près du parquet de Kinshasa-Gombe. D’après radio okapi qui a eu accès audit rapport, l’illustre disparu ne serait pas décédé d’une mort naturelle, mais bien d’empoisonnement. Le rapport d’autopsie, à en croire la même source, est sans ambages à ce sujet. Il en découle que le juge président du Tribunal ayant en charge le dossier 100 jours, mettant en cause Vital Kamerhe et ses co-accusés soupçonnés de détournement des fonds publics, ... Lire la suite


Politique
Lundi 1 Juin 2020 - 15:44

Le ministre de la Justice et Garde des sceaux a été chargé de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour assurer une meilleure défense des intérêts de la République relatifs à tous ces dossiers qui remontent à plusieurs années.

La République démocratique du Congo (RDC) est, de plus en plus, condamnée par défaut au paiement des fortes sommes d’argent au niveau des instances judiciaires et des chambres arbitrales internationales. Tel est le triste constat fait par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, lors de la 33e réunion du Conseil des ministres tenue, par vidéoconférence, le  29 mai. Une situation qu’il a jugée inadmissible alors que le pays avait la latitude de l’éviter. Aussi, pour défendre les intérêts de la République vis-à-vis des firmes telles que Eximbank China et DIG Oil, le vice-Premier ministre, ministre de la justice et ... Lire la suite


Politique
Lundi 1 Juin 2020 - 16:09

La cinquième session ordinaire administrative du Conseil départemental et municipal de Brazzaville s’est ouverte le 31 mai.

Pendant dix jours, l’assemblée locale va examiner sept projets de délibération. Il s'agit, entre autres, du projet de délibération portant mise en œuvre d’une stratégie de lutte contre les érosions hydriques à l’échelle des parcelles ; de l’adoption du programme d’investissement du conseil départemental et municipal de Brazzaville exercice 2020.

Les participants à ces assises vont aussi examiner et adopter le budget communal de l’année en cours, ainsi que le règlement du budget du conseil au titre de l’année 2019. Ils seront appelés à statuer sur le projet de délibération portant modification de la détermination portant détermination des modalités de gestion, en régie indirecte, des parkings payants dans le périmètre ... Lire la suite


Politique
Lundi 1 Juin 2020 - 12:46

Le député de la circonscription électorale unique de Kindamba, Isidore Mvouba, a remis récemment par l’intermédiaire de son suppléant, Martin Ngouyou, des masques, des gels hydro alcooliques, de l’eau de javel et des mégaphones aux habitants de cette sous-préfecture du département du Pool.

Destinés aux sept quartiers de la communauté urbaine de Kindamba et aux quarante villages que compte le district, ces kits de protection et des vivres permettent de soulager tant soit peu les peines des habitants en cette période de crise sanitaire. Une façon pour le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, d’aider Kindamba dans la lutte contre la Covid-19. Le chef de la délégation a, en effet, mis à profit son séjour pour expliquer à la population les concepts Covid-19, gestes barrières, confinement et déconfinement.

« Le député de Kindamba, Isidore ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 16:08

Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 28 mai 2020 par visioconférence, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Une seule affaire était inscrite à l’ordre du jour, à savoir :

 

  • Un projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo

 

Ministère de la Justice et des Droits humains, et de la Promotion des Peuples autochtones

      

        Projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo

 

Invité par le président de la République à prendre la parole, M. Aimé Ange Wilfrid Bininga, ministre de la Justice et des Droits humains, et de la Promotion des Peuples autochtones, a rappelé que la pandémie de coronavirus Covid-19 qui sévit dans notre pays a entrainé la ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 16:15

Clôturant la sixième session extraordinaire consacrée à la prorogation de l’état d’urgence sanitaire le 29 mai à Brazzaville, le président de la chambre haute du parlement, Pierre Ngolo a rappelé à l’ensemble du Sénat, la gravité de la situation que nous vivons.

 « Notre constance sur la problématique de l’état d’urgence sanitaire et sur l’ensemble des mesures restrictives des libertés individuelles traduit notre forte conviction quant à la gravité de la situation que nous vivons. Situation exceptionnelle qui appelle véritablement le changement des comportements pour des reflexes nouveaux requis pour notre sécurité », a-t-il souligné.

Ce dernier a par ailleurs indiqué que nous avons besoin d’un esprit « chacun sécurité de l’autre », au moment où nombre de nos compatriotes préfèrent la réponse « mieux vaut mourir de Covid-19 que de ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 15:39

Le Miss attend des élus du peuple l’appropriation de la motion de défiance initiée contre le ministre de la Défense, Ngoie Mukena.

 

Le Mouvement des indignés de la situation sécuritaire de la RDC (Miss) appelle les députés à signer la motion de défiance initiée par les élus du Kivu pour démettre le ministre chargé de la Défense. Dans une déclaration faite le 30 mai par sa coordinatrice, Nicole Kavira, ce mouvement citoyen les exhorte à «s’attaquer aux véritables problèmes qui favorisent l’insécurité dans l’est du pays, surtout à Beni-Ituri où les tueries sont quotidiennes ».

Le Miss-RDC rappelle, en effet, que la reconduction de Ngoie Mukena à ce poste par le chef de l’Etat a été  accueillie par les indignés comme une moquerie envers les victimes de la tragédie que vit la population des provinces de l’est du pays, en particulier et de toute ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:45

Le président du Sénat, Pierre Ngolo, a échangé le 29 mai à Brazzaville avec l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, sur  l’arrivée dans quelques jours d’un important don offert par le gouvernement, les localités et certaines grandes organisations de Chine, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

« Dans cette lutte contre la pandémie, la Chine met l’accent sur la coopération avec l’Afrique dont le Congo », a déclaré le diplomate Chinois. Ma Fulin a également instruit le président du Sénat de la tenue des deux sessions annuelles notamment la session de l’Assemblée populaire nationale de Chine et celle de la Conférence consultative politique du peuple chinois qui ont adopté, a signifié Ma Fulin, beaucoup de décisions importantes sur la lutte contre le coronavirus Covid-19, sur la reprise des activités économiques et sociales, sur la ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:41

La série des décès enregistrés ces derniers temps à la Présidence de la République a suscité des réactions en sens divers dans l’opinion. Face à la clameur publique, mais aussi à la suite aux interprétations souvent malencontreuses auxquelles ont donné lieu ces décès, le porte-parole du chef de l’Etat s’est fait le devoir d’éclairer l’opinion à ce sujet.

Intervenant le vendredi 29 mai en plein journal télévisé sur la RTNC, Kasongo Mwema a balayé d’un revers de la main la thèse d’empoisonnement à laquelle adhèrent de nombreux congolais pour justifier ce qui se passe à la première Institution du pays. Pour lui, la covid-19 est la seule cause des décès déplorés jusque-là à la Présidence de la République. Il a dit comprendre aisément le tollé que cette situation a créé dans l’opinion et pense que cela ne pouvait en être autrement vu ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:18

Les déficiences remarquées risqueraient, selon les experts du Cadre de concertation national de la société civile (CCNSC), d’accentuer le spectre de la fragilité en diluant tous les efforts déployés dans l’atténuation des effets de la pandémie pour atteindre la résilience.

La pandémie du coronavirus poursuit en RDC sa croisade meurtrière comme l’attestent les derniers chiffres en rapport avec son niveau de propagation sur le territoire national. D’après les dernières statistiques de l’équipe de riposte à la Covid-19, le cumul oscillerait actuellement autour de 2833 cas confirmés avec, à la clé, des centaines de nouveaux cas détectés au quotidien, tant à Kinshasa que dans l’arrière-pays. Cette situation alarmante a poussé le CCNSC à réfléchir en profondeur sur la gestion de la pandémie à la lumière des critiques émises à l’endroit du Comité ... Lire la suite

Pages