Politique


Politique
Mardi 11 Avril 2017 - 19:22

Alors que l’aile du Rassemblement de l’opposition proche de Félix Tshisekedi considère que cette nomination va à l'encontre de l'accord du 31 décembre, la branche dissidente voit les choses autrement.

Depuis la nomination de Bruno Tshibala à la Primature de la transition, il s’observe une forte agitation au sein du Rassemblement aile Félix Tshisekedi. Cette frange de l’opposition qui paie aujourd’hui les frais de sa témérité et de sa fixation sur la personne du fils Tshisekedi qu’elle voulait à tout prix imposer à la nomination comme Premier ministre en faisant fi du pouvoir discrétionnaire du cen train hef de l’Etat en cette matière, est en train de perdre du terrain. L’édifice est en voie de se fissurer. L’unité d’esprit et d’action qu’incarnait autrefois le Rassemblement (version Genval), ou mieux, ce bloc compact qu’il représentait avant ... Lire la suite


Politique
Mardi 11 Avril 2017 - 19:05

Le nouveau Premier ministre congolais a été reçu lundi 10 avril pour la première fois depuis sa nomination par le chef de l’Etat Joseph Kabila.

Après sa nomination en qualité de Premier ministre, il a fallu attendre 72 heures pour que Bruno Tshibala soit reçu en audience par Joseph Kabila. C’était le 10 avril dernier au cabinet de travail du chef de l‘Etat situé dans la commune de la Gombe. Un entretien en tête-à-tête qui a duré quelques bonnes minutes. Faisant la restitution de cette audience, le nouveau Premier ministre a loué le climat de détente qui a prévalu dans ses échanges avec le chef de l‘Etat qu’il a tenu à remercier pour le choix porté sur sa modeste personne pour conduire le gouvernement de transition. Il a également remercié ses pairs du Rassemblement pour avoir mis son nom sur la liste des candidats premiers ministrables.

« Le président ... Lire la suite


Politique
Mardi 11 Avril 2017 - 16:45

Après avoir entretenu, il y a quelques semaines, les militants de Poto-Poto et de Bacongo, la direction du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI), conduite par son président Euloge Landry Kolélas, a poursuivi le week-end dernier, la même mobilisation à Moungali, dans le quatrième arrondissement de Brazzaville.

Cette rencontre citoyenne du MCDDI s’inscrivait dans le cadre de sa prise de contact avec la base, afin de fixer celle-ci sur les futures élections législatives pour lesquelles les militants doivent aller en rangs serrés en vue de garantir la victoire.

« Les élections sont proches, nous devons nous rassembler au sein du parti. L’heure est grave, le MCDDI Moungali doit se mobiliser, comme au temps où le parti  avait trois députés dans cet arrondissement », a souligné Euloge Landry Kolélas.

Il les a invités à se ... Lire la suite


Politique
Mardi 11 Avril 2017 - 16:00

L'examen et l'adoption du projet de loi portant modification de la loi éléctorale figure parmi les six affaires à l'ordre du jour des sessions extraordinaires ouvertes  au niveau des deux chambres du Parlement le 10 avril à Brazzaville.

 

 

 

L'ouverture desdites sessions extraordinaires (32ème au Sénat et 8ème à l'Assemblée nationale) a été précédéé au niveau des deux chambres par la clôture des sessions administratives ordinaires. Il s’agira pour cette loi éléctorale de modifier et de compléter les articles 54 alinéas 1 et 2, 67 alinéas 4 et 72 alinéa 2 de la loi du 10 décembre 2001, elle-même modifiée et complétée par les lois du 25 mai 2007, du 23 mai 2012, du 1er septembre 2014 ainsi que du 23 janvier 2016.

Outre cette loi, les deux chambres auront à examiner, cinq autres projets notamment celui déterminant le ressort territorial des districts ... Lire la suite


Politique
Lundi 10 Avril 2017 - 18:15

Outre l’appui de la branche du Rassemblement d’où il est issu, il peut tout aussi compter sur celui de la Majorité présidentielle qui entend l’accompagner dans la réalisation des objectifs lui assignés.     

Le nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, est toujours sous le feu de l’actualité. Après l’euphorie de la nomination, place maintenant à la formation du gouvernement de transition, qu’il est censé piloter et dont l’objectif primordial est celui de conduire le peuple congolais aux élections de décembre 2017. Bruno Tshibala, qui n’est pas un arriviste en politique et qui revendique trente-six ans de lutte aux côtés de l’opposant historique Etienne Tshisekedi, a déjà pris la mesure de sa tâche. C’est ainsi qu’au lendemain de sa nomination, il s’est déclaré ouvert à toutes les sollicitations. Sa main, a-t-il dit, est tendue à tout le ... Lire la suite


Politique
Lundi 10 Avril 2017 - 18:13

Pour l’Union européenne et l’ancienne puissance coloniale, la nomination de Bruno Tshibala comme Premier ministre s’écarte de la lettre et de l’esprit de l’Accord de la Saint-Sylvestre.  

Des réactions continuent à être enregistrées après la nomination vendredi dernier de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre. Des partenaires extérieurs de la RDC ont commencé, eux aussi, à délier leurs langues pour donner leur avis sur cette nomination controversée à l‘instar de l‘Union européenne et de la Belgique. L’une et l’autre, se dit très inquiète de la suite des événements en RDC d’autant plus que cette nomination n’est pas du tout conforme à l’accord du 31 décembre. Tout en prenant acte, Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a, dans un récent communiqué, indiqué que « cette nomination s’écarte ... Lire la suite


Politique
Lundi 10 Avril 2017 - 17:56

La marche pacifique initiée ce lundi 10 avril par la coalition de l’opposition pour réclamer l’application de l’accord du 31 décembre s’est muée, par la force des choses, en une journée ville morte, faute des manifestants partagés entre l’envie de soutenir l’action et la peur de représailles. 

Echec ou fiasco ? En tout cas, les uns et les autres ont une perception différente quant à l’initiative du Rassemblement de l‘opposition d’organiser une marche pacifique ce lundi 10 avril en vue de réclamer l’application de l’accord politique du 31 décembre. Les initiateurs avaient poussé l’outrecuidance jusqu’à appeler la population à une « mobilisation ultime » en vue de forcer l‘alternance au sommet de l‘Etat. La rue devrait, d’après les responsables du Rassemblement, gronder ce jour avec, pour point de chute, le Palais de la nation. Mais ... Lire la suite


Politique
Lundi 10 Avril 2017 - 17:11

Ceux-ci ont été informés de ces conclusions à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire tenue le dimanche 9 avril. Le point fort de cette assemblée générale était la restitution  des travaux de la quatrième session extraordinaire du Parti congolais du travail (PCT)  tenue du 30  mars au 1er  avril à Brazzaville.

 

 

 

 

Dans son mot de circonstance, conformément à la rencontre de Brazzaville, Victor Foudi, président de la fédération PCT Pointe-Noire,  a expliqué que le renforcement de la discipline et la cohésion au sein du parti est gage de réussite de toute organisation. Ces deux valeurs sont généralement menacées par le manque d’esprit militant, les choix irrationnels, les conflits interpersonnels, le repli identitaire et la mauvaise gestion de la situation sociale des cadres. « Pour encadrer efficacement cette discipline et ... Lire la suite


Politique
Lundi 10 Avril 2017 - 16:00

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, et son homologue allemand  étaient en tournée au Sahel. Au Mali, ils se sont rendus à Gao et à Bamako où ils se sont entretenus avec le chef d’Etat  Ibrahim Boubacar Keita.

Mali : des relations bilatérales et les questions régionales

Avant le Mali, Jean-Marc Ayrault était le 6 avril  à Nouakchott en Mauritanie, où il  été reçu en audience par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. L’entretien a porté sur les relations bilatérales et les questions régionales « dans lesquelles la Mauritanie joue un rôle important, notamment dans le domaine de la sécurité au Sahel ». Cette visite intervient après un coup de froid entre Paris et Nouakchott. Le point d’orgue de ces relations tendues a été la réception à l’Elysée du militant Biram Ould Dah Ould Abeid. Un épisode qui a suscité une vive ... Lire la suite


Politique
Samedi 8 Avril 2017 - 14:10

Alors que la Majorité juge la nomination du nouveau Premier ministre conforme à l’esprit de l’accord du 31 décembre, l’opposition estime que le président de la République n’a résolu aucun problème, tout au contraire, il en a créé davantage. 

Aussitôt nommé par le chef de l’Etat comme Premier ministre de la transition, Bruno Tshibala est déjà sous la rampe des critiques acerbes de la part du Rassemblement/aile Félix Tshisekedi qui qualifie sa nomination de non événement. Pour cette frange de l’opposition, cette nomination intervient dans un moment très tendu où le peuple congolais attendait la mise en œuvre sans faille de l’accord du 31 décembre 2016 qui reste l’unique cadre légal et légitime des institutions de la République. D’après le secrétaire général de l'UDPS Jean Marc Kabund, cette nomination ne repose sur aucun cadre juridique. ... Lire la suite

Pages