Politique


Politique
Mardi 10 Avril 2018 - 13:00

A trois ans du scrutin présidentiel, le président du Club perspectives et réalités (CPR), député de la première circonscription de Moungali, a réuni, le 8 avril à Brazzaville, sa base pour la préparer déjà face à ce que ce rendez-vous pourra engendrer.

Le CPR a effectué sa rentrée politique 2018 avec un ordre du jour bien précis, à savoir sensibiliser d'ores et déjà les mandants de son président à l’élection présidentielle prévue en 2021.

Pour Aimé Hydevert Mouagni, il n'est pas très tôt d'édifier dès à présent ses électeurs sur cette élection pour qu’ils comprennent et intègrent déjà les enjeux, afin qu’ils soient permanemment en alerte. Le président du CPR estime que c'est maintenant qu'une vraie dynamique doit se mettre en place pour soutenir leur candidat naturel, le président Denis Sassou N'Guesso, au cas où il se porterait ... Lire la suite


Politique
Lundi 9 Avril 2018 - 19:30

Les représentants diplomatiques de la Chine, Ma Fulin, et de la Guinée équatoriale, Samuel Ateba Owono Iyanga, ont été reçus le 9 avril à Brazzaville, par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, au cours d’une cérémonie solennelle au Palais du peuple.

Marié et père d’une fille, le nouvel ambassadeur de Chine est détenteur d’une maîtrise en économie. Il est âgé de 55 ans et a assumé plusieurs fonctions au sein du ministère chinois des Affaires étrangères. En 2014, Ma Fulin a été nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Chine en République Centrafricaine.

Peu avant, de 2009 à 2012, il a servi comme directeur général adjoint de China national offshore oil corporation (CNOOC)-CNOOC international limited, département des affaires internationales.  

« C’est un grand honneur et une immense fierté pour moi d’être ... Lire la suite


Politique
Lundi 9 Avril 2018 - 19:14

Les ennuis judiciaires de l'ex-gouverneur du Katanga ne le détournent pas de son objectif principal, à savoir sa candidature à la magistrature suprême.

Faisant fi de ses ennuis judiciaires et surtout de sa prétendue inéligibilité au regard de sa nationalité congolaise controversée, Moïse Katumbi vient de passer à l’offensive après avoir lancé officiellement, le 12 mars dernier, à Johannesburg en Afrique du Sud? sa plate-forme « Ensemble pour le changement ». Cette fois-ci, l’ex-gouverneur du Katanga, qui sait ce qu’il veut et où il va, vient de mettre sur pied son équipe de campagne. C’est le 8 avril que le richissime homme d’affaires a pris la série de décisions nommant une soixantaine de personnalités triées dans le microcosme politique congolais, censées l’aider à réaliser son objectif qu’est la prise du pouvoir par les élections.

... Lire la suite


Politique
Lundi 9 Avril 2018 - 17:15

 Les chefs d’État de la sous-région se pencheront sur la situation politique et sécuritaire tendue que traverse le pays, le 18 avril, dans la capitale angolaise, et évalueront les préparatifs des élections attendues, le 23 décembre.

Résultat de recherche d'images pour "sadc"A l'heure où la République démocratique du Congo (RDC) se rapproche inexorablement vers l’échéance du 23 décembre requise pour la tenue des scrutins présidentiel et législatifs, les États de la sous-région ont intérêt à scruter la possibilité d’une aide à lui apporter. Pour ce faire, ils ont le devoir de faire l'état des lieux et d’évaluer l’ensemble du processus électoral avant de s’engager. Tel est le sens de la réunion de haut niveau de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) attendue dans la capitale angolaise et qui sera précédée, le 17 avril, par celle des ministres des Affaires ... Lire la suite


Politique
Lundi 9 Avril 2018 - 15:30

Tous les travailleurs des deux entreprises seront ipso facto reversés dans les nouvelles sociétés anonymes qui seront créées, selon le ministre de tutelle, Serge Blaise Zoniaba, qui soutenait, le 7 avril devant l'Assemblée nationale, le projet de loi portant dissolution de ces sociétés publiques en charge de distribution d’eau et d’électricité.

 

L'examen du projet de loi sur la dissolution de la Société nationale d'électricité (SNE) et la Société nationale de distribution d'eau (SNDE) a suscité un débat contradictoire à la chambre basse. Soutenant ce texte, le ministre de l’Energie et de l’hydraulique a fait savoir qu’en prenant cette résolution, le gouvernement voudrait tirer les leçons des expériences passées pour aller de l'avant. L'Etat lui-même, a signifié le ministre, sera actionnaire des deux nouvelles sociétés anonymes en charge de ... Lire la suite


Politique
Samedi 7 Avril 2018 - 17:01

Les personnes interrogées ont loué la contribution du ministre de tutelle à la protection de la paix sociale par ses décisions et son implication dans la résolution des conflits parcellaires récurrents qui minent ce domaine.  

Le secteur des Affaires foncières, réputé générateur des conflits judiciaires, est en effervescence. Des décisions sont prises quasiment toutes les semaines et des actions sont menées sur le terrain en vue de redorer, apprend-on, le blason terni de ce domaine.

C’est le leitmotiv du ministre Lumeya Dhu Maleghi depuis sa prise de fonction, en avril 2017. Défendre les droits des plus faibles contre les puissances financières ; instaurer un climat apaisé ; réduire le taux des conflits ; faire la chasse aux conservateurs véreux, etc., constituent un échantillon des objectifs qu’il s’était clairement assignés.  Une année après, quel ... Lire la suite


Politique
Samedi 7 Avril 2018 - 16:15

40 287 387 électeurs ont été retenus sur l'ensemble du territoire par la Centrale électorale, après son opération de nettoyage du fichier qui a permis d'en extirper 5 381 763 doublons et 902 290 mineurs.

Le processus électoral semble avoir atteint sa vitesse de croisière avec la publication, le 6 avril, de la liste définitive des électeurs, après toilettage du fichier brut. C’est le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Naanga, qui s’est fait l’honneur de présenter à la presse les statistiques des électeurs qui résulte de l’enrôlement effectué durant les trois derniers mois.

Il en découle que seulement 40 287 387 électeurs sur l’ensemble de la RDC vont officiellement accomplir leur devoir civique en décembre. Ces électeurs sont ceux qui sont détenteurs des cartes d’électeurs en bonne et due forme et ... Lire la suite


Politique
Samedi 7 Avril 2018 - 15:30

Les ministres ont été interpellés pour la deuxième fois à l'Assemblée nationale, le 6 avril à Brazzaville, pour répondre à de nombreuses questions des élus du peuple sur des sujets liés à la vie nationale.

Au total vingt ministres, y compris le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, ont répondu aux quatre-vingt-trois questions posées par vingt-huit députés.

A propos de nombreux arriérés de pensions que l’Etat doit aux retraités qui émargent à la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF), le vice-Premier ministre, chargé de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat, du travail et de la sécurité sociale a apporté la version officielle des faits, mais sans pour autant convaincre le plus grand nombre de députés qui sont restés sur leur soif.

Dans ses explications, Firmin Ayessa a avoué que l’Etat doit, à ce jour, plus de douze ... Lire la suite


Politique
Samedi 7 Avril 2018 - 14:00

La chambre haute a organisé, le 5 avril à Brazzaville, un séminaire de renforcement des capacités de ses membres dont l’objectif est de faire de cette institution un lieu d’échange soutenu, de renouvellement permanent de connaissances pour une action dynamique.

Deux grands thèmes ont constitué l’ossature de la rencontre, à savoir "Les fonctions constitutionnelles" avec pour conférencier le secrétaire général du gouvernement, Benjamin Boumakany, et "La décentralisation au Congo" animée par le Pr Gomes Paul Nicolas Olamba, le ministre Charles Nganfouomo et Auguste Mouniaka.

Sur le premier thème, le secrétaire général du gouvernement est revenu sur les principes constitutionnels, notamment en ce qui concerne la fonction législative et de contrôle de l’action gouvernementale. Le parlement, a-t-il rappelé, a deux fonctions dont celle de légiférer et de ... Lire la suite


Politique
Jeudi 5 Avril 2018 - 19:06

Selon Bertin Ntumba de l’Association pour la promotion de la métrologie et la normalisation ( Apromen) dans le pays , les propos des acteurs politiques sur « la révolution de la modernité » et « la vision de l’émergence » ont constitué des opportunités manquées de passer à une étape supérieure dans l’appropriation de ces outils de développement.

Le bilan de l’appropriation des questions relatives à la métrologie et la normalisation reste maigre pour la RDC, même si elle a marqué quelques pas assez intéressants dans ce processus. Il y a, par exemple, la promotion de la normalisation dans un domaine aussi important que les télécommunications. Cet effort déployé par le gouvernement central a connu un moment déterminant avec la visite à Kinshasa du secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications, en juillet 2014. Par ailleurs, ... Lire la suite

Pages