Politique


Politique
Samedi 4 Mars 2017 - 17:35

Parmi les deux projets de loi adoptés le 4 mars par la chambre haute du Parlement, il y a celui portant ratification de l’accord de prêt entre le Congo et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (Bird), relatif au financement du projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires.

 

Estimé à 80 millions de dollars, soit 48,160 milliards de FCFA, il vise l’amélioration des infrastructures et services de base des populations vivant dans certains quartiers précaires à Brazzaville et Pointe-Noire, le renforcement des capacités du gouvernement, des municipalités et des entreprises des secteurs de l’eau et de l’électricité en matière de restructuration urbaine.

Ce projet prend en effet le relais de cet autre, Eau électricité et développement urbain (Peedu) dont l’objectif est de faciliter l’accès aux ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Mars 2017 - 17:32

Le collectif des partis de l’opposition congolaise, représenté par Mathias Dzon ; Christophe Moukouéké ; Jean Itadi et Raymond Serge Mviri, a animé, le 3 mars à Brazzaville, une conférence de presse au cours de laquelle a été évoquée la question de la concertation politique de Ouesso. Les leaders de cette frange de l’opposition disent n’avoir pas été associés à cette concertation, d’où la demande formulée au chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, de suspendre l’ensemble du processus électoral déjà enclenché.

 « Le gouvernement vient de convoquer une concertation politique à Ouesso, sans nous associer. Même s’il savait bien notre position, il aurait pu nous contacter d’abord, afin que nous donnons notre point de vue. Nous sommes très indignés », a affirmé Christophe Moukouéké, porte-parole de la coalition.

Selon les opposants, ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Mars 2017 - 21:53

Une première dans les relations judiciaires entre Paris et Kinshasa : un « combattant », auteur d’injures et de menaces téléphoniques anonymes contre le ministre congolais Lambert Mende, condamné par le tribunal de Grande instance de Paris.

 

Il y a quelques mois, un inconnu s’amusait à insulter et menacer régulièrement de mort par des appels téléphoniques et messages SMS anonymes le ministre congolais de la Communication et Médias, Lambert Mende Omalanga. Contacté par le ministre, l’ambassade de la RDC à Paris a chargé un de ses avocats de déposer une plainte contre inconnu en bonne et due forme auprès du parquet de Paris. L’enquête menée par la police française a permis d’établir que l’auteur desdits appels et messages était un certain François Tshiakala, un Congolais vivant en France, qui a été cité à comparaître dans l’affaire «... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Mars 2017 - 21:55

La division est perceptible dans cette plate-forme où une branche s’oppose à la restructuration du Rassemblement, à la désignation par consensus de Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi à la tête de la direction politique et du Conseil des sages du Rassemblement. 

C’est un véritable chamboulement ce qui se passe au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement dont les structures viennent d’être revisitées à la faveur d’une réforme. Depuis le 2 février , en effet, cette plate-forme de l’opposition dispose d’un nouvel organe exécutif avec, à sa tête, deux personnalités triées sur le volet et choisies par consensus. Il s’agit de Félix Tshisekedi et de Pierre Lumbi placés respectivement à la tête de la direction politique et du Conseil des sages du Rassemblement. D’après des sources, les neufs regroupements politiques ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Mars 2017 - 22:04

Le chef spirituel du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala (BDM) - recherché par la justice notamment pour outrage au chef de l’Etat et incitation à la violence - et son épouse ont été capturés par la police le  3 mars dans la soirée au terme de trois semaines de siège devant son domicile à Kinshasa.

Le feuilleton Ne Mwanda Nsemi, chef spirituel du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala (BDM), vient de connaître son dénouement après la reddition le  3 mars de l’intéressé qui s’est finalement livré à la police avec son épouse. C’était à la suite d’un assaut en règle lancé par la police contre sa résidence en chantier située dans le quartier huppé de Ma Campagne d’où il s’était retranché avec plusieurs dizaines de ses adeptes. Après près de trois semaines de siège devant le domicile du gourou qui se servait de ses adeptes comme ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Mars 2017 - 18:32

Pour l’éxécutif national, sur les trente et une pertes en vies humaines enregistrées sur toute l’étendue du territoire national au cours de ces tristes évènements, quinze (et non pas quarante) font encore à ce jour l’objet des enquêtes de la justice militaire congolaise pour en déterminer la responsabilité et les auteurs.

Le dernier rapport du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'Homme (BCNUDH) en République Démocratique du Congo, le Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies et la Monusco ont mis en cause les forces de défense et de sécurité de la RDC accusées de graves violations des droits de l'Homme au mois de décembre 2016 ayant causé, selon les auteurs, quarante morts et 147 blessés dans plusieurs villes de notre pays. C’est aux fins d’éclairer la lanterne de l'opinion sur les faits ainsi allégués que le gouvernement a ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Mars 2017 - 17:28

Le gouvernement ne va pas négocier avec le député et chef spirituel Ne Mwanda Nsemi, a déclaré son porte-parole Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias, le 2 mars, au cours d’une conférence de presse.

Le feuilleton Ne Mwanda Nsemi, ce leader spirituel qui a défrayé la chronique il y a quelque temps en déclarant des actions subversives imminentes dans le pays sur fond des propos xénophobes dirigés contre les Congolais d’origine rwandaise, se poursuit. Jusqu’à ce jour, les forces de police n’ont pas encore mis la main sur le gourou qui, d’après des sources, reste toujours cloitré dans sa résidence de Joli Park dans la commune de Ngaliema où un important dispositif policier a été déployé. Retranché dans son domicile depuis le 13 février, Ne Mwanda Nsemi se servirait de ses adeptes comme bouclier humain. Assigné en résidence par la force ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Mars 2017 - 17:21

La proposition visant la création d’un poste de président du Rassemblement en lieu et place du Conseil des sages est boudée par une opinion intérieure qui estime qu’elle planterait les germes de divisions susceptibles de mettre en danger l’unité de commandement et de gestion de la plate-forme.

La restructuration du Rassemblement, plate-forme de l’opposition circonscrite autour d’Étienne Tshisekedi décédé à Bruxelles le 1er février, continue de faire tâche d’huile au sein de ce regroupement politique. Alors que le corps du défunt président du Conseil des sages continue de moisir dans un funérarium en Belgique en attente de son rapatriement annoncé pour le 11 mars, un débat interne a cours actuellement au sein de la plate-forme. Il s’agit de sa restructuration, une initiative de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti phare du ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Mars 2017 - 15:45

Les Partis et Groupements du Centre, qui se sont réunis le 02 mars à Brazzaville, ont choisi Luc Daniel Adamo Mateta comme leur "interlocuteur" à la concertation politique de Ouesso, qui va se tenir dans les tout prochains jours dans le département de la Sangha.

Dans la déclaration publiée à l'issue des travaux et lue par Gabriel Valère Mabiala Mapa, les Partis et Groupements du Centre ont évoqué l’impérieuse nécessité de prendre part aux assises de Ouesso qui, ont-ils déclaré, sont la traduction de la volonté du président de la République, Denis Sassou N’Guesso consistant à rassembler la classe politique à l’orée d’une consultation électorale afin que celle-ci soit apaisée et crédible.

Les participants à cette réunion ont félicité le ministre de l’Intérieur, de la décentralisation et du développement local, Raymond Zéphirin Mboulou pour ... Lire la suite


Politique
Mercredi 1 Mars 2017 - 18:07

Selon la famille biologique d’Étienne Tshisekedi qui était en conférence de presse le 13 février à Bruxelles, l’exigence de la publication d’un nouveau gouvernement avant le rapatriement de sa dépouille conformément à l’accord du 31 décembre n’est pas une conditionnalité mais plutôt un souhait.

 

Dans une conférence de presse tenue le 13 février à Bruxelles, les membres de la famille biologique d’Étienne Tshisekedi avec, au premier plan, Mgr Mulumba (évêque de Mweka) et Félix Tshisekedi, fils du défunt, ont tenté d’éclairer l’opinion au sujet de la controverse suscitée par le rapatriement du corps du leader de l’UDPS. Cette intervention médiatique était très attendue d’autant plus que le point de vue de la famille était très attendu pour se faire une réelle conviction sur ses vraies exigences qui ne cadrent pas nécessairement avec ... Lire la suite

Pages