Politique


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 15:00

Devant la représentation nationale, le gouvernement, conduit par le Premier ministre, Clément Mouamba, a été soumis, le 3 août, à une séance de question orale avec débat, dont la pertinence a reflété la situation socioéconomique difficile que traverse le Congo présentement.  

Au nombre des préoccupations soulevées par les députés figuraient en bonne place les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de la conclusion d’un accord de soutien financier, le traitement des érosions, les retards de payement de la pension des retraités, l’attribution du passeport diplomatique, la gestion de la faune mais aussi les questions de santé publique.

Sur les relations avec le FMI, après avoir expliqué les tenants et aboutissants des pourparlers, Clément Mouamba a indiqué avoir enfin signé la lettre d’intention que son gouvernement doit soumettre ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 15:45

Le diplomatique américain, Todd P. Haskell, s’est réjoui, le 3 août à Brazzaville, du retour progressif du climat de paix dans le département du Pool qui était en proie aux conflits armés l’année dernière.

« Notre pays a apporté un soutien aux déplacés du Pool. J’ai été moi-même dans la Bouenza les rencontrer et échanger avec eux. J’étais à Mindouli, il y a quelques semaines, la population revient chez elle », a  indiqué Todd P. Haskell.

La situation sécuritaire dans le Pool s’est améliorée depuis la signature, le 23 décembre 2017 à Kinkala, des accords de cessez-le-feu et de cessation des hostilités entre le gouvernement et l’ancien chef rebelle, Frédéric Bintsamou dit pasteur Ntoumi.

« Les accords entre les deux parties ont fait évoluer la situation sur le terrain dans le sens de consolider la paix », a affirmé l’ambassadeur des ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 14:15

La rencontre a été organisée par le ministère des Finances, le 3 août à Brazzaville, avec pour objectif d’échanger sur le cadre de l'harmonisation de la gestion des finances publiques transposée par les autorités à travers la loi organique.

« C’est la première fois que le parlement congolais s’exerce à ce débat et nous sommes ici dans le cadre d’une mission pour appuyer les services du ministère en charge du budget, d’aider à la réalisation des projets annuels ainsi que des performances qui entrent dans le cadre de la nouvelle configuration de la loi de finances », a déclaré le conseiller en gestion des finances à Afritac centre, Abdoulaye Traoré. Il a ajouté: « C’est une innovation de taille, parce que ce débat implique la participation du parlement dans le processus d’élaboration du budget de l’année et donc de la loi de finances ».

... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 20:30

L'initiative de la création d’une nouvelle structure fédératrice des communes et villes du Congo a été prise par les maires du Congo réunis récemment à Dolisie, dans le département du Niari.  

La décision est motivée par l’évolution du cadre juridique et l’érection de nouvelles communes sur l’ensemble du territoire. Un comité ad hoc composé de cinq membres et présidé par Ghislain Rodrigue Nguimbi Makosso, maire de la ville de Dolisie, est chargé de préparer les documents fondamentaux de la future structure.

Les quinze communes du Congo présentes à la concertation de Dolisie ont fait acte de leur démission à l’Association des maires du Congo (AMC). Ils ont demandé, par ailleurs, au gouvernement de faire face au paiement des arriérés de salaires des agents municipaux.

Cette concertation des maires du Congo à Dolisie a eu lieu en l’absence du ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 20:12

Le directeur de cabinet du chef de l'État a, lors de la signature le 1er août de la charte de la plate-forme électorale de la majorité présidentielle par les gouverneurs de province et diverses autres personnalités,  lancé un appel à la révolution de la conscience collective sur la perception à avoir dorénavant du pays quant à son importance en tant que nation.

Le Front commun pour le Congo (FCC), plate-forme électorale placée sous l'autorité morale de Joseph Kabila Kabange, vient d'élargir son cercle par les adhésions des gouverneurs de province mais aussi de quelques personnalités indépendantes. Des représentants des partis et regroupements politiques ainsi que ceux des associations de la société civile ont aussi apporté leur caution à la plate-forme, en signant sa charte constitutive le 1er août. C’était au cours d'une cérémonie solennelle qui ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 20:02

Dans une interview exclusive accordée aux Dépêches de Brazzaville, l’enseignant de droit à l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville et homme politique a annoncé la création, dans les tout prochains jours, d’un Club des citoyens autour du barbecue.  Abordant l’actualité politique nationale, il a invité les Congolais à humaniser l’activité politique.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Pouvez-vous nous parler du projet de création de votre club politique ?

 Vivien Manangou (V.M.) : Nous sommes en voie de créer un espace d’échanges autour des questions politiques, économiques et sociales. Nous avons déjà amorcé des contacts dans ce sens à Pointe-Noire et Brazzaville. Le 11 août, une équipe sera à Nkayi et à la rentrée des classes, nous irons à Ouesso et à Owando.

L’idée est de créer un club politique qui puisse répondre aux vraies ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 19:05

Le forum du parti de Vital Kamerhe vise, entre autres, à renouveler son équipe dirigeante en fonction des vacances constatées à certains postes.

L’Union pour la nation congolaise (UNC) tient, depuis le 2 août, son congrès dont la clôture des travaux est annoncée pour le 4 août. À l’ouverture de ce forum à Kinshasa, l’on a noté la présence d’une belle brochette d’acteurs politiques proches de l’opposition, à l’instar de Félix Tshisekedi et d’Eve Bazaïba, respectivement président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social et secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo. L’unité de l'opposition a été le crédo défendu par tous les opposants qui se sont retrouvés en cette circonstance.  « Nous sommes devant une grande bataille, un grand combat, nous devons mener ce combat dans l’unité. Ce qui s’est passé ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 18:59

Le 30 juillet dernier, l’ex-gouverneur du Katanga avait saisi l’autorité de l’aviation civile à Kinshasa pour demander l’autorisation d’atterrir à Lubumbashi. A quelques heures de son arrivée au pays, sa requête n'a pas encore de réponse.

« La grande famille d’Ensemble/Grand Katanga invite toute la population Katangaise en général et Lushoise en particulier de bien vouloir réserver à son leader un accueil très chaleureux et à se rendre très nombreuse ce vendredi 3 août à l’aéroport de la Luano à partir de 6 heures », peut-on lire dans un communiqué de la plate-forme, largement diffusé ces derniers jours dans la capitale cuprifère. Ici, la fièvre monte à quelques heures du retour annoncé de l’ex-gouverner du Katanga. La mobilisation est quasi-totale, portée par Gabriel Kyungu, le président d’Ensemble/Grand Katanga. Ce dernier qui a ... Lire la suite


Politique
Jeudi 2 Août 2018 - 18:44

L’ancien vice-président de la République sous la transition 1+4 est toujours empêché, pour des raisons d’ordre sécuritaire, d’accéder dans la commune de la Gombe pour rejoindre sa résidence située dans les périmètres du site présidentiel.

La fausse note ayant émaillé le retour, le 1er août à Kinshasa, du sénateur Jean-Pierre Bemba aura sans doute été le refus qui lui a été opposé par la police d'accéder à sa résidence familiale. Le cortège qui conduisait l’ex-challenger de Joseph Kabila à la présidentielle de 2006 a dû emprunter un chemin détourné, à la  suite d'une injonction de la hiérarchie de la police, pour échoir au complexe GB, un patrimoine familial affecté à un usage commercial. C’est l’alternative trouvée face à l'obstination de la police à lui empêcher l’accès de la commune de la Gombe. Raison avancée : la résidence ... Lire la suite


Politique
Mercredi 1 Août 2018 - 19:16

L’ex-Premier ministre  a été de nouveau sanctionné, le 30 juillet, de son parti qui lui reproche, entre autres, le fait d'avoir déclaré unilatéralement son intention de se porter candidat à l'élection présidentielle de décembre prochain.

Le Parti lumumbiste unifié (Palu) continue à voguer dans des eaux troubles. A l’approche des élections de décembre, ce parti allié à la majorité présidentielle continue à entretenir une certaine ambigüité par rapport à ce partenariat politique sur fond d’un discours fluctuant et confus. Alors qu’il y a peu, le parti d’Antoine Gizenga avait affirmé haut et fort son intention d’aligner ses candidats à tous les niveaux de scrutins, y compris à la présidentielle, il s’est vite rétracté en reconsidérant sa position pour se mettre désormais sous la coupe du Front commun pour le Congo (FCC), prêt à soutenir le ... Lire la suite

Pages