Politique


Politique
Jeudi 5 Octobre 2017 - 18:13

Les deux principaux points ont été choisis lors de la première session ordinaire du conseil dite administrative qui s’est tenue du 25 septembre au 4 octobre sous la direction de son président Jean François Kando.

Le budget supplémentaire s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 15.000.000.000 (quinze milliards) francs CFA. D’après Louis Gabriel Missatou, 2e secrétaire du conseil, qui a lu le communiqué final, comparativement au budget primitif, le budget supplémentaire connaît une diminution en valeur absolue de 6.435.200.000 (six milliards quatre cent trente cinq millions deux cent mille) francs CFA. Le programme d’investissements est arrêté à la somme de 1.547.468.025 (un milliard cinq cent quarante-sept millions quatre cent soixante-huit mille vingt cinq) francs CFA. Les conseillers ont adopté la délibération rendant piéton, de 5 heures à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 18:41

Le directeur général de la société Total E & P Congo, Pierre Jessua a été reçu le 4 octobre à Brazzaville par le nouveau président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba. Il s’est félicité de son élection à la présidence de la chambre basse du parlement.

À la fin des entretiens, le directeur général de Total E & P Congo n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes qui supposent que les deux personnalités ont assurément échangé autour de Moho Nord qui est actuellement un ambitieux et innovant projet du groupe Total au Congo.

Lancé pour développer les récentes découvertes dans le champ Moho Bilondo, situé dans la capitale économique du Congo, Pointe-Noire, ce projet illustre l’expertise de Total dans la réalisation d’explorations complexes en eaux profondes.

Avec une capacité de production maximale de 140.000 barils par jour, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 18:30

Dans une motion de défiance initiée contre lui et déposée le 2 octobre au bureau de l’Assemblée provinciale, l’ex-gouverneur est accusé notamment de mégestion, de détournement des recettes et de violation des principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces.

-Le gouverneur de la province du Kasaï central Alex Kande a été démis de ses fonctions le 4 octobre. L’Assemblée provinciale qui a siégé ce jour a procédé à l’examen d’une motion de défiance à son encontre déposée depuis le 2 octobre au bureau de cette institution. Plusieurs griefs étaient mis à charge du gouverneur accusé notamment de mégestion, de détournement des recettes et de violation des principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces. D’après le rapporteur de cette assemblée délibérante, le gouverneur Alex Kande aurait, entre autres, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 17:49

Alors que le recensement est encore en cours dans le Kasaï et que des lois électorales sont toujours en souffrance au Parlement, le calendrier électoral qui n'est toujours pas publié rend aléatoire la suite du processus électoral. 

Quand est-ce que les Congolais iront aux urnes pour élire leurs représentants à tous les niveaux des institutions du pays ? La question vaut son pesant d’or devant le flou qui persiste sur la date de la tenue des élections. L'échéance du 31 décembre étant devenue impossible à tenir depuis le 1er octobre à la suite du dépassement du délai légal de 90 jours requis pour convoquer le corps électoral, les Congolais sont désormais perplexes quant à la suite d’un processus électoral devenu cérébral au regard de ses multiples inconnus. Aucun signal émis par ceux qui ont la charge de piloter le processus électoral ne rassure ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 17:38

La campagne sera jonchée d’une «série d’actions aussi bien de mobilisation que de désobéissance civile, pour marquer la détermination du peuple congolais de reprendre en main ses responsabilités et de jouer pleinement son rôle de souverain primaire ».

Le Mouvement politico-citoyen Telema Ekoki a lancé, le 4 octobre, lors de la conférence de presse tenue en la salle père Bocka de Cepas à Gombe, la campagne « Je veux un nouveau président au plus tard le 31 décembre 2017 ». Ce mouvement, qui a dit unir sa voix à celle des élites résistantes de la RDC, a également annoncé à cette date le début, dans le cadre de cette campagne qui a pour thème et cri mobilisateur : « Je veux un nouveau président maintenant », d’une série d’actions aussi bien de mobilisation que de désobéissance civile. Cela, pour marquer la détermination du peuple congolais de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 16:38

Le gouvernement de la RDC a assoupli sa décision d'invalider à partir du 16 octobre les anciens passeports semi-biométriques, une mesure qui avait provoqué la colère de la société civile et une mise au point assez ferme de l'Union européenne.

"L’obligation de se procurer le nouveau passeport est maintenue mais elle est assortie de mesures d'assouplissement", a déclaré lundi le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, dans des propos rapportés mardi sur le site de la radio onusienne Okapi. La date de mise en application de la mesure a été repoussée au 14 janvier, a-t-il poursuivi. "Pour les détenteurs de l’ancien passeport, dont la date d’expiration arrive à échéance dans les années 2019 et 2020, l’acquisition du nouveau passeport (biométrique, ndlr) se fera moyennant paiement d’un forfait de 100 dollars, au lieu ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 16:30

L’ambassadeur de Cuba en République du Congo, Manuel Maria Serrano Acosta, a réitéré le 4 octobre à Brazzaville l’engagement de son pays à soutenir le Congo dans la formation des étudiants. Il l'a fait savoir à l'issue d'un entretien avec le président du Sénat, Pierre Ngolo. Les deux personnalités ont échangé sur les relations entre les deux pays, en particulier sur les liens existant entre les parlements de Cuba et du Congo.

Le diplomate cubain s’est félicité de l’assistance cubaine au Congo dans le domaine sanitaire avec la présence des médecins cubains dans les hôpitaux d'Oyo, Owando, Dolisie et Brazzaville. Il a également évoqué la situation des étudiants congolais à Cuba. Selon lui, les deux pays étendront leur coopération dans le domaine de l’agriculture.

Par ailleurs, l'ambassadeur de Cuba et Pierre Ngolo ont parlé de la prochaine réunion de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Octobre 2017 - 14:45

Tels des intercesseurs jouant à concilier les vivants et les mânes des ancêtres, les sages et notables du Pool ont entonné le chant de la paix, le 3 octobre, au Palais du peuple, en présence du chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso.

Dix-huit mois que dure la crise du Pool, dix-huit mois qu’en plus de la détermination de la Force publique à mettre hors d’état de nuire les commanditaires des attaques des quartiers sud de Brazzaville, le 4 avril 2016, le gouvernement reste ouvert aux initiatives susceptibles d’aider au retour de la tranquillité dans cette partie du pays.

Le 3 octobre, justement, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a manifesté aux côtés des sages et notables du Pool sa volonté de voir rétablies la libre circulation des personnes et des biens dans l’ensemble du département, et aussi la reprise du trafic ferroviaire sur ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Octobre 2017 - 20:00

Au coeur de l'audience accordée aux sages et notables du Pool, mardi 3 octobre, au Palais du peuple, par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, il y a eu des engagements en faveur de la paix, mais aussi des avertissements émanant des dépositaires du pouvoir ancestral.

Parole du roi des Tékés : « si ces enfants « égarés » retranchés dans le département du Pool depuis plus d’une année ne renoncent pas à la violence pour regagner la nation dans la tranquillité, les foudres du Nkwembali s’abattront sur eux sans délai », a averti sa majesté Auguste Ngampio dans un message lu par sa délégation à l’audience accordée par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, aux sages et notables du Pool, mardi 3 octobre, au Palais du peuple.

Par enfants « égarés », le roi Makoko faisait allusion aux ninjas-nsiloulous, adeptes de ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Octobre 2017 - 18:45

A l’initiative des sages et notables du département du Pool, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso a eu le 3 octobre à Brazzaville, une séance de travail avec leurs représentants. Au centre des échanges : étudier les voies et moyens du rétablissement de la paix et la sécurité dans ledit département où sévissent depuis près de dix-huit mois des bandits armés à la solde de Fréderic Bintsamou alias Pasteur Ntoumi.

Après avoir suivi les interventions de l’Evêque de Kinkala Monseigneur Louis Portella Mbuyu, des sages et des notables, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso a affirmé avoir pris bonne note de leurs doléances, avant de les remercier pour cette initiative qui n’est que la réponse à l’appel qu’il avait lancé aux ressortissants du Pool lors de son message de vœux à la nation. Le chef de l’Etat a pris ... Lire la suite

Pages