Politique


Politique
Mardi 3 Mars 2020 - 15:15

Le séminaire de formation idéologique et méthodologique organisé, le 2 mars à Brazzaville, a permis aux membres du comité central du Parti congolais du travail (PCT) de se doter d’outils nécessaires à l’accomplissement des missions d’encadrement des organes centraux, intermédiaires et de base.

Parti d’idéologie marxiste-léniniste dès sa création, le PCT a décidé depuis son congrès de 2006, avant de le réaffirmer lors de son sixième congrès extraordinaire en 2011, de faire de la social-démocratie sa doctrine politique. En effet, initié par le secrétariat permanent du bureau politique, ce séminaire de renforcement des capacités managériales a porté sur trois thèmes. Il s’agit notamment de la social-démocratie, doctrine du Parti congolais du travail ; quelle social-démocratie pour le XXIe siècle ? Défis et pistes de solutions dont l’infinitique ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Mars 2020 - 16:39

Le sondage souligne que le résultat reste mitigé en ce qui concerne la perception de la capacité de l’actuel chef de l’Etat à diriger le pays.

Réalisé du 3 au 8 février auprès d'un échantillon de mille cents personnes réparties dans les vingt-six provinces de la République démocratique du Congo, le dernier sondage effectué par le Bureau d'études, de recherches et de consulting international (Berci) a finalement livré ses secrets. C’est ce lundi 2 février que cet institut de sondages a publié son rapport d’enquête qui donne un aperçu sur le niveau d’encrage social des dirigeants politiques actuels. Un accent particulier avait été mis notamment sur le bilan de la première année du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, depuis sa prestation de serment le 24 janvier 2019. A ce sujet, il ressort qu’une frange importante des Congolais (57%) ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Mars 2020 - 16:26

Dans un message intitulé « Coalition pour quel but ? », les évêques catholiques dénoncent les querelles au sein de la coalition FCC-Cach qui impactent négativement sur la vie nationale.

La coalition Cap pour le changement (Cach)-Front commun pour le Congo (FCC) a fait l’objet d’une réflexion au niveau des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) qui se sont interrogés sur son bien-fondé. Réunis pendant quatre jours au sein du comité permanent de la Cénco, les évêques catholiques ont fait, le 2 mars, une déclaration sur la situation politique du pays en stigmatisant le rôle néfaste que joue la coalition au pouvoir par rapport à la crise socioéconomique de l’heure.

« Coalition pour quel but ? », tel est l’intitulé du message livré par l’épiscopat catholique pour qui les querelles actuelles entre les membres de la coalition ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Mars 2020 - 14:09

Le Palais des congrès a accueilli les 29 février et 1er mars derniers, la session inaugurale du comité central du Parti congolais du travail (PCT) qui a débouché sur l'adoption du budget et du programme d'activités 2020.

Ce programme d’activités est axé sur la préparation de l’élection présidentielle de 2021 et l’appui au gouvernement dans la recherche des solutions aux problèmes qui se posent au pays. Ainsi, les 635 participants à ces assises ont, dans une motion de soutien au président du comité central, pris l’engagement de mettre en œuvre la recommandation du cinquième congrès ordinaire exigeant la candidature du chef de l’Etat à l’élection présidentielle de 2021, tout en l’assurant de leur mobilisation conséquente, en vue d’une victoire éclatante.

« Nous appelons à la vigilance de tous les instants, les membres du PCT, les militants et ... Lire la suite


Politique
Samedi 29 Février 2020 - 16:38

Selon le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Moussa, les groupes thématiques seront créés en lien avec les départements du secrétariat permanent et constitueront « des leviers de réflexion pour permettre au parti d’exercer avec efficacité une action salvatrice au bénéfice des populations ».

Le PCT tient les 29 février et 1er mars, la session inaugurale de son comité central issu du cinquième congrès ordinaire. S’exprimant à l’ouverture des travaux au Palais des congrès, Pierre Moussa a indiqué que le comité central devrait être le catalyseur de la réflexion. « Le comité central dont la session inaugurale qui s’ouvre ce jour consacre officiellement l’entrée en fonctions des nouveaux membres, est un organe dirigeant du parti dans l’intervalle des congrès. Il a la responsabilité première de l’exécution des ... Lire la suite


Politique
Samedi 29 Février 2020 - 15:22

L'accord devrait ouvrir la voie à des « négociations directes » entre le gouvernement et ce groupe armé devant déboucher sur le désarmement total de ses miliciens.

Après plusieurs tentatives ratées de remmener le groupe rebelle dénommé « Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) dans le giron de l’armée nationale, l’événement du 28 février 2020, dans la localité de Geti située à plus de 60 km au sud de Bunia en territoire d’Irumu (province de l’Ituri), marque un tournant dans le processus de démobilisation de ce groupe armé. En effet, c’est dans ce coin du pays qu’a eu lieu ce jour la cérémonie marquant l’intégration de cette milice dans les Fardc au travers de l’accord de paix qui y a été conclu. Ledit accord, signé entre d’une part le gouvernement représenté par le ministre de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde et ... Lire la suite


Politique
Samedi 29 Février 2020 - 15:45

Le décès inopiné, le vendredi 28 février, du chef d'état-major adjoint des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) chargé des renseignements militaires continue à alimenter la chronique politique dans la capitale.

Le corps sans vie du général Delphin Kahimbi retrouvé dans une des pièces de son domicile à Kinshasa suscite maintes interrogations notamment sur les circonstances qui l’entourent. Les versions divergent. Les membres de sa famille évoquent une crise cardiaque qu’aurait piquée ce haut officier de l’armée qui, par ailleurs,  était sous audition au niveau du Conseil national de sécurité quelques heures après sa suspension par la haute hiérarchie militaire. D’autres sources ont confirmé un suicide volontaire, évoquant un pagne qui aurait été découvert noué autour du cou du défunt.             

Au-delà de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 29 Février 2020 - 16:18

Le président du Sénat, Pierre Ngolo a appelé  27 février les sénateurs à la solidarité parlementaires , peu avant la tenue de la séance plénière. Son interpellation est consécutive à  l’indifférence affichée par les sénateurs lors de la cérémonie d'adieu au député de la deuxième circonscription de Mindouli (Pool),  François Bakana, décédé le 5 février dernier.

« Les sénateurs se mobilisent peu lorsqu’il s’agit de rendre hommage à un collègue parlementaire. Le cas du décès de François Bakana » a regretté le président du Sénat, avant d’ajouter, « Notre parlement est bicaméral, c'est-à dire qu'elle a  deux chambres: l’Assemblée nationale et le Sénat. Et lorsqu’un malheur frappe l'une des chambres, nous devons nous  en  être mobilisés. Il ne faut pas que les sénateurs se sentent solidaires  seulement pour le Sénat et les ... Lire la suite


Politique
Vendredi 28 Février 2020 - 16:14

Les relations entre le Parti congolais du travail (PCT), le MPLA et l'ANC ont été au centre des entretiens que Pierre Moussa a eus, le 28 février à Brazzaville, avec les ambassadeurs d’Angola, Vicente Muanda, et d’Afrique du sud, Johnny Sexwale.

Au pouvoir depuis 1975, le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) entretient des liens historiques d’amitié avec le PCT. « Nous avons profité pour donner un briefing des évolutions en Angola et rassuré Monsieur le secrétaire général du PCT que nous sommes-là pour établir des liens entre le MPLA et le PCT », a expliqué le colonel Vicente Muanda à la presse à sa sortie d’audience.

En effet, selon lui, le Congo avait, sous la présidence de l’ancien chef de l’Etat, Marien Ngouabi, soutenu le MPLA jusqu’à son accession au pouvoir en 1975. « De cette date jusqu’aujourd’hui, il y a de bonnes ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Février 2020 - 20:04

Réunis en séance plénière, le 27 février à Brazzaville, les membres de la haute chambre du parlement ont approuvé le projet de loi relatif à la vidéo protection des aéroports et aérodromes du Congo.

Ce projet de loi édicte les règles à observer quant à l’installation des équipements de vidéo protection sur les aéroports et aérodromes ouverts à la circulation aérienne. Il érige en une infraction passible de peines pénales, le fait de procéder à des enregistrements de vidéo protection sans autorisation, de ne pas les détruire dans le délai prévu, de les falsifier, de faire accéder des personnes non habilitées aux images ou d’utiliser des images à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été autorisées.

Selon le président de la Commission défense et sécurité du Sénat, Gabriel Zambila, ce texte est un véritable outil pour la ... Lire la suite

Pages