Politique


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 16:54

La troisième session extraordinaire de l’Assemblée nationale qui s’est ouverte le 18 avril au Palais des congrès a inscrit à son ordre du jour huit affaires parmi lesquelles le projet de loi portant loi de finances rectificative 2020. 

Le premier vice-président de la chambre basse du parlement, Léon Alfred Opimbat, qui a ouvert les travaux, a invité les députés à un examen pertinent du projet de loi de finances rectificative. Selon lui, devant la montée exponentielle du coronavirus, les prix des matières premières ont connu une chute drastique. « Le prix du baril a dégringolé, les bourses se sont effondrées, l’économie mondiale est sinistrée… Aucun pays n’est épargné. Nous vivons une récession que l’humanité n’a jamais connu. Dans cette situation, nos ressources budgétaires ont fondu comme une peau de chagrin. Nous sommes tous, alors interpellés ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 15:52

Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Florent Ntsiba, a remis le 20 avril au Premier ministre, Clément Mouamba, un chèque de cent cinquante millions francs CFA, comptant pour la contribution de cette institution au Fonds national de solidarité mis en place dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19).

En effet, sur instructions du chef de l’Etat, des prélèvements ont été opérés sur les émoluments des personnels évoluant à la présidence de la République. « En plus du prélèvement des émoluments, le président de la République a apporté sa contribution en tant que citoyen Denis Sassou N’Guesso. C’est tout cela qui est comptabilisé dans les cent cinquante millions francs CFA de la présidence de la République », a expliqué le ministre d’Etat, directeur de cabinet du chef de l'Etat.

Notons que Florent Ntsiba a été accompagné, entre ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 14:45

En attendant les nouvelles mises en place dans les entreprises publiques, des voix s’élèvent pour réclamer un contrôle rigoureux de leurs états financiers avec, à la clé, l’interpellation des gestionnaires véreux, de sorte à dissuader les nouveaux promus à éviter de dilapider les fonds publics sous peine de sanction.

La saga judiciaire, qui émeut actuellement l’opinion nationale sur fond d’interpellations et d’emprisonnement des mandataires de l’Etat, donne de plus en plus raison aux défenseurs de l’audit général des gestionnaires des entreprises publiques. En effet, des voix ne cessent de s’élever pour réclamer un contrôle rigoureux des états financiers des entreprises et services publics dont les trésoreries sont constamment au rouge. Un tel exercice, indique-t-on, permettrait d’avoir une cartographie globale de leur gestion de sorte à ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 16:30

Christian Roger Okemba, président du Conseil départemental et municipal, maire de la ville de Brazzaville, en prison depuis un moment, et son homologue de Mossendjo, Eric Blaise Ngouloubi Sayi, ont été démis de leurs fonctions lors d’un conseil des ministres. Les deux responsables sont accusés de mauvaise gestion et détournement des fonds alloués à leur structure.  

Le président du conseil municipal et départemental de Brazzaville élu en décembre 2017, est incarcéré à la maison d’arrêt depuis le 13 mars. Il lui est reproché d’avoir géré avec opacité la somme de 250 millions de francs CFA, alloués par l’Etat à la mairie de Brazzaville pour exécuter les travaux de rétablissement du trafic lourd à Djiri, neuvième arrondissement.

Ces allocations perçues en décembre 2019, au mépris des règles de passation des marchés publics, ont été dépensées à ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 15:11

 Le Sénat et l'Assemblée nationale ont adopté, le 19 avril, à Brazzaville au terme d’une session spéciale, le projet de loi autorisant le président de la République à proroger la durée de l’état d’urgence sanitaire pour une période de vingt jours.

Le présent projet de loi, selon les deux chambres, vise à donner à l’Etat non seulement les moyens supplémentaires pour faire face à la pandémie du coronavirus mais également l’encadrement juridique nécessaire pour agir au quotidien et faire respecter le confinement en cours. L’état d’urgence sanitaire, ont rappelé les deux chambres, donne en effet pouvoir au gouvernement de prendre par décret les mesures générales limitant la liberté d’aller et venir, la liberté d’entreprendre et la liberté de réunion et permet de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires afin de lutter ... Lire la suite


Politique
Samedi 18 Avril 2020 - 18:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Conseil des ministres s’est réuni ce samedi 18 avril 2020 au Palais du peuple, sous la très haute autorité de Son Excellence, Monsieur Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Six  points étaient inscrits à l’ordre du jour, à savoir :

  • Un point d’étape sur la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19 ;
  • Deux  projets de loi au titre du ministère des Hydrocarbures ;
  • Un  projet de loi au titre du ministère de la Justice et des Droits humains et de la Promotion des peuples autochtones ;
  • Deux  projets de décrets au titre du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Le Conseil des ministres a fait, à la demande de Son Excellence, Monsieur Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat, un point d’étape sur la lutte menée depuis ... Lire la suite


Politique
Samedi 18 Avril 2020 - 18:00

La session extraordinaire ouverte, le 18 avril à Brazzaville, au niveau des deux chambres du parlement est consacrée à l’examen et à l’adoption de quatre projets s’inscrivant dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid-19.

Il s’agit du projet de loi portant loi de finances rectificative pour l’année 2020 ; du projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Congo ; du projet de loi habilitant le gouvernement à édicter, par ordonnance, des mesures relevant du domaine de la loi, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et du projet de loi déterminant les conditions de mise en œuvre de l’état d’urgence et de l’état de siège au Congo.


Politique
Samedi 18 Avril 2020 - 17:48

Vingt jours après l’entrée en vigueur des mesures de riposte prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covdi-19, le président de la République pourrait décider de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le pays en raison de la propagation continue de la maladie. Au 17 avril, le nombre de personnes contaminées est ainsi passé de 74 à 143 suscitant les inquiétudes des plus hautes autorités.

Dans ce sens, le parlement a été « convoqué en session extraordinaire afin d’examiner le projet de loi qui donnera au Chef de l’Etat la possibilité de proroger l’état d’urgence sanitaire dans notre pays, prorogation rendue inéluctable par l’accélération de la pandémie au Congo », a précisé le porte-parole du gouvernement dans le compte-rendu du Conseil des ministres qui s’est réuni le 18 avril.


Politique
Lundi 20 Avril 2020 - 13:30

Le secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT) s’est réuni, le 18 avril, à Brazzaville pour faire le constat à mi-parcours de la riposte à la pandémie du coronavirus. Il a déploré la vitesse de propagation de la maladie ces derniers temps, en dépit du confinement.

Alors que le gouvernement décrétait le confinement général, le 31 mars dernier, pour tenter d’arrêter la chaîne de contamination de la maladie dans le pays, deux semaines seulement après cette restriction générale d’un mois, le PCT constate avec regret que la prévalence au Covid-19 ne s’est pas améliorée. Malgré la riposte, le Congo enregistre de plus en plus de personnes infectées. Le pays compte à ce jour 160 sujets positifs confirmés au Covid-19, alors qu’ils étaient à peine 19 au lancement du confinement. «Le gouvernement a décrété le confinement pour briser la ... Lire la suite


Politique
Samedi 18 Avril 2020 - 15:40

Le nouveau président du conseil municipal de Ouesso, élu le 17 avril, succède à Alain Daniel Ketta-Banguyd, décédé le 11 août dernier.

Candidat du Parti congolais du travail (PCT), Armel Sidobé, a été élu avec trente-quatre voix contre neuf pour son challenger, Gouack. En effet, après son élection, le nouveau maire de Ouesso a été installé dans ses fonctions par le ministre délégué, chargé de la Décentralisation, Charles Nganfouomo.

Professeur certifié des lycées, Armel Sidobé occupait jusque-là les fonctions de secrétaire permanent du comité central de la Force montante congolaise (FMC), la jeunesse du PCT. Agé de 30 ans, le porte-parole de la FMC devient le plus jeune maire du Congo.

Pages