Politique


Politique
Samedi 29 Juin 2019 - 13:30

Dans une correspondance du 28 juin adressée au secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, l'association de défense des droits de l'homme affirme avoir enregistré plusieurs doléances des diplomates affectés dans les ambassades et consulats de la République démocratique du Congo (RDC) au sujet des irrégularités graves qui entachent la dernière mise en place, l’affectation et le mouvement de rappel.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) indique que la dernière mise en place avait été opérée par l’ancien ministre des Affaires étrangères, alors qu’il avait déjà été élu député et occupait des fonctions du président de l’Assemblée provinciale du Sankuru. L'organisation soutient que cette décision avait également violé les instructions du président de la République interdisant l’engagement de nouvelles ... Lire la suite


Politique
Samedi 29 Juin 2019 - 13:15

A la faveur d'un atelier organisé le 28 juin, à Brazzaville, au profit des parlementaires, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a demandé au pays d'approuver la convention de 1954 sur le statut de l’apatridie et celle de 1961 sur la réduction des risques.

Le HCR a invité les parlementaires à agir maintenant en soutenant l’adhésion du Congo aux conventions sur l’apatridie; à contribuer significativement à la réforme législative afin de prévenir l’émergence des nouveaux cas; à identifier et mieux protéger la population apatride ou à risque d’apatridie se trouvant dans le pays.

Soulignant le but de la rencontre, le représentant du HCR au Congo, Cyr Modeste Kouamé, a déclaré qu'il s'agissait d’outiller les parlementaires à l’effort de saisir l'importance des textes sur l'apatridie  et la défendre à l’instar d’autres pays ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 17:15

Il n’y aura ni fête ni défilé militaire, le 30 juin, pour commémorer les 59 ans de l'accesion de la République démocratique du Congo (RDC) à la souveraineté nationale et internationale.

Le gouvernement congolais n’a pas prévu de cérémonie officielle, le 30 juin, à l’occasion des 59 ans de l’indépendance du pays.  Selon le ministre par intérim chargé de l’Intérieur cité dans les médias, les Congolais vont passer cette journée dans la méditation. « Les autorités ont décidé que la fête soit plutôt organisée en 2020 pour le 60e anniversaire, le 30 juin 2019 se passera dans la méditation », a expliqué Basile Olongo, ajoutant : «... Les gens resteront chez eux. Ce sera une journée sous le signe de la méditation ».

Cependant, a précisé le ministre, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, prononcera à cette occasion  un « discours à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 21:26

Le sujet a constitué la toile de fond de la séance de travail que le bureau de la chambre basse, conduit par son président, Isidore Mvouba, a eue le 27 juin à Brazzaville, avec une délégation de cet hôpital privé de bienfaisance.

Interrogé par la presse à l’issue de leurs échanges, le vice-président de l’Hôpital américain de Paris, Olivier Bosc, a rappelé que sa structure est très présente en Afrique pour soigner  plusieurs pathologies. « Nous avons exposé au président de l’Assemblée nationale le projet en termes de coopération médicale d’abord avec le Congo. La problématique n’est pas tellement d’attirer les patients chez nous, mais plutôt de développer leurs soins localement, surtout dans le cadre du projet hépatite sur la détection et la prévention du risque hépatite au Congo, puis également dans l’intérêt de la médecine ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 16:45

La plate-forme politique a déjà saisi l’autorité urbaine de Kinshasa par une lettre d’information adressée au gouverneur Gentiny Ngobila. Elle entend réclamer, à travers son action voulue pacifique, le « respect de la volonté du peuple ».

La  marche prévue pour le 30 juin, à partir de 10 h, partira des vingt-quatre communes de la capitale congolaise, avec comme point de chute la place Échangeur, à Limete, autour du monument du héros national Patrice-Emery Lumumba. Motivant son action,  la coalition Lamuka explique que cette manifestation est organisée dans le but d’exiger le respect de la volonté du peuple congolais et aura lieu dans plusieurs villes du pays où les coordonnateurs de cette plate-forme devraient saisir les autorités établies.

Dénoncer les antivaleurs qui minent le pays

Le message co-signé, le 25 juin, par les cinq leaders de Lamuka, ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 19:42

La chambre haute a adopté, le 25 juin à Brazzaville, trois projets de loi autorisant la ratification des accords entre le gouvernement de la République du Congo et celui du Grand –Duché de Luxembourg, du Burkina-Faso, et du royaume des Pays-Bas  en matière de transport aérien.

Le premier, signé le 24 juin 2013 à Luxembourg, a pour objectif d’établir et d’exploiter les services aériens entre les deux Etats. Il stipule que chaque partie contractante s’engage à accorder à l’autre le droit de survoler son territoire sans y atterrir ; faire des escales à des fins non commerciales; effectuer des escales pour embarquer et débarquer des passagers, du fret et du courrier. Il reconnaît cependant à chaque partie le droit de désigner par écrit et par voie diplomatique à l’autre une ou plusieurs compagnies aériennes pour exploiter les services sur les routes ... Lire la suite


Politique
Mercredi 26 Juin 2019 - 18:15

Reçu en audience, le 26 juin, à Brazzaville, par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, le chef du gouvernement d’union nationale de Libye, Fayez el-Sarraj, a exprimé sa volonté de voir l’Union africaine contribuer au retour de la paix dans son pays.

« Nous avons parlé du comité de haut niveau de l’Union africaine que dirige le président Denis Sassou N’Guesso et des accords pour la résolution politique de la crise libyenne afin d’arrêter les forces qui attaquent la Libye », a déclaré en substance l’hôte du chef de l’Etat congolais, avant d’ajouter : « Le président Denis Sassou N’Guesso est confiant et nous apporte son aide pour la sortie de crise. Nous sommes également confiants de la position de l’Union africaine pour qu’elle œuvre dans le même sens ».

Fayez el-Sarraj a aussi souligné la place que son pays est ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 15:24

En visite de travail de quelques jours au Congo, une délégation des médecins de l’hôpital américain de Paris, conduite par le vice-président Olivier Bosc, a conféré le 26 juin, à Brazzaville, avec le président du Sénat, Pierre Ngolo.

« L’hôpital américain vient pour une visite de quelques jours au Congo, une visite d’amitié. Le Congo est un pays extrêmement important pour nous au regard des relations historiques importantes. Nous avons aussi exprimé au président des idées de partenariat dans le domaine de la santé préventive, du contrôle des risques hépatiques et de l’optimisation des coûts de prise en charge, qui ont obtenu tout son soutien et pour lequel nous allons travailler avec ses équipes », a déclaré Olivier Bosc.

Il a, en outre, dit avoir obtenu le soutien du président du Sénat qui a orienté la délégation vers les équipes ... Lire la suite


Politique
Jeudi 27 Juin 2019 - 11:10

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 26 juin 2019 au Palais du peuple, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Seize affaires étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir :

  • Trois projets de loi, au titre du ministère du Tourisme et de l’environnement ; 
  • Treize projets de décret, au titre du ministère de la Santé et de la population.

 

La réunion du Conseil des ministres de ce jour a eu à son ordre du jour des affaires dont le principal objet, pour celles qui concernent le secteur du tourisme, est la poursuite de la politique de diversification économique engagée par les pouvoirs publics depuis quelques années. Il s’agit de sortir notre pays du tête-à-tête, hélas souvent stérile avec ses seules ressources naturelles, ressources dont la valorisation est elle ... Lire la suite


Politique
Mercredi 26 Juin 2019 - 17:44

Deux documents attribués à la présidence de la République font état du processus de passation de marché pour la construction d’un nouveau palais présidentiel et de l’octroi de deux millions de dollars américains à un supposé opérateur économique pour des motivations obscures. Ce que dément avec force le cabinet de Félix Tshisekedi.

La présidence de la République est secouée ces temps derniers par un flux d’informations distillées dans les réseaux sociaux, visiblement dans le dessein inavoué de déstabiliser l’institution. En tout cas, c’est le sentiment qui prédomine à la Cité de l’Union africaine, ébranlée par la fuite de deux documents attribués au cabinet du chef de l’Etat qui se sont retrouvés sur la toile. L’un concernerait le processus de passation de marché pour la construction d’un palais présidentiel, tandis que l’autre fait ... Lire la suite

Pages