Politique


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 20:30

 Investi candidat à l’issue du congrès de son parti le week-end dernier, le leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a fait acte de candidature le 6 août.

Le cercle des candidats à la présidentielle ayant effectivement déposé leurs dossiers de candidatures au bureau de réception et de traitement des candidatures de la Céni vient de s’élargir avec une nouvelle unité. Il s’agit de Vital Kamerhe qui a déposé ce lundi sa candidature. L’opposant s’est fait accompagner de son épouse, Amida Shatur, se soumettant au rituel qu’impose la procédure. Il est, à ce jour, la quatrième personnalité à avoir fait acte de candidature à la présidentielle prévue pour décembre.  « Nous sommes porteurs d’une vision. Nous avons un programme avec vingt piliers qui part de l’instauration d’un nouveau leadership exemplaire et visionnaire jusqu’à ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 19:00

La plupart des candidats de la famille politique reconnaissent la nécessité d’avoir une candidature commune en vue de remporter les élections du 23 décembre.

L’idée d’une candidature unique à la présidentielle du 23 décembre continue à faire du chemin à l’opposition où des sons concordants se font de plus en plus entendre. Ses leaders, tous ou presque, se montrent flexibles vis-à-vis d’une telle démarche tendant à maximiser leurs chances de parvenir à l’alternance tant souhaitée.

Depuis la Haye où il était incarcéré, le sénateur Jean-Pierre Bemba avait fait de l’unité de l'opposition presque un crédo, en y faisant à chaque fois allusion dans ses nombreux messages adressés à ses partenaires politiques. De retour à Kinshasa à la faveur de son acquittement après près de dix ans de détention à la Cour pénale internationale, le leader du ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 19:00

Le jeu politique en RDC prendra ses vraies marques cette semaine avec la fin, ce 8 août, du dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales. Autant à la majorité présidentielle qu’à l'opposition, les masques vont certainement tomber.

L’heure de vérité a sonné. D’ici au 8 août, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) va officiellement clôturer l’opération de réception et de traitement des candidatures pour la présidentielle de décembre 2013. À l’heure qu’il est, la moisson n'est pas vraiment à la hauteur des prétentions affichées par les acteurs politiques et, particulièrement, ceux de l’opposition. On traîne encore les pieds, attendant peut-être le dernier jour pour faire acte de candidature. À quarante-huit heures de la fin du dépôt des candidatures, seuls deux postulants, en ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 18:33

Dans un communiqué de presse daté du 1er août, le Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo (CSCPRC) que dirige Marius Mouambenga  a affirmé que la  levée du mandat d'arrêt émis contre le pasteur Ntoumi vient renforcer la paix et la concorde nationale dans le pays.

L’annulation des poursuites judiciaires contre Fréderic Bintsamou, intervenue après la relaxe, il y a peu, de quatre-vingts ninjas nsiloulou de la Maison d’arrêt de Brazzaville, est un acte fort qui contribue à la consolidation de la paix dans le pays, a signifié le CSCPRC.

« Le CSCPRC considère que cette levée de poursuites judiciaires confirme l’attachement du président de la République, Denis Sassou N’Guesso, aux idéaux de paix, d’unité, de concorde et de réconciliation nationale », relève le communiqué de presse.

Par ailleurs, le CSCPRC demande au ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 17:00

Anéanti pendant deux ans par une crise armée, le département du Pool sort petit-à-petit de l’ornière, depuis la signature, le 23 décembre 2017, de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités entre le gouvernement et la rébellion du pasteur Ntoumi.

Les principaux termes de l'accord avaient été salués par la population, les combattants ninjas eux-mêmes mais aussi par la communauté internationale. Il s’agissait, entre autres, de l’arrêt immédiat des hostilités; du rétablissement de l’autorité de l’Etat dans le Pool ; du retour des déplacés dans leurs villages respectifs ainsi que de la levée du mandat d’arrêt visant Fréderic Bintsamou alias pasteur Ntoumi.

Dans les mêmes termes d’accord, il avait été notifié aussi la libération des ninjas arrêtés et placés en détention préventive ; le désarmement et la réinsertion des ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Août 2018 - 15:00

Dans un communiqué conjoint signé, le 5 août, à Kasumbalesa, dans le Katanga, des organisations de la société civile (OSC) relèvent que tous les candidats devront être protégés de la même façon, dans la paix, la transparence et l’inclusivité, afin de rendre le processus en cours crédible.

La société civile a condamné la violence policière ainsi que les abus des droits humains qui en découlent, en cette période de dépôt des candidatures aux élections du 23 décembre. Elle se convainc que « seules l’inclusivité, la transparence et la sécurisation de tous les candidats peuvent garantir la crédibilité du processus conduisant auxdites élections ».

Dans cette action, les OSC signataires du communiqué ont épinglé, à titre illustratif, des restrictions qu’elles qualifient de « non fondées », imposées aux deux candidats à la présidentielle, ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 19:45

« Quels sont les ministres les plus actifs et dont l’action a impacté la vie nationale ? » La question a été posée à un échantillon de mille personnes représentant toutes les couches sociales congolaises par le sondeur pour réaliser le baromètre du gouvernement le mois dernier.

À un peu plus de cinq mois des élections combinées du 23 décembre, beaucoup d’acteurs politiques s’activent sur le terrain pour préparer leur bataille électorale. Certains membres du gouvernement ont littéralement séché leurs cabinets pour se lancer dans la séduction des électeurs. Cependant, quelques-uns ont été actifs, particulièrement ceux qui gèrent des secteurs régaliens sollicités justement dans le cadre du processus électoral. Quelques unes de leurs activités ont été suivies de près par la population congolaise. C’est le cas de la poursuite de la réforme de ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 17:54

L’ex-challenger de Joseph Kabila à la présidentielle de 2006 entend lutter contre la corruption et le coulage des recettes pour réaliser un budget de quatre-vingts milliards de dollars afin de booster le décollage de l’économie de son pays.

Ambitieux. C’est le moins qu’on puisse dire du projet de développement dont est porteur le sénateur Jean-Pierre Bemba. Il en a égrené quelques détails au cours d’une conférence de presse (le tout premier depuis son retour au pays) qu’il a animée le 3 août, au complexe commercial GB où il a pris ses quartiers. C’est un Jean-Pierre Bemba très confiant et décidé à changer la donne politique en RDC qui s'est prêté au jeu de questions-réponses dans un climat empreint de convivialité. Une conférence de presse qui a essentiellement gravité autour des enjeux de l’heure avec, en toile de fond, l’esquisse du projet ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 18:01

Malgré sa volonté et sa détermination de rentrer dans son pays, l’ex-gouverneur du Katanga a fait face, le 3 août, à une muraille costaud constituée des éléments de la police qui l’ont empêché de se rendre à Lubumbashi via le poste-frontière de Kasumbalesa, après le refus des autorités de lui accorder l’autorisation d’atterrir à l’aéroport de la Luano.  

-C’est un véritable chemin de la croix que les autorités provinciales du Katanga ont fait subir, le 3 août, à Moïse Katumbi Chapwe dont le droit de retour dans son fief de Lubumbashi lui a été refusé, au grand désenchantement de ses partisans mobilisés par milliers pour l’accueillir. Le jet qui raccompagnait l’ex- gouverneur du Katanga et sa suite n’a pas reçu l'autorisation nécessaire pour atterrir à l’aéroport de la Luano. Activant le plan B, Moïse Katumbi mettra alors le cap sur la ... Lire la suite


Politique
Samedi 4 Août 2018 - 16:00

Le Premier ministre, chef de gouvernement, a indiqué, le 3 août à Brazzaville, lors de la séance de questions orales au gouvernement avec débat, que son pays venait de signer la lettre d’intention avec l'institution de Bretton Woods. Une étape, selon lui, décisive dans le processus des négociations en cours.

Devant la chambre basse du parlement, Clément Mouamba a été clair. Le Premier ministre a fait savoir que le programme avec le Fonds monétaire international (FMI) traîne un peu, certes, mais cela n’est pas pour autant dire que le gouvernement a baissé les bras. L’exécutif, a-t-il précisé, travaille méthodiquement, en toute responsabilité pour y aller avec certitude, parce que, selon lui, il s’agit d’une affaire de "gros sous"’.

« Depuis deux mois, le président de la République s’est investi personnellement avec les grands financiers ... Lire la suite

Pages