Politique


Politique
Mercredi 8 Mars 2017 - 18:36

Le gouvernement congolais invite l’Union Européenne à se démarquer de ce qu’il qualifie de « posture directive » envers  la RDC et à s’engager dans un partenariat coopératif et de respect mutuel.

Résultat de recherche d'images pour "She Okitundu"Entre Kinshasa et le Conseil européen, le torchon brûle. L’escalade verbale qui caractérise actuellement les relations entre les deux parties est symptomatique d’un malaise qui ne fait que se corser. À la base, le rapport du dernier Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Union européenne dans lequel la situation politique en RDC a été évoquée en des termes qui n’ont pas plu aux autorités congolaises. L’UE n’est pas allée dans la dentelle pour exiger dans son rapport l’application stricte de l’accord du 31 décembre susceptible, d’après elle, de déclencher le processus d’une alternance démocratique et pacifique ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Mars 2017 - 18:30

Selon la décision prise par la direction de l’Alternance pour la République (AR) - regroupement politique affilié au Rassemblement -, l’homme d’affaires qui a perdu par le fait même son statut de membre de cette plate-forme de l’opposition ne pourra plus parler ni l’engager puisque n’étant plus reconnu membre du Conseil des sages.

La sanction contre Raphaël Katebe Katoto rentré à Kinshasa a le 21 février officiellement s’expliqué devant la commission de discipline de l’Alternance pour la République (AR) au sujet de sa suspension est tombé depuis le 7 mars dernier. Le demi-frère de Moïse Katumbi, l’ex-gouverneur du Katanga aujourd’hui en exil a été définitivement radié du regroupement politique AR dont il était membre et son parti politique, l’Union des libéraux démocrates (ULD), ne fait plus, selon cette décision, partie de cette ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Mars 2017 - 18:21

La réflexion faite par des chercheurs de cette structure démontre, en somme l’importance de la participation citoyenne à l’édifice démocratique et le besoin de tenir les politiciens responsables de leurs actions. Pour ces scientifiques, la protection des droits civils et politiques repose sur la capacité des ONG des centres universitaires de recherche et des mouvements citoyens à lutter pour les libertés publiques.

Dans son bulletin électronique du 6 mars, l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) a noté que ses chercheurs du « Projet d’application des droits civils et politiques » (PAD-CIPO) ont réfléchi sur « l'incapacité des partis politiques de la RDC à résoudre la crise qui s’amplifie au jour le jour ». Dans leur conclusion, ces scientifiques ont, selon l’Institut, estimé que les ONG, think tanks universitaires et mouvements citoyens ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Mars 2017 - 17:06

L’organisation européenne demande au gouvernement congolais d’appliquer l’accord du 31 décembre qui devrait déclencher le processus d’une alternance démocratique et pacifique du pouvoir.

Les ministres des Affaires étrangères des vingt-sept pays membres de l’Union européenne (UE) s’étaient retrouvés le 6 mars à Bruxelles en conseil des ministres. La situation en RDC était passée au peigne fin au cours de cette rencontre sanctionnée par un communiqué dans lequel les États membres ont recommandé aux autorités congolaises d’appliquer l’accord du 31 décembre qui devrait déclencher le processus d’une alternance démocratique et pacifique du pouvoir.  Pour l’UE, l'accord de la Saint-Sylvestre représente la seule voie pour asseoir la légitimité nécessaire aux institutions qui devraient gérer la transition, y compris celle de la présidence. ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Mars 2017 - 17:30

Pour ce juriste et l’un des signataires de l’acte constitutif de cette méga plate-forme de l’opposition congolaise, des personnalités qui ont apposé leurs signatures dans ce document ne l’ont pas fait à titre personnel mais au nom de leurs groupements respectifs.

Pour rappeler les politiciens congolais, surtout de l’opposition, à l’ordre, face à la situation créée après le décès d’Étienne Tshisekedi, le président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) et l’un de signataires de l’Acte de Genval du 10 juin 2016, Me Georges Kapiamba a rappelé, dans un communiqué du 7 mars, que le Rassemblement des forces politiques et sociales (Rassop) a été créé par Neuf plats-formes à l’issue de la conférence organisée par le président Étienne Tshisekedi à Genval en Belgique, et non par des individus. Il s’est agi, selon ce ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Mars 2017 - 17:30

La dépouille mortelle d’Étienne Tshisekedi ne sera pas rapatriée à Kinshasa samedi prochain, a décidé sa famille qui entend renégocier un autre site avec les autorités.

 

Alors que l’opinion nationale attendait le 11 mars le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi décédé à Bruxelles le 1er février, la famille de l‘illustre disparu vient, contre toute attente, de se rétracter en refusant à ce que le vieil opposant soit inhumé au cimetière de la Gombe. Une volte-face qui a fait tout chambouler au point de contraindre l’exécutif provincial à arrêter les travaux d’aménagement du site qui était censé accueillir le corps du défunt au cimetière de la Gombe. En effet, à la suite du refus de la famille biologique qui s’est alignée sur la position du parti de voir Étienne Tshisekedi être enterré au cimetière de la Gombe comme ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Mars 2017 - 21:47

La coalition des 33 organisations non gouvernementales (ONG) de défense des droits de l'homme demande, par ailleurs, au chef de l’État de « promulguer la loi sur les modalités pratiques de l’exercice de la liberté de manifestation et la loi sur l’accès à l’information ».​

« Nous demandons au président de la République de s’impliquer dans la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre par la nomination rapide du nouveau Premier ministre qui est déjà présenté par le Rassemblement. C’est l’un des engagements qu’ils ont pris dans le cadre de cet accord ». Telle est la recommandation phare qui sous-tend le communiqué de la coalition des 33 organisations non gouvernementales (ONG) de défense des droits de l'Homme publié le 5 mars. Cette structure n’explique pas les tergiversations qui caractérisent actuellement le processus de nomination du Premier ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Mars 2017 - 21:20

Au cours d'une conférence de presse tenue le week-end à Kinshasa, l'homme d'affaires et membre du Conseil des sages du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, plate-forme de l'opposition, a tenu à livrer son point de vue de la situation confuse qui prévaut au sein de cette mega plate-forme politique de l'opposition après le décès de son leader, Étienne Tshisekedi wa Mulumba.

Rappelé à Kinshasa par le Conseil des présidents de l’Alternance pour la République, AR, pour se justifier sur ses sorties médiatiques considérées indélibérées et dont il est sorti quitte après la levée de la mesure de suspension, l’homme d’affaires congolais Raphaël Katebe Katoto, membre du Conseil des sages  du Rassemblement et signataires de l’accord de Genval, s’est confié à la presse le 4 mars pour donner sa lecture sur les enjeux de l’heure.

... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Mars 2017 - 15:29

Le premier secrétaire du bureau exécutif du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, Dr Fulgence  Ibombo Gakosso, est décédé le 4 mars à son domicile au quartier Raffinerie à Pointe-Noire.

C’est avec une grande émotion que les habitants de Pointe-Noire ont appris la disparition brutale du Dr Fulgence Ibombo Gakosso.  La tristesse a été à son comble à l'annonce de cette douloureuse nouvelle le samedi 4 mars en matinée.  Responsable n° 1 du Club 2002 PUR dans l’arrondissement 2 Mvou Mvou, Fulgence Ibombo Gakosso a été tête de liste aux dernières élections locales dans cet arrondissement qui a vu être élus plusieurs conseillers de ce parti à l’Assemblée locale.

Très proche des milieux juvéniles par ses actions et son altruisme, Fulgence Ibombo Gakosso a longtemps incarné cette jeunesse dynamique et entreprenante. Il fut gérant de la ... Lire la suite


Politique
Dimanche 5 Mars 2017 - 10:46

En charge du comité ad hoc sur le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, le Premier ministre congolais se félicite de l’adhésion des pays de la sous-région (1), des partenaires multilatéraux ainsi que de l’appui de la Fondation Brazzaville à l’initiative lancée par le président Denis Sassou N’Guesso, le 15 novembre 2016, à Marrakech, au Maroc, lors de la COP22. À quelques jours de la Conférence qui donnera lieu à la signature de l’accord de création de ce Fonds, Clément Mouamba estime que le plus important est que l’acte qui sera posé, ce 9 mars à Oyo, s’inscrive dans la durée. Entretien exclusif    

Sur les participations

« Au regard des contacts pris, des invitations adressées aux pays concernés ainsi qu’aux partenaires internationaux, nous pouvons parler d’un grand enthousiasme et d’une forte adhésion de ces derniers à l’initiative du ... Lire la suite

Pages