Politique


Politique
Mardi 2 Avril 2019 - 18:14

Au Réseau de parlementaires africains contre la corruption, l’on estime qu’on ne peut combattre la corruption qui s’est institutionnalisée dans le pays que par une justice équitable avec des sanctions exemplaires pour toute la société.

Nombreux sont les Congolais qui avaient mal digéré la levée, par le chef de l’Etat, de sa décision suspendant l'installation des sénateurs élus en République démocratique du Congo (RDC) et renvoyant à une date ultérieure les élections des gouverneurs qui étaient initialement prévues pour le 26 mars. De plus en plus, des langues se délient pour réclamer la poursuite des enquêtes judicaires amorcées par le procureur général de la République.

C’est dire qu’au même moment où le nouveau Sénat se met en place, de telles allégations de corruption mettant en cause certains de ses membres ne peuvent pas passer sous ... Lire la suite


Politique
Mardi 2 Avril 2019 - 17:00

Le président du Sénat participera au deuxième forum interparlementaire qui se tiendra à Moscou, en juillet prochain. L’invitation lui a été transmise par l’ambassadeur de la fédération de Russie au Congo, Valery Mikhaylov, au cours d’un échange que les deux personnalités ont eu le 2 avril, à Brazzaville.

 Le diplomate russe a, en outre, dit échanger avec son hôte sur la diplomatie parlementaire et sur d’autres questions relevant de la politique internationale. « Cet échange a une fois de plus confirmé notre position sur l’agenda international et nos vues presque identiques et concordantes sur la situation dans le monde », a ajouté le diplomate russe.

 

 

 


Politique
Mardi 2 Avril 2019 - 14:30

La communauté camerounaise au Congo a célébré, récemment à Brazzaville, les 34 ans de la création du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Une cérémonie ponctuée par la leçon du jour du bon militant de l’ambassadeur de ce pays au Congo, axée sur les comportements militants et l'activisme politique d'actualité.

Membre titulaire du Comité central du parti au pouvoir au Cameroun, le Dr Komidor Njimoluh Hamidou a, dans son exposé, rappelé que le militant du RDPC devrait prendre avec beaucoup de précautions les informations des réseaux sociaux. De ce fait, il devrait en faire des tris judicieux, s'informer de l'exactitude de ces informations avant toute utilisation.

« Les réseaux sociaux sont des instruments de diffusion rapide des informations, mais aussi des fake news, des intox. Ce sont aussi les lieux de contemplation des fausses images, ... Lire la suite


Politique
Mardi 2 Avril 2019 - 12:45

Le président de la chambre basse, Isidore Mvouba, a annoncé, le 1er avril, l’application du règlement intérieur en ce qui concerne les absences dans les commissions.

Depuis que la quatorzième législature a débuté au niveau de l’Assemblée nationale, en 2017, certains députés brillent par l’absence car ils n’ont jamais participé un jour aux travaux de leur commission. Ce cas de figure a alimenté les débats au cours de la séance plénière du 1er avril, pendant la présentation du rapport de la Commission Economie, finances et de l'exécution du budget de l’Etat où l’absence de certains députés était signalée.

En effet, selon le réglement intérieur de l’Assemblée nationale, la présence aux réunions des commissions est obligatoire. Cependant, en cas d’empêchement, un membre peut déléguer ses pouvoirs par écrit à un de ses collègues. « Le ... Lire la suite


Politique
Lundi 1 Avril 2019 - 19:30

Les députés ont adopté, le 1er avril, au cours d’une séance plénière, après amendements, le projet de loi portant création, attributions, composition et fonctionnement de la structure considérée comme une autorité administrative indépendante.

La création de la Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques s’inscrit dans le cadre de la bonne gouvernance. Il s’agit d’un organe indépendant jouissant de la personnalité morale et de l’autonomie financière qui a pour missions, entre autres, de recueillir et diffuser les bonnes pratiques en matière de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques. Il devrait aussi requérir toute expertise pour la validation des informations publiées relatives au recettes et aux dépenses publiques ; engager toute enquête en cas de validation de la ... Lire la suite


Politique
Lundi 1 Avril 2019 - 18:15

Le chef de l'Etat entame, du 2 au 5 avril, son douzième déplacement à l’étranger, précisément à Washington, avec une escale à Dakar où il est attendu à la prise de fonctions de son homologue sénégalais.

-Pas de moment de répit pour Félix Tshisekedi. C’est le moins que l'on puisse dire au regard des voyages qui s’amoncèlent dans l'agenda chargé du président de la République. Depuis son investiture, le successeur de Joseph Kabila n’a décidemment pas eu vraiment un jour pour lui. A peine rentré du Maroc où il s’est rendu à l’hôpital militaire de Rabat pour des examens médicaux, entre le 27 et le 30 mars, le revoilà aussitôt reparti pour un autre voyage, celui des Etats-Unis d’Amérique.   

En transit à Dakar, le Chef de l’Etat congolais y est arrivé le 1er avril pour assister, ce mardi, à l'investiture de son homologue Macky ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mars 2019 - 17:08

Le nouveau coordonnateur a relevé la détermination du comité exécutif qu’il conduit à insuffler un nouveau dynamisme à la structure nationale et appelle les parties prenantes à l' accord à remplir, chacune, ses engagements pour la paix dans la région.

Juste après sa prise de fonctions à la tête du Mécanisme national de suivi de la mise en œuvre de l'Accord cadre d’Addis-Abeba (MNS), le 30 mars, le comité exécutif conduit par Claude Ibalanky Ekolomba et son adjoint, Patrick Mutombo Kambila, a relevé son ambition d’insuffler un nouveau dynamisme à cette structure. « Six ans après la signature de l’Accord-cadre, il s’impose à nous d’engager une réflexion sur les contours de la nouvelle dynamique à impulser de manière à le mettre en phase avec la réalité sécuritaire, notamment dans la partie orientale du pays et dans les pays voisins, ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mars 2019 - 16:00

La chambre haute a approuvé le texte au cours de sa plénière du 30 mars, tenu à Brazzaville.

 

Le texte adopté obéit aux réformes de la police nationale qui se justifient par les mutations actuelles de la société congolaise qui la placent devant de nouveaux défis sécuritaires, a laissé entendre le Sénat.

Ces défis commandent une réorganisation structurelle de la police nationale pour lui permettre une prise en charge opérationnelle beaucoup plus adaptée aux menaces du monde actuel.

Composante de la force publique, apolitique et subordonnée à l’autorité civile, la police nationale a pour missions, entre autres, de contribuer à la promotion de l’Etat de droit ; d’assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions;  de veiller au respect des lois et règlements de la République; à la sûreté de l’Etat; à la sécurité du territoire ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mars 2019 - 15:30

Le Conseil de sécurité a prolongé à l’unanimité jusqu’ à la fin de l'année le mandat de sa force de paix en République démocratique du Congo (RDC) et réclame au secrétaire général de l’ONU de travailler, dans les mois à venir, sur une stratégie de sortie du pays.

Le Conseil de sécurité a finalement décidé, après moult tergiversations, de renouveler le mandat de la Mission de l’organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) jusqu’au 20 décembre 2019. C’est ce qui ressort des discussions tenues le 29 mars au siège de l'institution. A l’unanimité, les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont approuvé la résolution qui proroge de quelques mois le mandat de la Monusco, le temps pour elle, de faire son état des lieux. 

Cette résolution est toutefois assortie de quelques exigences, notamment celle faite au secrétaire ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mars 2019 - 14:45

Jean-Claude Katende a fait savoir que la levée par Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo de la mesure suspendant l’investiture de la chmabre haute du parlement, prise dans la précipitation, est un mauvais signal pour la lutte contre la corruption.

 

Le dirigeant de l’Association africaine pour la défense des droits de l’homme (Asadho) affirme avoir eu l’impression que la menace du Front commun pour le Congo (FCC) a produit ses effets. Pour lui, il aurait fallu que le procureur général de la République fasse d’abord son rapport intermédiaire sur l’état d’avancement de ses enquêtes à la population, avant que le président de la République lève la sanction. « Nous connaissons beaucoup de dossiers judiciaires qui ont été trop médiatisés, sous l’ancien président, Joseph Kabila, dont la suite n’est plus connue à ce jour. Nous ne voulons pas qu’il ... Lire la suite

Pages