Politique


Politique
Jeudi 5 Avril 2018 - 21:02

Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 5 avril 2018 au Palais du peuple, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Neuf affaires étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir :

- Un projet de loi et un projet de décret au titre du ministère de l’Economie, de l’industrie et du portefeuille public ;
- Un projet de loi au titre du ministère des Mines et de la géologie ;
- Un projet de loi et deux projets de décret au titre du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel ;
- Deux projets de décret au titre du ministère de la Défense nationale ;
- Des nominations au titre du ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique.

Avant d’entrer dans le vif des affaires soumises à l’examen du Conseil des ... Lire la suite


Politique
Jeudi 5 Avril 2018 - 18:57

La décision du gouvernement de la République a été annoncée, le 4 avril devant l’Assemblée nationale, par le ministre de l’Environnement.

C’est avec stupéfaction que de nombreux Congolais ont appris l’existence du projet Transaqua visant à transférer les eaux de la rivière Ubangi en RDC, vers le lac Tchad menacé d’assèchement. Adopté par les pays membres de la Commission du Bassin du lac Tchad  constituée du Niger, Nigeria, Tchad et Cameroun, ce projet continue à être d’actualité pour ses initiateurs. D’autant plus qu’il est question de sauver le lac Tchad qui, en quarante  ans, a perdu près de 90% de surface d’eau.

En RDC, la démarche est loin de convaincre les autorités qui redoutent les conséquences tant écologiques, économiques que culturelles et identitaires que subira la population riveraine du fleuve Ubangi, dans l’hypothèse où ... Lire la suite


Politique
Jeudi 5 Avril 2018 - 18:45

L'opposant en exil et candidat déclaré à la présidentielle en RDC doit être jugé par la Cour suprême de justice, au grand désenchantement de ses avocats qui contestent la compétence de cette juridiction.  

C’est le 27 juin que Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle de décembre, est censé comparaître devant la Cour suprême de justice dans l’affaire dite des mercenaires. Inculpé pour recrutement de mercenaires depuis le 19 mai 2016, l’ex-gouverneur du Katanga, actuellement en exil à l'étranger, est attendu devant la barre pour présenter ses moyens de défense. L' annonce a été faite par le collectif d’avocats assurant sa défense, le 4 avril, devant des journalistes. Parlant au nom de ses pairs, Me Joseph Mukendi a indiqué avoir appris cette information par le biais du greffe de la Cour suprême de justice dont il conteste la compétence ... Lire la suite


Politique
Jeudi 5 Avril 2018 - 16:30

La famille politique proche du chef de l'Etat a émis, le 4 avril à Brazzaville, le vœu de voir tous les délinquants économiques, empêtrés dans le vol des deniers publics et autres antivaleurs, être traduits en justice afin qu’ils répondent de leurs actes.

Les partis et associations membres de la majorité présidentielle ont effectué leur rentrée politique au Palais des congrès de Brazzaville, sous la direction de leur président par intérim, Pierre Ngolo. L'occasion a été tout indiquée pour cette plate-forme de plancher aussi bien sur des questions internes que sur celles relevant de la vie de la nation. C'est ainsi qu'abordant la situation de crise qui a prévalu dans le département du Pool, les partis et associations de la majorité présidentielle ont salué l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités signé, le 23 décembre dernier à Kinkala, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 20:09

Le célèbre gynécologue congolais qui soigne les femmes violées dans l'est de la République démocratique du Congo s'est emporté, le week-end dernier, en dénonçant le refus de Kinshasa de participer à une conférence des donateurs.

"Quand on voit l'état des malades que nous soignons ici, et que le gouvernement congolais refuse de participer à une conférence pour lever des fonds en faveur des déplacés en RDC, je considère que c'est un nouveau scandale", a déclaré le Dr Denis Mukwege à la presse, dans son hôpital Panzi de Bukavu (est) où il a reçu le commissaire européen à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides.

Une conférence sous l'égide de l'Union européenne et de l'ONU est annoncée le 13 avril, à Genève, pour lever 1,7 milliard de dollard en faveur de l'action humanitaire en RDC. Kinshasa a refusé d'y participer, estimant que le niveau de la crise ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 19:45

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) affirme avoir enregistré plus de 45 millions d'électeurs pour une population totale estimée entre 70 et 90 millions.

L'opposition remporterait l'élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) face au camp du président sortant, Joseph Kabila, si elle avait lieu ces jours-ci, d'après des sondages présentés, vendredi dernier, par des experts étrangers à neuf mois de l'échéance électorale du 23 décembre. Le Bureau d'études, de recherches et de consulting international (Berci, tenu par des proches du porte-parole de l'opposant Moïse Katumbi) et le Groupe d'experts du Congo  de l'université de New York ont "conduit une série de sondages d'opinion politique représentatifs à l'échelle nationale à travers la RDC en février 2017, août 2017, novembre 2017 et janvier-février 2018", ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 19:30

En dépit des critiques, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) défend mordicus le recours aux outils qu'il a fait venir en surfant notamment sur la réduction du temps de vote et du coût global des élections.  

On n’est pas encore sorti de l'auberge concernant la controverse suscitée autour du recours par la Céni à la machine à voter. Des voix ne cessent de s’élever tant dans l'opinion que dans la classe politique, du moins parmi les opposants, pour remettre en  cause la fiabilité de ces machines. La dernière mise en garde du gouvernement de la Corée du Sud où sont fabriqués ces outils est venue quelque peu recadrer un débat passionné où les uns et les autres sont restés cabrés sur leurs positions. En fait, Séoul a dûment expliqué au fabricant - l'entreprise Miru Systems -  les risques potentiels en cas d’exportation ... Lire la suite


Politique
Mercredi 4 Avril 2018 - 18:30

Dans les milieux proches du Premier ministre, l’on annonce la sortie officielle imminente d'un regroupement politique en sa faveur dont l’objectif est d'affronter le seuil retenu dans la loi électorale.

Les Congolais sont appelés à se familiariser avec un nouveau sigle dans leur environnement politique, à savoir A 13 (Alliance de treize partis), une nouvelle plate-forme électorale bâtie autour de la personne de Bruno Tshibala. C’est Roger Lumbala, président du RCD/N et proche de l’actuel Premier ministre qui a donné l'information, le 4 avril à Kinshasa, à l'occasion d'un point de presse. Cette structure vient ainsi élargir le cercle des regroupements politiques à la veille de la convocation du corps électoral.

Composé de treize partis politiques alliés cristallisés autour de l’UDPS/Tshibala qui passe pour le parti phare de la plate-forme, l’objectif ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 19:30

Les questions d’intérêt commun entre les parlements congolais et panafricain ont été au centre des entretiens, le 3 avril à Brazzaville, entre le président du Sénat, Pierre Ngolo, et le président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang.

« Nous avons abordé la question de la prochaine session spéciale du parlement panafricain de mai prochain et dont le message sera délivré au président de la République. Vous savez que le parlement panafricain tient ses sessions ordinaires en Afrique du Sud.  Celle de mai est historique et nous voulons que la présence du Congo soit effective », a déclaré Roger Nkodo Dang.

Outre cette question, les deux personnalités ont également débattu de la ratification des instruments juridiques, la transformation du parlement panafricain en un organe législatif ainsi que de  l’approche de l’élaboration des lois qui seront ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Avril 2018 - 17:24

D’après le ministre provincial de l’Intérieur, toute demande d’autorisation devra dorénavant être sujet d’analyse approfondie de la part du gouvernement provincial et des services de sécurité qui lui sert de conseil.

Alors que nombreux étaient les congolais qui avaient cru en la décision de la ministre des Droits humains de lever la mesure portant suspension des manifestations publiques sur le territoire national, le ministre provincial de l’Intérieur de la ville-province de Kinshasa est venu tout chambouler. D’après cette autorité urbaine qui s’est exprimée à la presse le 3 avril, Kinshasa n’est pas concernée par cette mesure gouvernementale que la ministre Marie Ange Mushobekwa avait solennellement annoncée, le 20 mars dernier, à la tribune du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. A en croire Emmanuel Aketi, Kinshasa n’a jamais levé cette ... Lire la suite

Pages