Politique


Politique
Samedi 31 Mars 2018 - 16:00

Le sénateur a tiré sa révérence, le 30 mars, à 2 heures du matin, à son domicile de la capitale belge, indiquent des sources.

L'ex-Premier ministre Bo-Boliko Lokonga aux côtés du Roi Baudouin en 1980.Un baobab s’est écroulé. La RDC vient de perdre un de ses grands pionniers de l’indépendance, en la personne d’André Boboliko Lokonga  Monse Mihambo, décédé à Bruxelles le 30 mars aux petites heures de la matinée. Pour l’instant, les causes du décès de ce vieux routier de la politique congolaise ne sont pas encore élucidées, mais tout ce que l’on sait est qu’il accusait ces derniers mois des ennuis de santé qui ont précipité son évacuation à l’étranger. « Vieux Bobo », ainsi que l’appelaient affectueusement ses proches, n’était déjà plus visible à la chambre haute du parlement, n’assistant presque plus aux séances plénières.

En séjour prolongé en Europe pour des raisons médicales, c’est à Bruxelles ... Lire la suite


Politique
Samedi 31 Mars 2018 - 14:30

Les femmes du parti ont été invitées, le 30 mars à Brazzaville, à s’impliquer véritablement dans les sphères sociales, économiques et politiques, en vue de réduire les entraves et inégalités bloquant leur représentativité dans les instances de prise de décisions.

 L'exhortation a été faite par le vice-président du Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS), Eugène Stanislas Mouenguelé, à l'occasion d'une causerie-débat sur le thème « Prise de conscience de la militante du RDPS, ferment de quotité, de parité et de la représentativité de la femme en politique ». Organisée par les femmes de la fédération RDPS de Brazzaville, à la faveur de la clôture de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année, cette rencontre a été un véritable moment d'échange pour les participantes. 

Dans son exposé à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Mars 2018 - 19:12

Selon une étude récente, malgré les tractations politiques de toutes parts liées à l’avenir et au devenir des politiques congolais auxquelles ont pris part les membres du gouvernement, certains d'entre eux n’ont pas baissé les bras, ne se détournant pas pour autant de la mission qui leur est confiée par le pays au bénéfice de la nation et de sa population.  Par leurs actions reconnues par la population, Michel Bongongo et Joseph Kokonyangi se maintiennent, Lumeya Dhu Maleghi et Henri Mova dans le top 5.

 

Le mois de mars a été politiquement agité dans le pays, avec les tractations menées de toute part pour la constitution des regroupements politiques en perspective des élections du 23 décembre. Les membres du gouvernement ont, eux aussi, pris activement part à ces activités politiques à tel enseigne que certains ont accordé peu d’attention à leurs ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Mars 2018 - 19:45

Des raisons de santé ont contraint le Premier ministre de la RDC à prolonger son séjour en France où il a été opéré de son œil gauche dans une clinique du huitième arrondissement de la capitale française.

Absent du pays depuis le 3 mars, près d’un mois pratiquement, le Premier ministre Bruno Tshibala n’a plus remis ses pieds dans ses bureaux de la Primature. D’après des sources concordantes, « Brutshi » séjourne encore à Paris où il venait de subir une opération en urgence de son œil gauche, la deuxième du genre après celle de septembre dernier lors de sa première sortie du pays en tant que chef du gouvernement.

C’est dans une clinique du huitième arrondissement de Paris, spécialisée notamment dans l’ophtalmologie que le Premier ministre congolais a été opéré depuis le 15 mars, d’après des sources. Alors qu’il visitait la librairie des ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Mars 2018 - 19:45

Jean-Jacques Lumumba, réfugié en France, et son compatriote Floribert Anzuluni, du mouvement citoyen Filimbi, ont envoyé une lettre au président français dans laquelle ils s’indignent de la « tiédeur surprenante » des réactions de Paris face au « coup d’État constitutionnel » dont est victime le peuple congolais,  tout en dénonçant « la poursuite de la coopération militaire et sécuritaire » avec Kinshasa.

La position de la France vis-à-vis du pouvoir de Kinshasa, caractérisé par le maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà du délai constitutionnel, ne paraît pas explicite et assez claire pour ôter dans les esprits toute suspicion. C’est, en tout cas, l’avis de deux activistes parmi les plus en vue des mouvements citoyens opérant en RDC. Il s’agit, précisément, de Jean-Jacques Lumumba et de son compatriote Floribert Anzuluni. Ces deux ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Mars 2018 - 19:15

Quelques jours seulement après la réunion interinstitutionnelle au cours de laquelle la RDC a décidé officiellement de financer seule le processus électoral, le ministre des Finances est allé remettre, le 28 mars à la Centrale électorale, un chèque de l’ordre de 22 650 000,00 de dollars au titre d’engagement financier du gouvernement à l’organisation des prochains scrutins.  

Le ministre des finances était, le 28 mars, l’hôte du président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Corneille Naanga. Le déplacement de l’argentier national vers la Centrale électorale répondait à une préoccupation de l’exécutif national de doter la Céni des moyens financiers dont elle a besoin pour organiser les scrutins de décembre dans des conditions optimales. Henri Yav Mulang avait, à l’occasion, remis officiellement au patron de la Céni et au ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Mars 2018 - 20:31

Des combats entre rebelles et militaires, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont suscité la colère des habitants, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

"Les rebelles des Allied Democratic Forces (ADF) ont attaqué nos positions aux alentours de la ville de Beni, mardi soir, jusque là, on déplore la mort de dix civils", a déclaré à l'AFP le capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans la région. "Un ADF a également été tué, les combats se poursuivent", a-t-il ajouté. Les corps des civils sont gardés à la morgue de l'hôpital général de Beni et "portent des traces d'armes à feu ou de coups de machettes", a indiqué à l'AFP Michel Kakule, médecin directeur de cette structure médicale de la province du Nord-Kivu. "La population en colère a barricadé les principales artères, protestant contre la tuerie de dix civils", a indiqué, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Mars 2018 - 18:30

Tout en clamant toujours son appartenance au Palu, l’ex-Premier ministre pense présenter sa candidature dans l’hypothèse où le parti déciderait de ne pas aligner un candidat à la succession de Joseph Kabila.

Lors de sa dernière sortie médiatique, le secrétaire permanent du Parti lumumbiste unifié (Palu), Wolf Kimasa, avait étonné plus d’un en déclarant que le patriarche Antoine Gizenga (94 ans) était le candidat potentiel  de cette formation politique à la prochaine présidentielle. Cette déclaration, d’après des observateurs, dissimulait l’embarras de ce parti à se choisir un candidat-président de la République alors qu’il n’a cessé de marteler sur son intention d’aligner ses candidats à tous les niveaux des scrutins. Adolphe Muzito, l’un des cadres les plus en vue du Palu, vient de briser la glace en interpellant Antoine Gizenga sur cette ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Mars 2018 - 19:00

Les quinze promus à la haute juridiction du pays ont prêté serment, le 28 mars, au Palais de justice de Brazzaville, en présence des autorités politico-administratives.

 

Au cours de l'audience solennelle présidée par le premier président de la Cour suprême, Henri Bouka, le procureur général près cette Cour, Gilbert Mouyabi, a exhorté ses collègues à respecter les prescriptions du serment et à cultiver, en même temps, l’esprit de collaboration avec les confrères dans le but, a-t-il insisté, de rendre plus vivant l’appareil judicaire congolais.

Poursuivant ses réquisitions, il a également invité le président de la Cour suprême à créer des conditions pour que s’instaure, entre la présidence et le parquet général, une complicité dans le travail au profit de cette haute juridiction. Au premier président de la Cour suprême ainsi qu'aux six ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Mars 2018 - 17:30

Le vice-Premier ministre chargé de l'Intérieur, Henri Mova, a déposé le 26 mars, auprès de la Commssion électorale nationale indépendante (Céni), la liste officielle des formations politiques reconnues dans le pays.   

Le gouvernement, à travers le ministre Henri Mova Sakany, s’est plié à l'exercice conformément au calendrier électoral dont le strict respect de ses échéances est un gage sérieux pour la tenue des scrutins le 23 décembre. Cette liste exigée par la Céni devra lui permettre d’avancer dans son travail, en accélérant notamment la question des sièges et leur répartition sur l’ensemble du territoire national. Quatre à cinq jours sont requis pour permettre à la Centrale électorale de publier, après toilettage, la liste définitive des partis et regroupements politiques identifiés en RDC.          

En attendant, 599 d'entre eux et ... Lire la suite

Pages