Politique


Politique
Samedi 21 Janvier 2017 - 16:00

Les différentes parties prenantes peinent encore à se mettre d’accord sur « l'arrangement particulier », sans lequel l'accord signé le 31 décembre dernier ne pourra pas être pleinement appliqué.

Alors que les évêques catholiques avaient misé sur une fin des travaux le samedi 21 janvier, c’était sans compter avec les atermoiements des acteurs politiques qui, visiblement semblent plutôt s’accommoder du retard pris dans l’application de l’accord du 31 décembre. Jusque vendredi 20 janvier, les rapports des commissions concernées dont celle liée à la gouvernance de la transition n’étaient toujours pas déposés sur la table de la Cénco. Et pourtant, d’aucuns pensaient, au regard des discussions intenses que les parties prenantes ont eu jeudi en informel, que les choses allaient se décanter naturellement. Le non-dépôt des rapports des commissions ne ... Lire la suite


Politique
Samedi 21 Janvier 2017 - 15:41

Le nom de l’homme d’affaires congolais, membre du comité des sages du Rassemblement de l’opposition, devrait figurer sur la courte liste des noms des probables Premiers ministres à soumettre au président de la République, Joseph Kabila.

La bataille pour la primature s’accentue donc au sein du Rassemblement qui participe actuellement aux discussions autour de la Cénco, en vue de l’application de l’accord du 31 décembre. L’un des points importants de ces discussions est relatif au choix du futur Premier ministre. Plus d'informations sur le sujet dans les heures qui viennent.


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 19:15

Le président de la République du Congo a effectué une visite surprise le 19 janvier à Kinshasa. Arrivé par hélicoptère, il a été accueilli par Aubin Minaku, le président de l’Assemblée nationale de la RDC.

 Essentiellement familiale au départ pour cause de funérailles, la visite a, par la force des choses, pris un contour semi-officiel eu égard aux contacts que Denis Sassou N’Guesso a eus avec quelques acteurs politiques de la RDC impliqués dans les discussions actuelles portant sur la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre. À l’hôtel du fleuve où il avait pris ses quartiers, le chef de l’État du Congo Brazzaville a accordé une série d’audiences avec quelques représentants des parties prenantes au dialogue, notamment le Premier ministre Samy Badibanga et les évêques catholiques. Tous ont  loué l’initiative avec la promesse de ne ménager ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 18:00

Aussitôt levée l’immunité parlementaire du député de Lékana, André Okombi Salissa par l'Assemblée nationale, la députée de Mouyondzi, Claudine Munari a animé un point de presse en sa qualité de présidente de la Fédération de l'opposition congolaise, pour dénoncer les irrégularités dans la procédure.

Selon Claudine Munari, qui est aussi présidente de la  plateforme de l’opposition, Frocad-Idc-CJ3M, l’arrestation et la levée de l’immunité parlementaire d’André Okombi Salissa n’ont pas été faites selon la procédure officielle. Le député de Lékana, dans le département des Plateaux, a été arrêté dans l’illégalité car il était jusque-là couvert par l’immunité parlementaire.

« L’arrestation de l’honorable André Okombi Salissa, sans l’autorisation du bureau de l’Assemblée nationale, ce n’est pas seulement l’immunité ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 17:30

L’ONG a déploré que la sécurisation des agents et matériels électoraux a occasionné des blessures par balle d’un agent électoral dans cette province.

 

Dans un communiqué du 18 janvier 2016, Justicia ASBL, une organisation de promotion et de protection des droits de l’Homme, du droit humanitaire et de développement, basée à Lubumbashi, s’est dite plus que préoccupée par le énième cas d’insécurité lié au monnayage d’accès au centre d’enrôlement ainsi que l’absence des mesures concrètes pour mettre un terme aux cas d’insécurité qui surviennent dans les centres d’enrôlement des électeurs.

Cette ONG a, en effet, noté que le même 18 janvier, aux alentours de 11 heures, un policier commis à la sécurité des agents et matériels électoraux s’est permis de tirer à bout portant sur un agent de saisie au centre d’enrôlement installé dans ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 17:00

Elu le 8 novembre 2016, pour un mandat de quatre ans à la tête de son pays, le 45è président des Etats-Unis, Donald Trump prête serment ce vendredi 20 janvier, à Washington. Le programme officiel annonce une série de rendez-vous commencés jeudi qui se clôtureront samedi par une prière œcuménique en présence du président élu et de son vice-président, Mike Pence.

Pour sa part, Barack Obama, qui deviendra dès l’installation de son successeur à la Maison-Blanche l’ancien président américain, a au cours d’une ultime conférence de presse, mercredi, souhaité tout le bonheur pour son pays les prochaines années. Le monde entier a les yeux tournés vers les Etats-Unis d’Amérique et celui qui a désormais son destin en mains, Donald Trump.Le programme des journées de vendredi et samedi.

Vendredi 20 janvier

Thé à la Maison-Blanche dans la matinée

Donald Trump, ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 16:45

Réunis en séance plénière le 19 janvier à Brazzaville, les députés, 113 sur les 117 présents, ont voté ppur la levée de l’immunité parlementaire du député de Lekana, dans le département des Plateaux, André Okombi Salissa.

cet acte donne la possibilité à la justice d’ouvrir des poursuites judiciaires contre André Okombi Salissa interpellé le 10 janvier dernier, au motif d’atteinte à la surêté intérieure de l’Etat et de détention illégale d’armes et munitions de guerre.

Les motifs ainsi présentés par la Commission Affaires juridiques et administratives ont suscité des débats parmi les députés. L'élu de Loudima, Pascal Tsaty Mabiala a noté que la procédure a été faussée dès le départ parce que la demande de l’immunité parlementaire est formulée par le procureur de la République pendant qu’André Okombi Salissa se trouve déjà dans ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 16:00

La cherheuse de l'ONG américaine Human Right Watch (HRW), contrainte de quitter le teritoire congolais en aout 2015 pour non renouvellement de visa, se dit contente d'y retourner pour poursuivre ses investigations.

Résultat de recherche d'images pour "ida sawyer"Ida Sawyer peut de nouveau reprendre ses activités sur le territoire congolais. Cette chercheuse de l'organisation américaine HRW séjournerait à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, confirment des sources proches de HRW. Autrement dit, Kinshasa a levé la mesure qui l’interdisait de prester en RDC d’où elle a été expulsée en août 2015. Sans forme d’explications, les autorités congolaises lui avaient, à l’époque, refusé le visa qui n’a pu être renouvelé par la suite. Ce qui a contraint la chercheuse de HRW  à quitter le territoire congolais. Washington avait alors « exhorté le gouvernement congolais à autoriser la chercheuse de HRW à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 19 Janvier 2017 - 15:54

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) n’entend pas poursuivre sa mission de bons offices au-delà du week-end prochain.

Les discussions sur les arrangements particuliers à annexer à l’accord du 31 décembre se poursuivent en différentes sous-commissions qui prennent part aux assises du Centre interdiocésain. Les travaux évoluent cependant à pas de tortue. Jusqu’à ce jour, l’on tourne en rond, car les divergences persistent toujours sur quelques matières importantes entre les composantes. Il s’agit, entre autres, de la répartition des responsabilités gouvernementales, du processus électoral, ainsi que de la composition et de la répartition des postes au sein du Conseil national du suivi de l’accord.

Juste après la reprise des travaux le 18 janvier après l’intermède observé à la suite de la célébration de deux journées consacrées aux ... Lire la suite


Politique
Mardi 17 Janvier 2017 - 17:45

Cette opposition estime avoir fait beaucoup de concession allant jusqu’à laisser au Rassemblement la présidence du Conseil national de suivi de l’accord ainsi que le poste de Premier ministre et, par conséquent, mérite une meilleure rétribution.  

Toutes les parties prenantes à l’accord du 31 décembre jouent leur va-tout pour s’aménager un espace dans la configuration du prochain gouvernement de transition. Il est question, de part et d’autre, de s’en tirer avec un maximum des postes en vue d’un meilleur positionnement, quitte à l’exploiter au mieux des intérêts de la composante. C’est dans cet état d’esprit que l’opposition signataire de l’accord du 18 octobre de la Cité de l’Union africaine est montée au créneau pour réclamer, par le biais d’une déclaration politique, une place de choix à l’instar de la majorité présidentielle et du ... Lire la suite

Pages