Politique


Politique
Jeudi 9 Août 2018 - 18:15

Saluant le respect de la Constitution par le président de la République qui a nommé un dauphin pour la prochaine élection présidentielle, les organisations de la société civile l'ont, en plus, appelé à mettre en œuvre les autres recommandations de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

La société civile se félicite du respect de l’article 70 de la Constitution par le président Joseph Kabila, « en faisant annoncer qu’il ne se présente pas à la présidentielle du 23 décembre 2018 ». Elle invite, en outre, le chef de l’Etat à procéder urgemment à la mise en œuvre des mesures de décrispation de la vie politique dans le pays.

Dans un communiqué conjoint du 8 août, les organisations de la société civile signataires ont, en effet, soutenu l’appel à la paix et à l’inclusivité de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) du 7 août. ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Août 2018 - 18:29

En attendant la publication des listes provisoires des candidats retenus, le 24 août, vingt-six dossiers de candidatures à la magistrature suprême ont été enregistrés à la Centrale électorale à la clôture, le 8 août, de l’opération de dépôt des candidatures. 

 La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a officiellement clôturé, le 8 août, l’opération de dépôt des candidatures pour les élections législatives et présidentielle. Alors que les bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC) fermaient leurs portes, d’autres candidats se bousculaient encore au portillon munis de leurs dossiers. Au siège de la Céni sur le boulevard du 30-juin où les postulants à la présidentielle faisaient acte de candidature, le personnel était obligé d’aller au-delà des heures requises pour recevoir ceux qui traînaient encore dans la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 19:34

 L'ONG de défense des droits de l’homme appelle le président de la République, qui a tenu sa promesse de respecter la Constitution, à continuer dans cette lancée, notamment en respectant tous les articles de cette loi fondamentale qu’il avait lui-même promulguée il y a plus de dix ans.

La Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) s’est réjouie d’apprendre, le 8 août, à travers les médias locaux et internationaux, le choix de l’ancien ministre chargé de l’Intérieur et secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Emmanuel Shadary, comme le dauphin de l’actuelle chef de l’État et autorité morale de la majorité présidentielle puis du Front commun pour le Congo (FCC) pour l'élection présidentielle de décembre.

Cette ONG établie en RDC a dit avoir profité de cette occasion pour féliciter le ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 19:29

Après avoir déposé sa candidature aux provinciales, l’artiste-musicien Ngiama Makanda, dit Werrason, vient de récidiver, cette fois-ci, en postulant le 7 août pour la chambre basse du parlement, en prévision des élections du 23 décembre prochain.

C’est à Kikwit que la star congolaise de la chanson est allée déposer sa candidature. Le choix porté sur la principale ville de la province du Kwilu, dorénavant sa circonscription électorale, se justifie par la popularité dont jouit l’artiste dans ce coin du pays d’où il est originaire. A chaque fois que Werrason et son Wenge Musica MM se produisent dans cette ville, c’est une marrée humaine qui déferle à chacune de leur prestation, preuve que la star est bien adulée par les siens.

Cette popularité, Werrason entend la capitaliser aux fins d’accéder, par le biais des élections, dans l’hémicycle sous la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 19:45

L'ambassadeur de la RDC au Sud-Soudan et pasteur évangélique, en séjour à Kinshasa, a donné son avis sur la toute dernière déclaration des évêques catholiques qui exprimaient leur vive préoccupation face à la volonté affichée par les autorités congolaises d’exclure certains candidats à la présidence de la République.

«C’est un étonnement, une surprise à l’idée qu’une grande Église, l’Église catholique, soit amenée à faire des déclarations qui ne tiennent pas compte de la justice comme arme dont nous disposons, en tant que chrétiens ou « jésus-christien » pour lutter contre le mal (Ephésiens 6-10-18). L’Église catholique ne fait aucun cas du troisième fruit de l’esprit qui est l’évangile de paix. L’Église catholique doit être au milieu du village, et ne chercher que la paix, au lieu de séparer les esprits et inciter à la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 19:30

À peine libéré de la prison où il a été détenu pendant près d’une année et demie, le président national de l’Union du peuple congolais engagé (UPCE) est sorti de son silence, en dénonçant une Commission électorale qui n’est pas indépendante et un appareil judiciaire qui fonctionne en faveur du pouvoir en place.

 

 

 

 

Le point de presse tenu le 8 août dans la commune de Ngaliema, à Kinshasa, a permis au président national l’UPCE, Jean-Claude Kyungu Kabila, de lancer un appel au peuple congolais pour le boycott des élections attendues au 23 décembre et à proposer un troisième dialogue en vue de baliser le chemin pour une société plus stable. Décrivant l’impasse dans laquelle le pays se trouve depuis plusieurs décennies, cet acteur politique note que les élections, la machine à voter, la loi électorale, etc., n’étaient que « des ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 18:50

Des candidatures venues s’ajouter à celles déjà réceptionnées de Seth Kikuni, Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Moka et Freddy Matungulu et autres.

C’est à une véritable course contre la montre que se sont livrés les derniers candidats à la présidentielle, ce 8 août, date fixée pour la clôture de l’opération de dépôt des dossiers de candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales. Bien avant 16 h 30 (heure locale), la plupart des candidats à la présidence s’étaient déjà acquittés de ce devoir en se présentant à temps à la Céni. C’est notamment le cas d’Adolphe Muzito qui a été le premier à annoncer les couleurs en se pointant tôt le matin dans les locaux de la Centrale électorale. Récemment suspendu pour indiscipline par sa formation politique, le Parti lumumbiste unifié (Palu), c'est sous ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 17:45

A quelques heures seulement de la fin du dépôt des candidatures à la Centrale électorale, Joseph Kabila a finalement levé le voile sur son potentiel successeur à la magistrature suprême, en désignant son dauphin en la personne de l’ancien ministre de l’Intérieur et actuel secrétaire permanent du parti au pouvoir.

Fini le suspense. Joseph Kabila ne sera pas candidat à sa propre succession à la présidentielle de décembre prochain. C’est en tout cas ce qu’il faut retenir après la désignation, ce 8 août, de l’ancien ministre de l’Intérieur et actuel secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Shadary, comme candidat unique du Front commun pour le Congo (FCC) à cette élection. Un choix qui découle d’une séance-marathon de près de deux heures qui a réuni autour de Joseph Kabila, à sa ferme à Kingakati, toutes les composantes du FCC, la grande coalition ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Août 2018 - 17:00

Les élus locaux ont approuvé, le 6 août, cinq délibérations dont les comptes de gestion et administratif exercice 2017, à l’issue des travaux de la première session extraordinaire de leur conseil départemental et municipal.

Le compte de gestion de la commune de Brazzaville se chiffre à 13 018 429 468 FCFA, au titre des recouvrements des recettes, alors qu’au titre des paiements des dépenses, il est de 12 976 O82 940 F CFA.

Les statistiques des prévisions du compte administratif 2017 se fixent à 1 536 849 137 FCFA et les émissions sont de l’ordre de 74 557 702 FCFA. 

Les conseillers ont également adopté la délibération relative à l’exploitation du sable fluviatile dans le département de Brazzaville. Ils ont aussi déterminé les modalités de gestion, en régie indirecte, des toilettes publiques dans un marché domanial ou autre place publique de la ville ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Août 2018 - 17:22

N’ayant pas pris part à la cérémonie officielle de lancement de l’opération de ramassage des armes, le 7 août à Kinkala, les représentants du pasteur Ntoumi au sein de la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités du 23 décembre 2017, ont dénoncé, au cours d’une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville, la démarche unilatérale, selon eux, de la partie gouvernementale.

« Nous nous sommes convenus avec la partie gouvernementale au sein de la Camp que la sortie officielle de Ntoumi, qui est imminente, devrait lui permettre de lancer l’opération de ramassage des armes et munitions de guerre auprès des ex-combattants; conformément à l’esprit du communiqué final des travaux de la commission qui reconnaît que Ntoumi est l’ambassadeur de la structure auprès des ex-combattants », a ... Lire la suite

Pages