Politique


Politique
Samedi 1 Décembre 2018 - 16:02

Dénonçant les tentatives de l’Union européenne (UE) de reconduire les sanctions imposées à seize personnalités congolaises, le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, a menacé de prendre des mesures de rétorsion.

L’UE examinera, le 10 décembre, la possibilité ou non de lever ses sanctions prises contre seize officiels congolais accusés d’entraver les principes démocratiques dans le pays. Ces mesures consistent essentiellement en un gel des avoirs et une interdiction de visa pour l’UE. Ramazani Shadary, Lambert Mende, Evariste Boshab et d’autres personnalités frappées par ces sanctions devront attendre l'issue des discussions du 10 décembre pour connaître leur sort. En attendant, le ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, est monté au créneau pour interpeller l'UE qu’il invite à reconsidérer sa ... Lire la suite


Politique
Samedi 1 Décembre 2018 - 14:00

La chambre haute du parlement a, au cours d’une séance tenue le 29 novembre à Brazzaville, interpellé le gouvernement sur la problématique de la décentralisation au Congo dont le dysfonctionnement se manifeste à travers plusieurs maux.

 Le non versement aux collectivités locales, depuis plus de deux ans, des subventions de l’Etat pourtant régulièrement votées par le parlement dans le cadre des lois de finances;  la non rétrocession par le Trésor public des taxes collectées aux conseils communaux, départementaux et municipaux ainsi que la non application par le gouvernement des dispositions légales en vigueur en ce qui concerne le transfert des compétences ont été parmi les sujets soulevés au cours de l'interpellation du gouvernement par le Sénat.

 A ces préoccupations, le gouvernement a répondu aux sénateurs tout en leur  présentant les ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Novembre 2018 - 16:45

À la suite du dernier développement, l'institution a déclaré solennellement la fermeture définitive de tous les camps de transit ayant servi au cantonnement des combattants FDLR qui avaient pris quartier à Kisangani, Kanyabayonga et Walungu en République démocratique du Congo (RDC).

Le gouvernement a procédé au « rapatriement sans condition » des combattants FDLR désarmés et cantonnés depuis quatre ans dans les camps de transit de Kisangani, Kanyabayonga et Walungu. Cette opération a aussi concerné les ex-combattants congolais de l’ex- M 23 encore présents en Ouganda et au Rwanda. C’est ce qui ressort de la réunion du Conseil supérieur de la défense (CSD) qu’avait présidée Joseph Kabila, le 28 novembre à Kinshasa. La mesure entre dans le cadre de l’exécution de la recommandation des chefs d’État et des gouvernement signataires de l’Accord cadre ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Novembre 2018 - 16:55

L'obligation a été rappelée le 28 novembre, au cours d’une réunion du Conseil supérieur  de la défense (CSD) que le chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange, a présidée à son bureau de travail.

La campagne électorale officiellement lancée, il y a quelques jours, continue à battre son plein sur tout le territoire national. Les candidats à divers scrutins se montrent de plus en plus actifs sur le terrain, cherchant à rallier à leur cause le plus grand nombre d’électeurs potentiels. À Kinshasa comme dans l’arrière-pays, ils se livrent une concurrence à la loyale  nonobstant quelques dérapages constatés dans le chef de leurs partisans qui, souvent, mettent en mal l’ordre public. C’est aux fins de prévenir d’éventuels troubles qui pourraient subvenir à l’approche de l’échéance du 23 décembre que le président Joseph Kabila Kabange a présidé, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Novembre 2018 - 17:54

Les quarante millions d’électeurs enrôlés par la Céni devront faire le choix entre Emmanuel Ramazani Shadary du FCC, Martin Fayulu de « Lamuka » et Félix Tshisekedi du Cach qui, en cette période de campagne électorale, ont, chacun, pris une option sérieuse de remporter le challenge présidentiel.

Une semaine après le lancement de la campagne, le jeu électoral tend à se préciser. De vingt et un candidats qui concourent à la présidentielle du 23 décembre, force est de constater que seulement trois font parler d’eux et tentent de se démarquer du peloton. Il s’agit de Ramazani Shadary, candidat désigné du Front commun pour le Congo (FCC), de Félix Tshisekedi porté par la coalition  Cap sur le changement  (Cach) et de Martin Fayulu aligné par la plate-forme « Lamuka ». Ces trois leaders font déjà montre de certaines dispositions qui traduisent leur ... Lire la suite


Politique
Jeudi 29 Novembre 2018 - 11:00

L'information a été livrée par le diplomate nord-coréen en poste au Congo, Kim Myong Sik, reçu en audience par le président du Sénat, Pierre Ngolo, le 27 novembre à Brazzaville.

 

 

« On a plusieurs domaines à renforcer. Nous sommes en train de discuter du projet de coopération dans le domaine du sport. Nous avons rencontré le ministre des Sports pour parler un peu de ce qu’on peut faire pour renforcer notre coopération dans ce domaine. La Corée du Nord pourrait envoyer des entraîneurs en vue de former leurs homologues congolais », a signifié le diplomate nord-coréen.

Outre le sport, la Corée du Nord entend également assister le Congo dans d’autres projets, notamment la culture, l’informatique et bien d’autres, dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays qui sont d’accord pour continuer cette dynamique, a ajouté le diplomate.

Kim ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Novembre 2018 - 15:00

Honneurs militaires, revue des troupes par le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, levée des couleurs et hymne national, la cérémonie marquant les 60 ans de la proclamation de la République a été placée sous le signe du travail et du vivre ensemble entre les filles et fils du Congo.

C’est au vice-Premier ministre, chargé de la Fonction publique et du travail, Firmin Ayessa, qu'est revenue la charge de faire l’éloge à la République, le 28 novembre 2019, à la Place éponyme à Brazzaville.

Dans son mot de circonstance, il a rappelé que le seul régime qui permet aux citoyens de vivre ensemble, de développer l’esprit démocratique et de promouvoir les libertés fondamentales est la République.

« Le choix de la République comme régime devant porter et organiser notre vivre ensemble n’a jamais été, de la part des pères fondateurs de celle-ci, une ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Novembre 2018 - 14:49

À vingt-sept jours des élections directes combinées, le secrétaire exécutif provincial de la Céni/Kwilu, Jean Robert Muyense, a animé, le 26 novembre, en la salle SEP, un cadre de concertation avec les partis, regroupements politiques et candidats indépendants, les candidats députés nationaux et provinciaux, rapporte la Centrale électorale.

Parmi les points abordés, l'on note les informations sur la campagne électorale, l’état des lieux sur les accréditations et la signature du code de bonne conduite des partis, regroupements politiques et des candidats indépendants aux élections du 23 décembre en République démocratique du Congo. Sur la campagne électorale, Jean Robert Muyense a rappelé les dispositions de la loi électorale et mis en garde les fauteurs des actes de violence pendant cette période.

S’agissant des accréditations des témoins, il les a ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Novembre 2018 - 13:30

Vincent Manga, l’un des principaux prévenus poursuivis pour le meurtre des deux fonctionnaires onusiens au Kasaï, a, au cours de l’audience du 26 novembre tenue au tribunal militaire de Kananga, mis en cause certaines personnalités qui, selon lui, fournissaient les miliciens en munitions.

Après une longue trêve, le procès sur le meurtre de deux experts de l'ONU, Michael Sharp et Zaida Catalan, qui se déroule à Kananga, a repris le 26 novembre. C’est sur des chapeaux de roues que cette affaire a repris avec, à la clé, des révélations accablantes faites par le présumé chef de la milice Kamuina Nsapu qui, jusqu’à preuve du contraire, porte la responsabilité de l’assassinat de ces deux experts. Vincent Manga, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’a épargné personne dans sa déposition, citant quelques officiels d’être impliqués dans cette affaire ... Lire la suite


Politique
Mercredi 28 Novembre 2018 - 13:38

Les deux leaders ont regagné la capitale en pleine campagne électorale après s’être retirés de l’accord de Genève et mis sur pied, à Nairobi, une nouvelle coalition, « Cap sur le changement », soutenant la candidature du président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à la présidentielle du 23 décembre.

-Comme annoncé, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi ont regagné Kinshasa le 27 novembre, en provenance de Naïrobi, au Kenya, où ils ont signé un accord plébiscitant le leader de l'UDPS candidat commun de la coalition « Cap sur le changement » (Cach) à la présidentielle du 23 décembre. Vital Kamerhe qui, au terme de cet accord, s'est désisté au profit de Félix Tshisekedi, s’est engagé à le soutenir et à lui apporter tout son concours afin de gagner la bataille de l'alternance au sommet de l’État. Ensemble, les deux ... Lire la suite

Pages