Politique


Politique
Jeudi 12 Avril 2018 - 19:50

Le président  du Sénat espère que l'exécutif tiendra effectivement ses engagements pour que demain, les délibérations de cette chambre au sujet de ces deux entreprises ne soient pas génératrices de tensions sociales.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Ngolo s'exprimait, le 10 avril à Brazzaville, lors de la clôture de la session administrative du Sénat, à la suite des débats engagés sur les deux projets de loi portant dissolution de la Société nationale d’électricité (SNE) et la Société nationale de distribution d’eau (SNDE). « Il s’impose donc à nous d’être particulièrement regardants en veillant à ce que les opérations post dissolution des deux entreprises se mènent dans la stricte observance de la parole donnée par le gouvernement », a recommandé le président de la chambre haute du parlement.

Cependant, malgré son optimisme, les sénateurs ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 21:05

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 11 avril 2018, au Palais du peuple, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat.

Sept affaires étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir :

- un projet de décret au titre du ministère des Finances et du budget ;
- un projet de décret  au titre du ministère de l’Economie forestière ;
- trois projets de décret au titre du ministère de la Santé et de la population ;
- une communication au titre du ministère du Commerce, des approvisionnements et de la consommation;
- des nominations au titre du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation et du ministère des Affaires foncières et du domaine public, chargé des relations avec le parlement.

L’ensemble des textes en discussion, à la lumière de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 18:29

La Commmission électorale nationale indépendante (Céni) est accusée d'avoir manqué de sérieux dans l’opération d'enrôlement des électeurs ainsi que du nettoyage du fichier électoral.

 

 

Les principaux tenors de l'opposition politique congolaise, notamment Félix Tshisekedi (UDPS et alliés), Pierre Lumbi Okongo (Ensemble), Eve Bazaïba (MLC/FRC), Freddy Matungulu Mbuyamu IIankir (CNB/Syenco) et Vital Kamerhe (UNC et alliésà   se sont réunis, le 11 avril à Kinshasa, pour faire le point sur le processus électoral en cours. Ils se sont dit  profondément préoccupés par « l’attitude désinvolte de la Céni dans la gestion du processus électoral », réitérant, à la même occasion, leur appel à des mesures correctives pour garantir la crédibilité des résultats des élections attendues au pays.

Jugeant, en effet, peu sérieux le travail abattu par la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 15:00

 Dans la perspective des élections générales de décembre 2018, le parti présidentiel vient d’acheter un aéronef qui permettra à ses cadres de battre campagne dans des conditions optimales.  

Le plus grand parti de la majorité présidentielle, en l’occurrence le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), se donne d’ores et déjà les moyens de sa politique, en prévision des prochaines élections générales attendues le 23 décembre et qu’il tient à remporter. Pour ce faire, il vient d’acquérir un avion censé permettre à son secrétaire permanent de battre campagne en faveur du candidat qu'il investira pour concourir à la présidentielle.

Cette acquisition de taille place automatiquement le parti au pouvoir en ordre de bataille pour remporter, sans coup férir, l'élection présidentielle du 23 décembre. Dans l’opposition, seul ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 16:01

Le président de l'Assemblée nationale a renouvelé, le 10 avril à Brazzaville, la nécessité d’activer rapidement le processus de paix pour que la quiétude s’installe au plus vite dans le département, conformément à l’esprit de l’accord  du 23 décembre 2017 entre le gouvernement et la rébellion. 

 

 

 « Pour consolider le climat de paix qui s’amorce, il est urgent de procéder au ramassage des armes et à la réinsertion des ex-combattants. Il faut aussi mettre un terme à l’action nocive des coupeurs de route qui persiste entre Bangou Pouété et le village Mpassa, dans le district de Kindamba », a souligné Isidore Mvouba, clôturant la deuxième session ordinaire administrative de l'Assemblée nationale.

Conscient de ce que la paix est la condition sine qua non de toute existence et le levier indispensable au développement, le président de la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 13:15

Pour mettre fin à la controverse que suscite le nombre de plus de quarante millions d’électeurs présenté récemment, la centrale électorale est en passe de lancer un appel d’offres pour un audit de son travail ainsi que celui de la machine à voter.

Le fichier électoral présenté dernièrement par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), au terme de l’enrôlement et après nettoyage, n’a pas convaincu nombre d’acteurs politiques, particulièrement ceux de l’opposition. Ces derniers contestent les chiffres avancés par la Céni qui, d’après eux, seraient en inadéquation avec les réalités du terrain. Certains, à l'instar du président de l’Ecidé, ont carrément rejeté ce fichier, estimant que les chiffres présentés ne sont pas proportionnels, notamment avec la densité démographique de certaines provinces.

Dans un point de presse ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 13:00

Dans un communiqué publié le 10 avril, l’institution électorale coréenne déclare n'apporter ni "soutien officiel" ni aucune "garantie" à son homologue congolais qui tient mordicus à utiliser des engins de fabrication coréenne pour les élections cruciales du 23 décembre.

Alors que les choses semblent baigner dans l’huile au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) qui, à tout prix, tient à respecter son calendrier électoral devant déboucher sur la tenue, le 23 décembre, des élections présidentielle et législatives, la controverse que suscite de plus en plus la fiabilité des machines à voter risquerait de compromettre la suite du processus.

Après les mises en garde du gouvernement coréen et de sa représentation diplomatique à Kinshasa qui ont émis des doutes quant à la performance de ces outils qui n’avaient pas vocation à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 11 Avril 2018 - 12:25

Au nombre de textes votés par le Sénat le 9 avril, à Brazzaville,  après amendements, celui fixant l’organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature, conformément à l’article 174 de la Constitution.

 

La nouvelle loi fixant l’organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature est en fait une nouvelle mouture qui prend en ligne de compte ce qui est positif dans la loi organique du 26 juillet 2008,  tout en y apportant des modifications substantielles, notamment la création d’un statut d’observateur qui échoit à un représentant désigné du cabinet du président de la République.

 Celui-ci assure le suivi de l’activité du Conseil, le renforcement du rôle de la commission de discipline désormais investie du pouvoir de sanctionner en premier et dernier ressort, des fautes certes ... Lire la suite


Politique
Mardi 10 Avril 2018 - 16:30

Avant le tirage au sort, le 9 avril, de trois juges de la haute juridiction censés être remplacés par trois nouveaux, conformément à la loi organique la régissant, deux haut magistrats ont jugé bon de démissionner, à huit mois des élections qui doivent organiser le départ du président Joseph Kabila fin 2018.

-Les nouvelles en provenance de la Cour constitutionnelle ne sont guère rassurantes. Un malaise qui ne dit pas son nom gangrène depuis quelque temps cette haute juridiction du pays comme en témoigne la démission de deux de ses membres. La consternation était visible, le 9 avril, dans les allées de la Cour car personne n’était en mesure de dire pourquoi les Prs Banyaku Lepe et Jean-Louis Esambo, issus respectivement du quota du parlement et de la magistrature, s’étaient décidés de se désengager de cette institution hautement stratégique.

Aucune ... Lire la suite


Politique
Lundi 9 Avril 2018 - 19:45

Au nombre des textes approuvés le 7 avril, figure celui portant ratification de l’accord entre le gouvernement de la République du Congo et celui de la République Française relatif aux services aériens signé le 29 novembre 2013 à Brazzaville.

L’objectif de l'accord relatif aux services aériens est de permettre aux compagnies désignées de chaque partie d’exploiter les services aériens entre le Congo et la France. Il stipule que chaque partie est tenue de garantir, aux compagnies de l’autre, le droit d’atterrir sur son territoire pour embarquer et débarquer des passagers, celui de survoler son territoire sans atterrir et/ou de faire escale sur son territoire pour des besoins non liés au trafic.

Le même accord engage également chaque partie à exempter de tout droit de douane et d’autres taxes l’équipement régulier, le carburant, les lubrifiants, les ... Lire la suite

Pages