Politique


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 19:24

La nouvelle présidente a été choisie par ses pairs, le 13 février à Brazzaville, au terme de la première session extraordinaire du comité PCT de l’arrondissement 8, Madibou, qui a mis en place son nouveau bureau composé de sept membres.

 

 

"Nous allons organiser le parti dans la paix, la sincérité, pour qu'il aille de l'avant, comme le veut son président, le camarade Denis Sassou N'Guesso. Et la mission du nouveau comité sera de bien gérer son  fonctionnement ", a déclaré Angélique Bantsimba.

Prenant le premier la parole, le président sortant du comité PCT (Parti congolais du travail) de Madibou, Romuald Bassenga, a exhorté les militants du parti de cet arrondissement à témoigner d’une forte discipline et d’un bon sens du devoir.

Le PCT, a-t-il souligné, demeure la formation politique la mieux structurée du pays. Il a souhaité qu’au terme des ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 13:30

Les trois personnalités ont échangé sur la situation politique en RDC et les questions liées à l’unité du Rassemblement, la plate-forme créée par Étienne Tshisekedi en mi-juin 2016 en Belgique.

Chaudes retrouvailles à Bruxelles où les trois leaders du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ont échangé sur l’avenir de leur plate-forme et alliés. Gabriel Kyungu wa Kumwanza, en séjour dans la capitale belge pour des soins médicaux, en a profité pour rencontrer Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, le 13 février. Une occasion pour les trois personnalités de faire l’état des lieux de la situation de leur regroupement politique.

Une rencontre significative et tout aussi symbolique car elle visait à donner un bel exemple d’unité d’action et d’esprit qui caractérise le Rassemblement. Une certaine opinion faisait déjà état de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 13:00

L'information a été donnée, le 13 février, par des sources humanitaires en République démocratique du Congo (RDC).

"Depuis mi-décembre, environ deux cent mille personnes ont été déplacées en Ituri, affectées par les violences" qui opposent les communautés Hema (éleveurs) et Lendu (agriculteurs), ont déclaré à l'AFP plusieurs sources humanitaires en RDC. Les affrontements entre les deux communautés ont fait plusieurs dizaines de morts. A Genève, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a fait état de plus de vingt-deux mille réfugiés congolais qui ont fui ces violences et traversé le lac Albert la semaine dernière pour rejoindre l'Ouganda.

"La semaine dernière, plus de vingt-deux mille Congolais ont traversé le lac Albert", que se partagent l'Ouganda et la RDC, a indiqué un porte-parole du HCR, Babar Baloch, lors d'un point de presse à Genève. ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 12:45

Le président de la Centrale électorale en République démocratique du Congo (RDC) a annoncé, le 13 février à l'AFP, que sans utilisation de machines à voter contestées, il ne serait pas possible d'organiser comme prévu la présidentielle censée élire le successeur du chef de l'Etat, Joseph Kabila, le 23 décembre.

"Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018", a déclaré Corneille Nangaa, président de la commission électorale nationale indépendante (Céni), interrogé sur la position des États-Unis qui se sont opposés, la veille, à l'utilisation d'un système électronique de vote en RDC. "Les élections du 23 décembre 2018 se feront avec la machine à voter", a-t-il insisté, joint au téléphone depuis New York où il séjourne. Le 12 février, les États-Unis ont affirmé leur opposition à un système électronique de vote pour la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 13:01

Les deux cadavres  ont été retrouvés, quarante-huit heures après leur enlèvement par des miliciens au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo, a indiqué mardi un responsable local.

"Le chef Badibanga Kamenga et son épouse ont été enlevés dimanche par des jeunes qui se sont présentés comme des miliciens Kamwina Nsapu. Le corps du chef a été découvert sans tête et sans bras droit. Sa femme a été égorgée", a déclaré à l'AFP Édouard Ntumba, bourgmestre de la commune de Kananga.

Selon le bourgmestre, "les jeunes miliciens Kamwina Nsapu accusaient ce chef coutumier de les avoir dénoncés auprès de l'armée". Le 8 janvier, l'armée congolaise avait démantelé un camp de ces miliciens à Kantole, un village situé à environ 30 km de Kananga, grande ville du Kasaï.

En guise de représailles, le fils du chef défunt a incendié ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Février 2018 - 12:15

Le drame s'est produit le 13 février, sur une route du sud-ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès de la présidence congolaise.

 

 "Hier soir (mardi, Ndlr), sur la route de Matadi à la hauteur de Kimpese, un véhicule de l'escorte présidentielle a été heurté par un poids lourd qui transportait du ciment", a déclaré à l'AFP Yvon Ramazani, expert en communication à la présidence de la RDC. "Trois militaires de la garde républicaine ont été tués dans cet accident mais aussi deux riverains qui se trouvaient sur le lieu", a-t-il ajouté.

Sept militaires et quatre civils ont été blessés, selon Yvon Ramazani, qui a expliqué que la pluie était à l'origine de l'accident. Le président Kabila "est resté sur place jusqu'à l'arrivée des secours et a supervisé personnellement l'évacuation des blessés et des morts par ambulance", a ajouté ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Février 2018 - 18:39

Le parti historique de l'opposition congolaise a appelé, le 12 février, à une participation "massive" à la marche des catholiques, prévue pour le 25 février, à Kinshasa, contre le maintien au pouvoir de l'actuel chef de l'Etat.

Dans un communiqué, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a également indiqué que son congrès prévu pour les 26 et 27 février était "reporté pour soutenir la marche programmée le 25 février par le CLC (Comité laïc de coordination)". L'UDPS a appelé "tous les combattantes et combattants à répondre massivement à cette marche". Collectif proche de l’Église catholique, le CLC a invité à une nouvelle marche le 25 février contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila en RDC. Les deux précédentes marches, organisées le 31 décembre 2017 et le 21 janvier dernier, à l'appel de ce collectif, avaient été ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Février 2018 - 18:10

« Pas besoin d'un soutien de la communauté internationale au processus électoral s'il est sorti de certaines conditions », a déclaré le 12 février, le chef de la diplomatie congolaise, lors d’une réunion informelle sur le processus électoral en RDC. Propos mal digérés par l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU qui a indiqué plutôt attendre des autorités congolaises des actions positives allant dans le sens de faire aboutir le processus électoral.

La réunion informelle du12 février, au Conseil de sécurité de l’ONU sous le concept « Arria » qui donne aux Etats membres la possibilité de discuter directement avec les représentants des gouvernements et d’organisations internationales sur un sujet particulier, s’était articulée autour du processus électoral en RDC. L’occasion était belle pour Léonard She Okitundu (vice-Premier ministre congolais ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Février 2018 - 18:33

Pour Washington, l’utilisation d’une technologie inconnue pour la première fois lors d’une élection cruciale constitue un risque énorme pour le pays.

Le processus électoral en RDC était au centre de discussions, le 12 février, au Conseil de sécurité à New York, lors d’une session spéciale (Formule Arria) de l’ONU à laquelle ont pris part quelques personnalités congolaises concernées par l’organisation des élections dont le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Naanga.

Devant des partenaires prêts à l’aider à sortir de sa crise actuelle découlant de la non-tenue des scrutins dans les délais constitutionnels, la RDC était tenue, à dix mois des élections, d’entendre les préoccupations d’une communauté internationale toujours politiquement intéressée. Passant au crible ce processus électoral, la ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Février 2018 - 17:15

Les membres du Comité de suivi pour la paix et la reconstruction du Congo, réunis au sein de la mutuelle « Paix et seconde famille », que dirige Jeanne Yandza, ont pris l’engagement, le 13 février, de diversifier leurs activités financières en créant la plus-value productive.

La décision a été prise à l’issue de l’assemblée générale de l’organisation. Selon Virginie Koumba, l’une des membres de la mutuelle, le plénum des membres présents a mis en place une commission ad hoc chargée d’étudier des activités génératrices de revenus sur lesquelles « Paix et seconde famille » compte mettre un accent particulier.

Invitée par des journalistes à les édifier sur ce que sera la mutuelle à la fin du mandat du Comité de suivi pour la paix et la reconstruction du Congo, Virginie Koumba a déclaré : « Pour l’heure, notre institution demeure encore. ... Lire la suite

Pages