Politique


Politique
Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:30

Le vice-Premier ministre, chargé de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat, du travail et de la sécurité sociale, qui répondait aux questions des sénateurs, le 21 novembre, lors de la session des questions orales avec débat, a affirmé que le gouvernement s’attelle à régulariser la situation.

Neuf membres du gouvernement sur les quatorze interpellés ont répondu aux préoccupations des sénateurs. Firmin Ayessa a été interrogé sur la situation des pensionnés de la Caisse de retraite des fonctionnaires, qui cumulent à ce jour onze mois d’arriérés de pension.

Dans sa réponse, le vice-Premier ministre, se  disant indigné par ce retard du fait de la crise économique et financière, a indiqué que le gouvernement est bien conscient de la situation, et se bat corps et âme en vue de son dénouement au plus vite possible.

« Pour les fonctionnaires ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 17:52

Les représentants diplomatiques d’Espagne, Pablo Montesino Espartero Velasco; d’Angleterre, John Murton; et du Nigeria, Deborah S. Iliya, ont présenté leurs lettres de créance au chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, le 21 novembre à Brazzaville.

La cérémonie solennelle a été organisée au Palais du peuple. Premier à être reçu par le président de la République, le nouvel ambassadeur d’Espagne s’est engagé durant sa mission à ne ménager aucun effort pour renforcer les liens de coopération entre son pays et la République du Congo.

De leur côté, les diplomates britannique et nigériane entendent également promouvoir les relations bilatérales entre leurs pays respectifs et le Congo. L’Espagne est la cinquième économie de l’Union européenne qui appuie les efforts des pays d’Afrique centrale dans la conservation et la gestion durable ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 19:02

L'influent épiscopat congolais a déploré, le 20 novembre, "l'usage disproportionné de la force" par la police, pendant des activités politiques dans le pays.

Un "monitoring" des manifestations, conduit par "deux cents observateurs déployés sur le terrain par l'épiscopat, parle d'au moins cinquante-six personnes tuées pendant la période allant d'avril à octobre dont cinquante-deux par balle, une par gaz lacrymogène, et trois policiers tués par les manifestants", selon un rapport de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco). La Cénco a également recensé "au moins cent cinq blessés, dont quatre-vingt-sept par balle" et " 355 cas d'arrestations de manifestants par la police, les forces armées et les services spécialisés de l’État".

Les observateurs de l'épiscopat font également état de l'incendie de deux bureaux et quatre jeeps de la police, et ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 16:28

Dans un rapport sur l’opération d’enrôlement des électeurs en RDC couvrant la période du 28 août au 12 novembre 2017, l’Eglise catholique fait des pertinentes observations tout en proposant des recommandations susceptibles de sauver le processus électoral.

L’Eglise catholique a publié, le 20 novembre à Kinshasa, un rapport d’évaluation à mi-parcours sur l’inscription des électeurs en RDC couvrant la période du 28 août 2016 au 12 novembre 2017. La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) a fait siennes les conclusions de la Mission d’observation électorale de justice et paix Congo (MOE JPC), une de ses structures d’appui en matière électorale. Cette dernière a déployé 320 observateurs qui ont eu à couvrir 2 910 centres d’inscription sur les 14 627, soit 19,89% de couverture.

C’est donc forte des données recueillies sur le terrain que ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 16:00

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, qui répondait le 20 novembre aux préoccupations des sénateurs sur la question, a promis de diligenter une enquête afin d’éradiquer la maffia qui fait perdre annuellement à l'État plus de trois cents millions de dollars.     

Le ministre des Mines était face aux sénateurs pour répondre à une question orale avec débat qui lui a été posée par le sénateur Flore Musendu. Une question circonscrite autour de la vaste fraude minière qui a cours dans l’ex- Katanga, particulièrement dans le secteur d’exploitation du cobalt. Une maffia à ciel ouvert s’est, en effet, développée dans ce secteur cautionnée par des autorités politico-administratives qui laissent faire, a dénoncé le sénateur.

Expliquant le mode opératoire des opérateurs miniers trempés dans cette magouille, Flore Musendu a fait observer que tout ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 14:15

Après avoir honoré Théodore Kiamossi, la veille, le secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT), conduit par son secrétaire général, Pierre Ngolo, s'est incliné, le 21 novembre à Brazzaville, sur la dépouille de la membre du Comité central du parti et du Conseil central de l’Organisation des femmes du Congo, décédée le 10 novembre.

La cérémonie d'adieu a eu pour cadre le siège communal du PCT, à Mpila. L’oraison funèbre prononcée pour la circonstance par le membre du Conseil central de l’Organisation des femmes du Congo, Chantal Nkodia, a révélé qu'Anne Marie Bernardine Malonga a vu le jour le 20 mai 1957, à Brazzaville. Elle fait ses études primaires de 1962 à 1968 à l’école de Mvoumvou, à Pointe-Noire, où elle obtient le certificat d’études primaires et élémentaires.

Admise au collège d’enseignement général Mgr-Cari, ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 13:15

Les ministres en charge de la Promotion de la femme et du genre du Congo, de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Centrafrique sont en conclave, le 21 novembre à Brazzaville, pour échanger sur la nécessité de faire participer les femmes dans les mécanismes de prévention des conflits, de consolidation et de maintien de la paix.

Plusieurs études ont démontré que lorsque les Etats impliquent les femmes dans la recherche des solutions pour le maintien de la paix, ils augmentent de 25 % les moyens d’obtention des résultats satisfaisants.

C’est pour cette raison et pour d’autres également, ont convenu les intervenants à l’ouverture de la réunion de Brazzaville, que le conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 30 octobre 2000, la résolution 1325 relative à l’implication des femmes dans la résolution des conflits armés.

En effet, le ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Novembre 2017 - 13:00

Dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays, Isidore Mvouba a fait le déplacement de Paris  pour rencontrer, le 20 novembre, François de Rugy.

Isidore Mvouba, président de l'assemblée reçu par son homologue français François de Rugy au Palais BourbonLes deux personnalités ont échangé en début d’après-midi, en présence de l’ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada. L'entretien d’une heure au Palais Bourbon a porté sur la coopération entre l’Assemblée nationale du Congo et celle de la France afin qu'elle soit plus active. Il s'agit précisément pour l'Assemblée nationale française d'aider l’institution soeur du Congo à se moderniser et à renforcer les capacités de ses députés.

A l’issue de ce premier rendez-vous, Isidore Mvouba a qualifié l’entretien de cordial, signalant au passage que son homologue a été réceptif en marquant son accord en ce qui concerne la modernisation de l’Assemblée nationale et le renforcement des ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Novembre 2017 - 18:59

Le Haut conseil national des sages du Congo a appelé, le 20 novembre à Brazzaville,  à l’appui de la chambre haute du Parlement dans la résolution pacifique de la crise qui prévaut dans le département.

 

 

Les sages ont lancé leur appel à l'occasion de la séance de travail qu'ils ont eue avec le président du Sénat, Pierre Ngolo. Conduit par son vice-président, Gille Mousavou, le Haut conseil national des sages du Congo a échangé avec ce dernier sur la crise du Pool.

« Le Haut conseil national des sages du Congo ne peut demeurer insensible au problème du Pool. Les sages sont venus rencontrer le président du Sénat pour discuter avec lui sur quelques points relatifs à la résolution pacifique de la crise du Pool, avec pour point focal la sortie des forêts du pasteur Ntoumi et de ses hommes », ont indiqué les sages.

 Ils ont adhéré à l’idée ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Novembre 2017 - 19:45

L'affaire, inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée générale inaugurale de l'organisation des sénateurs de la majorité au pouvoir, tenue les 16 et 17 novembre à Brazzaville, sera examinée à une autre occasion.

Selon le président du groupe parlementaire PCT et alliés, Théophile Adoua, la raison fondamentale du renvoi de l'affaire est la poursuite des négociations entre le gouvernement et le Fonds monétaire international (FMI). Qu’à cela ne tienne, les participants ont adopté le règlement intérieur ainsi que le programme d’activités de leur organisation. L’assemblée générale a, par ailleurs, entériné la déclaration politique du groupe parlementaire déposée au bureau du Sénat, le 21 septembre, lors de l’installation du nouveau Sénat.

« Nous voici arrivés au terme de nos travaux avec le sentiment, non seulement du devoir accompli mais aussi ... Lire la suite

Pages