Politique


Politique
Jeudi 11 Octobre 2018 - 14:45

Les postulants à la magistrature suprême ayant pris part à la réunion du 10 octobre avec le bureau de la Centrale électorale ont estimé qu'il faut, au préalable, répondre à la question de savoir si le vote électronique proposé pour les scrutins du 23 décembre était une décision légale, avant de chercher à examiner sa fiabilité sur le plan technique.

La deuxième réunion convoquée par le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour échanger avec les vingt- et- un candidats à la présidentielle de décembre risque d’être la toute dernière.

En effet, l’atmosphère pesante et délétère ayant émaillé la rencontre du 10 octobre, au siège de la Centrale électorale, n’augure pas une continuité de ce cadre d’échange, dont le mérite est de mettre sur table tous les points de divergence en rapport avec le processus ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Octobre 2018 - 14:58

Une délégation de la commission éducation, culture, sciences et technologie de l’Assemblée nationale, conduite par son président, Boniface Ngoulou, a visité le 10 octobre à Brazzaville, quelques structures des ministères requis dans son champ d’action.

Les structures visitées ont été la Société des postes et épargne du Congo (Sopéco), Congo télécom, l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques et la Cité scientifique.

La délégation de l’Assemblée nationale a non seulement eu des séances de travail avec les autorités concernées mais également identifié les problèmes auxquels ces dernières sont confrontées.

La rencontre a permis de voir, observer, entendre et même constater les contreperformances ainsi que les défis à relever qui feront l’objet d’un rapport à l’Assemblée nationale, a indiqué Boniface ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Octobre 2018 - 17:41

Les forces de l’ordre ont dispersé à coups des gaz lacrymogènes une nouvelle manifestation d’élèves, ce 10 octobre, après celle de la veille, consécutive aux tueries des civils perpétrées ces derniers mois par les rebelles ougandais de l’ADF.

La situation est demeurée tendue dans la ville de Béni toute la journée du 9 octobre. Elle s’est poursuivie ce mercredi matin avec, en toile de fond, une marche improvisée initiée par les élèves, protestation l'insécurité généralisée qui gangrène, depuis quelques mois, leur cité. En effet, il ne fait plus bon vivre dans ce territoire du Nord-Kivu livré depuis quelques temps à la merci des présumés rebelles ougandais de l’ADF qui y sèment la désolation. Les attaques perpétrées par ces rebelles laissent toujours des traces. A chacune de leur incursion, c'est la désolation et la tristesse parmi les ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Octobre 2018 - 17:15

Les nouveaux militants de la famille politique, tous de la troisième circonscription électorale de Poto-Poto, troisième arrondissement de Brazzaville, ont porté leur insigne, le 8 octobre, symbole de leur adhésion.

 

 

 

La cérémonie a été patronnée par le président du comité du Parti congolais du travail (PCT) de Poto-Poto, Jean-Christophe Okandza, qui avait à ses côtés Ferréol Constant Patrick Gassakys, député de la troisième circonscription électorale de cet arrondissement. Après avoir porté le symbole de son adhésion, l'un des nouveaux membres a déclaré: « Nous sommes fiers de porter cet insigne et engagés pour le parti, conformément à ses idéaux. Nous nous engageons à défendre ses acquis, la paix et l’unité des Congolais pour le développement du pays. Aux anciens adhérents de ne ménager aucun effort pour nous former ». 

L’acte posé ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Octobre 2018 - 18:03

Le mouvement sociopolitique Mission nouvelle se dit prêt à retirer son candidat avant le vote si ses revendications en rapport avec le processus électoral ne sont pas prises en compte.  

Résultat de recherche d'images pour "Daniel Shekomba"L’insistance de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et de son président de recourir à la machine à voter, lors des scrutins du 23 décembre, n’est pas bien perçue par une frange de la classe politique qui y voit une volonté affichée de tripatouiller les résultats du vote. Candidat à la présidentielle, Daniel Shekomba est de ceux qui pensent que cette machine à voter, du reste non constitutionnelle, n’a pas sa place dans le système de vote en République démocratique du Congo. C'est ainsi qu'il prône son retrait et son affectation à l’administration publique. 

En effet, par un communiqué du 8 octobre, le leader de la plate-forme sociopolitique Mission ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Octobre 2018 - 16:06

La délégation congolaise à la XVIIe conférence l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les 11-12 octobre, à Erevan, sera conduite par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

Le chef de l’Etat quitte Brazzaville, ce 10 octobre, pour la capitale arménienne où il participera, aux côtés de ses pairs, au sommet de la Francophonie. Ces assises consacreront l’élection au poste de secrétaire général de l’organisation détenu par la sortante, Michaelle Jean, qui a pour rivale l’actuelle ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

Pour de nombreux observateurs, les chances de la Canadienne d’origine haïtienne, élue en 2014, lors du sommet de l’OIF de Dakar (Sénégal), sont compromises du fait du soutien apporté à la diplomate rwandaise par les plus hautes autorités françaises.

Outre l’enjeu lié au ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Octobre 2018 - 16:44

Les laïcs catholiques expliquent que leur action a pour objectif de fédérer toutes les énergies populaires disponibles sur la base de deux motivations essentielles : le caractère spécial des élections en cours et le danger que représentent les deux « impositions ».

Le Comité laïc de coordination (CLC) promet de mener sa campagne contre la machine à voter et le « fichier électoral corrompu » jusqu’au mois de décembre. Celle-ci, a-t-il fait savoir, portera sur deux volets essentiels : une sensibilisation tous azimuts aux méfaits de la machine à voter et du fichier corrompu et une pétition générale contre cette double « imposition ». Les laïcs catholiques martèlent que les élections attendues dans le pays doivent impérativement avoir lieu à la date fixée du 23 décembre. En cas de nouvelles défaillances après sept ans de préparation et de ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Octobre 2018 - 15:58

Le vice-ministre chargé des Congolais de l’étranger a fait savoir que le gouvernement vient d'entrer en contact avec les autorités angolaises, afin de trouver une issue favorable à la situation, tout en privilégiant la voie diplomatique.

De nombreux Congolais refoulés de l’Angola depuis le début du mois, précisément de Lunda Norte, ont pris leur quartier au poste frontalier de Kamako, en République démocratique du Congo (RDC), dans la province de Kwango. Ils sont plusieurs dizaines de milliers des ressortissants congolais à avoir gagné ce village frontalier, après leur expulsion du territoire angolais dans des conditions quasi inhumaines. Ayant presque tout laissé derrière eux, ils tentent de recréer un cadre de vie en affrontant la précarité existentielle que requiert la vie des déplacés. Parmi eux, il y a les refoulés et ce qu’on appelle les retournés ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Octobre 2018 - 19:00

Au cours de sa réunion du conseil des ministres du 6 octobre, l'exécutif a publié une liste de cinquante-six agents et fonctionnaires de l'Etat qui désertent leurs postes aux heures de travail pour se retrouver dans des restaurants et cafés.

Selon le compte-rendu de la réunion du conseil des ministres, il s’agit des résultats d’une mission confiée aux services de police par le président de la République dont les résultats ont été rendus publics par le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation. Le sujet défraie la chronique et fait couler beaucoup d’encre et de salive, surtout à Brazzaville. Les personnes indexées par l’enquête affirment être exposées à toutes formes de conséquences malheureuses qui pourraient avoir des répercussions négatives dans leurs foyers conjugaux respectifs.

D’aucuns avancent que ces résultats pourraient être ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Octobre 2018 - 18:14

Introuvables à leur lieu de travail aux heures où ils devaient donner le meilleur d’eux-mêmes, de nombreux fonctionnaires de l’Etat ont été cités par le gouvernement comme des exemples de l’absentéisme.

Une « short list » de cinquante-six agents à dominante masculine (plus d’une quarantaine d’hommes contre moins d’une dizaine de femmes) a été rendue publique par le Conseil des ministres, lors de sa réunion du samedi 6 octobre. Dans celle-ci, les intéressés sont nommément cités mais également les « ngandas » où, les 26 et 27 septembre, assure le ministère de l’Intérieur qui a leur dossier en main, ils y sont restés plus longtemps que là où on les attendait.

Une grande première qui a fait réagir les Congolais pour qui, pour être efficace, l’enquête du ministère de l’Intérieur devrait s’étendre à toutes les hiérarchies de ... Lire la suite

Pages