Politique


Politique
Mercredi 18 Avril 2018 - 18:30

Dans un communiqué publié le 17 avril à Kinshasa, le président de l’UDPS coupe court aux rumeurs persistantes concernant un quelconque rapprochement entre son parti et le pouvoir pour un poste de Premier ministre qu’on lui ferait miroiter.

Une folle rumeur a circulé récemment dans l'opinion, faisant état des négociations sécrètes entre l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et le pouvoir dans l’optique de la nomination de Félix Tshisekedi au poste de Premier ministre, en remplacement de Bruno Tshibala.

Dans sa stratégie de vouloir jouer sur le temps par le biais d’une énième transition censée retarder davantage les échéances électorales, la majorité présidentielle serait prête à sacrifier Bruno Tshibala au profit du président du Rassemblement, se convainc-t-on dans les milieux de l'opposition. Et le dévolu serait jeté sur Félix ... Lire la suite


Politique
Mercredi 18 Avril 2018 - 15:45

Une réunion spéciale consacrée à la question a réuni les deux parties, le 18 avril à Brazzaville.

Appelée ‘’Dialogue sectoriel’’, la rencontre s'est tenue dans le cadre de l’accord de Cotonou (Bénin) signé entre les pays ACP et l’Union européenne (UE). À l’occasion de ces assises, les experts de l’UE et ceux du ministère de la Justice, des droits humains et des peuples autochtones ont dressé le bilan du Projet d’action pour le renforcement de l’État de droit et des associations (Pareda), financé par les deux parties.

Ce projet visait, entre autres, à renforcer les capacités opérationnelles des personnels de justice, consolider l’Etat de droit au Congo et appuyer les ONG et associations de défense, de protection et promotion des droits de l’homme et de l’éducation.

Le Congo et l'UE ont aussi débattu des questions de respect de la garde à ... Lire la suite


Politique
Mardi 17 Avril 2018 - 19:48

L’heure du bilan approche pour le gouvernement Tshibala et risque de coïncider avec un probable remaniement. Les uns et les autres sont plutôt préoccupés par la manière de préserver leurs postes ou de sauver ce qui peut l’être. Dans un pareil contexte, peu sont ceux qui recherchent encore l’intérêt commun.

Dans le récent rapport de sondages de l'institut Les Points, il s’avère que les ministres célèbres (à cause de leur forte médiation) ne sont pas toujours les plus appréciés favorablement, alors que certains, plus discrets, ont convaincu une certaine catégorie de la population de part leurs actions. Au final, un classement tout différent de celui auquel le baromètre Les Points nous a habitués. Dans la catégorie  de cracks, figurent la quasi-totalité des habitués du TOP 10 et quelques nouvelles têtes. On y trouve donc Michel Bongongo, Lumeya Dhu ... Lire la suite


Politique
Mardi 17 Avril 2018 - 18:00

Face à trois-cents députés de la majorité présidentielle (MP) qu’il a reçus le 16 avril, dans sa ferme de Kingakati, l’autorité morale de cette plate-forme a fait preuve de pédagogie et de maîtrise sur les questions d’actualité.

L’heure des grandes manœuvres politiques vient de sonner en prévision des élections du 23 décembre prochain. Par-ci par-là, des formations politiques s'organisent et tentent de fédérer leurs énergies afin de maximiser les chances de figurer dans le nouveau paysage politique congolais qui découlera des urnes.

L’enjeu est tel que la MP n’entend pas rester en marge de la dynamique électorale qui suit son cours normal. Il faut battre le rappel des troupes, concevoir des stratégies électorales et rassurer. C’est en tout cas l'exercice auquel Joseph Kabila s’est livré dans sa ferme de Kingakati, où il a reçu trois-cents ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 19:45

La requête signée par une cinquantaine de députés n'a pas abouti en plénière, le 16 avril, à la suite d'une motion incidentielle initiée par la députée Vicky Katumwa.

Le ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe, s’est tiré à bon compte à l’Assemblée nationale où il était attendu au sujet d’une motion de défiance initiée à son encontre par le député Paul Muhindo. Déposée depuis le 5 avril, la motion devrait être examinée le 16 avril pour éclairer la lanterne de la représentation nationale sur la précarité de la situation sécuritaire au Nord-Kivu et en Uturi. Selon son auteur, le ministre de la Défense devrait rendre le tablier pour incompétence et laxisme car il aurait affiché ses limites ainsi que son incapacité à stopper le cycle de violence qui a cours depuis octobre 2014 dans ces deux provinces.

La poursuite des tueries des ADF/Nalu, ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 20:31

Le secrétaire général du parti que dirige Aimé Hydevert Mouagni a fait part de sa démission, le 16 avril, dans un entretien exclusif aux Dépêches de Brazzaville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Michel Maléla a parlé de son départ du Club perspectives et réalités (CPR), signifiant qu'"il n’y a pas eu de raisons particulières, c’est simplement une accumulation des faits qui ont présidé à cette réflexion". Le désormais ex-secrétaire général de ce parti a poursuivi: "C'est depuis le dialogue de Sibiti de 2016 que les choses ont commencé à se détériorer suite à certaines décisions prises là-bas et auxquelles je n’étais pas d’accord. Malgré cela, je me suis remis au travail ».

Outre ces raisons, Michel Maléla a indiqué qu'il avait été, auparavant, rendu responsable sans raison de la contre performance du CPR, lors des élections locales de 2014. ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 18:56

Le ministre de tutelle, Alexis Thambwé Mwamba, avait promis de sortir de la corporation ceux qui ne devraient pas y être pour n’y maintenir que des vrais magistrats. C’est chose faite depuis le week-end dernier, à la faveur des ordonnances signées par le président de la République.

C’est une véritable purge à laquelle vient de se livrer le chef de l'Etat, Joseph Kabila, dans le corps de la magistrature gangrené jusqu’à un passé récent par ceux qu’il convient de qualifier de moutons noirs. En effet, il appert aujourd’hui, à la lumière du rapport d’enquête effectuée par la Commission spéciale du Conseil supérieur de la magistrature instituée par le ministre de la justice, Alexis Thambwé Mwamba, que cette corporation était infiltrée par des faussaires, des gens qui exerçaient la profession de magistrat sans en avoir qualité.

Durant bien d’années, ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 19:31

Réagissant à la déclaration de la majorité présidentielle publiée le 4 avril, relative à la lutte contre la corruption et la traque des présumés auteurs, la principale formation politique de l'opposition congolaise a indiqué, pour sa part, dans une déclaration publiée le 16 avril à Brazzaville, qu’au lieu de se limiter à la simple dénonciation, la famille politique du président de la République doit citer nommément les présumés coupables.

 Après avoir analysé la déclaration de la majorité présidentielle du 4 avril, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) a "marqué son étonnement face à son brusque réveil devant la mauvaise gestion de l’Etat qu’elle n’avait jamais condamnée et dont elle est complice depuis près de vingt ans". Ainsi, le secrétaire national de la communication de l’Upads, Romaric Sidoine Moukoukou, qui a lu ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 18:00

La chambre haute a approuvé, récemment, deux accords de financement portant l’un sur le Projet des réformes intégrées du secteur public (Prisp) et l'autre sur la forêt et diversification économique, signés le 23 juin 2017.

Le premier, d’un montant de quarante millions de dollars américains, vise l’amélioration de la responsabilité relative à la gestion des ressources publiques en République du Congo. Il comprend plusieurs composantes parmi lesquelles, le renforcement de la mobilisation des revenus et de la gestion de la dépense, la modernisation de l’administration publique, l’amélioration de la transparence et de la responsabilité et, enfin, l’appui à la mise en œuvre du projet.

Cet accord de crédit a été négocié aux conditions suivantes : un taux d’intérêt de 1, 25% par an sur le solde du crédit retiré, une commission de service de 0, 75% ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Avril 2018 - 12:45

Réagissant après la conférence des donateurs internationaux, le vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères a déclaré que le gouvernement est le représentant légitime du peuple congolais au nom duquel cette rencontre a été organisée et, à ce titre, ne peut être écarté dans la concrétisation du projet humanitaire en veillant à ce que l’aide arrive effectivement à ses bénéficiaires

La République démocratique du Congo (RDC) n’a pas été présente à la conférence des donateurs internationaux qui s’est déroulée le 13 avril à Genève, en Suisse. Une absence qui a fait jaser dans l’opinion jusqu’ à présenter les autorités du pays comme insensibles à la souffrance du peuple. À présent que les jeux sont clairs et que les donateurs se sont engagés pour un financement de l'ordre de cinq cent vingt-huit millions de dollars, le gouvernement ... Lire la suite

Pages