Politique


Politique
Mardi 20 Février 2018 - 17:15

Le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) a, dans une récente mise au point, réaffirmé la neutralité de l’Église Corps du Christ qui n’est inféodée à aucune organisation politique. 

 Jean Marc Kabund, secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), faisait croire récemment à l’existence d’un partenariat entre son parti et l’Église catholique, dans une perspective de mobilisation pour la réussite des  marches initiées par le Comité laïc de coordination (CLC). Des propos qui ont sonné faux dans les oreilles des évêques catholiques. Le secrétaire général de l’UDPS a poussé l’outrecuidance jusqu’à revendiquer la réussite de ces marches au nom de son parti politique qui aurait contribué dans les mêmes proportions que l’Église catholique. Selon Kabund, en effet, ... Lire la suite


Politique
Lundi 19 Février 2018 - 18:37

Deux jours après l’Assemblée plénière extraordinaire de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) tenue du 15 au 17 février à Kinshasa, les hommes de Dieu ont, dans une déclaration, demandé à l’autorité compétente d’annuler les édits interdisant les manifestations pacifiques sur l’ensemble du territoire national.

Connus pour leur intransigeance et leur témérité particulièrement dans le bras de fer qui les oppose depuis quelques temps au pouvoir en place, les évêques catholiques sont restés constants dans leur prise de position, comme en témoigne la Déclaration ayant sanctionné leur Assemblée plénière. Rendue publique le 19 février par le secrétaire général de la Cénco, l’abbé Nsholé, cette déclaration a le mérite de clarifier la position des évêques par rapport aux enjeux politiques de l’heure sur fond des rapports tendus ... Lire la suite


Politique
Lundi 19 Février 2018 - 17:00

Les assises ouvertes le 19 février vont examiner et adopter dix affaires, parmi lesquelles le projet de budget primitif exercice 2018, le projet de compte administratif exercice 2017, le projet de délibération portant adoption du compte administratif exercice 2017.

 

 

 

Les travaux qui dureront dix jours ont été ouverts par Alexandre Mabiala, président du conseil départemental du Kouilou, accompagné de Paul Adam Dibouilou,  préfet de ce département. Alexandre Mabiala a indiqué quelques défis que sa structure entend  relever,  à savoir rétablir la circulation entre les villages Ikalou et Mbena, dans le district de Madingo-Kayes, avec la construction du pont de Loungui et la réhabilitation de cette route; la construction d’un bâtiment R+1 avec salle de conférence à Loango qui servira de siège provisoire du conseil départemental; la création d’un cimetière ... Lire la suite


Politique
Lundi 19 Février 2018 - 16:30

L'ancien chef de guerre congolais est poursuivi pour crime contre l'humanité en République démocratique du Congo (RDC).

Germain Katanga, poursuivi pour crime contre l'humanité en RDC, a dénoncé, le 16 février, la lenteur avec laquelle se déroulait son procès devant la Haute cour militaire congolaise. L'ancien chef de guerre et ses six coaccusés ont comparu à l'audience ouverte peu après 13h 00 (12h 00 GMT) dans ce procès, ouvert en février 2016. Ils sont poursuivis pour "crime de guerre, crime contre l'humanité et participation à un mouvement insurrectionnel" dans la région aurifère de l'Ituri (nord-est de la RDC). "Nous sommes dans quelle étape du procès? Nous sommes dans le fond de l'affaire ou encore dans les préliminaires? ", s'est interrogé Germain Katanga devant la barre. "Pourquoi ça traîne, avançons", a-t-il insisté. Un autre prévenu, Floribert ... Lire la suite


Politique
Lundi 19 Février 2018 - 16:30

Des rebelles ont voulu l'exécuter, des ONG l'ont accusé de plusieurs trafics, l'arrivée des Chinois a bousculé son empire: le magnat George Forrest a bâti l'une des plus grandes fortunes d'Afrique dans les crises qui secouent encore "son pays", la République démocratique du Congo (RDC).

À 2 000 km de la capitale Kinshasa et ses lourdes incertitudes politiques, c'est un septuagénaire élégant -veste bleu à col Mao, pochette ton sur ton- qui reçoit dans ses bureaux de Lubumbashi (sud-est), la relativement paisible capitale du Katanga minier. Un drapeau français flotte à l'entrée: ce fils d'un Néo-Zélandais né en 1940 dans l'ex-Congo belge a été consul honoraire de France, titre qu'il a transmis à son fils, comme son groupe aux activités multiples (mines, énergie, banque, agro-alimentaire).

En 1995, Forrest a opté pour la nationalité belge. Mais de nombreux ... Lire la suite


Politique
Lundi 19 Février 2018 - 15:33

L’avocat de la famille, Me Jean-Marie Kabengele, dit avoir réuni des « preuves » attestant la « responsabilité pénale » du général Sylvano Kasongo dans le meurtre de la jeune aspirante de la paroisse Saint-François-de-Sales de Kintambo.    

L’affaire Thérèse Déchade Kapangala, 24 ans, assassinée dans la foulée de la marche des chrétiens catholiques du 21 janvier dernier alors qu'elle se trouvait à l'intérieur de la paroisse Saint-François-de-Sales de Kintambo, vient de prendre un nouveau tournant. Après une première plainte contre X déposée auprès des services judiciaires, lesquels n’ont pas daigné lui donner une suite favorable en enclenchant la procédure requise, la famille de la défunte est revenue à la charge, cette fois-ci avec une deuxième plainte plus détaillée. Celle-ci, déposée depuis le 15 février aux offices du procureur général ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:42

La province du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) est en proie à des affrontements communautaires qui ont provoqué le déplacement de plus de deux cent mille personnes.

"Nous ne comprenons pas pourquoi ces tueries alors que vous avez toujours vécu ensemble", a déclaré à Djugu le ministre de l'Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, devant plusieurs centaines des déplacés. Les affrontements entre les communautés Hema (éleveurs) et Lendu (agriculteurs) ont fait plusieurs dizaines de morts, depuis mi-décembre, selon des sources humanitaires. Lors d'échanges avec la population locale, certains ont accusé le gouvernement d'être derrière ces violences afin de "retarder l'organisation des élections" prévues pour le 23 décembre 2018, selon un correspondant de l'AFP sur place. "Vous croyez trop aux rumeurs, ce n'est pas le gouvernement qui est derrière ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 17:00

Au sortir des entretiens qu’elle a eus, le 17 février à Brazzaville avec le président du Sénat, Pierre Ngolo, l’ambassadrice du Nigeria au Congo, Deborah.S. Iliya, a laissé entendre que son pays entend renforcer ses relations diplomatiques et économiques avec le Congo.

« Après la présentation de nos lettres de créance au président de la République, nous avons jugé nécessaire de venir auprès du président du Sénat pour échanger aussi bien sur les relations entre les parlements de nos deux pays et pourquoi pas sur nos relations économiques.  Nous pensons que nous pouvons les renforcer, surtout dans les domaines qui peuvent produire du travail à nos jeunes. », a indiqué la diplomate nigériane.

Rappelons que le Congo et le Nigeria entretiennent de nombreux échanges au plan économique depuis la première réunion de coopération économique bilatérale tenue à ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:22

Le chiffre donné par l'Unicef, le 16 février, est mis en cause par les autorités nationales.

L’Unicef est "très préoccupé par la situation des plus de quarante-six mille enfants qui sont en fuite à cause des violences" entre les communautés Hema et Lendu en Ituri. "Plus de soixante-seize meurtres à l’arme blanche ont été documentés, parmi eux une majorité de femmes et d’enfants", écrit l'Unicef dans un communiqué. Interrogé par l'AFP, le gouverneur de l'Ituri, Abdallah Pene Mbaka, a remis en cause ces chiffres. "Il y a eu effectivement des morts." Mais "soixante-seize morts liés à ces violences ? Non, il faut d'abord faire un travail. Il faut éviter le sensationnel.", a-t-il réagi.

"Je crains que des humanitaires soient tombés dans cette facilité.", a ajouté Abdallah Pene Mbaka, disant attendre les conclusions d'une commission d'enquête policière en ... Lire la suite


Politique
Samedi 17 Février 2018 - 16:14

Des organisations de la société civile ont demandé qu’il soit ouvert des enquêtes sur les violences dans les Kasaï et les Kivu et sur la répression des manifestations publiques ces derniers mois.

Les violences au Kasaï, avec tout ce qui s’en est suivi comme des tueries à la chaîne, ne resteront pas impunies. Cet épisode macabre est loin d’être oublié par les habitants de cette région dont plusieurs ont perdu des proches sans la perspective de la moindre réparation comme  c'est souvent le cas dans ce genre de dossiers. « Des morts pour rien », aurait-on dit. Des organisations telles que Le Congolais debout, Lucha, Filimbi et FIDH refusent, quant à elles, de se résigner face à une telle situation et entendent actionner tous les mécanismes de droit pouvant conduire à l'interpellation des auteurs de ces tueries du Kasaï.

C’est ici qu’il faut comprendre ... Lire la suite

Pages