Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 19 Septembre 2017 - 18:00

La communauté mondiale célèbre, le 21 septembre de chaque année, la journée internationale de la paix. De nombreux Ponténégrins n’hésitent pas à donner son importance quand ils sont interrogés. 

 

Le thème de cette année est « Ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous ». Il a été choisi pour mettre à l’honneur la campagne Ensemble, une initiative mondiale des Nations unies qui favorise le respect, la sécurité et la dignité pour toute personne forcée par les circonstances à fuir son domicile pour se réfugier quelque part. Ensemble réunit les organismes du système des Nations unies, les 193 États membres de l’ONU, des entités du secteur privé et de la société civile, des établissements universitaires et des citoyens dans le cadre d’un partenariat mondial en vue de soutenir la diversité, la non-discrimination et ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 18 Septembre 2017 - 18:28

Commencée le 18 septembre au siège du Centre régional de la sécurité maritime de l’Afrique centrale de la ville océane, cette session de formation qui regroupe les marins de la République du Congo, du Gabon et les experts des États-Unis se fonde sur le programme SeaVision. La clôture intervient ce 19 septembre.  

 

Financée par les États-Unis, la formation est fondée sur la mise à niveau du programme SeaVision, un programme de sensibilisation au domaine maritime fourni gratuitement à des pays partenaires par des États-Unis, notamment le Congo et les autres membres du personnel naval des  pays  de l’Afrique centrale. Pour les organisateurs, SeaVision est une application de prise de conscience du domaine maritime simple à utiliser, il fournit des informations actualisées sur les navires dans la zone surveillée. Les navires équipés d’une antenne appelée AIS ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 18 Septembre 2017 - 17:39

Patronne de la Maison de la Presse-Hacledick Diffusion, spécialisée dans la librairie, la papeterie, le matériel de bureau et la vente des journaux locaux et étrangers, Mme Henriette Nkodia vient de nous quitter, plongeant tous les amoureux du livre et de la presse dans une grande consternation.

Henriette  N’Kodia était une passionnée des livres et des journaux. Une passion qu’elle a assouvie en entrant comme libraire en 1970 à la Maison de la presse de Pointe-Noire succursale du groupe de presse Hachette. En 1978, elle est nommée à la tête de la direction de l’établissement ponténégrin. Lorsque Hachette décide de vendre le fonds et l’enseigne, Henriette N’kodia est acquéreuse majoritaire devenant ainsi l'une des toutes premières Congolaises chefs d’entreprise du pays. Et elle bénéficie d’un contrat d’exclusivité avec le groupe de distribution de ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 18 Septembre 2017 - 19:07

Les membres de la Diaspora de Ouénzé et ses environs (Dobe) se se sont retrouvés en assemblée générale, le 18 septembre, à Pointe-Noire dans le 2e arrondissement Mvoumvou, pour échanger sur les bases du projet agricole d’investissement collectif et productif.

Comme toute association ambitieuse, la Dobe veut aller de l’avant. Elle entend élargir ses horizons en créant des activités génératrices de revenus pour le bien de tous ses membres. Pour atteindre ce but, elle a choisi comme cible la terre. La Dobe a décidé de se lancer dans l’agriculture non seulement pour subvenir à ses besoins financiers mais également pour soutenir la politique du gouvernement qui vise à promouvoir la production alimentaire dans le pays.

De par sa capacité d’investissement, son esprit d’entreprendre, la Dobe a décidé de jouer un rôle d’acteur économique dans le pays en ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 18 Septembre 2017 - 20:00

À deux semaines de la rentrée scolaire, le CEG Antoine-Banthoud situé au cœur de l’arrondissement 2 Mvou-Mvou à Pointe-Noire présente une image déplorable.

 Créé le 29 septembre 1985, le CEG Antoine-Banthoud est dans un état vétuste après 32 ans d’existence. L’un des principaux bâtiments R1 qui abrite les salles de classe et les bureaux administratifs n’a plus sa toiture depuis le mois d’avril dernier. Cette toiture a été endommagée lors des dernières intempéries qui ont causé assez de dégâts matériels dans la ville océane. Au moment où les établissements s’apprêtent pour recevoir les élèves pour la nouvelle année scolaire 2017-2018, les responsables de cet établissement ne savent plus à quel saint se vouer puisque toutes les demandent d’aide sont restées lettre morte.

En attendant la réparation de la toiture du bâtiment R1, la ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 16 Septembre 2017 - 17:50

Organisé le 15 septembre à la Chambre de commerce de Pointe-Noire,  ce forum a pris fin sur une note de satisfaction pour tous.  Il a accueilli un nombre importants d’exposants qui ont présenté leurs produits et services aux visiteurs ravis du dynamisme des entrepreneurs congolais en dépit du contexte économique peu évident.

Le forum de l’entrepreneuriat est un rendez-vous annuel initié par l’Institut européen de coopération et de développement (IECD), l’association Pointe-Noire industrielle (APNI) et la Chambre de commerce de Pointe-Noire avec l’appui de l’Union européenne. Il réunit  les chefs d’entreprise, les porteurs de projets, les primo entrepreneurs et dirigeants d’entreprise autour des conférences débats, plates-formes d’échanges et des expositions sous le parrainage du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Artisanat et du ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 16 Septembre 2017 - 17:09

 Quatre faux policiers et  quatre  malfrats du groupe Maïcha du réseau "Boom à l'étranger" ont été officiellement  présentés à la presse le 15 septembre par les services départementaux de la police judiciaire du Kouilou et de Pointe-Noire.

Okobo Rockette, Ngolo Pierrevy, Lingomele Elie, Bembo Flory proviennent tous de Brazzaville, leurs âges oscillent entre 21 et 25 ans. Ils détenaient  des bombes lacrymogènes, des uniformes policiers et militaires,  de fausses permissions, de fausses attestations de présence au corps. Ces fauteurs de troubles, habillés en uniforme  de police sont arrêtés avec  des  brassards portant les indications telles que Groupe mobile de l’intervention anti-kuluna.  Ceux-ci se passaient pour des auxiliaires de la police nationale, ils ont été interpellés en pleine journée au cours d'une patrouille policière  au quartier Nanga ... Lire la suite

Pages