Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 2 Juillet 2019 - 16:15

Trois pays de la sous-région ont participé à la récente rencontre, notamment le Congo, le Cameroun et la République démocratique du Congo.

Les assises se sont déroulées sur le thème « Renforcer la responsabilité, la redevabilité et l’intégralité, approche droits humains et corruption : une priorité de l’action citoyenne ».  

Pour les organisateurs, l’Afrique centrale est l’une des régions les plus riches du continent en termes de ressources naturelles. Malheureusement, les pays de cette sous-région demeurent confrontés à la mal gouvernance, à l’instabilité chronique, à une corruption endémique, à la pauvreté et à un endettement injustifié. 

En dépit des initiatives visant à améliorer la gouvernance et réduire la corruption dans ces pays, les politiques menées jusque-là ont montré les limites de l’action publique face à ce fléau, ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 1 Juillet 2019 - 19:30

 Le député de la troisième circonscription électorale de l’arrondissement 1, Eméry-Patrice-Lumumba,  à Pointe-Noire,  a eu un débat citoyen, le 30 juin à l’école primaire Lien-Athanase-Dambou,  avec des pères de famille.

L’occasion a permis d'envisgaer ensemble les approches de solutions en vue de rendre autonomes les jeunes de la circonscription et lutter contre le phénomène des bébés noirs, qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans la ville. Il a été fortement déploré par les quatre cents chefs de famille venant des quatre comités de quartiers de cette circonscription (CQ 110, 101, 102 et 105).

A l’origine du climat d’insécurité et de peur qui règne actuellement dans ces quartiers, les gangs des jeunes baptisés «bébés noirs» opèrent de jour comme de nuit. Désemparée, la population ne sait plus à quel saint se vouer puisque, selon ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 1 Juillet 2019 - 17:15

Aux alentours de 23 h, le 30 juin à Ngondji, petite localité située à près de 18 km de Pointe-Noire, un train marchandises et un autre minéralier sont entrés en collision et ont causé la mort de treize personnes, dont trois cheminots, et vingt-cinq blessés dont cinq seraient dans un état critique, en sus des dégâts matériels importants. 

Selon les témoignages, le dysfonctionnement du système de freinage du train marchandise venant de Ngondji est la cause de l’accident. En effet, ne pouvant pas s’arrêter en gare pour faire le croisement d’usage à cause des freins défectueux, le train marchandise, après avoir dépassé la gare à près de deux kilomètres, est entré en collision avec l’autre qui roulait en sens inverse, en provenance de la gare de Tié-Tié. Le choc a été inévitable.

Des conteneurs ont été projetés au sol par la violence du choc et ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 1 Juillet 2019 - 16:45

Le montant a été rendu public le 30 juin par Jean Théophile Ilobakima, secrétaire fédéral chargé de l’organisation et de la mobilisation,  à l’occasion de la clôture de l'opération de collecte de fonds, lancée en février dernier par les instances nationales du parti.

La cérémonie de clôture de la campagne spéciale de contribution des membres du Parti congolais du travail (PCT) à l'organisation de leurs prochaines assises nationales a été patronnée, à Pointe-Noire, par le président fédéral, Victor Foudi. Il a félicité l’ensemble des milititants  pour leur participation massive à cette opération, qui va apporter un plus à la tenue de leur cinquième congrès ordinaire. 

« Les statuts du PCT parlent longuement de l’éthique du membre du parti, ainsi s’acquitter de ses cotisations statutaires mais aussi extra statutaires est une marque ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 29 Juin 2019 - 14:21

La police a présenté à la presse, le 28 juin à Pointe-Noire, Bienvenue Souloubi et son mari, Alexis Patrick Yendibeni, présumés responsables du décès  de Guy Noël Makoumbila, dans le quatrième arrondissement, Loandjili.

Alexis Patrick Yendibeni, âgé de 53 ans et de   nationalité congolaise, déserteur et radié des effectifs de la police nationale,  a expliqué qu’en plus de sa femme Bienvenue Souloubi,  ménagère au domicile de la victime,  le groupe est composé de sept autres personnes et  s’est  servi  d’armes de guerre obtenues auprès   ex-ninjas. « Les informations recueillies auprès de ma femme, Bienvenue Souloubi, nous ont  permis d’atteindre et  de tuer sans assez de difficultés, à l’aide d’un PMK, Guy Noël Makoumbila, à son domicile.  A travers ce forfait, nous avons réussi à emporter avec nous un coffre-fort contenant une ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Vendredi 28 Juin 2019 - 18:26

Plusieurs actions ont été menées à Pointe-Noire de janvier à juin, notamment  dans le premier arrondissement Emery- Patrice-Lumumba, par les associations Secours international du mouvement chrétien pour la solidarité (SIMCS), Jeune exprime-toi sur le sida (Ajets J) et l'Association espace enfants (AEE).

 

 

Les actions de sensibilisation sur les droits de l’enfant ont eu lieu dans le cadre de la  mise en œuvre du microprojet « Lutte contre la violence et la maltraitance faites aux enfants ». Elles ont été menées à l’endroit des agents de la Force publique (gendarmes et policiers), des responsables des comités de quartier, des élèves des collèges publics, des parents d’élèves dans l’arrondissement 1 Lumumba, ainsi qu'au profit  des enfants et jeunes vivant en centre et en rue à Pointe-Noire. La communication publique (banderoles et affiches) et un ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 27 Juin 2019 - 14:00

La date limite de réception des candidatures pour participer à la onzième édition du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (Masa), qui aura lieu du 7 au 14 mars 2020, est fixé au 30 juin.

Sont concernés par l'appel à candidatures, les groupes artistiques de conte, danse, humour, musique, théâtre et slam. Les créations doivent remplir certains critères comme: un spectacle de moins de trois ans, un effectif du groupe, y compris l’équipe d’encadrement et le manager n’excédant pas trois personnes pour l’humour, trois personnes pour le slam, quatre pour le conte, huit pour la danse contemporaine, dix pour la musique, dix autres pour le théâtre, et quinze personnes pour la danse patrimoniale.

Les groupes devront aussi fournir, entre autres, la liste des créations et diffusions des trois dernières années ou un press-book et une captation vidéo du ... Lire la suite

Pages