Sangha (Ouesso)


Sangha (Ouesso)
Jeudi 18 Août 2016 - 20:00

La société Maud-Congo S.A a lancé récemment l’exploitation d’un gisement d’or au village Elogo, près de Souanké, dans le département de la Sangha. Cette cérémonie à laquelle ont pris part quelques autorités locales et départementales, s' est déroulée en présence des chefs des villages environnants.

Plusieurs responsables du département et du district de Souanké ont participé au lancement symbolique d’exploitation de ce gisement. on cite, entre autres, le directeur départemental des mines de la Sangha, Albert Mbou, et le sous-préfet de Souanké. Détentrice d’un permis d’exploitation semi-industriel d’or, Maud-Congo S.a va donc exploiter, de manière semi-industrielle, le gisement d’or d’Elogo, un village situé à un environ 40 kilomètres  de Souanké.

« C’est une activité liée à la production semi-industrielle de l’or. Maud Congo ayant ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Samedi 16 Avril 2016 - 14:42

La comédie a été un succès public, la Halle a bien ri, elle a réagi spontanément aux blagues distillées par les acteurs, spécialement le trio Mohamed, Ali et Toto, des cousins de rigolos sans moralité. Plusieurs se sont dits contents d’avoir assisté à sa première kinoise organisée, le 8 avril, à l’Institut français de Kinshasa.

Arsène Kamango (Mohamed) et Fabrice Kalonji (Ali) dans Villa MatataDans le genre petit plaisantin au naturel déjà, Arsène Kamango n’a apparemment eu aucun mal à se mettre dans la peau de Mohammed, le plus coquin des trois cousins. Il part d’un grand rire lorsque Les Dépêches de Brazzaville lui demandent s’il a aimé le rôle. « Ouais, disons que c’est une nature. Dans la vie, il n'y a pas mieux qu’être soi-même quoi ! C’est tout. Voilà, je suis comme ça, je ne fais pas semblant. Et, bien voilà quoi, vous avez eu le résultat sur grand écran, ça donne Villa Matata », répond-il ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Jeudi 10 Mars 2016 - 13:45

Dans le cadre de sa campagne présidentielle, le candidat du Parti pour l’Action et la République Mâ (PAR), a mis, le 9 mars, le cap sur Impfondo, dans le département de la Likouala, Ouesso dans la Sangha et Owando dans la Cuvette, où il a rencontré ses potentiels électeurs.

Accompagné de son équipe de campagne, Anguios Nganguia Egambé a amorcé sa tournée électorale par Impfondo où un accueil chaleureux lui a été réservé à l’aéroport par ses potentiels électeurs. Hélas, le candidat empêché d’accéder dans la ville n’a pu battre sa campagne.

L’officier colonel de police, qui a accueilli le candidat dans le salon de l’aéroport, sous une pluie battante, et qui parlait au nom des autorités locales, s’appuyait sur le fait que le candidat n’aurait pas prévenu son arrivée dans la ville.

Par contre, étant déjà présent à Imphondo, expliquait ce ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Mardi 8 Mars 2016 - 19:00

« Notre département vous a toujours été fidèle et le demeure, nous l'avons prouvé lors du débat sur le changement de la Constitution en nous prononçant favorablement », a déclaré Dambert René Ndouane, coordonnateur de l'équipe de campagne du candidat Denis Sassou N'Guesso dans la Sangha, lors du meeting tenu, le 8 mars, à Ouesso.

Pour ce dernier, les résultats des précédents scrutins ont toujours été en faveur des formations politiques soutenant le président sortant, et ce n'est pas dans le moment présent où la Sangha se dote progressivement d'infrastructures de base que la donne changera, a-t-il poursuivi. Conséquence logique de tous ces rappels, Dambert René Ndouane a appelé les populations de la Sangha à assurer au candidat du Rassemblement de la majorité présidentielle (RMP) la victoire dès le premier tour.

À son tour, Denis Sassou N'Guesso a ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Mardi 1 Mars 2016 - 18:00

Le Fonds mondial pour la nature, en collaboration avec l’Espace Tridom Interzone Congo (WWF-ETIC), a rapporté le 29 février à notre rédaction la condamnation de quatre délinquants de la faune à l’issue d’une audience tenue par le Tribunal de Ouesso.

Les nommés Job EKombinde, Idris Mbalanga et Dinga Bakamba, tous de nationalité RDC, ainsi que Mbouadi Njoya Adama, de nationalité camerounaise, doivent purger trois années d'emprisonnement ferme. Les peines de ces quatre délinquants s’alourdissent car ils vont payer deux millions (2.000.000) francs CFA,  soit la somme de cinq cent mille francs (500.000 frs, ce qui correspond à 909,090 dollars) à chacun pour le compte des dommages et intérêts. Cet argent sera encaissé par la direction départementale des eaux et forêts lésée par le fait d'abattage d’un éléphant, espèce intégralement protégée.

Les ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Lundi 18 Janvier 2016 - 15:50

Le Fonds Mondial pour la nature, Espace Tridom Interzone Congo (WWF-ETIC) a rapporté, le 18 janvier à notre rédaction, la condamnation de Lack Delphin pour avoir tué un jeune gorille dans le département de la Sangha au nord Congo.

Ce dernier a été condamné à l’issue d’une audience tenue, le 14 janvier 2016 au tribunal de Ouesse, pour deux années d'emprisonnement ferme et a payé un million de dommages et intérêts ainsi qu’une amende de trois cent mille francs CFA.

En dépit de la volonté exprimée par le gouvernement de la République du Congo et ses partenaires à protéger la faune, les faits reprochés au braconnier sont entre autres, l’abattage d'un gorille dans la forêt de Messok-dja, non loin de la concession forestière SYFCO, une unité forestière d’aménagement.

Le condamné Lack Delphin, basé dans la localité de Sembé, située dans le ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Samedi 5 Décembre 2015 - 15:45

Le Tribunal de Ouesso a condamné deux braconniers à trois ans d’emprisonnement ferme à l’issue de l'audience correctionnelle tenue, le 3 décembre, dans ladite localité. 

Les braconniers David Doum et Alfred Gokananga Bola ont été arrêtés pour braconnage d’éléphant avec une arme de guerre par les équipes de lutte anti-braconnage du ministère de l’Economie forestière et du développement durable (Mefdd)- Espace Tridom Interzone ETIC, respectivement le 21 et le 29 Août 2015 dans la localité de Sembé. L’arme de guerre a été saisie mais les ivoires étaient déjà vendus. Ils vont payer pour leur implication dans le massacre des éléphants, étant condamné chacun à trois ans d’emprisonnement ferme. Ils doivent verser, chacun, la somme de trois millions de francs CFA à la direction départementale de l’économie forestière (DDEF) au titre des ... Lire la suite

Pages