Sangha (Ouesso)


Sangha (Ouesso)
Samedi 7 Mars 2020 - 16:54

Aimé Momba, secrétaire exécutif du Conseil municipal de la ville de Ouesso, a fait cette déclaration le vendredi 6 mars au cours d'un entretien avec  Les Dépêches de Brazzaville

Les Dépêches de Brazzaville : M. le secrétaire exécutif du Conseil municipal de la ville de Ouesso, combien d'habitants compte actuellement votre ville ?

 

Aimé Momba : Ouesso est une ville qui a près de 65000 habitants. De par son caractère cosmopolite, cette ville est un véritable milieu de brassage de toutes les ethnies du pays. Sur le plan politique par exemple, on note la présence des partis tels que le PCT, l’Upads, le MCCDI, le Pcap et bien d’autres.  

LDB : En quelques mots, parlez- nous des missions  précises d’un conseil municipal dans une ville ?

A.M : Les missions des conseils municipaux sont définies par les lois et règlements des collectivités locales. Pendant les ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Jeudi 5 Mars 2020 - 21:35

Considérée comme matrice de la société, la femme est le centre autour duquel gravitent les chansonniers congolais. Seule, elle détient le monopole des compositions musicales qui garnissent la discographie de nos artistes. En ce mois de mars, dédié à la femme, nous disons merci à toutes ces femmes qui nous ont portés en leur sein à travers la chanson « merci maman ».

 « Merci maman » est un tube qui est compté parmi les classiques de la musique congolaise du xxe siècle. Son auteur, Alphonse Ntaloulou reste méconnu du public congolais et d’ailleurs.

Porté par la magnifique voix de Kosmos Moutouari, ce titre lumineux va connaitre un vaste succès au Congo car tout le monde va l’adopter pour louer les mérites des mères. « Maman je te remercie. Maman laisse-moi t’honorer pour tout ce que tu as fait et toutes les peines que tu t’es données pour moi ». ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Lundi 16 Décembre 2019 - 12:15

Les organisations de conservateurs de la faune et la population locale du département de la Sangha se sont concertées récement à Ouesso pour la prise en compte et le respect des différents droits des communautés, condition de base pour la gestion inclusive de la future aire protégée.

L’atelier a été une phase décisive pour les représentants des administrations publiques, les délégués des sociétés forestières et ceux des ONG de conservation, de la société civile, des partenaires au développement, des communautés locales et d’autres experts sollicités pour consolider la gestion inclusive du massif forestier Messok-Dja. 

Les participants ont préconisé d’exclure les terres traditionnelles des limites de Messok-Dja, de préserver l’accès aux sites sacrés et anciens villages ainsi que de poser les bases d’une gestion concertée des ressources ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Lundi 2 Décembre 2019 - 12:15

La direction départementale de l’Economie forestière de la Cuvette, avec l’appui du parc national Ntokou-Pikounda, a restitué, le 30 novembre à notre rédaction, le délibéré du tribunal correctionnel d’Owando condamnant quatre personnes à des peines de prison et pécuniaires pour activités illicites de perroquets gris de la République gabonaise.

 Les contrevenants, à en croire les déclarations faites à la police, ne seraient pas à leur premier forfait du genre. Les plumes et têtes des perroquets gris du Gabon  serviraient, selon eux, à des pratiques animistes et ornementales, moins encombrantes à transporter que l’ivoire. Ces derniers affirment également que ce trafic prend de plus en plus de l’ampleur à cause de la demande du marché, particulièrement en République démocratique du Congo (RDC), au Cameroun et au Nigeria.

Ayant reconnu les faits ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Samedi 9 Novembre 2019 - 13:45

Le constat a été fait, le 5 novembre, par la délégation du ministère de l’Equipement et de l’entretien routier, après avoir parcouru le trajet Ketta-N’Tam –frontière avec le Cameroun, dans le cadre du projet intégrateur Ketta-Djoum.

L’objectif est de contribuer au renforcement de l’intégration régionale en facilitant la circulation des biens et des personnes en Afrique centrale, en général, et entre le Cameroun et le Congo, en particulier.

Ce projet, initié par la Banque africaine de développement, permettra d’améliorer les conditions de vie de la population en rendant accessible les services sociaux de base et en réduisant le niveau de pauvreté, conséquence de la redynamisation des activités agricoles, minières et touristiques. Le but reste aussi de faciliter le transport sur le corridor Yaoundé-Brazzaville.

Le projet Ketta-Djoum se subdivise en ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Vendredi 8 Novembre 2019 - 17:09

Des plants de bambous et de terminalia mantalys ont été officiellement plantés dans le chef-ieu du département de la Sangha, à l’occasion de l'événement célébré le 6 novembre de chaque année.

Placée sur le thème « Verdir nos cités pour lutter contre le changement climatique et les érosions », la trente-troisième Journée nationale de l'arbre a été l’occasion pour le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Emile Ouosso, de poser son acte civique en plantant le premier terminalia mantaly sur la berge du port de Ouesso.

« Le planting d’arbres sur les berges de la Sangha permettra de les stabiliser pour que la ville de Ouesso ne soit plus exposée à des érosions comme cela se passe un peu partout dans le monde avec le dérèglement climatique », a indiqué Emile Ouosso. Il a souligné l’importance de planter des arbres très racinaires ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Vendredi 8 Novembre 2019 - 14:45

Le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Emile Ouosso, a lancé, le 5 novembre à Sembé, dans le département de la Sangha, les travaux de réhabilitation de l'artère longue de cent douze kilomètres.

« La route Sembé-Ngbala-Bolozo est un grand problème pour la Sangha. L’un des derniers problèmes de ce département puisqu’il a aujourd’hui un réseau routier viable qui dessert tous les districts. Il nous reste simplement l’équation de la route Ouesso-Pikounda et puis la petite bretelle Sembé-Mazingo », a déclaré le ministre de l’Equipement et de l'entretien routier, en marge de la cérémonie de lancement.

A la croisée des chemins, le district de Sembé est assis sur quatre axes routiers dont deux entièrement bitumés (Sembé-Kokoua et Sembé-Alangong) et deux autres complètement dégradés (Sembé-Ngbala-Bolozo et Sembé-Mazingo), qui ... Lire la suite

Pages