15 août 2020 : une prise d'armes symbolise les 60 ans de l'indépendance

Samedi 15 Août 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cérémonie a eu lieu, samedi, à l'esplanade du Palais des congrès sous des tentes dressées pour la circonstance et revêtues aux couleurs de la République "vert jaune rouge".

Tout comme les 250 invités officiels, les éléments de la Force publique et les journalistes présents sur les lieux, le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, portait son masque de protection, crise sanitaire du Covid-19 oblige.

Pour sacrifier à la solennité de l'événement, 21 coups de Canon ont salué l'arrivée sous escorte du chef de l'État que le chef d’état-major général, le général Guy Blanchard Okoï a ensuite convié à passer les troupes en revue.

Dans une évocation, le Premier ministre, Clément Mouamba, a situé le contexte de l'accession du Congo à sa souveraineté et souligné l'opportunité d'y consacrer un moment de réflexion : « les retours sur l'histoire sont indispensables à tous égards. Ils sont indispensables parce qu'ils permettent l'intelligence des événements actuels. Ils sont indisensables parce qu'ils fournissent des outils susceptibles d'aider à mieux appréhender les enjeux présents et à mieux affronter les défis de l'avenir », a-t-il expliqué en substance.

Cette prise de parole du chef du gouvernement a clôturé la cérémonie qui s'est tenue sans la procession habituelle des forces vives de la nation et qui a duré en tout une quarantaine de minutes.
 

Gankama N'Siah

Légendes et crédits photo : 

Le chef de l’État saluant le drapeau national/ DR

Notification: 

Non