Politique


Politique
Mardi 17 Juillet 2018 - 18:45

Décédé le 3 juillet à Brazzaville, des suites d’une maladie, l'ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo en Guinée équatoriale a été inhumé ce 17 juillet, à Brazzaville. Auparavant, la République lui a rendu  un hommage mérité, en présence du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Né en 1946 à Djambala, dans le département des Plateaux, Pierre Ernest Abandzounou n’a pas survécu à la voracité de la maladie qui le rangeait depuis un moment. Le 17 juillet, le chef de l’Etat, les présidents des institutions parlementaires et constitutionnelles, les membres du gouvernement et bien des responsables congolais se sont inclinés tour à tour sur sa dépouille, en signe de reconnaissance.

L’oraison funèbre rendue publique à l’occasion, par le ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger, ... Lire la suite


Politique
Mardi 17 Juillet 2018 - 18:17

Le ministre de la Justice, s’exprimant lundi au sujet de la décrispation politique et la libération des prisonniers d'opinion, a indiqué que les détenus qualifiés de cas emblématiques, condamnés pour des faits de droit commun, ne sont pas libérables sauf en cas d’amnistie générale.

Eugène Diomi Ndongala, Franck Diongo, Muyambo et tous les autres prisonniers politiques, qualifiés de cas emblématiques, ont encore de beaux jours à passer dans les geôles de l’ex-prison centrale de Makala. Et pour cause ? Leur sort ne dépend pas du ministre de la Justice et garde des sceaux qui s’en est expliqué le 16 juillet, à la tribune de la tripartite CNSA-Céni-Gouvernement qui évalue depuis plusieurs jours déjà la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre.

Profitant de la tribune qui lui a été offerte pour plancher sur le volet décrispation politique de cet ... Lire la suite


Politique
Mardi 17 Juillet 2018 - 20:33

Le consul général de France est arrivé au terme de sa mission, quatre ans après avoir atterri au Congo, particulièrement à Pointe-Noire.

 

 

 

 Le diplomate a indiqué qu'il quittait le Congo, lors de son discours à l’occasion de la célébration de la fête nationale française, le 14 juillet, à sa résidence. Il a assuré que son pays va continuer à accompagner le Congo  en ces temps de crise et renouvelé sa reconnaissance aux autorités de la place. «Nous devons plus que jamais affirmer notre unité, scruter notre histoire et porter toujours plus haut la voix de l’humanisme, une voix nécessaire, qui promeut, partout et toujours, la Liberté, l’Egalité, la Fraternisé , notre devise qui promeut partout et toujours la paix, le dialogue, la tolérance, la reconnaissance des diversités sociales et culturelles. Telle est l’action menée par la France en ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Juillet 2018 - 18:15

Le lieutenant-général Célestin Mbala Munsense est désormais le nouveau chef d’État-major des Forces armées nationales, en remplacement du général Didier Etumba Longela en poste depuis 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) viennent d’être retouchées dans leur fonctionnement à travers les mises en place effectuées le 14 juillet. En effet, le président de la République, Joseph Kabila, sans doute mû par le souci d’accroître l’efficacité des troupes au regard des enjeux sociopolitiques qui se profilent à l’horizon, a signé une série d’ordonnances nommant de nouveaux cadres en leur sein. Certains officiers ont avancé en grades tandis que d’autres ont été mis à la retraite au terme de cette série d’ordonnances présidentielles lues à la télévision nationale.

L’on retiendra de ... Lire la suite


Politique
Lundi 16 Juillet 2018 - 19:21

Le comité stratégique de la plate-forme électorale placée sous l'autorité morale du chef de l’État, Joseph Kabila, a organisé, le 14 juillet, une séance spéciale consacrée à la signature de la Charte portant son organisation et son fonctionnement. 

La cérémonie, la cinquième du genre, s'est déroulée au club Rotana, à Gombe, dans le cadre de la poursuite de la signature de l'acte fondateur du  Front commun pour le Congo (FCC). Elle a concerné non seulement les membres du gouvernement qui étaient absents lors de la cérémonie solennelle du 1er juillet, au Pullman hôtel, mais aussi quelques personnalités indépendantes, sans oublier  les représentants des partis et regroupements politiques ainsi que de la société civile. Tous ont signé ce document qui les engage à soutenir le candidat commun du FCC lors de la présidentielle du 23 décembre. Ces ... Lire la suite


Politique
Samedi 14 Juillet 2018 - 19:00

Le cercle de réflexion « Think tank la voix du peuple » a organisé, le 13 juillet à Brazzaville, son premier café sur le thème « Lutte contre les antivaleurs dans la gestion de la chose publique ».

 

La rencontre a connu la participation de quelques personnalités du pays, notamment l'ancien ministre Alain Akouala-Atipault, les Prs Grégoire Lefouoba et Jean-Bernard Nkoua Mbon, l’honorable José-Cyr Ebina,  Stéphanie Ovaga, femme engagée dans le social et bien d’autres. Deux thèmes ont été au centre des débats, à savoir la gouvernance sociale et la gouvernance sanitaire.

Débattant à cette occasion de l’avenir du Congo, les intervenants ont décrié les maux qui le minent dans sa gouvernance aujourd’hui, tels le népotisme, l’injustice, la non prise en compte de certaines valeurs et surtout, le manque d’éthique à presque tous les niveaux de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 14 Juillet 2018 - 16:45

La certitude a été donnée par le vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères et de l'intégration régionale,  Léonard She Okitundu, au dernier Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine qui s’est tenu le 12 juillet à Addis-Abeba, en Éthiopie.  

Le 24 juillet arrive à grands pas. Une date est très importante car elle marque le démarrage du processus d’enregistrement des candidatures éventuelles pour les législatives nationales et la présidentielle.

Le scénario sera quasi le même. Les bureaux de réception et de traitement des candidatures ouvriront leurs portes jusqu’au 8 août pour l'enregistrement des dossiers des requérants. Si les choses sont un peu claires du côté de l’opposition où quelques leaders se sont déjà prononcés en faisant valoir leurs ambitions pour la présidentielle jusqu’à voir leurs candidatures être ... Lire la suite


Politique
Samedi 14 Juillet 2018 - 15:45

Le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, assisté de son épouse et des corps constitués, a rendu, le14 juillet à Brazzaville, un dernier hommage au premier questeur du Sénat, décédé le 11 juillet en France.

Le sénateur André Ongagna repose désormais pour l'éternité au Mausolée Marien-Ngouabi. Peu avant d'être conduit à sa dernière demeure, la nation a honoré sa mémoire au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée au Palais des congrès, sous le très haut patronage du président de la République. L’oraison funèbre prononcée pour la circonstance par le premier secrétaire du Sénat, Julien Epola, a fait ressortir qu'André Ongagna vit le jour le 26 novembre 1951, à Ingongo, dans le département de la Sangha. Homme engagé, pétri d’ambitions, il a développé les vertus de la recherche de la conquête de soi, du refus de l’acquis et de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 14 Juillet 2018 - 16:12

Brown Kabuyanga, Patrick Mugula et Lunanga Wakilongo Stewart pour le Congo-Kinshsasa et Jeremy Lissouba pour le Congo-Brazzaville  ont été retenus pour le programme d'un an qui vise à développer le leadership et l'engagement civique des jeunes leaders africains.

 

 

 

La liste des participants au programme des jeunes leaders africains, mis en place par l'ancien président américain, Brarack Obama, a été rendue publique le 13 juillet. Les participants sont originaires de quarante-quatre pays d'Afrique.

Faisant partie des trois jeunes sélectionnés de la République démocratique du Congo, Brown Kabuyanga est un avocat de formation qui a commencé à travailler dans des associations à but non lucratif en 2001. Il a de l'expérience dans la consolidation de la paix,  les droits de l'homme, la surveillance et l'engagement civique. 

Patrick Mugula, pour sa part, dirige un ... Lire la suite


Politique
Jeudi 12 Juillet 2018 - 18:08

Intervenant le 11 juillet, dans le care de la tripartite CNSA-gouvernement-Céni, le président de la Centrale électorale a indiqué que les personnes concernées ont été préalablement identifiées sur la base des pièces d’identité probantes et des photographies consignées dans la base de données que gère son institution. 

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a saisi l’opportunité de son intervention de mercredi pour recadrer certains détails en rapport avec les élections. Il a  apporté l’information qu’il fallait, notamment sur les fameux 16,6% d’électeurs enregistrés sans empreintes digitales. La polémique que continue de susciter dans l’opinion le débat autour de cette question a contraint Corneille Naanga à lever, une fois pour toute, l'équivoque à ce sujet.

Dans son exposé sur le processus électoral en ... Lire la suite

Pages