Politique


Politique
Samedi 26 Mai 2018 - 16:30

Huit affaires, pour chaque chambre, ont été retenues à l’issue  des conférences des présidents, réunies le 26 mai à Brazzaville, sous l’égide respectivement de Pierre Ngolo pour le Sénat et Isidore Mvouba pour l’Assemblée nationale.

La première affaire à examiner lors de la session dite administrative concerne le projet de loi portant création du Centre national d’études et d’évaluation des projets d’investissement public. Le Sénat et l’Assemblée nationale plancheront, ensuite, sur les projets de loi sur la statistique officielle et sur celui portant création de l’Institut national de la statistique.

Les deux chambres examineront, en outre, le projet de loi portant approbation de la convention d’exploitation minière relative aux gisements de potasse Kola et Dougou, dans le district de Madingou-Kayes, département du Kouilou.

Le parlement congolais ... Lire la suite


Politique
Samedi 26 Mai 2018 - 16:15

L’information a été donnée, le 25 mai, à Kinshasa par le président de la Centrale électorale, Corneille Naanga, lors de la restitution du rapport de la mission d’audit du fichier par les experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Les élections générales se tiendront le 23 décembre, selon le calendrier officiel publié en novembre 2017 par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Dans la foulée de la présentation du rapport d’audit du fichier électoral par les experts pilotés par l'OIF, Corneille Naanga a confirmé cette date. Le président de la Céni avait, en effet, toutes les raisons de s’estimer heureux car les résultats auxquels ont abouti les experts n’ont pas empiété fondamentalement sur le travail initial réalisé par son équipe. D’après lui, il n’existe aucun fichier électoral au monde qui soit ... Lire la suite


Politique
Samedi 26 Mai 2018 - 13:30

Les conclusions de la mission effetuée du 6 au 26 mai relèvent que les quelques anomalies constatées  sur le document ne sont pas de nature à remettre en cause le travail abattu par la Centrale électorale.

 

 

 

 

 Le fichier électoral a été bel et bien audité par une équipe d’experts pilotée par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), du 6 au 26 mai. Le rapport de cette mission a été présenté le 25 mai à Kinshasa. Les experts auxquels se sont joints les délégués de l'opposition, de la majorité présidentielle et de la société civile sans oublier les représentants de l’Union européenne, de l’Union africaine et de la Monusco ont scruté de fond en comble ce document. Il était question d’apprécier l’intégrité et l’inclusivité des données collectées dans ce fichier publié par la Commission électorale nationale ... Lire la suite


Politique
Samedi 26 Mai 2018 - 12:00

L'échéance a été envisagée, le 24 mai, par la commission chargée de l’organisation des funérailles du leader de l’UDPS, que préside le vice-Premier ministre chargé de l'Intérieur et de la sécurité, Henri Mova Sakanyi.  

Après moult tergiversations sur fond de malentendus, les parties prenantes au processus de rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi ont convenu de l’urgence d’organiser ses obsèques dans un avenir très poche. Les uns et les autres ont finalement mis un peu d’eau dans leur vin en prenant, cette fois-ci, l’option d’enterrer le défunt sur le sol de ses ancêtres dans des conditions requises. C'est, en tout cas, ce qui est ressorti de la réunion que le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur et de la sécurité a présidée, le 24 mai, à Kinshasa. Il avait comme interlocuteurs le gouverneur de la ville, André ... Lire la suite


Politique
Jeudi 24 Mai 2018 - 18:30

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi ont exprimé, le 23 mai, en marge du Conseil de l’Atlantique tenu à Washington, leur volonté de présenter un seul candidat à l'élection du 23 décembre.

Dans les milieux politiques et particulièrement à l’opposition, l’heure est aux préparatifs des échéances électorales qui pointent à l’horizon. Après s’être rendue compte de l’inefficacité des stratégies de rue qui se sont avérées une perte de temps et d’énergie, l’opposition s’est finalement résolue d’aller aux élections. Et pour ce faire, il faut s’atteler à déblayer le terrain en prévision d’une future victoire. Le moment n'est plus aux villes mortes et autres actions déstabilisatrices tendant à distraire les leaders de l'opposition en les éloignant des vrais enjeux politiques et sociaux, dont la tenue effective des scrutins d’ici au 23 ... Lire la suite


Politique
Jeudi 24 Mai 2018 - 18:15

Répondant le 23 mai à une question orale qui lui a été adressée au sujet du non-financement des partis politiques cette année, le vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur a évoqué une responsabilité partagée entre le gouvernement, le parlement en tant qu’autorité budgétaire, et toutes les autres parties prenantes.

Les partis politiques s’en tiennent pour dit : ils ne seront pas financés en perspective des prochaines joutes électorales. Leurs responsables sont appelés à trouver d’autres issues pour être à la hauteur de cet enjeu politique qui nécessite de gros moyens de la part des différents candidats pour battre campagne. Et pourtant, la loi n°08/005 du 10 juin 2008 portant financement public des partis politiques devrait être logiquement d’application en cette année électorale. Elle stipule que les partis politiques peuvent recevoir de ... Lire la suite


Politique
Jeudi 24 Mai 2018 - 17:30

Dans une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville, le chef de l’opposition congolaise a déclaré que le rassemblement qu’il est en train de bâtir va se fonder sur un engagement autour d’un programme commun. Il a également abordé des questions liées à ses relations avec les partis d’opposition, à la paix dans le Pool, aux avantages conférés par son poste et au prochain accord entre le Congo et le Fonds monétaire international (FMI).   

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Depuis quelques mois, vous dirigez l’opposition congolaise, quel sentiment vous anime ?

Pascal Tsaty Mabiala (P.T.M.) : C’est un sentiment de lourde responsabilité, puisqu’il s’agit de rassembler une opposition qui jusque-là peine à définir son ancrage politique et se trouve en perpétuelle recomposition, selon la nature du combat. Mais aussi, un sentiment de fierté ... Lire la suite


Politique
Vendredi 25 Mai 2018 - 19:48

Accompagné de l’ensemble des conseillers départementaux, le président du conseil départemental s'est rendu sur le terrain, le 23 mai.

Alexandre Mabiala et sa suite ont pu visiter des chantiers en cours et quelques sites retenus dans le cadre du projet d’investissement 2018. Expliquant à la presse le véritable sens de ces visites, il a signifié qu’en plus de la présente descente, les membres de son institution  avaient précédemment effectué,  dans le même cadre, des visites de travail à travers les six districts du département du  Kouilou, notamment Loango, Madingo-Kayes, Hinda, Nzambi, Mvouti  et Kakamoeka ainsi que dans quelques  villages.

« Ces  visites ont permis aux membres du conseil d'aller sur divers sites et quelques chantiers en cours d’exécution au Kouilou, par exemple, les sites  réservés à la construction de  l’école primaire du ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 18:36

Le président Denis Sassou N’Guesso a reçu, le 22 mai à Brazzaville, une invitation de son homologue chinois, Xi Jinping, pour participer à la rencontre sur la coopération sino-africaine qui se tiendra en septembre à Beijing,  en Chine.

L’invitation a été remise au chef de l'Etat par l’ambassadeur de Chine, Ma Fulin, lors d’une audience au Palais du peuple. Le forum de la capitale chinoise offrira l’opportunité aux deux parties de consolider davantage leurs relations de coopération et de partenariat, ainsi que les mécanismes de dialogue et de coordination des projets.

Concernant les relations entre le Congo et la Chine, Ma Fulin a signifié qu’elles constituent un modèle de réussite de la coopération sino-africaine. Malgré la crise économique, la coopération reste pragmatique et intense, mutuellement bénéfique, a-t-il renchéri.

Tenu du 4 au 5 décembre ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Mai 2018 - 18:45

La grève déclenchée par les chauffeurs de taxis et bus a pris fin mais l'Hôtel de ville est curieusement revenu sur les anciens tarifs de transport boudés par la population.

La grève des transporteurs décrétée en début de semaine appartient désormais au passé. Depuis mardi soir, un jour seulement après la grogne des taximen qui a paralysé la ville de Kinshasa, le trafic est redevenu normal sur les différentes artères, au grand enchantement des Kinois. Les bus, taxis et taxis bus des privés ont assuré comme d’habitude le transport des usagers sur des routes dégarnies avec des policiers de roulage se faisant plus discrets. Le mouvement amorcé par les chauffeurs qui exprimaient leur ras-le-bol à la suite de la récurrence des tracasseries policières a fini par payer.

Mais le seul hic dans cette reprise du trafic réside dans la tarification appliquée par les ... Lire la suite

Pages