Politique


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 18:30

Dans un message rendu public, le 23 janvier, le président de la République du Congo adresse ses félicitations au nouveau président élu de la République démocratique du Congo (RDC), à l’occasion de son sacre à la magistrature suprême de son pays.

« Monsieur le président, votre accession à la magistrature suprême de la République démocratique du Congo m’offre l’opportunité de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement congolais ainsi qu’au mien propre, toutes mes félicitations auxquelles je joins mes vœux de pleins succès dans l’accomplissement de vos nouvelles fonctions », écrit notamment le chef de l’Etat congolais.

Denis Sassou N’Guesso assure, par ailleurs, Félix Tshisekedi de son entière disponibilité à « œuvrer au renforcement des relations séculaires et multiformes qui unissent les deux Congo ».

De source diplomatique, le ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 14:15

Le chef d’État angolais espère que le nouveau président élu de la République démocratique du Congo (RDC) connaîtra le plus grand succès dans l’accomplissement de la tâche noble et difficile qui lui a été confiée par le peuple congolais.

Résultat de recherche d'images pour "président de l’Angola Joāo Lourenço"Au nombre des messages de félicitations adressés au président de la RDC nouvellement élu, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, il faudra compter également celui du président de l’Angola, Joāo Manuel Gonçalves Lourenço.

Le contenu du message traduit tout l’intérêt que cet Etat voisin accorde à la paix et à la stabilité de la RDC. Au nom du peuple et du gouvernement angolais, ainsi qu’à titre personnel, Joāo Manuel Gonçalves Lourenço a tenu à féliciter son homologue congolais pour son élection au poste de président de la République, à la suite des élections du 30 décembre 2018.

Il s’est dit convaincu que ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 13:45

L’Institut de recherche en droits humains (IRDH), à travers cinq recommandations faites au nouveau président élu, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, veut voir le pays changer de page et répondre à ce que les  Congolais attendent de nouvelles institutions de la République.

Tout en applaudissant le peuple congolais pour avoir réussi à imposer une alternance politique pacifique au sommet de l’État, les chercheurs de l'IRDH ont félicité, le 23 janvier, le nouveau président élu du pays. Ils lui ont fait, par la même occasion, quelques recommandations en vue de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un État de droit et véritablement démocratique.

En rapport avec la réconciliation nationale, les chercheurs de l’IRDH attendent que Félix Tshilombo Tshisekedi vide les recommandations de l’Accord de la Saint-Sylvestre de décembre 2016, restées en ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 17:00

Dans une interview diffusée le 22 janvier sur  France 24, l’archevêque de Kinshasa a émis des doutes sur un changement probable de régime tant attendu par le peuple.

L’épiscopat catholique continue de garder sa posture de désappointement vis-à-vis de la présidentielle du 30 décembre ayant porté Félix Tshisekedi au pouvoir. Malgré la confirmation des résultats par la Cour constitutionnelle, la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) persiste qu'ils ne sont pas  conformes aux données qu’elle a collectées à travers différents bureaux de vote et de dépouillement. C’est en tout cas ce qui a transparu au cours de l’interview que l’archevêque de Kinshasa, Fridolin Ambongo, a accordée le 22 janvier à France 24.

Pour le prélat catholique, il est un fait que l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays ne va pas changer grand chose. Il ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 13:02

La marge de manœuvre est en train de se rétrécir au fil des jours pour le candidat malheureux de la coalition « Lamuka » à la présidentielle du 30 décembre, dans sa volonté de faire bouger les lignes face à une situation de fait, à savoir la victoire électorale de Félix Tshisekedi.

L’opposant continue, malgré tout, à revendiquer sa victoire électorale et entend concrétiser, selon lui, la volonté du peuple congolais exprimée dans les urnes le 30 décembre 2018 à travers une lutte politique accrue dont il se fait, d’ores et déjà, le porte-étendard. « Qui veut arrêter l’installation de la démocratie au Congo ? Si la volonté du peuple congolais exprimée le 30 décembre 2018 ne se matérialise pas, comment est-ce que ce même peuple pourra faire confiance aux élections ? », avait-il twitté au lendemain d’un meeting raté du 21 janvier qu’il ... Lire la suite


Politique
Mercredi 23 Janvier 2019 - 18:30

Le premier secrétaire de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), chef de l’opposition politique congolaise, Pascal Tsaty Mabiala, a mené, du 19 au 21 janvier, à Pointe-Noire, une série d’activités clôturée par une conférence de presse au cours de laquelle les questions sur la situation du pays ont aussi été abordées.

Dans la ville océane où la direction de l'Upads a décidé d'entamer sa restructuration, la coordination départementale ainsi que les sept comités fédéraux de ce parti (Emery-Patrice-Lumumba, Mvou-Mvou, Loandjili, Mongo Mpoukou, Tié-Tié 1, Tié-tié 2 et Ngoyo) ont été renouvelés. L’objectif, a indiqué Pascal Tsaty Mabiala, est de repartir avec des structures redynamisées.

Le premier secrétaire de l'Upads a aussi rencontré, le 19 janvier, à leur siège situé au quartier OCH, dans l'arrondissement I ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Janvier 2019 - 17:00

Alors que plusieurs États et organisations tant africaines qu’internationales ont salué la victoire du nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC) via des messages de félicitations qui ne cessent d’affluer sur sa table, Washington et Bruxelles continuent d’entretenir le suspense quant à leur position officielle.

Aucune déclaration officielle des deux capitales n’a encore été enregistrée à la veille de l’investiture du nouveau chef de l'État élu de la RDC. Ce qui laisse perplexe maints observateurs lorsqu’on sait que les États-Unis et la Belgique comptent parmi les partenaires privilégiés au développement avec lesquels la RDC a toujours coopéré. Dans le cas d’espèce, cette situation traduit le malaise qu’inspire justement la crédibilité de la présidentielle ayant porté Félix Tshisekedi à la tête du pays.

La Belgique, dont ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Janvier 2019 - 16:00

Parti-phare affilié à la coalition « Lamuka » ayant soutenu bec et ongles la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre, la formation politique de Jean-Pierre Bemba écarte toute éventualité de faire partie de l'exécutif en gestation.

Selon toute vraisemblance, la prochaine équipe gouvernementale pourrait être celle d’ouverture, tel que suggéré par de nombreux partenaires de la République démocratique du Congo qui y voient une formule idoine pour minimiser les tensions politiques et préserver la cohésion nationale, au lendemain d’une élection contestée par une partie de l’opposition et la société civile.

Quelle que soit la forme que va afficher ce gouvernement, le Mouvement de libération du Congo (MLC) se dit déjà non partant, à en croire les propos de sa secrétaire générale et directrice adjointe de l’équipe de campagne de ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Janvier 2019 - 15:00

La reconnaissance internationale du nouveau président élu est en train de se matérialiser comme en témoigne l’afflux des messages de félicitations qui lui parviennent, des quatre coins du monde, depuis que la Cour constitutionnelle a tranché le contentieux électoral qui l’opposait au candidat de la coalition Lamuka, Martin Fayulu.

Timide au début, les messages de félicitations abondent au cabinet, encore provisoire, de Félix Tshisekedi. De plus en plus, le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC) est en train de tisser sa toile sur le plan international. Après une réaction pour le moins ambiguë de son ministre des Affaires étrangères qui, au début, s’était montré plutôt circonspect sur la victoire de Félix Tshisekedi, le gouvernement français a fini par évoluer dans son discours.  Au cours d’un point de presse tenu le 21 janvier ... Lire la suite


Politique
Mardi 22 Janvier 2019 - 14:45

L'ouverture et l'installation de la prochaine chambre basse du parlement sont programmées pour samedi. Les assemblées provinciales, quant à elles, seront installées le 24 janvier.

Au cours d’une conférence de presse animée le 21 janvier au siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Nangaa en a profité pour égrener les étapes restantes du processus électoral, conformément au calendrier réaménagé. Sans en dire plus sur l’investiture du nouveau président élu censée intervenir, sauf changement, le 24 janvier, il a indiqué que la prestation de serment de Félix-Antoine Tshisekedi « se fera en conformité avec le calendrier du protocole d’Etat et la Céni », n'avançant une quelconque date. Concernant la nouvelle législature de la cinquième République, il a annoncé l’ouverture et l'installation de l'Assemblée nationale ... Lire la suite

Pages