Politique


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:41

La série des décès enregistrés ces derniers temps à la Présidence de la République a suscité des réactions en sens divers dans l’opinion. Face à la clameur publique, mais aussi à la suite aux interprétations souvent malencontreuses auxquelles ont donné lieu ces décès, le porte-parole du chef de l’Etat s’est fait le devoir d’éclairer l’opinion à ce sujet.

Intervenant le vendredi 29 mai en plein journal télévisé sur la RTNC, Kasongo Mwema a balayé d’un revers de la main la thèse d’empoisonnement à laquelle adhèrent de nombreux congolais pour justifier ce qui se passe à la première Institution du pays. Pour lui, la covid-19 est la seule cause des décès déplorés jusque-là à la Présidence de la République. Il a dit comprendre aisément le tollé que cette situation a créé dans l’opinion et pense que cela ne pouvait en être autrement vu ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:18

Les déficiences remarquées risqueraient, selon les experts du Cadre de concertation national de la société civile (CCNSC), d’accentuer le spectre de la fragilité en diluant tous les efforts déployés dans l’atténuation des effets de la pandémie pour atteindre la résilience.

La pandémie du coronavirus poursuit en RDC sa croisade meurtrière comme l’attestent les derniers chiffres en rapport avec son niveau de propagation sur le territoire national. D’après les dernières statistiques de l’équipe de riposte à la Covid-19, le cumul oscillerait actuellement autour de 2833 cas confirmés avec, à la clé, des centaines de nouveaux cas détectés au quotidien, tant à Kinshasa que dans l’arrière-pays. Cette situation alarmante a poussé le CCNSC à réfléchir en profondeur sur la gestion de la pandémie à la lumière des critiques émises à l’endroit du Comité ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 14:08

L’UDPS a annoncé, par l’entremise de son secrétaire général, qu’elle trouvait inopportun de designer un remplaçant à Jean-Marc Kabund au bureau de la chambre basse du Parlement après sa destitution. Une décision qui ne fait pas l’unanimité au sein du parti où des sons discordants se font entendre par rapport à l’attitude à adopter. 

L’éviction de Jean Marc Kabund de son poste de Premier vice-président de l’Assemblée nationale est au centre d’une vive controverse au sein de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui a du mal à digérer ce qu’elle considère comme une humiliation. Le parti présidentiel n’est décidément pas prêt à passer l’éponge sur ce fait qui met à nu l’hypocrisie du Front commun pour le Congo (FCC) pourtant partenaire dans la coalition au pouvoir. La défenestration de Jean Marc Kabund, à en croire ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 12:00

Le Sénat et l’Assemblée nationale ont respectivement approuvé le 29 mai le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo.

L’acte accompli par les sénateurs et les députés va, en effet, permettre au gouvernement de proroger l’état d’urgence sanitaire pendant vingt jours, pour la troisième fois consécutive. Le but étant de lutter contre la pandémie du coronavirus (Covid-19). « Le pouvoir législatif vient de jouer sa partition. Il revient maintenant au pouvoir exécutif de poursuivre son programme afin que la victoire contre la Covid-19 soit au bout des efforts communs », a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba.

Clôturant la cinquième session extraordinaire de la chambre basse du Parlement, il a rappelé que depuis l’apparition de la pandémie au Congo, et suite à l’appel du chef de ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Mai 2020 - 17:03

Les descentes parlementaires, effectuées les 28 et 29 mai au niveau des conseils départementaux de Pointe-Noire et du Kouilou, ont permis aux sénateurs de ces deux départements de  faire un don de vivres et non-vivres aux personnes démunies.

Comme à l’accoutumée, l’objectif des descentes a été de faire un compte-rendu des trois sessions du Sénat (la 6e session ordinaire et les deux sessions extraordinaires qui se sont tenues à Brazzaville) aux élus locaux, leurs mandants. Tenant compte du contexte actuel marqué par la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, les sénateurs n’ont pas voulu venir les mains vides. Ils ont donc pensé faire un geste du cœur vis-à-vis des personnes vulnérables.

Le collectif des sénateurs conduit par le vénérable Gabriel Nzambila a remi des dons constitués de sacs de riz, de bidon d’huile , de cartons de savon, de pâtes ... Lire la suite


Politique
Mardi 2 Juin 2020 - 15:06

Les travaux qui dureront dix jours ont été ouverts, le 27 mai, au siège de la préfecture de Loango, sous la houlette d’Alexandre Mabiala, président du conseil départemental.

Au total, sept affaires à caractère social et économique seront examinées au cours de cette session, notamment examen du projet des termes de référence relatif à l’élaboration du programme départemental d’électrification en énergies renouvelables dans le département du Kouilou ; examen du projet de délibération portant mise en place de la commission d’élaboration du plan d’urgence contre les catastrophes naturelles, examen du projet de délibération portant identification, protection et aménagement des sites touristiques dans le département du Kouilou, etc.

Ouvrant les  travaux de cette session, le président  du conseil départemental du Kouilou à adresser ses vives ... Lire la suite


Politique
Jeudi 28 Mai 2020 - 14:15

A qui profite le crime ? La question vaut son pesant d’or dans un procès qui est encore loin de livrer ses secrets.

7SUR7.CDLa nouvelle de la disparition du juge Raphaël Yanyi, celui-là même qui présidait la chambre du Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe dans l’affaire de détournement des fonds du programme de 100 jours, continue à alimenter la chronique. Et pourtant, lors de la deuxième audience qui s’est déroulée à l’ex-prison de Makala, l’homme semblait péter la forme et, c’est avec maestria, qu’il a conduit les débats. Rien, en tout cas, n’augurait un tel dénouement aussi macabre. L’irréparable s’est produit dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 mai, à en croire ses proches tout aussi surpris par cette mort étrange. « Arrêt cardiaque », c’est l’hypothèse qui passe en premier lieu pour justifier ce décès.

D’après le récit ... Lire la suite


Politique
Jeudi 28 Mai 2020 - 13:00

Le ministre délégué à la Décentralisation, Charles Nganfouomo, a récemment rappelé aux autorités départementales et municipales de la capitale que la libre administration conférée aux collectivités locales ne les distance pas de l’obligation de se soumettre au contrôle.

Le ministre délégué qui s’exprimait à l’issue de l’élection du nouveau maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, a également indiqué aux conseillers que la décentralisation était régie par des lois et règlements. « Dans la Constitution en vigueur, les collectivités bénéficient du principe constitutionnel de la libre administration. Donc, les entités décentralisées bénéficient d’une autonomie qui leur permet de gérer un certain nombre d’affaires locales sans interférence, ni ingérence de l’Etat. Mais, il y a un principe : l’autonomie qui est conférée aux ... Lire la suite


Politique
Jeudi 28 Mai 2020 - 15:50

Les institutions de la République et les partis politiques subissent de plein fouet les effets du changement intervenu au sommet de l’Etat en janvier 2019.  

Au lendemain de l’installation des institutions de la République, nul n’aurait prévu le scénario actuel en République démocratique du Congo (RDC).  La classe politique congolaise est en totale ébullition marquée par des crises au sein des institutions et dans les différents partis politiques de l’opposition et de la majorité. Les alliés au sein de la coalition au pouvoir ne sont nullement pas en sécurité au regard des multiples requêtes et autres procédures judiciaires initiées contre eux.  La crise est tellement profonde que même les serviteurs de Dieu, devant jouer le rôle des médiateurs, ne résiste à ses effets néfastes. La politique vole la vedette à la pandémie de covid-19.

La passation ... Lire la suite


Politique
Jeudi 28 Mai 2020 - 12:45

Depuis que le coronavirus (Covid-19) s'est déclaré au Congo, il y a environ deux mois, les états-majors politiques semblent s'octroyer une espèce de vacances politiques temporaires. Une trêve forcée par la crise sanitaire.
 

Depuis le mois de mars, l’on observe, sous l’effet de la Covid-19, un silence absolu au sein des états-majors politiques. Tant à la majorité présidentielle, à l’opposition, qu’aux partis du Centre, les agendas politiques semblent avoir  pris un coup. Est-ce parce que les assemblées de plus de cinquante personnes sont interdites ?

Le  Parti congolais du travail (PCT), quant à lui,  avait annoncé  son programme d’activités 2020, adopté à l’issue du  congrès ordinaire de décembre 2019, mais tout semble inerte . Cet agenda portait, entre autres, sur les stratégies à adopter pour mieux préparer la  victoire  de son candidat à ... Lire la suite

Pages