Politique


Politique
Mercredi 13 Février 2019 - 19:00

Depuis quelques jours, une vive tension s’observe dans la province, à la suite de la candidature du ministre sortant de la Communication et des médias au poste de gouverneur, jusqu’à entraîner mort d’homme.

Lambert Mende Omalanga, le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement sortant, est au cœur de la tension sociale qui sévit ces derniers temps à Lusambo, le chef-lieu de la province du Sankuru. Depuis qu’il a fait acte de candidature au poste de gouverneur de cette province, l’autorité morale de la Convention des congolais unis (CCU) ne dort plus  paisiblement. Son ambition, somme toute légitime, de tenir les rênes du Sankuru, se heurte aujourd’hui à la résistance d’une fraction de la population déterminée à lui barrer la route. Jusqu’au 11 février, des hommes et des femmes ont multiplié des marches dans la ville ... Lire la suite


Politique
Mercredi 13 Février 2019 - 15:45

Lors d'une intervention sur les ondes de Radio France internationale (Rfi), le secrétaire adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix pense qu'il n’est plus temps de revenir sur les résultats des élections du 30 décembre dernier mais de voir comment aider les Congolais à aller de l'avant.

-Aux Nations unies, la problématique électorale en République démocratique du Congo (RDC) paraît déjà réglée. L’ONU, en effet, a pris l’option de regarder vers l’avenir plutôt  que de continuer à s’attarder sur les contestations postélectorales aujourd’hui sans objet depuis que la Cour constitutionnelle a validé l’élection de Félix Tshisekedi à la présidence du pays.

Cette position onusienne a été réaffirmée récemment par le secrétaire adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix lors d’une ... Lire la suite


Politique
Mercredi 13 Février 2019 - 13:05

Le chef de la diplomatie française a été interrogé à l'Assemblée nationale, le 12 février, pour justifier l'intervention française à N'Djamena.

Jean-Yves Le Drian a expliqué que la France est intervenue au Tchad, le 3 février, à la demande écrite du président tchadien, Idriss Deby, pour empêcher un coup d'État dans ce pays. Deux Mirage 2000 français de l'opération Barkhane ont bombardé, pendant plusieurs jours, une colonne armée en provenance de la Libye voisine, pour éviter une ''déstabilisation'' du pays.

L'intervention serait donc "conforme au droit international'', a signifié le chef de la diplomatie française, qui a utilisé pour la première fois l'expression ''coup d'État''. "Il y a eu une attaque d’un groupe rebelle venu du sud libyen, qui est déstabilisé, pour prendre le pouvoir par les armes à N’Djamena, et le président Deby nous a demandé ... Lire la suite


Politique
Mercredi 13 Février 2019 - 13:46

Le coordonnateur du système des Nations unies au Congo, Antony Ohemeng-Boamah, a assuré le président de la chambre basse du parlement, Isidore Mvouba, de leur volonté d'accompagner le processus de pacification du Pool jusqu’à son terme.

Le président de l'Assemblée nationale a reçu en audience, le 12 février à Brazzaville, le coordonnateur du système des Nations unies, dans le cadre des échanges quotidiens. Les deux personnalités ont mis à profit cette rencontre pour faire le point du soutien que le système des Nations unies continue d’apporter au Congo, en vue d’appuyer son processus de développement socioéconomique.

Aussi ont-elles fait un tour d’horizon sur le processus de paix en cours dans le département du Pool, amorcé depuis la signature, le 23 décembre 2017, de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités entre le gouvernement et ... Lire la suite


Politique
Mardi 12 Février 2019 - 18:31

Après la proclamation des résultats provisoires, les quatre cent quatre-vingt-cinq députés nationaux élus (en attendant les quinze autres qui proviendront des législatives du mois de mars à Beni, Butembo et Yumbi) sont soumis à une nouvelle épreuve de feu consistant à la validation de leurs mandats, ce qui va leur donner le blanc-seing pour siéger légalement à la chambre basse du parlement.

La plénière convoquée ce 13 février va permettre à chacun des députés de connaîtra son sort, à la lumière des rapports des vingt-six commissions mises en place pour vérifier leurs pouvoirs, conformément à la loi. Henri-Thomas Lokondo, le député élu de Mbandaka, a expliqué la quintessence de la démarche : « C’est un travail administratif : vous identifiez des gens, vous vérifiez si toutes les pièces qui sont jointes à leurs dossiers sont conformes à la ... Lire la suite


Politique
Mardi 12 Février 2019 - 18:04

Les travaux ouverts le 12 février auront à examiner, entre autres sujets, le budget de la commune et le programme d’investissement exercice 2019.

La trosième session du Conseil départemental et municipal de la ville de Brazzaville a été ouverte par le maire Christian Roger Okemba. Dans son allucution à cette occasion, il a émis le vœu de voir le budget exercice 2019 mettre un accent particulier sur l’augmentation et la sécurisation des ressources propres en sus de celles provenant des services de l’Etat, notamment les impôts locaux et autres.

Le maire de Brazzaville a, à cet effet, souhaité l'instauration d’un cadre permanent de dialogue entre la commune et les services étatiques tels que la direction des impôts, la direction générale du Trésor public et les partenaires sociaux, à savoir les syndicats, délégués du personnel, élus locaux.

... Lire la suite


Politique
Mardi 12 Février 2019 - 15:36

Dans la foulée de la 32e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), le chef de l'Etat a multiplié les rencontres bilatérales dans la capitale éthiopienne, bien décidé à obtenir un blanc-seing de ses pairs africains.

Photo ACTUALITE.CDC’est avec le sentiment du devoir accompli que Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est rentré en République démocratique du Congo (RDC), le 12 février, après avoir pris une part active à la 32e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA, tenue du 10 au 11 février à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Un baptême de feu pour le nouveau président congolais qui en a profité afin de mener une véritable offensive diplomatique et se faire accepter par ses pairs africains. Certains, rappelons-le, affichaient encore quelques doutes quant à son élection à la tête de son pays.

Mission accomplie donc pour Félix Antoine ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Février 2019 - 17:28

Le Dr Denis Mukwege, prix Nobel 2018; Albert Yuma Mulimbi, président du patronat congolais; Marie-Ange Lukiana, députée nationale; et le cardinal Laurent Monsengwo font partie de la liste dressée par l'ONG Solidarité en action (SEAC) dans son rapport d’enquête,  soucieuse d’offrir au chef de l’Etat un échantillon des personnalités crédibles et intègres sur lesquelles il peut compter pour assurer le bien-être des Congolais durant son quinquennat.

Au lendemain de l’investiture du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, SEAC s’est mise au travail pour dénicher, dans le microcosme politique et social du pays, des hommes et des femmes intègres avec lesquels il pouvait travailler pour garantir le bien-être de la population. Cette ONG a ainsi initié une enquête auprès des Congolais pour qu'ils s’expriment sur le choix des ... Lire la suite


Politique
Mardi 12 Février 2019 - 12:32

Le besoin a été exprimé récemment lors d’une rencontre entre le haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants, Euloge Landry Kolélas, les représentants des agences du système des Nations unies, les ex-ninjas nsiloulous, la population, les confessions religieuses, les élus et les autorités locales.

La réunion qui s'est tenue en la paroisse Saint-Mathieu de la localité s’inscrit dans le cadre des plates-formes d’échanges intra-communautaires dans le Pool. Au terme de cette rencontre, les participants sont tombés d’accord pour faire de Mbandza-Ndounga un district où il fait bon vivre. Ainsi ont-ils souhaité vivre en harmonie et travailler pour le développement, la prospérité et le bonheur de la postérité.

En effet, les échanges ont porté sur la prévention des conflits, la relance des activités socio-économiques pour favoriser la réintégration ... Lire la suite


Politique
Lundi 11 Février 2019 - 15:45

Dans une correspondance adressée aux chefs d’Etat présents au 32e sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, le candidat de la coalition électorale « Lamuka » à la dernière présidentielle évoque la nécessité de réorganiser les élections générales tout en les invitant à s’impliquer dans la résolution de la crise en République démocratique du Congo (RDC).

La correspondance de Martin Fayulu, datée du 8 février, a failli jeter un froid et compromettre l’issue des travaux du 32e sommet de l'Union africaine (UA). Continuant à contester la victoire électorale de Félix Tshisekedi, il est loin de se plier au verdict de la Cour constitutionnelle, alors que son ex-challenger est aujourd’hui auréolé par une légitimité internationale qui, progressivement, est en train de prendre corps.

Dans son courrier, Martin Fayulu Madidi a plaidé pour la ... Lire la suite

Pages