Politique


Politique
Samedi 9 Février 2019 - 16:45

Le président de la République est arrivé, depuis le 9 février, à Addis-Abeba, en Ethiopie, où il doit participer à l'assemblée générale ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation panafricaine, les 10 et 11 février.

https://i1.wp.com/7sur7.cd/wp-content/uploads/2019/02/img-20190209-wa0018.jpg?w=720&ssl=1Le déplacement de Félix Antoine Thisekedi Tshilombo intervient après un récent périple qui l’a conduit successivement à Luanda (Angola), Nairobi (Kenya) et Brazzaville (Congo). Avec ses homologues de ces trois pays, il a eu des échanges fructueux qui lui permettent aujourd’hui de scruter son quinquennat avec optimisme, fort du soutien de ses pairs de la région. Car, au-delà de la consolidation de la coopération bilatérale entre les Etats visités et la RDC, Félix Tshisekedi s’est résolument engagé dans un processus de légitimation extérieure. C’est sur cette lancée que s’inscrit également sa présence au ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Février 2019 - 17:29

Le thème du sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA) dont les travaux prennent fin le 11 février à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, est « L’année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées : pour des solutions durables au déplacement forcé en Afrique ». Une problématique plus que d’actualité au regard des crises qui secouent le continent, condamnant des dizaines de milliers de personnes à l’errance.

Il est vrai aussi que la crise migratoire en cours ces dernières années tire en partie ses origines de l’instabilité des Etats africains. L’UA a-t-elle les moyens d’y mettre un terme ? Le dirigeant égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui prend la tête de la présidence tournante de l’organisation pour une année, hérite d’une maison dont les défis sont multiples.


Politique
Samedi 9 Février 2019 - 16:00

En séjour de travail au Congo, du 6 au 8 février, à l’invitation du président du Sénat congolais, Pierre Ngolo, le président du Sénat du Rwanda a demandé à ses compatriotes vivant au Congo à rentrer au pays ou à régulariser leur situation.

Dans son toast prononcé à l'occasion du dîner offert en l’honneur de sa délégation, Bernard Makuza a déclaré: « Concernant la situation de mes compatriotes qui sont ici ou ailleurs, on ne le dira jamais assez, qu’ils sachent qu’ils sont les bienvenus dans leur mère patrie, qu’ils sachent qu’ils ont un pays qui est prêt à les recevoir à bras ouverts ou à régulariser leur séjour dans leur pays d’accueil ».

De même, lors de sa rencontre avec la communauté rwandaise, le 7 février, il a réitéré cet appel dans son message sur les mutations opérées ces vingt-cinq dernières années en République du ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Février 2019 - 15:16

Le tout premier exécutif du quinquennat de Félix Tshisekedi se fait toujours attendre, donnant quelques signes de lassitude à l'opinion interne.

Ceux qui avaient cru que les choses pouvaient aller très vite, au lendemain de la prestation de serment, le 24 janvier, du président de la République nouvellement élu, sont obligés de prendre leur mal en patience. En effet, plusieurs difficultés s’amoncellent déjà sur la voie de la formation du prochain gouvernement, à commencer par l’attente de la publication, par la Cour constitutionnelle, des résultats définitifs des législatives nationales du 30 décembre 2018, après examen des derniers recours en contestation introduits par des candidats lésés. Pour l’heure, la chambre basse du parlement compte à peine quatre cent quatre-vingt-cinq députés nationaux sur les cinq cents sièges à pourvoir. Les quinze sièges ... Lire la suite


Politique
Vendredi 8 Février 2019 - 11:35

Pour la première fois depuis l’avènement de la démocratie pluraliste au Congo en 1991, les membres du Parti congolais du travail-PCT- ont voulu se souvenir du Mouvement du 5 février 1979 qui porta au pouvoir le président Denis Sassou N’Guesso. Un tremplin pour ce parti qui projette la tenue cette année de son 5è congrès ordinaire.

Plus qu’un simple changement à la tête du pays, le Mouvement du 5 février marqua dans le cadre du parti unique, une sorte de retour à l’ordre normal des choses d'après ses initiateurs. Par son biais, le PCT recouvrait, en effet, la plénitude de ses prérogatives alors confiées à un Comité militaire du parti qui fut institué à la suite de la disparition tragique du président Marien Ngouabi, le 18 mars 1977.

Quarante ans après, certains acteurs de l’époque ne sont plus en vue, mais quelques documents de première main permettent ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Février 2019 - 19:33

Dans son numéro n° 146 du 9 février 1979, le journal Mweti résumait sous cette formule le discours prononcé par Denis Sassou N’Guesso à la clôture des travaux de la session du comité central du Parti congolais du travail (PCT), tenue à Brazzaville, du 5 au 8 février de la même année.   

La mort tragique du président Marien Ngouabi, le 18 mars 1977, créait un climat de psychose dans le pays. Le comité central du PCT, inquiet des débordements que pouvait engendrer cette situation, décidait de déléguer pleins pouvoirs à un Comité militaire du parti (CMP), composé de onze membres, avec pour tâches, entre autres, préparer les obsèques nationales du président assassiné, gérer l’Etat et assurer la défense du territoire et la sécurité du peuple, jusqu’à nouvel ordre.

Chemin faisant, l’on constatait que les pouvoirs du CMP, pourtant instance ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Février 2019 - 19:00

Il y a quarante ans jour pour jour, les forces de gauche au sein du Parti congolais du travail (PCT) se liguèrent contre celles dites de droite dont l'ambition, semblait-on comprendre, était de le liquider. 

Créé le 31 décembre 1969, le PCT n’était pas à sa première secousse interne. Le 22 février 1972, il avait fleuré la disparition quand une aile importante de ses dirigeants prit le maquis. En revanche, le 5 février 1979, l’alternance consécutive à l’éviction du Comité militaire du parti (CMP) ne donna lieu à aucun crépitement des armes comme l’histoire de la jeune République (alors populaire) du Congo avait habitué la population.

Ce qui caractérise le mouvement du 5 février 1979 est donc cette adhésion populaire à la contestation pacifique du pouvoir des militaires, installé à la suite de la disparition tragique du commandant Marien Ngouabi, le 18 ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Février 2019 - 17:42

La signature d’un protocole d’accord entre l’intersyndicale et les autorités de la société, sous la médiation de l’Inspection générale du travail, le 6 février, a contribué à faire baisser la tension sociale avec, à la clé, le démarrage de la paie lundi prochain.

-C’est un ouf de soulagement que les agents de la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) ont poussé après avoir pris connaissance des retombées de la réunion qui a regroupé, le 2 février, l’intersyndicale et les autorités de cette entreprise, sous la médiation de l’Inspection générale du travail. Les choses ont évolué dans un sens positif car, le directeur général, Patrick Umba, a pris l’engagement de payer, à partir du 11 février, les salaires des travailleurs. Le protocole d’accord entre les deux parties a posé les bases d’une nouvelle ère de ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Février 2019 - 18:04

Le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a rappelé le 7 février au président du Sénat du Rwanda, Bernard Makuza, en mission de travail au Congo, que la coopération entre les deux pays date de 1982.

Délivrant en premier son mot de circonstance, Isidore Mvouba a commencé par saluer l’excellence des rapports de coopération qui lient le Congo au Rwanda, depuis trente-sept ans, dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Le président de l'Assemblée nationale a signifié à son interlocuteur que les deux pays étaient amis, partageant les mêmes défis, la même vision et les mêmes ambitions dans plusieurs domaines, précisément dans le combat du développement durable et la promotion du commerce interafricain.

« Le Congo et le Rwanda partagent les droits humanistes dans la promotion et la protection des droits de l’homme. Ils ont les mêmes défis à ... Lire la suite


Politique
Samedi 9 Février 2019 - 13:00

Les deux institutions parlementaires ont, après présentation des délégations et échange de mots de bienvenue de la part des présidents des deux chambres, Pierre Ngolo du Congo et Bernard Makuza du Rwanda, conclu, le 7 février à Brazzaville, un protocole d’accord de coopération. Déclinant devant la presse l’importance de ce texte, le président du Sénat rwandais a indiqué que son contenu  venait exactement soutenir l’action des gouvernements et des chefs d’Etat sur les questions de diplomatie parlementaire. De même, il a laissé entendre que ce document favorise également les échanges d'expériences et d'expertise au niveau des parlements des deux pays.

 Arrivée à Brazzaville le 6 février dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays, la délégation rwandaise a achevé son séjour le 8 février par une série de ... Lire la suite

Pages