Affaire mairie de Brazzaville : Christian Roger Okemba et ses présumés complices à la Maison d’arrêt

Samedi 14 Mars 2020 - 17:53

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Récemment suspendu de ses fonctions pour « détournement présumé des fonds publics » dans la gestion de la ville, le maire de Brazzaville a été déféré le 13 mars à la Maison d’arrêt avec six de ses présumés complices, a-t-on appris.

Après avoir passé quelques jours en garde à vue à la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), Christian Roger Okemba va devoir répondre devant les juges. En effet, l'ancien maire de Brazzaville se trouve à la Maison d'arrêt en compagnie de ses présumés complices dont le directeur général du budget, Nicolas Okandzi.  

Arrivé à la tête de la mairie de Brazzaville en 2017, Christian Roger Okemba est suspecté de détournement d’un milliard deux cent cinquante millions de francs CFA : un appui budgétaire du gouvernement destiné à la mairie qui serait versé dans un compte d’une structure privée, appartenant à sa fille.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphyrin Mboulou, avait, au nom du gouvernement, ordonné le blocage du compte dans lequel a été ordonné le virement, domicilié à la Banque sino-congolaise pour l’Afrique (BSCA). « Cette situation appelle à des investigations des corps de contrôle de l’Etat, conformément aux règles de transparence régissant la gestion des finances publiques. Une procédure est en cours en vue d’obtenir une ordonnance des fonds », précisait le courrier adressé au directeur général de la BSCA.

Notons que tout est parti d’une pétition signée par une soixantaine de conseillers municipaux pour dénoncer « la gabegie » et la gestion « opaque » des finances de la mairie de Brazzaville. Dans cette pétition, les élus locaux demandaient la « destitution » du maire, l’accusant d'avoir détourné des fonds destinés à réparer les routes et trottoirs de la capitale.

Parfait Wilfried Douniama

Notification: 

Non