Affaires : neuf sociétés vont investir 70 milliards FCFA au Congo

Samedi 30 Mai 2020 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Commission nationale des investissements a tenu sa deuxième session de l’année le 29 mai, au cours de laquelle elle a accordé des agréments à neuf sociétés qui projettent de réaliser des investissements d'un montant global de soixante-dix milliards de francs CFA dans le pays.

« Nous avons examiné neuf dossiers. Après nos délibérations, six sociétés ont eu un avis favorable de la commission des investissements. Trois autres sociétés ont reçu leurs agréments sous réserve, en attendant qu’elles apportent quelques compléments à leurs dossiers », a expliqué le président de la commission, Jean Raymond Dirat.

Ces sociétés représentent un investissement global de soixante-dix milliards de francs CFA. Les projets de ces dernières, une fois réalisés, généreraient plus de deux mille cent-quatre-vingt-seize emplois directs. Les neuf sociétés entendent investir dans divers secteurs d’activités porteurs de croissance. Il s’agit notamment de l’industrie, de l'agro-industrie, des télécommunications, du bâtiment et travaux publics, de l’agriculture, des transports, de l’hôtellerie, de l’exploitation forestière, des hydrocarbures, des services et du secteur bancaire.

Ayant acquis leurs agréments, ces sociétés vont bénéficier des allègements de la part de l’Etat, conformément à la charte des investissements. Les avantages garantis portent, entre autres, sur la réduction de 5% des droits de douane ; de trois ans de réduction de la taxe sur le bénéfice et de bien d’autres faveurs fiscales.

En contrepartie, elles ont l’obligation de recruter prioritairement le personnel congolais et de l’immatriculer à la sécurité sociale. De même, ces entreprises sont tenues de transformer la matière première sur place afin de participer au développement économique national.

La Commission nationale des investissements est un organe d’exécution de la politique du gouvernement en matière de promotion des investissements. Elle compte une vingtaine de membres permanents, issus de diverses administrations et institutions. Sa mission principale est d’examiner les demandes d’agrément sollicitées par les entreprises, pour accorder à celles qui remplissent les critères des avantages particuliers prévus dans la charte des investissements.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Une vue des membres de la Commission nationale des investissements pendant les travaux/Photo Adiac

Notification: 

Non