Économie


Économie
Jeudi 27 Juillet 2017 - 19:27

Le Rwanda, le Sénégal et le Kenya viennent en tête du Classement annuel de la Banque mondiale (BM) pour l’Afrique subsaharienne.

La BM vient de publier le rapport 2016 sur la qualité de la gouvernance en Afrique subsaharienne. Il s’agit d’une évaluation annuelle des politiques et institutions publiques en Afrique, et le document est mieux connu à travers ses sigles : « CPIA ». L’auteur du document n’est autre que la BM, une institution plutôt bien implantée dans la région. La lecture du document conduit à bien des révélations. Dans l’ensemble, la qualité de la gouvernance est en recul dans une quinzaine de pays africains. En effet, plusieurs domaines ont affiché un certain recul : la gestion économique, les politiques structurelles, les politiques d’insertion sociale et d’équité. Pour l’institution de Bretton Woods, certains facteurs ont pesé ... Lire la suite


Économie
Jeudi 27 Juillet 2017 - 19:16

Il s’agit d’une option soutenue ardemment par Christine Lagarde, directrice générale de cette institution financière internationale. L’agence Reuters a confirmé cette information qui pourrait marquer, si elle se réalise effectivement, un tournant majeur dans le fonctionnement des institutions de Bretton Woods. Créée en 1945, le FMI doit avoir son siège, selon ses statuts, sur "le territoire de l’État membre économiquement le plus puissant". Or, le PIB chinois pourrait dépasser celui de l’Oncle Sam au cours des dix prochaines années, si le taux de croissance du géant asiatique se maintient à 6 %.

L’idée d’une délocalisation géographique prochaine du Fonds monétaire international (FMI) a commencé à germer depuis un certain temps. Mais l’on était loin de se douter que Pékin est en bonne place pour abriter le prochain siège de cette institution de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 27 Juillet 2017 - 16:26

La Société Eco-Oil énergie a ouvert, le 25 juillet à Brazzaville, un atelier au profit de ses travailleurs. Objectif : identifier les anomalies et cerner la problématique en vue d’apporter des solutions idoines et de donner à l’entreprise les chances de mieux relever les défis du développement.

Animée par le consortium ACG-Wassi, composé d’experts africains, cette formation placée sous la direction du président directeur général de la société, Wilfrid Etoka, a réuni les cadres et agents évoluant dans l’ensemble des départements qui composent cette société.  

Pendant quatre jours, ces experts travailleront avec les cadres et agents des finances ; de la logistique ; du commerce ; des ressources humaines ; de la communication et bien d’autres services, de manière à cerner les goulots d’étranglement qui empêchent l’épanouissement de la ... Lire la suite


Économie
Jeudi 27 Juillet 2017 - 17:12

Lors du colloque scientifique sur « Cinq ans d’existence et d’application du Code communautaire Cémac de la marine marchande 2012 », qui a eu lieu du 20 au 21 juillet à Pointe-Noire, Me Roland Bembelly, docteur en droit, a présenté le sous-thème « La saisie conservatoire de navires ». Sa communication a suscité un débat passionné et fructueux.  

Dans son exposé, Me Roland Bembelly a expliqué les concepts du thème telle que la saisie qui signifie l’immobilisation d’un navire avec l’autorisation de l’autorité judiciaire compétente pour garantir une créance maritime.  Il a ajouté que  "La saisie conservatoire de navires" revêt une importance pratique indéniable. Car elle est une institution que les praticiens de droit et les experts maritimes se servent de plus en plus. « De nos jours, avec la présence du Port autonome de Pointe-Noire, la ... Lire la suite


Économie
Jeudi 27 Juillet 2017 - 11:50

Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, le Trésor français a étudié les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cémac qui pourraient tirer la croissance économique.

Le Trésor français note des changements plutôt légers pour permettre une vraie « émergence ». Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cémac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans les économies des Etats de la région. Il s'appuie sur une économie basée sur l'agriculture vers une économie orientée vers les services et les secteurs industriels. Dans la zone Cémac, seul le Cameroun se démarque – un peu – des autres pays. La part de l’emploi agricole y a connu une baisse limitée. C'est également le cas de la part de l’emploi industriel. Il est le seul pays de la zone à connaître une baisse durable ... Lire la suite


Économie
Mercredi 26 Juillet 2017 - 18:39

Considéré jadis comme l’épine dorsale de l’économie congolaise, le Chemin de fer Congo océan (CFCO) est confronté à des difficultés financières dues à l’interruption du trafic dans le département du Pool, consécutive au climat d’insécurité prévalant dans cette région.

Cet arrêt du trafic intervenu l’année dernière entre les villes de Loutété dans le département de la Bouenza et Brazzaville a entraîné une baisse drastique des recettes du CFCO au point où celui-ci ne parvient plus à assurer certaines de ses charges.

En effet, depuis environ huit mois, les salaires des agents du CFCO ne sont pas payés. Le personnel administratif et technique de la société se trouve ainsi dans une situation critique, malgré le versement sporadique de la moitié des salaires.

Hormis le problème des salaires, le CFCO accuse des arriérés des cotisations sociales qui ... Lire la suite


Économie
Mercredi 26 Juillet 2017 - 18:45

Dans la sous-région d’Afrique centrale, quatre pays sont cités comme les principaux points de chute des produits exportés depuis le territoire congolais : Angola, Cameroun, Congo Brazzaville et Gabon. Au total, le pays a exporté pour près de 35 millions de dollars américains de marchandises au cours de l’année 2015. Selon un rapport publié à cet effet dont les contours sont repris par l’ACP, le volume d’exportation affiche une chute sévère par rapport à l’année 2014.

Entre 2014 et 2015, le volume des exportations congolaises est passé d’une extrémité à une autre. Il est difficile de présenter la situation autrement car les dernières statistiques de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) prouvent à suffisance l’absence des produits congolais dans la sous-région.

En chiffres, le pays est redescendu à 35 millions de ... Lire la suite


Économie
Mercredi 26 Juillet 2017 - 14:30

L’étude sur l’élaboration d’un Code minier communautaire, qui avait été lancée en mai 2016, a franchi une étape importante vers sa mise en œuvre. Le projet de texte sera soumis le 28 juillet prochain aux dirigeants de la commission Cémac et aux délégués des Etats membres.

Douala, la capitale économique du Cameroun, va abriter le vendredi 28 juillet prochain un atelier de présentation du projet de code communautaire pour la Cémac, sur l’initiative du projet de Renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (Remap) de la coopération allemande GIZ, en appui à la commission de la Cémac.

« Transposer en zone Cémac les principes de la vision minière africaine » : telle est la finalité de l’étude sur l’élaboration d’un Code minier communautaire en zone Cémac », est le thème de cet atelier qui permettra aux participants de ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Juillet 2017 - 19:05

La cérémonie relative au lancement a eu lieu le 25 juillet dans la ville côtière en présence d’Alban Besse, Augustin Ngoma et Prudent Natacha Ngoma Nguembo respectivement chef projet formation et incubateur de Yecolab, chef d’antenne de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE), responsable marketing d'Airtel de la ville océane, des étudiants et des invités.

Soulignant l’importance de la présence de Yecolab dans la ville côtière, Augustin Ngoma a expliqué qu’à travers l’ouverture de ses  bureaux  à Pointe-Noire, Yecolab promeut l’émancipation et l’insertion sociale de la jeunesse congolaise à travers l’appropriation et la maîtrise par elle des métiers innovants, liés aux technologies de l’information et de la communication, des métiers du numérique, des métiers d’aujourd’hui et de demain. Cet ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Juillet 2017 - 18:46

Après avoir suscité l’intérêt croissant des dirigeants africains et de leurs partenaires au dévelopement, la question démographique a figuré à l'ordre du jour de la réunion des Parlements des pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui ont décidé finalement de limiter les naissances à trois enfants par femmes. Pour beaucoup d’observateurs de la vie africaine, c’est le prélude à un engagement plus significatif de l’ensemble de la région face à un problème souvent éludé. Selon les Nations unies, l’espace Cédéao détient actuellement le record mondial de fécondité avec 5,6 enfants par femme.

L’objectif affiché par les Parlements des pays de la Cédéao est d’arriver à équilibrer le taux de croissance des pays à l’évolution démographique. Il est inutile de rappeler le principe économique qui ... Lire la suite

Pages