Économie


Économie
Lundi 26 Décembre 2016 - 14:08

La crise économique se ressent de plus en plus en République du Congo, notamment à Brazzaville. Du marché Total (Bacongo) à celui de Massengo en passant par Poto-Poto, Moungali, Ouenzé, et Talangai, les commerçants se sont approvisionnés en produits tant alimentaires que vestimentaires pour satisfaire les besoins des clients. Hélas ! Il n’y a pas d’engouement du côté des consommateurs.

Le constat ressort de la visite qu’a effectuée le ministre du Commerce et de la Consommation, Euloge Landry Kolélas, le 23 décembre, dans les différents grands marchés où il est passé pour s’assurer non seulement de la disponibilité des produits de première nécessité mais également de la bonne qualité des produits mis en vente.

Interrogée, une vendeuse évoluant au marché Total, a confié qu’elle avait un stock de plus de cinq cartons de poissons. Malheureusement, ... Lire la suite


Économie
Lundi 26 Décembre 2016 - 13:46

Le comité de direction de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a tenu une réunion le 23 décembre à Brazzaville, au cours de laquelle il a adopté le budget de l’institution exercice 2017 à la somme de 9.982.353.600 francs CFA.

Les membres de ce comité de direction ont également adopté le rapport d’activités 2016 et le programme d’action 2017 de l’ANAC. Ils ont recommandé la tenue d’une session extraordinaire duditcomité  pour l’adoption des statuts de l’ANAC.

La réforme de son parc automobile figure aussi parmi les recommandations formulées par le comité de direction, de même, le paiement des frais scolaires des diplômés congolais formés à l’Ecole africaine de la météorologie et de l’aviation civile (EAMAC).

Cette réunion du comité de direction de l’ANAC a été présidée par le directeur de cabinet du ministre des Transports, ... Lire la suite


Économie
Vendredi 23 Décembre 2016 - 10:03

Selon une enquête de Sabre Corporation, un fournisseur des services de technologie liés aux voyages, l’entrée en vigueur du passeport unique en Afrique pourrait augmenter de 24% les dépenses  pour des voyages en avion en Afrique.

La moyenne des dépenses effectuées par les 23% d’Africains ayant voyagé par avion sur le continent au cours des 24 derniers mois est de 1149 dollars. Les enquêteurs pensent que ce chiffre peut passer à 1508 dollars, grâce à un document unique de voyage: le passeport panafricain.

Pour les 31% de personnes interrogées en Egypte, au Nigéria, en Afrique du Sud et au Kenya les processus de visa constituent un frein à leurs projets de voyage par avion sur le continent.

Continent le plus vaste de la planète et l’un des plus peuplés, l’Afrique ne représente que 3% du trafic à l’échelle mondiale. Et cette faible part, essentiellement des ... Lire la suite


Économie
Jeudi 22 Décembre 2016 - 12:45

Le Cameroun accueille, ce vendredi, à Yaoundé, à l’initiative du président Paul Biya, un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), a-t-on appris de source proche de la présidence camerounaise.

Dans un contexte économique difficile pour les six pays membres (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad, Centrafrique) marqué par la chute des cours des matières premières dont le pétrole, principale source de revenu pour la plupart d’entre eux, les chefs d’Etat entendent se prononcer sur « un ajustement vigoureux et structuré » des dépenses publiques.

D’après la présidence camerounaise : « il est indispensable qu’une attention particulière soit accordée à la qualité des dépenses publiques et à l’efficience des mesures fiscales à prendre ». L’objectif, à terme, ... Lire la suite


Économie
Mardi 27 Décembre 2016 - 17:38

La 18ème réunion du comité de pilotage du Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales (Pdarp) a arrêté le 21 décembre,  à la somme de 1, 4 milliards FCFA le budget dudit projet pour les quatres mois à venir. La réunion qui a été dirigée par le coordonnateur du Pdarp, Isidore Ondoki a en outre adopté un plan de travail pour la même période.

 

 

Pour les mois à venir, le Pdarp exécutera 17 principales activités. Ces activités doivent être réalisées d’ici le 30 avril, date prévue pour la clôture dudit projet, à savoir : apporter un appui au ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche notamment en le dotant de quelques matériels informatiques et de bureaux ; au niveau de la composante 2 – entretenir et réhabiliter les pistes rurales, mais aussi procéder à la construction des infrastructures, plus ... Lire la suite


Économie
Jeudi 22 Décembre 2016 - 13:31

Dans sa dernière Interview parue dans le magazine français Le Point, le chef de l’Etat nigérien Mahamadou Issoufou a estimé que la démographie dans son pays est « une bombe à retardement ».

Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest où le taux de croissance s’élève à 4% par an et le taux de fécondité à 7 enfants par femme, le désir des femmes serait d’avoir 9 enfants, et celui des hommes d’en avoir11. Ce qui fait dire à Mahamadou Issoufou que « le nombre d’enfants désirés est supérieur au  taux de fécondité ». Pour lui, « c’est un défi énorme auquel nous devons faire face ».

La réponse à apporter serait, à son avis, l’éducation en général, celle des jeunes filles en particulier. Car « la  jeunesse, c'est surtout une chance..., si nous arrivons à l'éduquer, à lui créer des emplois. C'est un facteur de dynamisme pour l'économie ... Lire la suite


Économie
Mardi 27 Décembre 2016 - 11:30

Les plus hautes autorités centrafricaines ont décoré le président directeur général de la société africaine de recherche pétrolière et distribution (SARPD-Oil), de la médaille de Commandeur dans l’ordre national de reconnaissance de Centrafrique.

Au nom du chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera, le Premier ministre, Mathieu Simplice Sarandji, a revêtu les insignes distinctifs à l’homme d’affaires congolais à l’occasion d’une cérémonie officielle à Bangui. Il lui a ainsi témoigné la gratitude de son pays pour l’implication de SARPD-Oil dans la reprise des activités économiques en RCA, à travers l’ouverture de trois stations-services en vue de la distribution des produits pétroliers dans la capitale centrafricaine.

Claude Wilfrid Etoka et sa société sont disposés à étendre cette activité dans d’autres villes de ce pays en ... Lire la suite


Économie
Mardi 20 Décembre 2016 - 19:30

Les importateurs de produits alimentaires entendent éviter la rupture des denrées de première nécessité sur le marché national en cette période de fête de fin d’année. Ils l’ont fait savoir le 20 décembre à Brazzaville, au cours d’un échange avec le ministre du Commerce extérieur et de la consommation Euloge Landry Kolelas.

Pour le ministre Kolelas, les importateurs du Congo contribueront à la réussite de la fête de fin d’année en garantissant l’approvisionnement régulier des marchés en produits alimentaires. Il a insisté sur l’observation de la réglementation qui commande notamment la commercialisation des produits de bonne qualité.

Le ministre du Commerce a également éclairé la lanterne des importateurs sur les opérations de contrôle commercial portant entre autres, sur le respect des prix homologués, le retrait des produits périmés et ... Lire la suite


Économie
Mardi 20 Décembre 2016 - 18:24

Le Conseil supérieur de la science et de la technologie (CSST) a ouvert le 20 décembre à Brazzaville, sa troisième session. A cette occasion, les experts et chercheurs congolais débattront du rôle que peuvent jouer la recherche scientifique et l’innovation technologique dans la diversification de l’économie congolaise.

Des experts et chercheurs congolais, spécialisés dans divers domaines d’activités participent à ce grand rendez-vous scientifique sur le thème : « Rôle de la recherche scientifique et de l’innovation technologique dans la diversification de l’économie nationale ».

Pendant trois jours, en plénière et en commissions, ces chercheurs vont réfléchir à cette problématique, en vue de prouver à tous, le rôle essentiel que la recherche scientifique et l’innovation technologique peuvent jouer dans la diversification de l’économie ... Lire la suite


Économie
Mardi 20 Décembre 2016 - 19:04

La République du Congo fait partie des pays ayant pris à bras-le-corps la certification dans leur législation forestière. Elle compte environ 2,5 millions d’hectares de forêts certifiées et quelque 3.991.418 hectares d’aires protégées, soit 13,2% du territoire national.   

La certification permet de préserver les ressources forestières contre les coupes illégales et d’autres phénomènes répréhensibles observés dans certains pays. Elle constitue un instrument de conservation et de gestion durable des forêts, au point où certains pays interdisent les importations des bois issus des forêts non certifiées.  

Au Congo, l’on note deux sociétés forestières qui disposent d’une certification de gestion responsable, notamment the Forest stewardship council (FSC). Ces compagnies opèrent toutes dans les concessions forestières situées dans la partie ... Lire la suite

Pages