Économie


Économie
Jeudi 16 Mai 2019 - 19:30

Le nouveau poster des concessions forestières et des aires protégées du pays a été dévoilé, le 16 mai à Brazzaville. Il contient une multitude de données liées à l’affectation des terres, aux observations de la dynamique de la couverture arborée...

La carte actualisée est l’œuvre des experts de l’ONG américaine World ressources institute (WRI), en partenariat avec le ministère de l’Économie forestière (MEF). Un atelier national consacré au lancement du poster 2019 a réuni jeudi les principaux acteurs, dont l’administration forestière, le secteur privé et les organisations de la société civile.

En effet, le document est extrait de l’Atlas forestier de la République du Congo, un autre outil élaboré par le WRI et le MEF destiné à faciliter l’accès à des informations du secteur forestier national. Pour le chef d’équipe WRI-Congo, Éric ... Lire la suite


Économie
Jeudi 16 Mai 2019 - 18:45

Pour arrimer le Plan national de développement (PND) 2018-2022 aux Objectifs de développement durable (ODD), le pays devra fournir beaucoup d’efforts, notamment en matière de lutte contre la pauvreté et la faim, d’éducation et d’accès à l’électricité.  

Un rapport intitulé « Volontaire national », présenté par le directeur général du Plan, Corneille Mapouya-Mbama, à l'occasion de l'ouverture, le 16 mai à Brazzaville, d'un atelier sur la mise en oeuvre à mi-parcours des ODD, souligne des insuffisances trois ans après le lancement de l'agenda 2030.

Cet atelier, organisé par la direction générale du Plan, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), a pour objectif de faire le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre des ODD au Congo, afin de s’assurer que le PND 2018-2022 ne laisse rien de côté. Le rapport ... Lire la suite


Économie
Jeudi 16 Mai 2019 - 20:30

A l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, le ministre des Postes et des télécommunications, Léon Juste Ibombo, a délivré le message du gouvernement dans lequel il a salué des avancées positives marquées par le Congo dans le domaine numérique.

En se référant au thème général de la journée, à savoir « Réduire l’écart en matière de normalisation », le ministre Ibombo a indiqué que réduire cet écart, c’est s’assurer que le cadre juridique et réglementaire, les stratégies et politiques sectorielles s’harmonisent avec des modèles types proposés par les régions respectives.

C’est dans ce contexte, a-t-il ajouté, que le ministère des Postes et des télécommunications s’est engagé à marquer une attention particulière en approuvant la législation sur la lutte ... Lire la suite


Économie
Mercredi 15 Mai 2019 - 18:30

Le système l’e-guce permet de tracer les différentes étapes du traitement de dossier au niveau du Guichet unique de création d’entreprise (Guce).

L’indicateur Doing business «Création d’entreprise» continue d’enregistrer des innovations et non des moindres. Avec e-guce, les créateurs d’entreprise en République démocratique du Congo (RDC) ont la latitude de suivre en ligne l’état d’avancement de la procédure d’immatriculation de leur entreprise.

Pour rappel, l’immatriculation d’une personne physique ou morale passe par des principales étapes : le contrôle de forme et de fond; l’ordonnancement à la direction générale des ressources administratives, domaniales et de participations; le paiement à la banque présente au Guce; la saisie de l’immatriculation et enfin les administrations externes, notamment l’envoi des informations et ... Lire la suite


Économie
Mercredi 15 Mai 2019 - 17:30

Le juriste et penseur libre soutient ses allégations par l’exemple de la faillite de la Coopéc/Imara ainsi que celui du paiement des avances fiscales directement à la banque par la Générale des carrières et des mines (Gécamines).

Dans l'une de ses pages d’opinions du 15 mai, le président de l’Association de défense des droits de l'homme (Asadho) note que la Coopérative d’épargnes/Imara, qui avait 7 510 membres avec une épargne qui s’élevait à 6 675 694 dollars américains, serait tombée en faillite à cause de la négligence de la Banque centrale du Congo (BCC), qui lui avait donné l’autorisation de fonctionner alors qu’elle n’avait pas produit tous les documents et les garanties exigées par la loi. « A ce jour, ses membres ne sont jamais entrés en possession de leur argent, ses dirigeants s’étant volatilisés dans la nature », a regretté ... Lire la suite


Économie
Mercredi 15 Mai 2019 - 12:30

Le comité national d’organisation a eu une séance de travail, le 14 mai, avec la Banque mondiale et la Chine, coorganisatrices de l'événement qui se tiendra du 10 au 12 septembre, à Brazzaville. L’objectif étant de définir les thèmes et sous-thèmes, la logistique ainsi que les moyens financiers.

« Le but de notre rencontre était de se mettre d’accord sur les thèmes qui seront abordés pendant le forum. Les cinq thèmes qui seront déroulés lors du forum ont été acceptés, notamment le partenariat public-privé et le climat des affaires », a indiqué la représentante de la Banque mondiale (BM) au Congo, Korotoumou Ouattara. Elle a relevé que ce thème très important a pour objectif d’attirer l’investissement privé d’Afrique à accompagner le Congo dans la mise en œuvre de ses projets structurants.

« Il est important que l’on puisse montrer à ... Lire la suite


Économie
Mardi 14 Mai 2019 - 14:00

Des ajustements techniques sont en train d’être faits, afin d’adapter le système douanier automatisé pour garantir la traçabilité des opérations de dédouanement (Sydonia) au système informatisé d’analyse de risques (Siar).

La mise en place du nouveau système a été l’objet des séances de travail, le week-end dernier à Pointe-Noire, entre Cotecna, la direction départementale, le service des Enquêtes douanières et l’équipe opérationnelle. « Nous avons effectué le déplacement sur Pointe-Noire pour prendre connaissance des étapes des opérations douanières, comprendre comment se déroule le traitement des déclarations en douane avec les différents circuits pour savoir intégrer le Siar dans ce processus », a indiqué le chef du projet gestion de risques à Cotecna, Ismaël Kafando.

« Tout est au point, le système Sydonia fonctionne très bien, ... Lire la suite


Économie
Lundi 13 Mai 2019 - 18:15

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a lancé les activités de l’agence, le 13 mai à Oyo, dans le département de la Cuvette. La cérémonie s’est déroulée en présence du gouverneur de l'institution, Abbas Mahamat Tolli.

L’édifice qui fait face à la route nationale 2 est composé d’un corps de bâtiment principal sur quatre niveaux.  Avec son rez-de-chaussée, l’agence de la banque centrale se déploie sur 22m et offre, à partir de chaque emplacement, une vue panoramique sur l’hôpital Edith-Lucie-Bongo-Ondimba et sur la majeure partie de la ville de Oyo.  

Dans les étages supérieurs du bâtiment principal se trouvent les bureaux de différents services et les locaux de réception, répartis sur les deux ailes de part et d’autre d’un rayon de circulation central. On y trouve également un bâtiment technique et une villa destinée au ... Lire la suite


Économie
Lundi 13 Mai 2019 - 16:30

Les derniers relevés de l’Alliance for affordable internet, publiés récemment, permettent de classer les pays africains où le prix du gigabit (GB) en haut débit mobile serait le mieux abordable. Sur une cinquantaine de pays, le Congo se place quinzième, une position moins alarmante qu’on le présume, à en croire le rapport.

Après le Congo, où le prix du GB en haut débit mobile est à 4,45 dollars, soit environ 2 500 F CFA, des pays comme l’Angola (16,3 dollars), la Guinée Bissau (15,66 dollars) ou encore le Zimbabwe et la Somalie (15 dollars) affichent des tarifs jugés très chers. Plus loin, et ce qui paraît surprenant, l’Afrique du Sud (10,41 dollars) et la Côte d’Ivoire (8,78 dollars) présentent un tableau peu alléchant malgré un écosystème internet dont l’exemplarité est saluée.

Parmi les bons élèves en termes de tarifs les plus abordables, l'on ... Lire la suite


Économie
Lundi 13 Mai 2019 - 11:30

L’institution financière africaine entend financer l’installation des zones agroindustrielles à l’intérieur du pays, afin d’encourager la diversification de l’économie nationale et la création des emplois pour les jeunes.

Pour réduire la dépendance du pays des ressources pétrolières, selon la Banque africaine de développement(BAD), la solution passe par la diversification économique. L’agriculture et ses nombreuses chaînes de valeur constituent un secteur porteur au même titre que le tourisme, l’énergie, les infrastructures.

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, a séjourné du 10 au 12 mai dans le pays, où il s’est entretenu avec les plus hautes autorités, les partenaires techniques et financiers mais surtout les opérateurs économiques locaux.

Celui-ci a appelé les autorités congolaises à continuer de travailler en faveur de l’amélioration ... Lire la suite

Pages