Économie


Économie
Vendredi 17 Janvier 2020 - 17:15

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), la République du Congo, la République centrafricaine (RCA), la République démocratique du Congo (RDC) et le Tchad vont organiser le 19 mars à Brazzaville, une table ronde des bailleurs de fonds, en vue de mobiliser 2,5 milliards d’euros pour financer les projets routiers et de transport dans la période 2020-2024.

C’est le ministre congolais de l’Aménagement, de l’équipement du territoire et des grands travaux, Jean Jacques Bouya, qui a annoncé la nouvelle le 16 janvier à Brazzaville au cours d’une conférence de presse, animée conjointement avec les responsables de la CEEAC et de la Banque africaine de développement (BAD).

Selon lui, dans une première phase, les financements recherchés serviront à réaliser trois projets notamment la construction du pont route-rail Brazzaville et Kinshasa en ... Lire la suite


Économie
Vendredi 17 Janvier 2020 - 14:05

Intervenant pour sa part, sur l’impact des financements agricoles, le coordonnateur du Projet de développement de l’agriculture commerciale (Pdac), Isidore Ondoki, a indiqué que c’est grâce au financement que le gouvernement met à disposition des plans nationaux de développement agricole ainsi que des projets.

« Si les politiques agricoles n’avaient pas d’impact, on mourrait de faim. C’est grâce aux initiatives gouvernementales qu’il n’y a pas d’émeutes de faim au Congo. Nous consommons ce que nous produisons », a indiqué Isidore Ondoki, dans un entretien

Et de poursuivre : « On ne peut pas encore parler d’impact pour ce qui est du Pdac, c’est trop tôt, car l’impact est un effet à long terme. Nous pouvons, par contre, citer quelques impacts réels obtenus avec le Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales »

Il ... Lire la suite


Économie
Vendredi 17 Janvier 2020 - 13:35

De nombreux projets ruraux ont été lancés ces dernières années au Congo. Mais  leurs impacts réels se font attendre dans les marchés. Du côté des autorités, l’on estime que les conditions sont réunies pour redynamiser le monde rural et accroître la production locale à partir de cette année.

L’année écoulée est marquée par la création de deux entités majeures dédiées à l’encadrement des producteurs, à savoir l’agence pour le développement de l’agriculture et de l’élevage et celle de la pêche et l’aquaculture. D’après le directeur général de l’Agriculture, Bienvenu Ntsouanva, l’un des investissements publics récents dans ce domaine consiste à l’adoption du cadre juridique et institutionnel censé poser les bases d’un développement agricole durable.

En effet, le secteur agricole figure parmi les priorités du gouvernement et de son ... Lire la suite


Économie
Vendredi 17 Janvier 2020 - 15:30

Au regard du contexte économique mondial qui sera difficile, la croissance devra ralentir pour passer à 2,5% en 2020, contre 3,2% l’année dernière, indique les prévisions des analystes.

Les perspectives du marché pétrolier au premier trimestre 2020  ont été dévoilées lors de la réunion des prix du 4e trimestre 2019, organisée par les sociétés pétrolières Hemla, Pétrocongo et Kontinent du 15 au 16 janvier à Brazzaville. 

« Une projection du prix du baril du brent évoluant dans la fourchette de 55 et 65 dollars par baril est envisageable », indique le communiqué final de cette réunion, présidée par le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thysthere Tchicaya.

Au regard des grandes fluctuations des cours des matières premières, le ministre des Hydrocarbures congolais estime que chaque Etat devra mettre en place un cadre légal efficace et propice au ... Lire la suite


Économie
Mercredi 15 Janvier 2020 - 17:00

Les banques congolaises participent de plus en plus au financement de l’économie, à travers la facilité d’accès aux crédits pour entreprises. D’après la Banque centrale, au dernier trimestre 2019, la BGFI Bank, le Crédit du Congo et La Congolaise des Banques constituent le trio de tête des encours de crédits et de dépôts.

Lors de son Comité monétaire et financier national, tenu à Brazzaville le 12 décembre, la Banque centrale a salué le caractère résilient du secteur bancaire congolais, en dépit de la hausse des créances en souffrance constatée à la même période.

En effet, la filiale congolaise de BGFI détient 28,24% de part des créances sur l’économie, devançant de loin La congolaise des banques (14,30%), le Crédit du Congo (12,43%), la Société générale Congo (12,06%). Si l’on s’en tient aux résultats du troisième trimestre de la même ... Lire la suite


Économie
Mercredi 15 Janvier 2020 - 12:30

Quarante économies ont entrepris soixante-deux réformes juridiques pour faire progresser la participation économique des femmes indique l'étude « Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2020 » publiée par la Banque mondiale le mardi 14 janvier.

L’étude analyse cent quatre-vingt-dix économies pour étudier la manière dont les lois affectent les femmes aux différentes étapes de leur vie professionnelle et en se concentrant sur les lois applicables dans la principale ville économique du pays. Elle couvre les réformes entreprises de juin 2017 à septembre 2019 dans huit domaines associés à l’émancipation économique des femmes.

Les domaines du Travail et du Mariage, explique la Banque mondiale, ont fait l'objet de nombreuses réformes, notamment dans l’adoption de lois visant à protéger les femmes contre la violence. « Au cours des deux dernières années, huit ... Lire la suite


Économie
Mardi 14 Janvier 2020 - 19:17

Il s’agit du Rwanda, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, selon les très sérieuses prévisions de l’Agence de notation Moody’s pour l’Afrique subsaharienne en 2020. La structure plus solide de leurs économies va leur permettre de faire face à d’éventuels chocs externes commerciaux, financiers et climatiques.  

Les prévisions africaines de Moody’s sont globalement « négatives ». Certes, à l’instar de la Banque mondiale (BM), l’agence projette un rebond de la croissance dans la zone Afrique, passant de 3,1 % en 2019 à 3,5 % cette année. En effet, la BM, indique que l’économie mondiale s’apprête à enregistrer un léger rebond, mais ces perspectives restent fragiles. Pour Moody’s, cet embellissement ne sera d’aucun apport en cas de turbulences. Les trois causes de la vulnérabilité des économies africaines restent la trop forte dépendance des ... Lire la suite


Économie
Mardi 14 Janvier 2020 - 17:45

La République du Congo organise le 25 février prochain à Amsterdam, aux Pays-Bas, son premier forum international sur l’agriculture intitulé Grow Congo, investir dans l'agriculture". Cet évènement vise à poser les jalons d’un cadre solide, multi-acteurs et participatif pour garantir des financements conséquents au secteur de l’agriculture au Congo.

Pour assurer une bonne communication autour de cette rencontre afin de mobiliser des investisseurs publics et privés néerlandais ainsi que d’autres bailleurs de fonds, le gouvernement congolais sollicite l’implication des autorités locales.

C’est dans ce cadre que le Premier ministre, chef du gouvernement congolais, Clément Mouamba, a envoyé une invitation officielle à son homologue des Pays-Bas, via leur ambassadeur pour les deux Congo, Robert Schuddenboom.

Le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Henri ... Lire la suite


Économie
Mardi 14 Janvier 2020 - 16:00

Une délégation d’hommes d’affaires européens conduite par l’associé-gérant du groupe financier, Philippe Oddo, a été reçue, le 13 janvier, par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso.

Le processus de diversification de l'économie congolaise et la préservation de l'environnement ont été au centre des échanges. La banque franco-allemande devrait intervenir par l’intermédiaire de son partenaire la Société des plantations forestières Brazzaville- Batekes (SPF2B), qui produit du charbon de bois à base de l’acacia au village Imbimi, sur les plateaux Batékés, dans le département du Pool.

Pour Philippe Oddo, les investissements vont contribuer à dynamiser la production du charbon de bois au Congo dans un contexte écologique. « Les financiers de France, d'Europe, d'Allemagne accompagnent le Congo dans les projets de plantation d'arbres, ... Lire la suite


Économie
Mardi 14 Janvier 2020 - 15:53

Le directeur de l’Ecole nationale supérieure et de la foresterie (Ensap), Parisse Akouango, a ouvert, le 14 janvier à Brazzaville, des ateliers sur le renforcement de capacités des enseignants et l’approche par compétences en matière de gouvernance forestière.

La tenue de cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’élaboration des formations de références en gouvernance forestière en vue de l’optimisation de la mise en œuvre du plan d’action FLEGT-APV au Congo.

En effet, la formation permettra aux participants de partager, d’échanger leurs expériences  sur des questions relatives à la gouvernance forestière et à l’approche pédagogique par compétences des enseignants universitaires. Aussi, elle contribuera à l'élaboration des programmes de référence notamment un programme de formation de master recherche, un programme de ... Lire la suite

Pages