Économie


Économie
Mardi 21 Mai 2019 - 15:15

Le commissaire de la scission-dissolution de l’Office national de l’emploi et de la main d’œuvre (Onemo), Patrick Gamassa, a remis le 21 mai à Brazzaville, au ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, des actes consacrant la scission de l’Onemo en deux sociétés.

La scission de l’Onemo en deux entités distinctes, à savoir l’Agence congolaise de l’emploi et le Fonds d’appui à l’employabilité et à l’apprentissage, a été actée par un huissier de justice, Maître Samba Mohamed, en présence du président du Tribunal de grande instance de Brazzaville, Alain Michel Opo.

Avant l’installation effective des organes de direction de ces deux structures, a noté le ministre, le commissaire de la scission-dissolution assure la gestion des affaires courantes. ... Lire la suite


Économie
Lundi 20 Mai 2019 - 19:59

L’entrée massive des produits manufacturiers en provenance de la République d’Angola ne fait visiblement pas l’affaire du secteur privé congolais. Après le ciment gris, les barres de fer pour la construction et le sucre, un autre produit angolais de grande consommation à Kinshasa et le reste du territoire national devrait, espère-t-on déjà, rejoindre la liste des produits à interdire sur le marché local.   

L’ouest de la République démocratique du Congo (RDC) continue de faire l’objet d’un contrôle au niveau de sa frontière avec l’Angola. En effet, le marché de Lufu, situé dans la province congolaise du Kongo central, est inondé régulièrement par des produits en provenance de ce pays.

Après le ciment gris, les barres de fer et le sucre, plusieurs opérateurs économiques recommandent aujourd’hui au prochain gouvernement de la République des ... Lire la suite


Économie
Lundi 20 Mai 2019 - 19:45

Le directeur général de l’Agriculture, Bienvenu Ntsouanva, a ouvert, le 20 mai à Brazzaville, un atelier consacré à l’élaboration de la stratégie nationale de développement rizicole en République du Congo.

« L’événement de ce jour concerne une priorité du Plan national de développement 2018-2022 pour lequel le volet agricole vise l’essor des filières de production et des chaînes de valeur, afin de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à l’industrie par l’agriculture », a signifié le directeur général de l’Agriculture.

Le défi majeur de ce secteur d’activité est de réduire la facture alimentaire, source de déperdition des devises, surtout dans ce contexte de morosité économique, a-t-il ajouté.

En effet, la consommation du riz est  en hausse au niveau des ménages congolais. Actuellement, les importations sont estimées ... Lire la suite


Économie
Lundi 20 Mai 2019 - 16:19

La plate-forme « Femmes digitales éducatrices et responsables » (Feder) que dirige Sara Ahoui a organisé, le 17 mai à Brazzaville, un atelier sur le thème « Femmes, numérique et opportunités ».

L’objectif visé par la plate-forme est d'édifier les femmes sur les perspectives qu’offrent les technologies de l’information et de la communication. Ainsi, les thèmes abordés ont porté sur la transformation digitale; l’internet et menace : mécanisme de protection; ainsi que le e. réputation.

Invitée à partager son expérience afin de motiver les femmes à viser des hautes fonctions, la représentante adjointe du Programme des Nations unies pour le développement, Emma Ngouan Anoh, a abordé la question sur les opportunités du digital, projets et innovations…

Présentant l’objectif de son initiative, la responsable de Feder a déclaré : « Il faut ... Lire la suite


Économie
Lundi 20 Mai 2019 - 13:45

L’exécutif a créé, en mars dernier, deux nouvelles entités publiques pour essayer de juguler le chômage des jeunes, en y associant des projets spécifiques. Pour cela, la Banque africaine de développement (BAD) va l’aider à financer un centre des métiers des mines à Souanké et un autre du bois à Kabo, dans le département de la Sangha.

Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Nicéphore Fylla, était présent, le 10 mai à Brazzaville, lors de la séance de travail entre le président de la BAD, Akinwumi Adesina, et les membres du gouvernement.

Celui-ci en a profité pour présenter les projets relevant de son département. « L’un des sujets a porté sur la réforme du secteur public de l’emploi, avec la création de l’Agence congolaise pour l’emploi (ACPE) qui va s’occuper de la régulation ... Lire la suite


Économie
Samedi 18 Mai 2019 - 16:04

D’ici peu, les factures de l’électricité, de l’eau, de l’internet, des réabonnements Canalsat et téléphoniques seront payées par télé règlement, un système électronique qui sera mis en place.

Le projet dont la responsabilité a été confiée à l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (Arpce) permettra à l’Etat d’avoir un meilleur suivi de ses recettes, grâce au prélèvement automatique de la taxe sur la valeur ajoutée. L’annonce a été faite lors d’un déjeuner de presse organisé le 17 mai à Brazzaville par l’Arpce, à l’occasion de la Journée internationale des télécommunications.

Un moment d’échange pendant lequel le régulateur a informé la presse nationale ainsi que les associations des droits des consommateurs notamment des chantiers en cours de réalisation.

« L’objectif de cette rencontre est de ... Lire la suite


Économie
Samedi 18 Mai 2019 - 13:45

Le Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) a signé, le 15 mai à Brazzaville, respectivement avec l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD), deux conventions de financement d’un montant global de 29,3 millions d’euros.

Paraphé d’une part par le ministre congolais des Finances, Calixte Nganongo, et le directeur de l’AFD au Congo, Lionel Cafferini et, d’autre part, par le directeur général du PAPN, Séraphin Ballat, et le représentant adjoint de l’UE au Congo, Claude Bochu, l’appui financier de ces deux institutions favorisera la poursuite du programme de modernisation des infrastructures ainsi que la gestion des ressources halieutiques au niveau de cette structure.

Il permettra au PAPN de poursuivre la phase d’urgence de son plan directeur de développement, en vue de la réalisation des études de faisabilité technique, économique ... Lire la suite


Économie
Samedi 18 Mai 2019 - 13:15

Les deux parties ont signé un accord visant à promouvoir une économie verte au Congo, à travers des activités de conservation et d’appui aux communautés locales et autochtones.

Le protocole d’accord a été signé, le 17 mai, à Brazzaville, entre la ministre de l’Économie forestière, Rosalie Matondo, et le directeur de l’Agence américaine pour le développement international (Usaid) pour l’Afrique centrale, Paul Sabatine, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Congo, Todd P. Haskell.

Depuis 2002, le gouvernement américain a investi plus de cent millions de dollars, soit au moins cinq millions par an dans la conservation de la biodiversité et la gestion durable des forêts du pays. À travers ce nouvel accord, le gouvernement et son partenaire Usaid entendent impulser une diversification économique, tout en réduisant les menaces sur les ressources ... Lire la suite


Économie
Vendredi 17 Mai 2019 - 18:06

Publié aux Editions Edilivre, l'ouvrage, étayé des notes et commentaires de l'auteur,  est un véritable outil de travail pour les passionnés du droit en matrière pétrolière dans le pays.

 

 

 

La nouvelle loi n° 28-2016 du 12 octobre 2016, fort de ses deux cent quinze articles et dix titres, vient parachever la réforme du droit des hydrocarbures au Congo opérée par la loi n°24-94 du 23 août 1994. Une réforme importante dans le domaine judiciaire et du monde des affaires puisqu’elle doit permettre l’exécution des contrats pétroliers. Plusieurs éléments nouveaux, en effet, sont introduits dans ce texte tel que souhaité par les chercheurs et les praticiens du secteur des hydrocarbures.

Des éléments disséqués et expliqués par Rolland Bembelly  dans son ouvrage, " Code des hydrocarbures du Congo", à travers des notes et commentaires auxquels il ... Lire la suite


Économie
Jeudi 16 Mai 2019 - 19:39

L’abandon du secteur agricole au profit des transports ou des mines a contribué largement au maintien de la population dans la précarité, confirme le dernier rapport de la Banque mondiale (BM) sur l’évaluation de la pauvreté.

Pour certains observateurs de la vie socio-économique nationale, le dernier rapport de la BM ne fait que rappeler un paradoxe purement congolais. En effet, au fil des années, voire des décennies, la population éparpillée sur l’étendue du territoire national a fini par déserter le secteur très stratégique de l’agriculture au profit d’autres plus lucratifs comme les mines et les transports. En somme, tout le discours politique distillé sur la relance de ce secteur ne s’est pas accompagné des véritables politiques nationales visant l’agriculture. Cet abandon du reste progressif a permis à la pauvreté de gagner du terrain ... Lire la suite

Pages