Économie


Économie
Jeudi 2 Février 2017 - 15:00

Un projet promouvant la gouvernance forestière en Afrique centrale, notamment en République du Congo, en République Centrafricaine, au Cameroun et au Gabon a été lancé le 2 février à Brazzaville. 

Intitulé «Agir sur les défis de l’Accord de partenariat volontaire (APV) : exploitation illégale et changement du couvert forestier dans le cadre d’investissement non-forestier», ce projet s’exécutera en deux ans.

Il vise à réduire les risques d’exploitation illégale des forêts dans le cadre des investissements agro industriels, miniers et infrastructurels dans ces quatre pays ayant en partage les écosystèmes forestiers du Bassin du Congo. Son lancement a eu lieu au cours d’un atelier regroupant les différentes parties prenantes du secteur forestier.

Intervenant à l’ouverture dudit atelier, l’inspecteur général de l’économie forestière, Donatien ... Lire la suite


Économie
Jeudi 2 Février 2017 - 14:47

A la suite des publications, ces derniers jours, des photos et vidéos jugées « attentatoires » sur les réseaux sociaux par certains Congolais, le gouvernement congolais a promis des mesures étroites contre les mauvais utilisateurs.

Dans une déclaration faite le jeudi 2 févier à Brazzaville, le ministre des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo, s’est adressé directement aux utilisateurs de WhatsApp, Facebook, Imo, Messenger…

« Les réseaux sociaux offrent des opportunités d’épanouissement de tout ordre à tous, et en particulier à notre jeunesse qui doit en faire une utilisation citoyenne et responsable », a souhaité le membre du gouvernement. Pour cela, Léon Juste Ibombo annonce le lancement d’une campagne citoyenne pour conscientiser les utilisateurs congolais.   

Puisque malgré les avantages que procurent les réseaux sociaux, l’usage ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Février 2017 - 19:05

La quatrième édition du Rapport de suivi de la situation économique et financière de la RDC publiée par la Banque mondiale (BM) éclaire l’opinion sur l’impact de la crise économique qui frappe le pays dans un contexte politique particulier de son histoire. Comme pour le reste de l’Afrique minière, la cause générale de la crise, ont insisté les experts de cette institution, est la chute des cours des matières premières et le ralentissement de la croissance de la Chine qui absorbait environ 40 % des exportations minières congolaises.

Pour le directeur des Opérations de la BM pour les deux Congo, Ahmadou Moustapha Ndiaye, les autorités congolaises n’ont pas d’autre choix que de mettre en œuvre des politiques qui renforcent la résilience de l’économie congolaise. En effet, la BM parle d’une « crise profonde et même durable » à laquelle la RDC doit mieux ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Février 2017 - 18:30

Le monde entier célèbre le 2 février de chaque année la Journée des zones humides. A cette occasion, la ministre de l’Economie forestière, du développement durable et de l’environnement, Rosalie Matondo, a insisté sur l’utilisation rationnelle de cet écosystème.

« Bien gérées, les zones humides peuvent renforcer la résilience des communautés et les aider à se préparer aux catastrophes, à résister et à rebondir pour être plus fortes qu’avant », a déclaré mercredi la ministre de l’Environnement, Rosalie Matondo dans un message.

Les zones humides sont des espaces couverts d’eau, soit temporairement, soit en permanence. Il en existe trois types : les zones à mangroves, les cours d’eau et plaines d’inondation et de tourbières. « Elles sont notre ligne de défense naturelle contre les catastrophes naturelles et peuvent atténuer les dommages ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Février 2017 - 17:20

Le collectif des opérateurs économiques du Congo (Copéco) a promis dans une déclaration ce mercredi de tout mettre en œuvre pour convaincre l’Etat congolais à apurer les créances des deux dernières années qui s’élèvent à près de 18 milliards FCFA.

Le Copéco qui réunit une centaine d’opérateurs économiques locaux a tenu une assemblée générale extraordinaire le mercredi 1er février à Brazzaville, dont l’ordre du jour a porté essentiellement sur le paiement par l’Etat des créances des opérateurs économiques membres du collectif.

« S’agissant des créances au Trésor public : le Copéco a recensé   près de 13 002.775.970 Fcfa au titre des exercices 2015-2016 ; à la Délégation générale aux grands travaux près de 10.645.403.020 FCFA au titre des différentes municipalisations accélérées ; au ministère de l’Enseignement primaire, ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Février 2017 - 12:43

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) pourraient voir leurs économies rebondir en 2017, grâce à l’ajustement des politiques macroéconomiques et en particulier à la hausse des prix des matières premières.

La crise née de la chute drastique des prix des matières premières sur le marché mondial a fortement fragilisé les économies de la Cémac dont cinq sur six Etats membres sont exportateurs de l’or noir. 

En raison des effets dévastateurs de la crise, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) avait revu en baisse le taux de croissance de la Cémac à 1,7%  en 2016 contre 2,5% en 2015. Malgré les efforts déployés jusque-là par les gouvernements et les interventions de la banque centrale, ces pays peinent à retrouver leurs équilibres macroéconomiques d’antan.

C’est ainsi que les chefs d’Etat de la ... Lire la suite


Économie
Mardi 31 Janvier 2017 - 18:00

"Comment répondre aux appels d’offres" est le thème de l’atelier qui réunit du 31 janvier au 1er février les représentants des entreprises privées de Pointe-Noire sur l’initiative de la Chambre consulaire.

Animé par les responsables de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), cet atelier vise à donner les outils nécessaires aux entrepreneurs de la place afin qu’ils puissent soumissionner, le cas échéant, à la commande publique. «L’accès aux  marchés des entreprises privées à la commande publique s’est toujours posé. C’est pourquoi nous avons initié cet atelier qui est une réponse à l’appel d’offres. C’est un moment de partage de bonnes pratiques », a dit Sylvestre Didier Mavouenzela, président de la Chambre consulaire de Pointe-Noire à l'ouverture de l'atelier.   

Pour David Martin Obami, directeur général de l’ARMP, ... Lire la suite


Économie
Mardi 31 Janvier 2017 - 17:05

Le principal producteur du pétrole au Congo, Total E&P Congo, affiche, pour cette année qui coïncide avec la mise en production de Moho Nord, des défis qui se résument en terme d’efficacité et de poursuite de réduction des coûts tout en maintenant son investissement dans le pays, a déclaré son directeur général, Pierre Jessua faisant le bilan et des perspectives 2017.

Au nombre des défis à relever figure sa mobilisation pour la réussite totale du FPU Likouf dont la mise en production est prévue pour fin mars 2017, et dont l’enjeu est de taille pour l’entreprise et la République du Congo, avec en ligne de mire une production attendue d’environ 100.000 barils par jour d’ici fin 2017.

« Ce projet a déjà franchi des étapes majeures en 2016 : l’intensification de la campagne de forage des réservoirs Miocènes, l’installation de la TLP (plateforme de ... Lire la suite


Économie
Mardi 31 Janvier 2017 - 16:57

Présenté mardi au ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Henri Djombo, le projet consiste à renforcer les filières d'élevage bovin et avicole, grâce à un dispositif de formation continue et de structuration de la profession.

A la tête d’une délégation de l’Institut régional de coopération développement (Ircod) et des coopérants français, l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, a été reçu le 31 janvier à Brazzaville à ce propos. D’après le diplomate français, il s’agit d’une coopération décentralisée entre la ville Ribeauvillé et le département du Pool, visant à poursuivre les activités de développement et à booster le secteur agricole dans cette partie du Congo.

Cette nouvelle phase de projet de développement agropastoral qui va couvrir la période 2017-2018, est financé majoritairement ... Lire la suite


Économie
Mardi 31 Janvier 2017 - 16:30

La directrice de l’Agence pour la promotion des investissements (Api), Annick Patricia Mongo, a présenté aux chefs d’entreprise et entrepreneurs congolais le calendrier de son agence pour l’année 2017. Celui-ci est constitué de plusieurs activités importantes pour le développement de l’entreprise.

A partir du 9 février prochain, en effet, l’Api organisera une formation de deux ou trois jours à l’intention des chefs d’entreprise notamment sur la manière de nouer des partenariats. Brazzaville accueillera en mars, une quarantaine de chefs d’entreprise sud-africains intéressés au Congo. Une occasion tout indiquée pour les hommes d’affaires congolais de nouer des partenariats avec leurs homologues. Au mois de mai, un forum départemental sera organisé à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza, avec pour objectif de mettre en évidence les ... Lire la suite

Pages