Économie


Économie
Jeudi 9 Mai 2019 - 13:08

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a dit avoir « bon espoir » que la République du Congo aurait trouvé un accord avec Pékin afin de lui permettre d’accéder à un programme avec l’institution financière.

« Après de très longs mois de discussions et de négociations avec les autorités, nous avons bon espoir qu’un accord aura été trouvé entre les autorités chinoises et congolaises pour une restructuration de la dette », a affirmé, le 7 mai, Christine Lagarde, lors d’un point presse en marge du Forum de Paris consacré à l’endettement des pays en développement.

Pour la directrice du FMI, si Brazzaville et Pékin ont conclu un accord à ce sujet, il y a donc lieu d’être optimiste sur la situation de la dette congolaise. Ce qui « nous permettra d’avoir à ce moment-là la possibilité de mettre en ... Lire la suite


Économie
Mercredi 8 Mai 2019 - 19:00

Le conseiller au département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Alex Segura Ubiergo, a indiqué, le 8 mai à Brazzaville, que le dossier du Congo était « robuste » dans la perspective de la conclusion prochaine d’un programme économique avec cette institution de Bretton Woods.

« La mission pense qu’elle a trouvé les éléments nécessaires pour faire avancer le dossier du Congo. Bien entendu, c’est le conseil d’administration du FMI qui doit approuver le programme. Mais, nous avons les éléments techniques qui pourront nous permettre de défendre ce dossier dans les meilleurs délais », a déclaré Alex Segura Ubiergo.

Selon lui, « le programme économique du Congo est robuste et montre les effets sur l’assainissement des finances publiques avec un volet social prioritaire ».

La mission du FMI a salué les efforts du gouvernement congolais en ... Lire la suite


Économie
Mercredi 8 Mai 2019 - 18:45

Le ministère des Petites et moyennes entreprises (PME), par le canal du Projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises, vient de lancer un appel à manifestation pour le recrutement d’une grande firme qui contribuera à la création des marchés de services de développement de ces petites et moyennes entités.  

L’initiative rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au développement de micro, petites et moyennes entreprises (PADPME) qui s’étendra sur une période de cinq ans, soit de 2019 à 2023. Approuvé le 6 juillet 2018, le projet bénéficie déjà d’un crédit de la Banque mondiale (BM), partenaire au développement de la RDC. Le projet vise concrètement à « renforcer les capacités locales pour les services de développement des entreprises ». A terme, l’idée est d’arriver à « soutenir la création ... Lire la suite


Économie
Mercredi 8 Mai 2019 - 13:45

Le président de la Banque africaine de développement (BAD) séjournera, du 10 au 12 mai, dans la capitale congolaise. Il évoquera avec les autorités du Congo leur partenariat dans les domaines de l'agriculture, de l’énergie, des infrastructures, des transports…

Le total des engagements du groupe de la BAD en faveur du Congo est estimé à quelque deux cent-quatre-vingts millions de dollars, soit plus de cent soixante-quatre milliards francs CFA, constitués de dons, prêts au secteur public et l’appui institutionnel. Ce portefeuille est financé par les ressources de l’institution panafricaine (7,6%) et celles du Fonds africain de développement (92,4%).

Mieux, Brazzaville ambitionne d’améliorer sa gouvernance du secteur public, d’accélérer la diversification de son économie par l’agriculture, le tourisme et le secteur privé pour réduire sa dépendance ... Lire la suite


Économie
Mardi 7 Mai 2019 - 17:15

Le projet du bitumage de la route Ouesso-Bangui-N’Djamena devrait interconnecter la République du Congo et les autres pays de l’Afrique centrale. Les parties prenantes se sont retrouvées, le 6 mai, à Brazzaville, pour accélérer le processus.  

La sous-région Afrique centrale est considérée comme l’espace communautaire le moins intégré du continent, avec un déficit infrastructurel et une faible connexion entre les réseaux de transports. À cela s’ajoutent les tracasseries liées à la navigation sur le réseau fluvial Congo-Oubangui-Sangha.

Les réalisations jusque-là engagées sont jugées insuffisantes pour briser les frontières, notamment la route bitumée Oyo-Obouya-Boundji-Lékéty qui relie depuis 2014 le Congo et le Gabon. Mais la construction de ce corridor intégrateur avait coûté pas moins de quarante-six milliards francs CFA, grâce à un accord-cadre ... Lire la suite


Économie
Mardi 7 Mai 2019 - 12:45

Pour relever le défi lié à la gestion de la croissance urbaine et du risque des catastrophes, il est nécessaire pour le Congo de disposer des données géographiques détaillées et mises à jour.

Le projet « Villes ouvertes », en cours de mise en œuvre depuis le mois d’octobre dernier, à Brazzaville et Pointe-Noire, s’inscrit dans cette vision. Il a fait l'objet, le 6 mai à Brazzaville, d'un atelier de restitution présidé par le coordonnateur du projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap), Batounguidio, au nom du ministre de l'Aménagement du territoire et des Grands travaux, pour communiquer sur le travail qui est en train d’être mené dans la ville océane.

Les travaux ont été exécutés par un consultant, Immergis. Ce dernier a accompagné les communautés à réaliser la cartographie communautaire sur les grands ... Lire la suite


Économie
Mardi 7 Mai 2019 - 12:15

Le plus grand rassemblement annuel d’entrepreneurs africains se tiendra, les 26 et 27 juillet, à Abuja, au Nigeria. Les chefs d’État Paul Kagamé et Macky Sall seront face à cinq mille jeunes entrepreneurs du continent, dont une quinzaine de Congolais.

Le forum de la Fondation Tony Élumelu (TEF 2019) offre une occasion aux jeunes femmes et hommes, issus des cinquante-quatre pays africains, de se rencontrer, d’apprendre et de créer des réseaux au sein du vaste écosystème entrepreneurial continental. L’événement de cette année marque l’aboutissement du programme TEF qui a encadré, formé et financé plus de trois mille jeunes entrepreneurs africains.

Pour la première fois, le rassemblement va se tenir dans la capitale fédérale du Nigeria, Abuja, et réunira les principaux dirigeants d’entreprises, agences de développement, y compris les anciens bénéficiaires ... Lire la suite


Économie
Lundi 6 Mai 2019 - 17:30

La sous-région entend mobiliser davantage des partenaires pour le financement du projet intégrateur censé relier les capitales des deux Congo. La table ronde prévue en juin prochain, à Brazzaville, devrait aussi s’étendre au projet du bitumage de la route Ouesso-Bangui-N’Djamena…

La troisième réunion du comité d’organisation de la table ronde s’est ouverte, le 6 mai à Brazzaville, sous la présidence du ministre congolais de l’Aménagement, de l’équipement du territoire et des grands travaux, Jean-Jacques Bouya, en présence de ses collègues du gouvernement ainsi que des ministres de l'Equipement des autres pays concernés.

Cette rencontre vise, en effet, à faire le point des préparatifs des assises de Brazzaville, à harmoniser les présentations des différents délégués des États et à soumettre une copie du rapport d’activité au chef de ... Lire la suite


Économie
Lundi 6 Mai 2019 - 16:45

L’atelier sur l’analyse du document se tient du 6 au 7 mai, à Brazzaville, sous la coordination du Projet de renforcement des capacités en statistiques (Pstat).

Trente participants venus notamment de l’Institut national de la statistique, des ministères de la Promotion de la femme et des Petites et moyennes entreprises prennent part à la réunion organisée par le Pstat, dans le cadre de la deuxième édition des vendredis du savoir.

Les débats tournent autour du rapport sur l’entrepreneuriat juvénile et féminin, les conditions entrepreneuriales des jeunes et des femmes, enfin l’examen critique du rapport.

A travers cet atelier, le Pstat vise non seulement à sensibiliser le public, les décideurs, les planificateurs et d’autres parties prenantes aux statistiques de l’entrepreneuriat juvénile et féminin, mais aussi à valider ce document.

« Les données ... Lire la suite


Économie
Lundi 6 Mai 2019 - 16:00

Le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits des consommateurs (O2CD), Mermans Babounga Ngondo, a, lors d’un point de presse, le 4 mai à Brazzaville, dénoncé l’augmentation des prix de certains produits et services par l’Etat.

Mermans Babounga Ngondo a notamment évoqué l’institution, en 2018, d’une taxe de 5% de la valeur des bundles (voix, SMS et data) tout en relevant la taxe sur les consommations électroniques de 0,6 F CFA par seconde et la data à 0,11F CFA. Il a fait état également de l’augmentation du prix du gaz butane des bouteilles de 12 et 20kg, respectivement à 12,28% et 14,44%.

Par ailleurs, a-t-il fait savoir, en février dernier, le gouvernement a décidé de l’entrée en vigueur des péages sur la route nationale1. Les tarifs proposés qui sont passés du simple au double pour certains, au triple pour d’autres, laissent à ... Lire la suite

Pages