Économie


Économie
Mercredi 30 Janvier 2019 - 17:29

Le domaine requiert moins de capitaux et fournit des biens de consommation adaptés à la demande locale. Un récent rapport de la Banque mondiale, dévoilé le 30 janvier à Brazzaville, insiste sur l’importance de la transformation locale des produits agricoles et forestiers.

Le contenu du rapport intitulé « Changer de cap et prendre son destin en main » de septembre 2018 a fait l’objet d’un vif débat entre les acteurs du secteur privé, de la société civile, de l’Université Marien-Ngouabi, des centres de recherches, les auteurs de l’enquête et les économistes de la Banque mondiale (BM).

En effet, selon la BM, le gouvernement doit améliorer sa politique industrielle. Les auteurs du rapport suggèrent qu’un accent soit mis sur le secteur agricole et le bois, à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour améliorer ... Lire la suite


Économie
Mercredi 30 Janvier 2019 - 17:15

Les responsables du projet ont édifié, le 30 janvier à Brazzaville, les directeurs départementaux et généraux de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, sur les conditions d’obtention des financements dudit projet, conformément au manuel de gestion des fonds à coûts partagés négocié entre le Congo et la Banque mondiale.

Après avoir reçu les informations nécessaires concernant le financement du Projet d'appui au développement de l’agriculture commerciale (Pdac),  les directeurs départementaux expliqueront, à leur tour, la procédure à suivre dans les districts et villages à travers le pays, afin de susciter l’intérêt des groupes de producteurs et des micro, petites et moyennes entreprises agroindustrielles à soumettre leurs plans d’affaires dans les conditions prévues.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 19:23

À l’initiative de l’Association congolaise de droit maritime (Acodm), une conférence thématique a été organisée, le 28 janvier, à la Chambre consulaire de Pointe-Noire, dans le cadre des permanences maritimes initiées par cette association.

Animée par Me Claude Coelho, avocat à la cour et ancien bâtonnier, et Richard Moulet, de l’Association congolaise des professionnels de droit, la conférence a eu pour objet de tenter d’élucider la sempiternelle question de savoir si les gens de mer étaient forcément des marins ou encore si les marins étaient forcément les gens de mer.

En s’appuyant sur la Convention du travail maritime dite convention MLC 2006 et le code communautaire Cémac de la marine marchande 2012 révisé, les deux juristes ont donné les définitions des deux vocables. Des définitions à interprétations multiples qui mettent souvent à mal les ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 18:57

L'activité a été organisée par la fondation Brice-Dimitri-Bayendissa, en partenariat avec l’ONG marocaine Développement durable et la direction départementale du Plan et de la statistique, le 29 janvier, en présence de plusieurs invités de marque dont le préfet du département de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka.

La cérémonie d’ouverture de la première édition du forum des jeunes du développement durable a regroupé  plusieurs cadres et jeunes du département de Pointe-Noire, en vue de les informer des Objectifs du  développement durable (ODD).  En effet, la fondation Brice-Dimitri- Bayendissa est convaincue que dotés des compétences et des possibilités nécessaires pour atteindre leur potentiel, les jeunes congolais peuvent jouer un rôle important non seulement dans la mise en œuvre, le suivi et l’examen du programme mais également dans la ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 17:40

Au moins cinq cents agents et cadres vont quitter l'entreprise courant cette année. En l’absence d’une relève suffisamment préparée, ces départs auront certainement une incidence sur le fonctionnement de certains départements stratégiques de la société d'Etat.

L’analyse du bilan social de la Société nationale d'électricité (Snél) comporte bien des indications sur sa situation actuelle. En résumé, il est relevé que l’âge moyen reste très élevé, soit 52 ans. En avril 2018, la Snél comptait environ 6 459 agents répartis de la manière suivante : 10 % production, 8 % transport, 53 % distribution, 9 % centres autonomes et 20 % administration centrale.

Abordant sans tabous la question du départ à la retraite de près de cinq cents agents et cadres, le directeur général de la Snél, Jean Bosco Kayombo, a reconnu « le grand bouleversement » en vue, ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 15:30

Installé en France depuis des décennies, le patron de Scop’Services, une société spécialisée dans l’affrètement ainsi que les transports aérien et maritime, confie aux Dépêches de Brazzaville sa feuille de route à réaliser pour la diaspora dans le pays d'accueil et au Congo.

Michel DiafoukaLes Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Vous exercez dans le domaine de l’affrètement et l’organisation des transports aérien et maritime depuis plusieurs années. Comment expliquez-vous que peu de Congolais vous connaissent ?

Michel Diafouka (M.D.) : Deux raisons à cela. D’abord, de nature discrète, je n’ai jamais été tenté par le battage médiatique. Ensuite, je travaille davantage avec les sociétés qu’avec les particuliers. Mais depuis quelque temps, je fais des « groupages », surtout à destination du Congo. D’autant que j’ai ouvert récemment une agence à ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 15:00

Le logiciel ‘‘Mesh-enabled’’ sera testé courant cette année, après avoir été mis au point par des chercheurs de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), avec le soutien du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC).    

D’après ses inventeurs, l’application vise à améliorer la surveillance des maladies qui affectent les plantations (virus, bactéries, champignons) avec des enquêtes à distance sur le terrain. Le système fonctionne sans avoir besoin d'internet ou de données. Il va contribuer à accroître le flux d'informations entre les agriculteurs, les agents de vulgarisation et les chercheurs, y compris à réduire la vulnérabilité des petits agriculteurs, souligne un communiqué du PFBC, dont la République du Congo est un membre.

La signature d’un accord de partenariat, le 20 décembre 2018, a permis de révolutionner ... Lire la suite


Économie
Mardi 29 Janvier 2019 - 14:45

Pour mener à bien l'opération sur l'étendue du territoire national puis disposer d’un instrument de prise décision dans les meilleurs délais, l’accompagnement de tous les partenaires au développement du pays est attendu.

La ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Olga Ingrid Ebouka-Babackas, a lancé un appel aux partenaires lors de la session inaugurale de la commission nationale du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH), le 29 janvier, à Brazzaville.

« A l’inverse des quatre opérations précédentes financées sur fonds publics majoritairement, la réalisation de ce 5e RGPH, qui intervient dans un contexte économique difficile, nécessite un appui substantiel et multiforme des partenaires bilatéraux et multilatéraux au développement », a-t-elle déclaré. Ajoutant « qu’au-delà d’un ... Lire la suite


Économie
Lundi 28 Janvier 2019 - 19:25

Pour éliminer l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée, le pays a besoin notamment d’un meilleur système éducatif et de développement pour répondre aux besoins du marché du travail.

La proposition ressort du document sur « Le diagnostic systématique pays » de juillet 2018 produit par la Banque mondiale (BM) et rendu public à l’ouverture de la deuxième édition de la semaine de partage de connaissances, le 28 janvier à Brazzaville, sur le thème « L’éducation au service du développement du capital humain ».

Outre le volet éducation, le Congo a aussi besoin de réformer son système de santé pour améliorer son capital humain. Il s’agira pour l’Etat de parvenir à une couverture santé universelle en renforçant la santé maternelle et infantile puis en garantissant l’accès des plus pauvres aux services de santé de base.

Le pays ... Lire la suite


Économie
Lundi 28 Janvier 2019 - 17:00

Le géant américain d’électronique a dépêché récemment ses experts à Brazzaville, pour échanger avec les consommateurs locaux sur les méfaits de la fraude commerciale et la manière de reconnaître les vrais produits des piratés.

Au Congo, un ordinateur sur deux est de marque Hp et trois imprimantes sur quatre appartiennent à la même source, d’après cette compagnie. Mais le marché est de plus en plus inondé par les produits contrefaits, avec un impact économique et social estimé à plusieurs milliards de francs CFA. Selon la Chambre de commerce internationale, la contrefaçon cause des dommages aux marques et ce, tout en produisant des effets négatifs sur la réputation des entreprises.

La lutte contre la contrefaçon doit être un travail d’équipe, un programme de lutte reliant les douanes, le secteur privé et les utilisateurs. C’est la solution que tentent ... Lire la suite

Pages