Économie


Économie
Samedi 7 Avril 2018 - 17:30

L'établissement public à caractère administratif, approuvé par le Conseil des ministres du 5 avril, éclairera l’Etat sur les bonnes décisions macroéconomiques.

Le projet de loi qui crée cet établissement a été présenté, jeudi à Brazzaville, au cours du Conseil de ministres, par le ministre de l’Economie, de l’industrie et du portefeuille public, Gilbert Ondongo.

« Le Centre aura pour missions de collecter, d’affiner et d’analyser les informations et données à caractère microéconomique et financier qui doivent permettre à l’Etat de prendre les bonnes décisions macroéconomiques », a déclaré dans un compte rendu, le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla.

Le nouvel établissement public se crée sur les cendres de l’actuel Centre national de gestion (Cenages) dont les missions traditionnelles, ... Lire la suite


Économie
Samedi 7 Avril 2018 - 14:03

L’institution financière entend intervenir dans le cadre du Plan national de développement (PND) et de l’appui budgétaire. 

Le sujet a été au centre d’une séance de travail, le 5 avril à Brazzaville, entre la ministre du Plan, de la statistique, de l’intégration régionale, Ingrid Ebouka-Babackas, et une délégation de la Banque mondiale (BM) conduite par son nouveau directeur des opérations pour les deux Congo et la Centrafrique, Jean-Christophe Carret.  

Installé dans ses fonctions en tant que directeur des opérateurs, trois jours auparavant, Jean-Christophe Carret effectuait sa première visite à Brazzaville pour une prise de contact avec les autorités congolaises. Il en a profité pour informer le gouvernement de la tenue, le 16 avril, à Washington, d’une importante réunion de la Banque.

 « Le PND est primordial pour relancer l’économie congolaise ... Lire la suite


Économie
Samedi 7 Avril 2018 - 13:54

Le financement additionnel de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement a été approuvé au profit du Congo afin de restructurer et développer le projet initié en 2014 et mis en œuvre depuis 2015 pour un montant global de trente-trois millions de dollars cofinancé par le Congo et l’Association internationale de développement.

Le crédit supplémentaire de la BIRD n’inclut aucun financement de contrepartie gouvernementale, précise le chargé de projet au sein de la Banque mondiale (BM), Franck M. Adoho. Il prendra en charge les coûts associés aux nouvelles activités demandées par le gouvernement, telles que la construction d'un complexe pour l'Institut national de la statistique (INS) et le Centre d’application de la statistique et de la planification, souligne le communiqué de la BM.

Le Projet de renforcement des capacités en ... Lire la suite


Économie
Vendredi 6 Avril 2018 - 19:00

Le gouvernement a approuvé, le 5 avril à Brazzaville, une convention d’exploitation des gisements de potasse Kolo et Dougou dans le Kouilou au profit de la société Sintoukola potash. Le projet devrait produire deux à cinq millions de tonnes de potasse par an pour un investissement, lors de la première phase, de sept cents milliards de francs CFA.

D’une superficie globale de 650km2, les deux gisements contigus, considérés comme de classe mondiale, nécessiteront des travaux de grande envergure, à en croire le ministre des Mines et de la géologie Pierre Oba.

En vue de mener à bien le projet, un consortium de quatre entreprises françaises d’ingénierie a été constitué afin de couvrir les services requis pour la construction des infrastructures conventionnelles, minières et maritimes. Il s’agit de Technip FMC, Vinci construction grands projets, Egis international ... Lire la suite


Économie
Samedi 7 Avril 2018 - 14:30

 Le rendez-vous international des entreprises responsables, qui vient de se tenir pendant deux jours au Palais des congrès de Paris, a permis à l'équipe Eco-Oil Energie de signer sa première participation.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA sur le stand d'Eco-Oil Énergie SA au Salon Produrable 2018Destiné aux professionnels, Produrable est l’occasion pour les entreprises d’exprimer, au travers de nombreuses conférences et tables rondes, leur vision de la responsabilité sociétale et de présenter les actions qu’elles ont engagées en ce sens. Cet événement a permis à Eco-Oil d’exposer son programme Eco Plus qu’elle a conçu en faveur du développement durable au Congo.

Du 4 au 5 avril, l’équipe du stand Eco-Oil a accueilli des visiteurs venus pour poser des questions sur les éventuelles synergies à établir, se renseigner à propos des conditions particulières sur leur engagement sociétal ou simplement en curieux intéressés venus dire bonjour.

... Lire la suite


Économie
Jeudi 5 Avril 2018 - 18:30

Sept étudiants congolais, bénéficiaires d’un programme de formation et stage, ont présenté, le 5 avril à Brazzaville, leurs rapports d’étude sur les mesures de sauvegarde environnementale et sociale. Leurs propositions seront prises en compte dans la réalisation du nouveau Projet de développement d’agriculture commerciale (Pdac).

La réalisation des études d’impact environnemental est une initiative de la Banque mondiale (BM), puisqu’elle cofinance avec l’Etat congolais d’importants projets parmi lesquels le Pdac. A cet effet, plusieurs étudiants ont été sélectionnés, en fonction de leur profil, pour bénéficier chacun d’un stage de terrain auprès du Pdac, après une formation théorique en République démocratique du Congo.

Les politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la BM, d’après le coordonnateur du Pdac, Isidore Ondoki, ... Lire la suite


Économie
Jeudi 5 Avril 2018 - 14:15

Le programme de cogestion et de mise en valeur du site a été lancé, le 3 avril, dans les deux localités situées entre les départements de la Sangha et de la Cuvette, par la ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo.  

La mise en œuvre du programme intervient quelques mois après la signature, le 8 novembre 2017, de deux accords de coopération et de partenariat, relatifs à la cogestion du parc national Tokou-Pikounda, entre le gouvernement congolais et l’ONG internationale WWF. Outre les services environnementaux qu’il va fournir, cet accord de partenariat a prévu consacrer 50% de son budget au financement des activités génératrices de revenus.

Une bonne partie des activités, en effet, sera conduite par WWF œuvrant dans la préservation et la conservation de la biodiversité.  La ministre de l’Economie forestière en avait profité, le 3 avril, pour ... Lire la suite


Économie
Mercredi 4 Avril 2018 - 20:45

Un très grand nombre d’acteurs régionaux et internationaux sont convaincus de l’urgence de doter l’Afrique subsaharienne d’une politique plus ambitieuse en matière d’infrastructures de base.

La Société financière internationale (SFI), une agence spécialisée de la Banque mondiale (BM) qui travaille essentiellement avec le secteur privé, estime que l'Afrique subsaharienne peut doper sa croissance économique de près de trois points par an, si elle arrive à combler progressivement ses énormes besoins dans ce domaine. Un secteur comme l’énergie, par exemple, représente une véritable priorité pour l’Afrique, en général, et la RDC, en particulier. C’est la condition pour redémarrer ou démarrer une activité industrielle intensive.

Fin mars, en effet,  la SFI a jeté un pavé dans la mare avec ce chiffre : l’Afrique peut gagner jusqu’à 2,6 points ... Lire la suite


Économie
Mercredi 4 Avril 2018 - 18:45

A la onzième édition Pro durable, du 4 au 5 avril, Eco-Oil détaille, pour l'économie durable, ses solutions engagées au Congo au service du développement d'une agriculture saine, viable, juste et humaine au plan environnemental, économique et social.

L'horizon 2020, c'est déjà demain. De même, pour les responsables de l'entreprise congolaise créée en 2013 par Claude Wilfrid Etoka, c'est dans deux ans que le Congo pourra faire valoir près d'un million d'hectares de ses terres cultivables. De la COP21 à Paris, COP23 à Marrakech, COP23 à Bonn, en fin décembre de l'année dernière à Paris, Eco-Oil a su participer aux rendez-vous internationaux relatifs à l'environnement, au climat et, surtout, à l'inclusion des sujets de l'objet social dans l'entreprise, concept connu aujourd'hui sous le sigle RSE.

Au plan environnemental, Eco-Oil s'inscrit dans la visée du respect de ... Lire la suite


Économie
Mardi 3 Avril 2018 - 20:00

Aucun des canots rapides appartenant à un particulier n’a traversé le Pool-Malebo, le 3 avril, en dehors de ceux de la Société congolaise des transports fluviaux (Socotraf).  

Les armateurs déplorent la nouvelle taxe de 1000 FCFA pour laquelle ils sont désormais sommés de payer avant d'acquérir la liste d'équipage, un document censé contenir les noms du pilote et des matélots. Pour exprimer leur mécontentement face à la circulaire publiée par la Direction générale de la navigation fluviale (Digénaf), le président des armateurs des canots de Brazzaville, Modeste Dieudonné Iloki,  a déclaré:  « Le document a toujours existé et on ne l’a jamais payé. Pourquoi on nous le vend aujourd’hui alors qu'il relève de la loi de 2002 . On est asphyxié, il y a trop de taxes ».

« En plus, on a taillé le manifeste autrement, le nombre de personnes ... Lire la suite

Pages