Économie


Économie
Samedi 9 Mars 2019 - 12:45

Le district de Ntokou et le village Oyombé, dans le département de la Cuvette, vont bénéficier d’un projet de pêche moderne, tandis que les districts de Tchikapika (Cuvette) et Etoumbi (Cuvette ouest) sont retenus pour la pisciculture commerciale.

Le montant global des activités halieutiques est estimé à plus de huit cent quatorze millions de francs CFA et totalement financé par le Fonds international de développement agricole (Fida), à travers le Projet de développement de la pêche et de l’aquaculture continentale (PD-PAC). Initié par le gouvernement congolais et son partenaire onusien, le projet vise à réduire la pauvreté en milieu rural, augmentant la chaîne de valeur de production de poissons de bonne qualité.

Une première mission d’évaluation d’environ deux semaines vient d’être menée sur les principaux sites, afin d’identifier les ... Lire la suite


Économie
Vendredi 8 Mars 2019 - 13:22

Alors qu’il se classait 176e en 2016, 177e  en 2017 et 179e en 2018, le Congo occupe aujourd’hui le 180e rang sur cent quatre-vingt-dix pays au classement du Doing Business 2019 (source World Bank).

Ce recul constant est révélateur de la dégradation continue du climat des affaires au Congo, alors même que le secteur privé congolais, au travers de ses syndicats patronaux, ne cesse d’alerter les pouvoirs publics sur la nécessité d’entamer un véritable dialogue public-privé pour sortir le pays de la crise économique qui sévit depuis bientôt quatre ans.

Un contexte économique difficile

Les opérateurs économiques évoluent dans un contexte économique difficile, caractérisé par des indicateurs sociaux négatifs, une chute du PIB de près de 50% entre 2014 et 2016 (source World Bank), une pression fiscale hors norme en comparaison aux autres pays de la sous-région, ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Mars 2019 - 19:36

Le voeu est l'une des recommandations formulées par des intervenants au Forum Vox Eco, organisé le 6 mars à Brazzaville, par le groupe Vox média.

La rencontre a réuni des acteurs publics et privés ainsi que la société civile  qui ont débattu sur les thèmes « Attirer les investissements nationaux et étrangers : quelle stratégie pour améliorer le climat des affaires » ; « Investir au Congo, difficultés et perspectives », enfin « Ressources et services pour accompagner des investissements. »

« Nous visons, à travers ce forum, construire un débat national autour des questions d’intérêt communautaire. Aujourd’hui, nous avons parlé des investissements parce que nous savons qu’ils sont comme le levier de développement économique », a déclaré le directeur général du groupe Vox médias, Arsen Sévérin.

« Nous constituerons un livre blanc avec ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Mars 2019 - 18:30

Les bénéficiaires des quartiers cibles de Brazzaville, notamment Moukoundzi Ngouaka à Makélékélé et Sukissa à Ouenzé, respectivement dans le premier et le cinquième arrondissement, espèrent voir les ouvriers à pied d’œuvre dans un bref délai.

Les habitants des deux quartiers pilotes ont exprimé le vœu (bien que d’autres sont restés sceptiques), lors d’une visite de terrain qu’a organisée l’équipe du projet de développement et restructuration des quartiers précaires (Durquap), le 7 mars.

« Bientôt un taxi pourra enfin me déposer devant mon portail. Faites vite », a lancé en passant un habitant de la rue Malanda, au quartier Sukissa. Notons que cette ruelle sablonneuse n’est accessible qu’au véhicule marque 4X4.  D’autres, par contre, se sont contentés de demander la date du début effectif des travaux, prévus en juillet prochain, alors ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Mars 2019 - 16:55

L’espace économique entend améliorer le financement des projets nationaux et des entreprises, avec la fusion des deux bourses des valeurs de Libreville et Douala. Le régulateur du marché financier régional séjourne à Brazzaville pour partager sa vision avec les autorités congolaises.

Depuis le 1er mars, la capitale économique du Cameroun (Douala) est devenue le seul pôle de concentration des activités boursières de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac). La capitale gabonaise (Libreville) va abriter, quant à elle, le siège de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf). Le compromis a été trouvé en octobre 2018, à N’Djamena (Tchad), à l’issue du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cémac, et a permis de mettre fin à une certaine concurrence que se livraient la Bourse des ... Lire la suite


Économie
Mercredi 6 Mars 2019 - 18:27

Le leadership féminin sera à l’honneur de l’événement qui aura lieu du 24 au 25 mars à Kigali, au Rwanda.

Pour cette septième année, l’événement distinguera les performances économiques des dirigeants, des entreprises et des investisseurs en Afrique.

Le nouveau prix du ’’Gender leader of the year’’ sera confié à l’entreprise qui s’est distinguée à travers ses actions en faveur de la diversité des genres sur l’année écoulée, notamment au sein de ses instances dirigeantes.
Chaque année, les Africa ceo forum awards distinguent les dirigeants, entreprises et investisseurs dont la stratégie et les performances ont le plus contribué à la dynamique de croissance du continent africain sur l’année écoulée à travers cinq prix, allant du ”Ceo of the year” au “ Disrupter of the year”.
Ce grand rendez-vous des décideurs politiques, des chefs ... Lire la suite


Économie
Mercredi 6 Mars 2019 - 17:59

La Raw bank a obtenu un prêt de 15 millions de dollars américains auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea). Dans le jargon financier, il s’agit d’une ligne de crédit du guichet Secteur privé de cette banque avec une maturité de sept années, dont deux de différé.

Loin de passer pour un petit événement dans le milieu des affaires, le prêt de quinze millions de dollars américains vient instaurer une ère de collaboration entre la banque arabe, en l’occurrence la Badea, et la première banque de la République démocratique du Congo (RDC), la Raw bank. Cette dernière voit ainsi sa liquidité à long terme renforcée, sa base de financement diversifiée, son bilan également renforcé et enfin la croissance de son portefeuille d’activités maintenue. En chiffres, la Raw Bank représente tout de même 25 % de parts de marché, ... Lire la suite


Économie
Mercredi 6 Mars 2019 - 17:15

Une dizaine de professionnels de l'information s’imprègne, du 6 au 7 mars à Brazzaville, de l’outil d’alerte mis au point par le ministère de l’Économie forestière et l’ONG américaine WRI (World resources institute), spécialisée dans la protection environnementale.

L’échange avec les médias est initié par l’équipe technique de WRI et vise à aider les participants dans leur travail d’investigation et de collecte d’information en lien avec la gestion forestière. L’objectif de la rencontre, d’après Éric Parfait Essomba, chef d’équipe WRI-Congo, est non seulement de vulgariser la plate-forme, mais aussi d’accompagner les journalistes congolais à jouer leur rôle d’alerte.

L’Atlas forestier interactif du Congo est un système d’information disponible en ligne censé faciliter l’accès à des informations objectives et actualisées du ... Lire la suite


Économie
Mercredi 6 Mars 2019 - 18:00

Le ministre de l’Équipement et de l’entretien routier, Emile Ouosso, et l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne (UE)  au Congo, Raul Mateus Paula, ont fait le point sur l’amélioration de la qualité des services publics confiés au ministère, notamment en matière de gouvernance du système routier.

« Vous savez que l’UE a soutenu un programme de gouvernance, le Projet d’appui à la gouvernance et à l’entretien routier (Pager), qui a abouti à la stratégie nationale de transport, à la mise en place d’un mécanisme électronique qui définit toutes les infrastructures routières. Et donc, ce mécanisme doit être pérennisé », a précisé le diplomate de l’UE.

À propos des grandes questions essentielles qui sont en cours des débats, à savoir la mise en place d’une agence de deuxième génération d’un fonds routier et de la ... Lire la suite


Économie
Mardi 5 Mars 2019 - 19:15

Le directeur de Total pour l’Afrique, Guy Maurice, a indiqué, le 5 mars à Brazzaville, que sa compagnie étudiait la possibilité de réaliser des investissements supplémentaires dans le pays où elle opère depuis une cinquantaine d’années.  

« Nous sommes en ce moment en pleine phase d’études et de prospection pour les futurs investissements », a déclaré  Guy Maurice, à l’issue d’une audience avec le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Profitant de cette rencontre, le directeur de Total pour l'Afrique a informé le premier citoyen congolais de la production du gisement Moho Nord en ce début d’année 2019, ainsi que des perspectives.

Notons que le pétrole est la première ressource d’exportation du Congo. Il y a quelques années, l’or noir contribuait aux recettes budgétaires du pays à plus de 70%.  

Les investissements de Total ... Lire la suite

Pages