Économie


Économie
Jeudi 2 Juillet 2020 - 16:30

Les bénéficiaires ont été sélectionnés sur la base des plans d’affaires par le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (PDAC). Ils recevront leurs financements selon les formalités établies.

Pour accéder aux financements agricoles, les bénéficiaires vont devoir suivre un mécanisme appelé fonds à coûts partagés. Après la sélection des plans d’affaires, les producteurs doivent verser une contrepartie, soit 5% pour les groupes de producteurs et 25% pour les petites et moyennes entreprises agroindustrielles. La dernière étape consiste en la signature des conventions de financement des plans d'affaires entre le PDAC et les bénéficiaires.

Lancée depuis le 20 juin dernier à Brazzaville, la signature des conventions de financement des plans d'affaires se poursuit. Plus de quatre cents bénéficiaires ont déjà versé leur contrepartie, ... Lire la suite


Économie
Jeudi 2 Juillet 2020 - 14:15

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Henri Djombo, a inauguré, le 30 juin dernier, la piste agricole Odziba Maboria. Située dans le district de Ngabé (Pool nord), cette piste permettra aux agriculteurs installés sur cet axe d’évacuer facilement leurs produits vers des grands marchés de consommation.

 « Cette piste existait, mais était complètement fermée. Les produits agricoles y sortaient difficilement. Quelques cultivateurs qui y exerçaient encore, transportaient leurs produits par motos, c’était pénible », a expliqué le coordonnateur du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale(Pdac), Isidore Ondoki, lors d’un entretien exclusif.

« Désormais, elle est praticable et enregistre le passage de dix véhicules par jour, au lieu d’un comme il y a peu. Cette voie servira autant aux agriculteurs qu’à la ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Juillet 2020 - 18:00

Le rapport sur « la transparence fiscale en Afrique » évoque la fourchette entre cinquante et quatre-vingts milliards. Autre révélation, 44 % du patrimoine financier africain seraient détenus à l’étranger, entraînant des pertes en recettes fiscales de l’ordre de dix sept milliards d’Euros.

Très attendu, le rapport ne fournit pas que des chiffres accablants pour le continent africain qui serait d’ailleurs, à en croire leurs auteurs, « en train de progresser dans la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent ». En effet, ils ont participé « grandement » au partage d’informations sur les flux de fonds illicites, réaffirmant ainsi leurs engagements et renforçant par la même occasion leurs capacités de parvenir à la transparence fiscale, poursuit le Rapport.

Mais que faut-il savoir sur le document ? D’abord, il est publié annuellement par ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Juillet 2020 - 17:10

Le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, a procédé, le 1er juillet à Brazzaville, à la mise en service de l’application « e-tax ». Ce nouveau dispositif permettra de moderniser et rendre performante l’administration fiscale congolaise en vue de simplifier et sécuriser la collecte des recettes de l’Etat.   

L'e-tax permettra aux contribuables de faire leurs formalités en ligne, de centraliser les données du système de gestion des impôts et taxes, d’informatiser tout le processus de métier lié à la gestion de l’administration fiscale (mise en recouvrement, contentieux, assiette, remboursement), d’harmoniser les procédures entre les différentes structures de la direction générale des impôts et des domaines (Dgid).

Ce nouveau dispositif vise également la couverture totale de tous les impôts et taxes relevant de la Dgid, la ... Lire la suite


Économie
Mercredi 1 Juillet 2020 - 17:15

Endommagée par les pluies diluviennes, la corniche de Brazzaville fait l’objet des travaux de réfection qui nécessitent encore quelques mois avant la livraison de l’ouvrage.  

Le ministre de l’Aménagement, de l’Equipement du territoire et des Grands travaux Jean-Jacques Bouya a visité ce chantier le 30 juin en compagnie du maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba et d’une délégation des membres de la commission plan et aménagement de l’Assemblée nationale.

Les techniciens s’emploient sur le terrain à la réhabilitation de la partie démolie du mur de soubassement, à la construction de la base technique et à d’autres actions destinées à renforcer la voie.

«Nous ferons de cette catastrophe une opportunité pour rendre encore plus attractive cette route», a lancé en substance le ministre Jean-Jacques Bouya.

Hormis la corniche, il a visité les travaux ... Lire la suite


Économie
Mardi 30 Juin 2020 - 14:30

La crise sanitaire de covid-19 a entraîné la quasi-fermeture des aéroports congolais, avec une baisse de trafic aérien de -98%. Afin de mieux préparer la reprise des vols internationaux, l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) réclame des subventions du gouvernement.

Les vols domestiques ont repris depuis quelques jours, notamment entre Brazzaville et Pointe-Noire. Les autorités aéroportuaires s’activent pour l’organisation des sites et des conditions en vue de la reprise des vols internationaux. Mais la décision pour cette reprise incombe en l’occurrence au gouvernement congolais et ses partenaires étrangers.

D’après le directeur général de l’Anac, Florent Serge Dzota, certains équipements aéroportuaires se trouvent dans un état vétuste nécessitant d’importants travaux d’entretien. Sont alors concernés l’aéroport Maya-Maya de Brazzaville, ... Lire la suite


Économie
Lundi 29 Juin 2020 - 17:30

Du fait de la crise sanitaire et la fermeture des frontières aériennes causées par la pandémie de coronavirus, la République du Congo a enregistré une baisse de 98% de son trafic.

Face à cette situation, le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile, Florent Serge Ndzota, a sollicité le 29 juin à Brazzaville, au cours d’une séance de travail avec la ministre des Transports, Ingrid Olga Ebouka-Babackas, une subvention de l’Etat en faveur de ce secteur en difficulté.


Économie
Lundi 29 Juin 2020 - 13:30

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo, a annoncé, le 27 juillet à Brazzaville, l’élaboration d’un avant-projet de loi portant statut des start-ups au Congo, afin d’aménager un régime juridique spécial pour les entreprises qui obtiendront le label de « start-up ».

L'annonce a été faite à l’occasion de la célébration de la 3ème édition de la Journée internationale des micro, petites et moyennes entreprises (MPME).

Placée sous le thème « L’impact de la Covid-19 sur les Tpe/PME congolaises : Quelle stratégie pour la relance économique ? », cette rencontre avait pour but d’examiner les effets néfastes de la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus sur les petites et moyennes entreprises congolaises.

En effet, le ministre a fait savoir qu’une fois adoptée, cette loi permettra aux ... Lire la suite


Économie
Lundi 29 Juin 2020 - 12:45

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) a accordé depuis octobre 2015 une subvention de 4,5 milliards FCFA, destinée à faciliter le trafic fluvial notamment entre Brazzaville et Bangui. Mais cinq ans après, ce financement n’est toujours pas versé laissant l’opérateur d’entretien fluvial à bout de souffle.

Le Groupement d’intérêt économique pour le service commun d’entretien des voies navigables (GIE-SCEVN) est l’opérateur mis en place par le Congo et la Centrafrique. D’après le coordonnateur du GIE-SCEVN, Alexis Dekoïsset, l’appui financier de la BDEAC devrait contribuer à l’amélioration du transport fluvial en Afrique centrale et surtout des échanges commerciaux entre les deux pays.

Une bonne partie de la subvention est réservée au renouvellement de la flotte du GIE-SCEVN par l’achat des matériels consommables et ... Lire la suite


Économie
Lundi 29 Juin 2020 - 13:45

L’activité commerciale a repris le long de la route nationale n°1 à la faveur du deuxième palier du déconfinement consécutif à la pandémie du coronavirus (Covid-19). Les populations des localités riveraines de la voie sont contentes d'écouler leurs produits grâce à la reprise du trafic interdépartemental.

Après le confinement, le beau temps pour les vendeurs basés le long de la nationale n°1 reliant Brazzaville à Pointe-Noire. A l’arrivée d’un moyen de transport, à certains points de vente, ils accourent pour convaincre les passagers à se procurer tel ou tel produit agricole. « La deuxième phase de déconfinement est un soulagement. Nous avons passé près de deux mois sans vendre ; les aliments se sont abimés à la maison. Des pertes que nous allons tenter de combler avec la reprise du trafic », explique Aline Bouesso, vendeuse d’oranges, ignames et ... Lire la suite

Pages