Économie


Économie
Samedi 17 Février 2018 - 14:15

L’opération initiée par le ministère de tuelle se poursuit jusqu’à la mise en place prochaine d’une véritable base de données dans un secteur qui échappe en grande partie aux pouvoirs publics. Un déficit de contrôle qui n’a pas permis de décider d’une politique publique d’accompagnement en la matière, même si cela n’empêche pas non plus un intérêt grandissant de l’État et des acteurs financiers sur cette cible potentielle.

 

La Raw Bank, la banque la plus performante du pays depuis plusieurs années, vient d’être choisie par la Société financière internationale, une filiale de la Banque mondiale, pour recevoir et dispenser la formation en faveur des Petites et moyennes entreprises (PME). Il s’agit de renforcer les capacités des entrepreneurs, des dirigeants et du personnel des PME. L'ambition, à la fin, est d’améliorer l’accès des PME au ... Lire la suite


Économie
Samedi 17 Février 2018 - 13:30

La phase expérimentale de la turbine sera lancée dans les tout prochains mois au village Loubassa, sur un financement de l'Agence française de développpement (AFD).

L'hydrolienne flottante placée dans un fleuve permet de transformer les courants d'eau en électricité. La turbine entraînée par les courants fluviaux peut offrir jusqu’à 2 MW d’électricité.  A partir d’une unité de services essentiels installée au village Loubassa, dans le département de Brazzaville, l'électricité produite pourra alimenter les ménages, chambres froides, points de recharge pour les batteries, broyeurs et d’autres équipements nécessaires pour le bien-être de la population insulaire.

Le projet sera entièrement financé par le Fonds français pour l’environnement mondial par le biais de l’AFD, qui en assure le suivi au niveau du Congo. Pour le moment, le coût global du ... Lire la suite


Économie
Samedi 17 Février 2018 - 11:45

La rencontre a réuni, le 15 février dans l'antre du parlement français, des représentants des secteurs public et privé pour inciter à "Investir au Congo maintenant". Le programme Eco +, un des modèles incitatifs à opter pour l’investissement au Congo, a été présenté en témoignage par Eric Raulet.

 

Vue partielle des animateurs de la conférence "Investir au Congo maintenant" tenue à l'Assemblée Nationale à Paris Le rendez-vous économique a eu lieu à l’initiative de l’Agence pour la promotion des investissements au Congo, en partenariat avec le Groupe de liaison Afrique-Europe et le Projet d’appui au climat des investissements à la gouvernance sectorielle bois-forêt. Cette conférence, modérée par Michel Terrot et Césaire Boukoulou, du Groupe de liaison Afrique-Europe, visait à présenter aux entreprises françaises les opportunités d’investir au Congo présentement ; les possibilités de créer les réseaux de distributeurs, de représentants commerciaux ou ... Lire la suite


Économie
Vendredi 16 Février 2018 - 18:25

Les producteurs ont souligné,  lors d’une conférence-débat animée le 16 février à Brazzaville, sur la chaîne des valeurs agricoles, qu’ils sont aptes à produire des denrées alimentaires à grande quantité, si l’Etat pouvait les accompagner. 

La causerie-débat organisée par la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Brazzaville a réuni une vingtaine d’ONG, associations, groupements agricoles et chefs d’entreprise œuvrant dans la production agricole. Devant les représentants des ambassades des Etats-Unis d’Amérique et de France au Congo, ces exploitants agricoles ont débattu avant tout des opportunités qu’offre le Congo dans le domaine agricole, avant de réfléchir sur les goulots d’étranglement qui freinent le développement de son agriculture.

« Notre échange s’inscrit dans le cadre de l’application du mot ... Lire la suite


Économie
Jeudi 15 Février 2018 - 19:26

Le président directeur général de la compagnie américaine Noble Energy, David L. Strover, a eu des échanges, le 15 février à Brazzaville, avec le président Denis Sassou N’Guesso, au terme desquels il a exprimé la volonté de sa société d’investir en République du Congo, dans les secteurs du pétrole et du gaz naturel.

Noble Energy est une société spécialisée dans l’exploration et la production du pétrole brut et du gaz naturel. Basée à Houston, au Texas, elle emploie plus de deux mille personnes.

David L. Strover s’est entretenu avec le chef de l’Etat congolais en marge de l’assemblée générale des Nations unies à New York. Selon ce dernier, le processus d’installation de sa société en terre congolaise est très avancé.   

 


Économie
Jeudi 15 Février 2018 - 19:05

Le président du conseil d’administration de l'entreprise, Eugène Ondzambé Ngoyi, a rassuré, le 15 février à Brazzaville, que dans le cadre des réformes envisagées, aucun agent ne sera remercié.

Le directoire de la Société nationale d'électricité (SNE), réuni en séance de travail, a  informé les directeurs départementaux, centraux et chefs de service, ainsi que les chefs de division qu'aucun agent ne sera licencié suite aux réformes qui vont intervenir dans l'entreprise. Ces derniers ont été invités, à leur tour, à conforter leurs collaborateurs désespérés depuis l’annonce du gouvernement de dissoudre cette société.

« Les réformes sont annoncées dans le but d’apporter plus d’efficacité dans notre système de service public de l’électricité. Personne ne peut s’opposer à une amélioration. L’inquiétude qui animerait chacun d’entre ... Lire la suite


Économie
Jeudi 15 Février 2018 - 17:15

Le projet de construction de la « route des forestiers », avec des liaisons nord-sud, est en discussion entre le gouvernement et les sociétés forestières. Les deux parties n’ont pas encore trouvé un accord sur les sources de financement.   

L’ouverture de la discussion intervient trois mois après la publication de la note circulaire n°0010/PM-CAB du 3 novembre 2017, prise par le Premier ministre, Clément Mouamba, limitant le tonnage en charge sur certains tronçons du réseau routier national bitumé. Une mesure très vite contestée par les opérateurs du secteur forestier en raison des coûts qu’elle impose.   

Dans ce contexte, le comité interministériel chargé de la question a réuni depuis le 14 février à Brazzaville, les dirigeants des sociétés forestières pour tenter de trouver une réponse définitive. Il ressort la proposition de construire, sur ... Lire la suite


Économie
Mercredi 14 Février 2018 - 17:27

Réalisé par le Centre d'informatique et de recherche de l'armée et de la sécurité (Ciras) en collaboration avec le ministère des Postes, des télécommunications et de l'économie numérique, le site internet vise à promouvoir la culture de la cybersécurité et vulgariser les bonnes pratiques de sécurité du numérique au Congo.

La plateforme de sensibilisation à la sécurité numérique est disponible à l’adresse www.pssn.cg. Elle a été présentée, le 13 février à Brazzaville, en présence du ministre de tutelle, Léon Juste Ibombo, et du conseiller du président de la République chargé des Télécommunications et du numérique, Yves Ikonga.

Le portail est dédié à la sensibilisation, au conseil et à l’information des internautes sur les particularités du monde virtuel. Via des articles didactiques, le site se donne les moyens d’informer, former, éduquer ... Lire la suite


Économie
Mercredi 14 Février 2018 - 16:38

Le ministère de l’Economie forestière a lancé, le 14 février à Brazzaville, en collaboration avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique, les études de faisabilité dans les domaines économique, social, environnemental et écologique. L’objectif étant de disposer d’un projet convaincant qui pourra bénéficier de l’appui financier du fonds vert climat.

« Dans le cadre de la lutte contre le changement  climatique, il faut de l’argent. Et, il y a un organisme qui a été créé pour venir en aide aux parties prenantes sur le plan financier. Pour y accéder, il faut préparer les projets convaincants. C’est ce que le Congo est en train de faire », a expliqué Joël Loumeto, lançant les études de faisabilité au nom de la ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo.

D’autres études à réaliser, un peu plus tard, ... Lire la suite


Économie
Mercredi 14 Février 2018 - 16:30

L’autorité monétaire table sur un taux directeur à 20 %, des coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devises à vue et à terme respectivement à 13 % et 12 %, sans oublier ceux pour les dépôts en monnaie nationale à vue et à terme à 2 % et 0 %.

Les chiffres de 2017 témoignent de l’importance même des défis à relever par l’autorité monétaire au cours de cette année. En effet, la RDC a enregistré, en 2017, son plus bas niveau des réserves internationales de change après la crise financière de 2008. Cela représente environ 860 millions de dollars américains ou l’équivalent de 3,7 semaines d’importations des biens et services. En septembre 2017, le niveau était de 661 millions de dollars, soit l’équivalent de près de trois semaines d’importations de biens et services. Grâce à l’intervention de l’État, il y a eu une ... Lire la suite

Pages