Économie


Économie
Jeudi 11 Juillet 2019 - 17:45

L’Institut national de recherche agronomique (IRA) forme, du 10 au 12 juillet, quelques producteurs du département pour améliorer leurs capacités techniques à produire davantage la denrée de base dans l’alimentation des Congolais.

L’atelier ouvert par le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, s’inscrit dans le cadre de la formation permanente que l’IRA assure en faveur des producteurs pour appuyer le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche qui a la charge de la gestion des producteurs en général et du manioc en particulier. Il y a quelques années, la production de ce féculent a connu une baisse importante. L’action conjointe du gouvernement, de la recherche agronomique et des partenaires techniques et financiers a apporté des solutions pour la relance de cette ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Juillet 2019 - 22:44

Le milliardaire nigérian, Tony Elumelu, va lancer, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), une nouvelle initiative pour appuyer cent mille entrepreneurs africains pendant dix ans.

La directrice du Pnud pour l’Afrique, Ahunna Eziakonwa, et Tony Elumelu, promoteur de la Fondation éponyme, ont signé un partenariat, le week-end dernier, en marge du sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) tenu à Nyamey, au Niger, consacré au lacement de la Zone de libre échange continentale africaine.

Le nouveau programme visera des jeunes entrepreneurs africains issus des communautés défavorisées du Sahel. Il permettra de réduire le chômage et le sous-développement dont le niveau dans la région contribue à alimenter le terrorisme et les violences. Le Nigeria et les cinq pays du G5 Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad) ... Lire la suite


Économie
Mercredi 10 Juillet 2019 - 19:11

Suivant un décret présidentiel publié, le 10 juillet, à Brazzaville, le bureau du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sera dirigé par Emilienne Raoul nommée présidente de l’institution. Elle est secondée par Benjamin Bounkoulou comme vice-président, Louis Patrice Ngagnon en est le rapporteur et Brigitte Ickonga, questeur.

Ces nominations interviennent près de deux semaines après la désignation, toujours par décret du chef de l’Etat, des soixante-quinze membres du CESE.


Économie
Mercredi 10 Juillet 2019 - 18:30

Le conseil d’administration de l'institution financière internationale statue, le 11 juillet, sur la requête de la République du Congo, relative à la conclusion d’un programme de trois ans dans le cadre de la facilité élargie de crédit.

Une fois l’accord approuvé, le Fonds monétaire international (FMI) va apporter au Congo - en dehors de l’assistance technique permanente - un appui financier qui lui permettra de rétablir ses équilibres budgétaires détériorés par la crise économique et financière due à la chute drastique des cours du pétrole sur le marché international.

Le soutien financier de l'institution de Bretton Woods va également aider le Congo à viabiliser sa dette publique estimée en 2017 à 5329 milliards francs CFA, soit 110% du produit intérieur brut (PIB). En mars dernier, le comité national monétaire et financier a évalué cette dette à ... Lire la suite


Économie
Mercredi 10 Juillet 2019 - 19:00

Le 9 juillet, la nouvelle législation minière enfantée dans un climat d’intense tension entre les autorités congolaises et les entreprises minières passe le cap des douze mois sans apporter réellement des solutions durables à certains grands défis comme l’envahissement des industries minières par les creuseurs artisanaux. Toutefois, plusieurs associations des droits humains mettent en garde les dirigeants politiques contre tout usage de la force pour régler le problème.

La problématique de l’encadrement de l’artisanat minier reste très sensible dans les provinces minières du pays. En effet, l’évolution de ce secteur inquiète d’abord par son ampleur sans précédent. Rien que dans le Lualaba, l’une des provinces formant jadis l’ex-Katanga, pas moins de cent cinquante mille creuseurs s’activent dans les sites miniers à la recherche du cobalt et du ... Lire la suite


Économie
Mercredi 10 Juillet 2019 - 15:00

L’actuel président directeur général du groupe Banque gabonaise et française internationale (BGFIBank) a été choisi pour diriger le conseil d’administration de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), à l’issue de la première assemblée générale des actionnaires qui s'est tenue le 4 juillet à Douala, au Cameroun, siège de la nouvelle société.

 

Le Gabonais Henri-Claude Oyima est l’un des initiateurs, depuis juin 2007, du projet de création de la BVMAC, avec les administrateurs du Gabon, du Congo et du Tchad. Il a été élu pour un mandat de six ans. La même assemblée générale a également nommé le Camerounais Jean-Claude Ngbwa  directeur de la BVMAC, une société qui a vu le jour grâce à la fusion, il y a quelques semaines, de la Bourse régionale des valeurs mobilières de Libreville et du Douala stock ... Lire la suite


Économie
Mardi 9 Juillet 2019 - 19:08

La nouvelle règlementation des changes de la communauté sous-rigionale est entrée en vigueur depuis le 1er mars dernier. Elle fixe à cinq millionsfrancs CFA le plafond de l’allocation des devises avec possibilité d’aller au-delà si la demande est justifiée.

Le règlement de l’an 2000 autorisait l’allocation des devises aux voyageurs plafonnées et variant selon les catégories des voyageurs à deux cent mille par jour. « Ce changement permet de simplifier le suivi de l’allocation des devises », selon un document de la  Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC).

S’agissant de la flexibilité des modalités de rétrocession des devises, la nouvelle règlementation prévoit une rétrocession de 70% des devises de toutes les opérations alors que l’ancienne disposition faisait des rétrocessions de 100% des devises encaissées à l’occasion des opérations ... Lire la suite


Économie
Mardi 9 Juillet 2019 - 15:25

Le Conseil congolais des chargeurs, en partenariat avec la société maritime Kargo consulting, a organisé, du 4 au 5 juillet  à Dolisie, chef-lieu du département du Niari, une campagne de vulgarisation du bordereau électronique de suivi de la cargaison export.

Le document numérique vise, entre autres, l’identification des flux de marchandises ; le contrôle des coûts de transport ; l’amélioration de la sûreté et la traçabilité du commerce ainsi que du trafic.

« Ce nouveau mécanisme de souscription au bordereau électronique de suivi de la cargaison s’impose à notre pays qui a une vocation de pays de transit. Il permet aussi de perpétuer les connaissances pour être de plus en plus professionnel », a déclaré Dieudonné Ngoma Bitanga, directeur de cabinet du préfet du Niari.

Le bordereau électronique de suivi des cargaisons (BESC) est partagé par ... Lire la suite


Économie
Lundi 8 Juillet 2019 - 21:15

Le 33e sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA), tenu du 7 au 8 juillet à Niamey, au Niger, a lancé officiellement le vaste marché unique de plus d’un milliard d’âmes et près de 2 500 milliards de dollars américains de produit intérieur brut cumulé. Un espace qui ne saurait malheureusement répondre aux attentes de la République démocratique du Congo (RDC), sans une relance préalable de l’économie nationale.

Pour le lancement officiel de la Zone de libre échange continentale (Zlec), le président de la République, Antoine-Félix Tshisekedi Tshilombo, a tenu à se rendre sur place pour expliquer à ses pairs africains le rôle qu’entend jouer son pays dans l’érection de cette zone. La RDC a rejoint officiellement quarante-quatre autres pays adhérents en mars 2018.

Pour la petite histoire, le vice-Premier ministre et ministre ... Lire la suite


Économie
Lundi 8 Juillet 2019 - 19:30

Grâce à un don de deux millions de dollars, soit plus d’un milliard francs CFA offert au Programme alimentaire mondial (PAM), plus de cinq cents étangs piscicoles et près de 100 km de pistes rurales sont actuellement en cours de réhabilitation dans le département.

Pour se rendre compte du niveau d’exécution des travaux de réhabilitation de quatre-vingt-cinq étangs piscicoles dans la sous-préfecture de Mayama, la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo; l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin; et le représentant du PAM, Jean-Martin Bauer, étaient le 6 juillet au chef-lieu de ce district. Cette délégation à laquelle s’est joint le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Congo, Cyr Modeste Kouamé, a fait un don de vivres et non-vivres à la population locale.

Sur place, ... Lire la suite

Pages