Africa CEO Forum : Paul Kagame et Félix Tshisekedi affichent leur entente à Kigali

Mercredi 27 Mars 2019 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Mardi soir dans la capitale rwandaise, les deux chefs d'Etat ont affiché leur entente devant une assemblée de chefs d’entreprise, investisseurs et bailleurs venus en nombre au Rwanda dans le cadre de la grande rencontre de l’Africa CEO Forum.

L’heure est à la réconciliation et à la reconstruction, ont lancé à l’unisson Paul Kagame et Félix Tshisekedi à la tribune du forum économique qu’organise chaque année, depuis sept ans, le groupe Jeune Afrique. A cette occasion, les deux présidents ont passé des messages forts et assuré leur auditoire de leur volonté conjointe d’avancer dans la résolution des conflits. Oublier le passé, avancer autant que possible ensemble pour mettre fin à la violence le long de leur frontière commune, tel était le message de fond.

Après les drames des deux dernières décennies, le propos n’aura pas laissé insensible l’auditoire en quête d’opportunités d’affaires dans cette zone stratégique du continent. Evoquant les crises qui continuent de fragiliser la région, Paul Kagame a insisté sur les solutions à trouver pour amener la stabilité. « Ces tragédies se sont déroulées dans cette région depuis de nombreuses années et font partie de notre histoire. Nous en avons fait le deuil et nous allons trouver des solutions ensemble aux problèmes qui se posent, amener la stabilité et la transformation dont nous avons besoin. Nous avons les leaders avec une bonne vision politique, » a-t-il assuré.

« Nous devons construire des ponts et non des murs »

En écho, Félix Tshisekedi a rassuré son homologue : « Partant du principe que nos pays resteront voisins et que nous sommes acteurs, faire la guerre entretient les tensions inutiles et c’est une perte de temps. Nous pouvons nous parler franchement. Ce passage est difficile mais nous n’irons pas à l’escalade de la violence. Nous devons construire des ponts et non des murs ».

Le chef d’Etat congolais a poursuivi son propos, dénonçant les groupes armés devenus des « petits groupes aux intérêts mesquins qui ne se battent plus pour des idéologies », tout en précisant qu’un programme de démobilisation et de réinsertion sociale est en cours de  préparation avec les partenaires au développement.

Dans un contexte de discussions autour de la construction du grand marché commun africain, le président de la République démocratique du Congo a également rappelé le rôle et l’importance de l’intégration régionale dans la résolution des conflits.

Enfin, Paul Kagame, dont tous à Kigali ont salué pendant ces deux jours l’engagement pour le développement, a souligné la difficulté de progresser sans engagement commun et l’importance de « se focaliser sur nos préoccupations qui sont les mêmes ». Et à l’adresse de tous, le président rwandais s’est montré rassurant : « Pendant que l’on s’efforce de résoudre les conflits, on peut poursuivre en parallèle les projets d’intégration ».

Bénédicte de Capèle depuis Kigali

Légendes et crédits photo : 

Félix Tshisekedi et Paul Kagame à l’Africa CEO Forum

Notification: 

Non