AfricArxiv, la plate-forme de science en langues africaines

Vendredi 27 Juillet 2018 - 17:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’idée d’améliorer la visibilité de la science africaine fait partie des raisons qui ont poussé Justin Ahinon, développeur web et étudiant en statistiques appliquées au Bénin, et Jo Havemann, formateur dans un cabinet de conseil en communication scientifique basé à Berlin, en Allemagne, à créer ce référentiel.

Les deux co-fondateurs espèrent ainsi rendre plus accessible le savoir aux différentes couches sociales du continent (décideurs, entrepreneurs, personnel médical, agriculteurs, journalistes, etc...)

Tout en aidant les universitaires à partager leur travail rapidement, AfricArXiv met en ligne les prépublications soumises exclusivement par des scientifiques africains ou ceux dont la recherche est pertinente pour le continent.  L’objectif d’AfricArxiv encourage et accepte la recherche dans les langues indigènes, comme le swahili, l’akan, le zoulou, l’igbo et plus encore.

Il y a plus de deux mille langues africaines mais leur place dans l’éducation a été délégitimée en faveur des langues coloniales. Ceci, en dépit d’une recherche qui montre que l’apprentissage dans les langues maternelles est non seulement rentable mais améliore grandement le développement cognitif et l’efficacité de l’apprentissage à tous les niveaux, de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur, selon l’Unesco.

Durly Emilia Gankama

Légendes et crédits photo : 

Illustration

Notification: 

Non