Alimentation scolaire: le Congo présent à la rencontre annuelle du Pacte de Milan

Jeudi 10 Octobre 2019 - 19:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a conduit la délégation congolaise à la réunion, tenue du 7 au 9 octobre à Montpellier, en France. Il a fait un plaidoyer auprès des partenaires pour soutenir la politique nationale de l'alimentation scolaire.

Le Congo a participé, sur invitation de la ville de Montpellier, à la rencontre de trois jours regroupant les représentants de deux cents villes, élus, ministres ou responsables locaux, chercheurs, représentants des agences de l’ONU et de la société civile. Les participants ont échangé sur plusieurs thématiques, déclinées selon les dix-sept Objectifs de développement durable des Nations unies pour 2030 : « assurer la sécurité alimentaire, lutter contre les inégalités sociales ou de genre, sécuriser les ressources en eau, soutenir l’emploi, favoriser l’innovation... »

Concernant le Congo, le déplacement a permis au ministre Collinet de mener un plaidoyer auprès des fondations, villes et ONG pour la mise en œuvre effective de la politique nationale d’alimentation scolaire et des programmes des cantines scolaires.

Faisant partie de la délégation, le directeur de l’Alimentation scolaire a rappelé que les cantines scolaires sont un hub pour la lutte contre le décrochage scolaire et pour le développement socioéconomique d’un Etat à travers la promotion de la production locale. « Avec la nouvelle loi sur la décentralisation, en se fondant sur l’article 210 de la Constitution congolaise, les villes ont un rôle prépondérant dans la concrétisation de l’éducation avec en elle la bonne route des cantines scolaires. D’où l’objet de ce déplacement de Montpellier effectué du 7 au 9 octobre 2019 », a expliqué Roch Bredin Bissala Nkounkou.

Notons que la réunion de Montpellier s’est tenue après celles de Rome, Valence et Tel Aviv. Il s’agit de la cinquième rencontre internationale dédiée au Pacte de Milan, signé en 2015 par les responsables de deux cents villes, pour une alimentation durable.

 

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Les participants à la réunion de Montpellier/DR

Notification: 

Non