Société


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 18:40

Lancée le 25 mai, la campagne menée par le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) lui permettra de constituer un important stock de sang, dans le but de rendre ce liquide vital  disponible en temps réel et prévenir d’éventuelles ruptures dans les hôpitaux.

La collecte publique de sang au marché Poto-Poto, lancée par le directeur général du CNTS, le Dr Oscar Serge Mokono, fait suite aux deux premières effectuées récemment au marché Total, à Bacongo, et à Mikalou, à Talangaï. Deux jours durant, du 25 au 26 mai, le CNTS va mobiliser des foules au sein du marché pour collecter une importante quantité de sang.

A travers cette vaste campagne, le CNTS voudrait, tant soit peu, pallier le récurrent problème de déficit de sang dans les hôpitaux congolais.

« Il faut que tout le peuple s’approprie la nécessité de donner du sang, pace que le sang est ... Lire la suite


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 19:31

La direction départementale de la concurrence et de la repression des fraudes commerciales de Pointe-Noire, par le biais de ses brigades de contrôle, a mis la main sur certains structures sanitaires coréennes qui traitent et administrent des soins médicaux aux patients avec des médicaments périmés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est au cours d’une opération de contrôle de routine, menée dans le 4e arrondissement, Loandjili, que la brigade de contrôle chargée des activités commerciales en lien avec la santé et la beauté  de la direction départementale de la concurrence et de la repression des fraudes commerciales a débusqué, au quartier Makayabou, une clinique coréenne qui  traite les malades avec des produits pharmaceutiques périmés. Aussitôt informée, la hiérarchie a demandé d’associer les services de police et de santé pour mener à bien cette ... Lire la suite


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 20:12

L'affirmation est du Pr Chanderlin Fred Moussoua, consultant aux Nations unies, qui estime que toute personne ayant des projets ambitieux ou qui aspire à des postes de responsabilités doit maîtriser la langue de Shakespeare.

L'anglais arrive en troisième position des langues les plus parlées dans le monde, juste après le mandarin et l’espagnol. En République du Congo, où il ne fait pas partie des langues officielles, les gens sont de plus en plus intéressés à l'apprendre. Certains font recours aux sites internet appropriés via leurs ordinateurs, pendant que d’autres préfèrent se diriger vers des centres où l’on enseigne cette langue.

Ainsi, dans le but de répondre aux attentes des amoureux de l'anglais, le Pr Chanderlin Fred Moussoua a ouvert un centre d’encadrement dénommé Vocational english training center. Créé en 2011, ce centre forme élèves, ... Lire la suite


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 17:46

Institué par l’Unesco, l’événement commémoré récemment a donné l’occasion au ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, de lancer un appel à la jeunesse congolaise de s’approprier les sciences faisant usage de la lumière pour développer le Congo.

« La jeunesse congolaise doit prendre toute sa place, pour s’approprier les sciences, les technologies et les innovations utilisant la lumière, pour changer notre société », a déclaré le ministre de la Recherche scientifique.

Cette journée offre l’opportunité d’apprécier la lumière et son rôle central dans le domaine des sciences, de la culture, des arts, de l'éducation et du développement durable, de la médecine, de la communication et de l'énergie.

Selon lui, le ministère de la Recherche scientifique est tenu d’apporter des ... Lire la suite


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 20:18

Placé sous le haut patronage de l’Unesco, la réunion se déroulera du 28 au 30 mai dans la capitale française sur le thème « Renforcer les systèmes de justice pour enfants : défis, y compris ceux liés au désengagement de l'extrémisme violent ».

Initié par un consortium d'organisations internationales, le congrès mondial sur la justice pour enfants réunira des professionnels et acteurs internationaux afin de partager leurs perspectives sur la justice juvénile et de la famille ; la prévention de la délinquance et de l’extrémisme violent. En effet, trois problématiques seront débattues pendant les trois jours, notamment la tendance mondiale à l'implication des enfants dans l'extrémisme violent et les réponses possibles ; la nécessité de trouver des moyens plus efficaces de réduire la délinquance juvénile et la récidive ; comment améliorer les ... Lire la suite


Société
Vendredi 25 Mai 2018 - 20:15

Avez-vous déjà entendu parler de « tradition » d’éleveurs, d’agriculteurs, de chasseurs, de menuisiers, d’écrivains, etc. ? Il s’agit des familles ou de communautés réputées dans un domaine donné de la vie. La même observation s’applique aussi pour le commerce car n’est pas commerçant qui le veut. Comme toute activité humaine, le commerce suppose quelques dispositions acquises soit par la formation soit par l’héritage.

Or, chez nous, au Congo, tout le monde est commerçant. Ou presque. Si l’on désigne à travers ce mot toute opération à but lucratif allant de la vente du pain et des beignets à celle des voitures, du sable ou des maisons. Circulez dans les villes et villages du Congo, un constat se dégage : la présence des étals devant chaque habitation. Au sein de chacune existent même des restaurants ou bars de fortune. Ici on mange et là on ... Lire la suite


Société
Jeudi 24 Mai 2018 - 20:30

Prélude aux débats contradictoires qui s’annoncent dans les prochains jours, l'audience du 24 mai a été consacrée à l’enquête de moralité des quatre coaccusés présents dans la salle.

Dès l’entame et après notification de l’acte d’accusation, le président de la Cour a donné la parole à la défense qui, dans ses plaidoiries, a brandi l’avis du groupe des Nations unies du 25 avril 2015, notifiant  que la détention des accusés est arbitraire et  par conséquent, ils devaient être libérés et indemnisés. « Nous disons à la Cour que la présente affaire a déjà été jugée et ordonnons la mise en liberté de tous les détenus », a laissé entendre Me Edouard Maboya Nganga, un des avocats de la défense.

« Le groupe de travail des Nations unies a rendu une décision qui ordonnait la justice congolaise de mettre en liberté Jean-Claude Mbango et ... Lire la suite


Société
Jeudi 24 Mai 2018 - 20:15

Au total, quatre-vingt-dix-neuf stagiaires issus de l’Ecole nationale supérieure de police de Yaoundé, au Cameroun, ont été primés le 24 mai, lors de la clôture du stage d’imprégnation sur les réalités congolaises.  

Le stage des apprenants de l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP) a été organisé depuis le 15 mars, par la direction générale de l’administration, des finances et de l’équipement (Dgafe) que dirige le colonel de police Jules Eboua. La formation avait pour but de professionnaliser encore le personnel, d’harmoniser les connaissances acquises à l’Ecole nationale supérieure de police de Yaoundé, du 16 juillet au 23 février, avec la réalité congolaise.

Elle a regroupé quatre-vingt-dix neufs policiers dont soixante-dix-sept hommes et vingt-deux femmes venus du milieu civil pour les uns et de la police pour les autres.

 Le ... Lire la suite


Société
Jeudi 24 Mai 2018 - 17:15

Le don du vice-ministre de l'Urbanisme et de l'habitat, également avocat de profession, va permettre la réhabilitation de l'infrastructure, incendiée lors des manifestations des 19 et 20 septembre 2016.

L'aide de Me Willy Bolio au tribunal de grande instance (TGI) de Kinshasa/Ndjili est accompagnée d'une enveloppe conséquente pour la réhabilitation de la toiture du bâtiment, mis à sac et incendié lors des manifestations du 19 et 20 septembre 2016 pour contester le prolongement du deuxième mandat du président Joseph Kabila. Le don a été remis, le 21 mai, à la présidente du tribunal, Bafila. Celle-ci a salué l'œuvre de charité de ce membre du gouvernement, avocat de son état, qui n’a pas oublié son instance judiciaire. Aussi insolite que cela puisse paraître, les magistrats et greffiers travaillent en plein air, depuis que le bâtiment abritant leur tribunal a ... Lire la suite


Société
Jeudi 24 Mai 2018 - 13:45

En séjour de travail au Congo, le secrétaire exécutif de l’Agence intergouvernementale eau et assainissement pour l’Afrique (EAA), Pierre Hobab Rogoto, a échangé, le 24 mai, avec le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou.

L’entretien entre les deux personnalités a porté, entre autres, sur le nouveau plan stratégique 2018-2022 et la situation actuelle de l’organisation. A cette occasion, le secrétaire exécutif de EAA a présenté les stratégies de son institution en matière de recherche action, ainsi que son centre de recherche qui est un des organes clés. « Notre structure peut attendre beaucoup de choses du Congo, parce que notre nouveau plan stratégique 2018-2022, décliné en quatre axes majeurs, a inscrit en son premier point, la recherche. Vous voyez que EAA est très agressive dans ... Lire la suite

Pages