Société


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 18:45

Reconnu coupable de détournement des fonds publics, l’ancien directeur général de contrôle des marchés publics (DGCMP) doit payer six cent cinquante millions FCFA dont une amende de cinquante millions et six cents millions à titre de dommages et intérêts à l’Etat congolais.

Jugé par la Cour d’appel de Brazzaville depuis quelques semaines pour détournement de fonds publics lorsqu’il dirigeait la DGCMP, Jean Didier Elongo a été condamné, le 23 janvier, à vingt-quatre mois d’emprisonnement ferme. Selon le verdict quelque peu clément prononcé par le premier président de la Cour d’appel, Christian Oba, l’accusé a été reconnu coupable « d’avoir à Brazzaville courant 2009 à 2018, en tout cas depuis tant couvert par la perception de l’action publique, détourné ou dissipé frauduleusement à son propre avantage ou à celui d’une institution ou ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 18:15

Le représentant résident de l'agence onusienne au Congo, Cyr Modeste Kouamé, a fait part, le 23 janvier, au ministre de la Justice et des droits humains, Ange Aimé Wilfried Bininga, de la volonté de cette institution à apporter un appui technique et financier à l’opération de révision du document.

Au cours de l'audience, les deux personnalités ont également abordé le point relatif à la détermination du statut de réfugié. À ce sujet, Cyr Modeste Kouamé a proposé au ministre d’associer les juristes chevronnés à la Commission d’éligibilité et de recours au statut de réfugié. Car, a-t-il indiqué, la détermination du statut de réfugié est une activité hautement juridique.

Par la même occasion, elles ont également échangé sur la question d’apatridie au Congo. « Je sais qu’il n’y a pas d’apatridie dans votre pays mais, il est nécessaire de ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 18:15

Les responsables des associations constituées en mouvement dénommé « Je ne suis pas un tam-tam », initié par Mildred Moukenga, ont invité, le 23 janvier à Brazzaville, leurs sœurs à briser le silence suite aux actes de violence qu’elles subissent dans les foyers.

La coalition fait suite au crime commis par Patrick Claude Fouity sur sa conjointe Marlène Tchibinda, dans la nuit du 19 au 20 janvier, dans l'un des quartiers de Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville.    

Le mouvement vise à sensibiliser les femmes en général sur leurs droits et devoirs ainsi que les hommes sur le respect à la vie humaine. L’objectif est d’inciter les décideurs à promulguer le projet de loi en circulation sur la lutte contre les violences faites aux femmes.

Selon l’initiatrice du mouvement, les femmes doivent dénoncer les violences faites à leur égard afin que ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 15:30

Les actions à mener dans le secteur ont pour objectif principal l’amélioration de l’offre et de la qualité des soins en faveur de la population.

La ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, a dévoilé les grandes lignes de l’action de son département ministériel, le 23 janvier à Brazzaville, lors d’un échange avec les responsables des structures sous tutelle et les partenaires. Cette action repose principalement sur sept axes que le président de la République avait déjà évoqués dans son discours sur l’état de nation devant le parlement réuni en congrès, le 29 décembre dernier. Il s’agit de l’opérationnalisation effective de l’assurance maladie dès le premier trimestre de l’année en cours; le déploiement judicieux du personnel de santé; l’amélioration de l’accès aux soins spécialisés en général et à ceux ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 16:30

Le Tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe a examiné, le 22 janvier, en audience publique introductive, la plainte de vingt-quatre abonnés contre les sociétés Vodacom, Orange, Airtel et Africell, accusées de « coupure abusive d’internet et messagerie SMS».

 

 

 

 

 

 

 

Pour permettre aux parties d’échanger les pièces et étoffer leurs arguments, le tribunal, qui a examiné la forme et s’est déclaré saisi, a décidé de renvoyer l’affaire au 19 février. Devant le tribunal, les quatre sociétés avaient été représentées par leurs avocats respectifs.

Il est indiqué que l’Association des consommateurs de la République démocratique du Congo s’est également jointe aux vingt-quatre victimes comme plaignante. D'autres ONG de défense des droits de l'homme avaient également promis d'accompagner ces victimes de coupures d'internet et du service ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 15:15

Selon des images et des sources concordantes, les habitants de la sous-préfecture du département de la Cuvette ouest et la société sud-africaine African Parks ne parlent plus le même langage, suite à la démission du Canadien d'origine mauritanienne, Mabaye Dia.

Après seulement trois mois de service, le directeur général du Parc national d'Odzala-Kokoua (Pnok), que la population de Mbomo a surnommé « Moïse », a quitté ses fonctions le 16 janvier.

En effet, depuis cette date, la population, qui a mal apprécié ce départ, aurait paralysé toutes les activités du parc en signe de mécontentement. « Mabaye est le messie que Mbomo attendait pour sa délivrance du joug de la pauvreté orchestrée par certaines autorités congolaises et des étrangers gérant Odzala. Chaque fois qu’un directeur veut mieux faire, il a été toujours relevé », a lâché un ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 17:15

Le chef de service de l’herbier national, le Pr Jean-Marie Mountsamboté, a annoncé récemment à Brazzaville la récolte de cent vingt-sept échantillons des espèces nouvelles de la flore congolaise dans les zones de Zanaga ( Lékoumou) et d’Epéna (Likouala).

Selon le Pr Jean-Marie Mountsamboté, la récolte se fait dans toutes les zones non explorées du pays telles que le Mayombe, le Plateau Batéké. Avec beaucoup d'efforts, a-t-il signifié, le Congo pourrait atteindre mille espèces de flore. Aussi a-t-il souligné la nécessité de poursuivre des missions dans les autres zones non explorées pour renforcer l’herbier national. Pour ce faire, il compte sur l’appui du gouvernement. « Avec le concours du Premier ministre, Clément Mouamba, qui nous a promis lors des journées scientifiques, je crois que nous allons fournir des efforts pour connaître toute la ... Lire la suite


Société
Mardi 22 Janvier 2019 - 19:01

Le premier président de la Cour Suprême a lancé l'invite au corps magistral, le 22 janvier à Brazzaville, à l’ouverture d’une session de formation organisée à l’intention des magistrats et greffiers sur l’exécution des sentences pénales et l’établissement des pièces d’exécution.

Organisée sur le thème « L’exécution des sentences pénales: l’établissement des pièces d’exécution et le rôle des greffiers et magistrats », la formation de deux jours, patronnée par le ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, Aimé Ange Wilfrid Bininga, a été initiée dans le cadre de la mise en œuvre de l’avènement d’une gouvernance judiciaire nouvelle et plus dynamique.

Elle vise à renforcer les compétences professionnelles des magistrats et greffiers afin de leur permettre d’accomplir loyalement leurs ... Lire la suite


Société
Mercredi 23 Janvier 2019 - 19:45

Le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, et la délégation allemande conduite par le maire de Dresde, Dirk Hilbert, ont visité, le 22 janvier, le collège d’enseignement général Jacques-Opagault, dans le sixième arrondissement Talangaï.

La visite s’inscrivait dans le cadre des préparatifs du renouvellement imminent des accords de jumelage entre les écoles de Brazzaville et celles de la ville de Dresde, en Allemagne. La délégation des deux maires s’est rendue d'abord au lycée Chaminade avant d'aller au collège d’enseignement général Jacques-Opangault où elle a été accueillie par plus de deux mille cinq cents élèves ainsi que le personnel enseignant et administratif de cet établissement.

« Le jumelage entre Brazzaville et Dresde permettra aux enseignants d’avoir plus d’espoir », a indiqué Nicaise Bongo, directeur du collège ... Lire la suite


Société
Mardi 22 Janvier 2019 - 18:54

Ouvert il y a quelques jours, le procès intenté contre le directeur général du contrôle des marchés publics s’est poursuivi le 22 janvier, par l’audition de trois agents financiers de sa direction. Ils ont été entendus à titre informatif au sujet de chapitres fictifs inscrits par l’accusé au budget de cette administration, dont le gap calculé par la Cour fait état de plus de cinq cent cinquante millions enregistrés de 2012 à 2015.

D’après les indices relevés dans les bordereaux de salaires de la DGCMP par la Cour, il en est ressorti que dans le budget de cette administration publique, en dehors des dépenses légales reconnues, il y était inscrit frauduleusement plusieurs autres chapitres qui coûtaient mensuellement des millions à l’Etat.

La Cour a épinglé, entre autres, le chapitre Equateur service, un bus de transport en commun que Jean Didier Elongo ... Lire la suite

Pages