Société


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 18:34

Le président de l’Association sportive de Makayabou (ASM), Kevin Taty, a remis le 26 mai des masques de protection, des bidons d’eau de javel et des seaux pour le lavage des mains à la population du 5e arrondissement de Pointe-Noire, afin de leur permettre de lutter contre le coronavirus.

La distribution des kits de protection et de prévention s’est faite de porte à porte. Outre les ménages, les vendeurs des marchés domaniaux ont reçu aussi ces kits. En accomplissant ce geste, le président de l’ASM s’est mis dans la logique d’accompagner le gouvernement de la République dans la lutte contre le coronavirus. Les bénéficiaires, quant à eux, ont vu dans ce don, un geste citoyen. « Ces masques en tissu sont une première barrière face à la propagation du virus », ont-ils dit. 

Avant de poser son acte, Kevin Taty a eu un regard d’observateur. Il a constaté que ... Lire la suite


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 15:15

« La prescription de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine est réservée au médecin généraliste ou spécialiste exerçant dans une formation sanitaire publique ou privée », souligne l’arrêté signé de la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, le 25 mai. Selon le document, les deux produits sont déclarés médicaments à usage exclusivement hospitalier et à prescription restreinte.

L’arrêté précise par ailleurs que la dispensation de ces deux produits est exclusivement réservée aux pharmacies à usage intérieur des formations sanitaires publiques ou privées. L’administration de la chloroquine et de l’hydroxy chloroquine est effectuée au cours d’une hospitalisation conventionnelle dans une structure sanitaire publique ou privée ou encore au cours d’une hospitalisation à domicile.  

 

 


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 15:36

La ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, a réceptionné le 26 mai à Brazzaville un million de masques médicalisés, quarante mille tests et cinq automates de laboratoire pour accroître la capacité de diagnostic. Il s’agit d’une commande que le gouvernement avait faite dans le cadre de la riposte à la Covid-19.

« La réussite de notre stratégie de déconfinement repose sur notre capacité des tests de dépistage à grande échelle. Il s’agit de faire notre capacité de dépistage de 400 tests par jour, actuellement ; à 1800 tests par jour entre mai et septembre 2020 », déclarait le Premier ministre, Clément Mouamba, lors de l’annonce du déconfinement progressif, le 16 mai à Brazzaville. Une promesse qui n’est pas restée lettres mortes puisque le gouvernement vient de se donner des moyens matériels pour y parvenir.

Les quarante mille ... Lire la suite


Société
Jeudi 28 Mai 2020 - 19:13

La reprise des cours dès le 2 juin pour les élèves en classe d’examens annonce quelques restrictions, comme la suppression des recréations classiques pour renforcer les mesures sécuritaires et éviter la propagation de la Covid-19.

« Les recréations seront suspendues. Les élèves, surtout les plus petits, passeront les heures de pause dans les salles de classe. Les enseignants pourront les occuper par des séances de poésie, de chants et autre occupation ludique. Ceci dit les petits marchés au sein des établissements seront interdits. Les parents auront donc l’obligation de préparer les boites déjeuner à emporter pour leurs petits », a expliqué, lors d’un échange, David Boke, inspecteur général de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation.

Après quarante-six jours de déconfinement dû à l’état d’urgence sanitaire du fait de la ... Lire la suite


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 14:33

Cet acte constitue, selon l'ONG, une atteinte grave à la liberté de la presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme et  exhorte les autorités provinciales de Sankuru à favoriser l’exercice de la liberté de la presse sur toute l’étendue de cette province.

L'Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (Olpa) se dit consterné par l’interpellation d’Apollinaire Ngandu, journaliste à Radio Lusambo FM number One, station communautaire émettant à Lusambo, chef-lieu de la province de Sankuru. L'ONG, qui condamne cette « interpellation injustifiée d’un journaliste en plein exercice de son travail », indique que cet acte constitue une atteinte grave à la liberté de la presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de ... Lire la suite


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 15:15

L’organisme onusien affirme, le 27 mai à Brazzaville, accueillir les innovations à travers le monde, y compris le recyclage des médicaments, des produits issus de la pharmacopée traditionnelle et la mise au point de nouvelles thérapies dans le cadre de la recherche de traitements potentiels à la Covid-19.

Dans son communiqué, l’OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative recèle de nombreux bienfaits. Selon l’organisme onusien, l’Afrique a d’ailleurs une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens de santé qui jouent un rôle important dans les soins à la population. Des plantes médicinales telles que l’artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles de la COVID-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables. ... Lire la suite


Société
Jeudi 28 Mai 2020 - 19:15

Entre pic, plateau et décrue, Baromètre a pris la température de la covid19 au chevet de la République du Congo et le malade serait en voie de guérison. Ce que chacun espère. 

Alors que les mesures d’un second pallier de déconfinement progressif pourrait être prochainement annoncé, la population semble partagée entre le pire à venir, et qui serait à craindre, et une catastrophe prématurément annoncée qui serait, quant à elle, derrière nous. Il  paraît probable que la vérité se situe entre les deux car les chiffres de la surveillance épidémiologique publiés par l’OMS et la Primature, les 23 et 25 mai 2020, permettent de se faire une idée, plus ou moins précise, à travers les indicateurs des deux foyers principaux de l’épidémie que sont Brazzaville et Pointe-Noire. A travers l’analyse de ces chiffres, la page Baromètre.cg a pris la température de ... Lire la suite


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 14:20

L’ONG appelle les ministres concernés par ce secteur d’instruire les services sous leur tutelle au respect de la Constitution et des textes internationaux ratifiés ou signés par la RDC en matière des droits de l’homme, alors qu’elle dit attendre des inspectorats judiciaires civil et militaire un contrôle de ces lieux de détention.

 

La Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) indique avoir constaté, dans son monitoring du 26 mai, que les cachots des parquets et de la police dans la ville province de Kinshasa seraient remplis de détenus et prévenus. « Les cachots de la police situés au camp Lufungula, par exemple, sont remplis de gens en détention dont le délai est largement dépassé. Il en est de même de tous les petits cachots de la police à Kinshasa ainsi que ceux des parquets près des parquets de la République et ceux près le parquet général de la ... Lire la suite


Société
Mercredi 27 Mai 2020 - 14:10

Le directeur des Opérations de la Banque mondiale en RDC, Jean-Christophe Carret, et le représentant de l’Unicef, Edouard Beigbeder, ont procédé le mardi 26 mai à la remise d’un important lot d’équipements et de matériels de santé au ministère de la Santé et au Secrétariat technique du Comité interministériel de riposte à la covid-19. Cette remise a été faite en présence des responsables des structures et provinces bénéficiaires.

Le lot d’un montant d’environ trois millions de dollars entièrement financés par la Banque mondiale (BM) comprend douze ambulances, trente motos, trente respirateurs ainsi que des équipements de protection et des produits de désinfection pour les soignants en première ligne tels que des masques et des gants, des stérilisateurs, des trousses chirurgicales et autres fournitures nécessaires aux services d’urgence et de ... Lire la suite


Société
Mardi 26 Mai 2020 - 17:16

La réduction de nombre de clients dans les transports pour  lutter contre le coronavirus crée des comportements mercantiles chez les contrôleurs de bus de la ville océane.

Une dispute s’est déclenchée entre un client et un controleur, le lundi 25 mai, à l’arrêt de bus de l’hôtel Elaïs au centre-ville de la ville océane. Le contrôleur a imposé 500 F CFA comme ticket de la course à ce passager.  Certains clients qui étaient pressés ont accepté et d’autres ont crié au scandale.

D’aucuns parleraient d’une complicité tacite entre les propriétaires desdits bus et les contrôleurs, car ils voudraient gagner de l’argent qu’ils perdent  à cause de la réduction du nombre de passagers. Plaintes et grincements des dents de la population qui appelle les autorités de la ville d’être regardantes. Ce comportement risque de se généraliser durant cette ... Lire la suite

Pages