Allocations Covid-19 : 3.603 ménages en détresse bénéficieront de l’aide à Goma Tsé-Tsé

Lundi 3 Août 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’identification des ménages étant achevée dans tout le district, la ministre des Affaires sociales et de la solidarité, Antoinette Dinga Dzondo, a procédé, le 3 juillet à Nganga Lingolo, au lancement des travaux de certification des données, avant d’amorcer le paiement des bénéficiaires dans les prochains jours.

Au total 6063 ménages ont pu être enquêtés par les équipes mixtes mobilisées à cet effet, sur les 6475 foyers préalablement listés. Dans ce nombre, 1772 ont été déclarés ménages en détresse sociale. Chaque foyer doit bénéficier d’une aide financière d’urgence et prioritaire de cinquante mille francs CFA, tel que prévu par le gouvernement.

En dehors des foyers en détresse sociale, 1831 autres ménages dits vulnérables et pauvres ont été aussi sélectionnés. Ceux-ci auront, eux aussi, droit d’un appui financier du gouvernement, dans le cadre de l’aide d’urgence Covid-19.

Ces ménages pauvres ont été identifiés dans les quarante-quatre villages du district de Goma Tsé-tsé, y compris Nganga Lingolo, une banlieue de Brazzaville sud, territorialement dépendante de cette localité située dans le Pool.

La certification des résultats lancée est dévolue au comité pluri-acteurs, regroupant les représentants de plusieurs entités. Elle est consacrée à la confrontation des données en vue de corriger les imperfections supposées afin d’établir un fichier définitif des foyers bénéficiaires.

S’adressant à ce groupe placé sous la direction du sous-préfet de Goma Tsé-Tsé, Prosper Diatoulou, la ministre des Affaires sociales et de la solidarité les a appelés à l’impartialité dans le traitement des données.

« Vous devez travailler sans injonctions de qui que ce soit du ministère. Faites la certification des données en toute impartialité afin de produire la liste définitive des vrais bénéficiaires, conformément aux directives du chef de l’Etat », a souligné Antoinette Dinga Dzondo.

Rappelons que les ménages pauvres et vulnérables de Poto-Poto et de quelques autres arrondissements avaient déjà touché leurs allocations d’urgence.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

La ministre des Affaires sociales remettant un bottin au sous préfet de Goma Tsé-tsé/Photo Adiac

Notification: 

Non