Amélioration de la situation des réfugiés : le HCR appelle les Etats à coopérer efficacement

Mercredi 19 Juin 2019 - 17:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés, ce 20 juin, l'agence onusienne a publié son rapport annuel, invitant les gouvernants à se montrer exemplaires et solidaires pour faire face à la situation des déplacés.

Dans son rapport, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés ( HCR ) souligne que parmi les facteurs des déplacements forcés, figurent les guerres, les violences et la persécution. Ce sont ces éléments qui ont propulsé les déplacements forcés dans le monde, s’illustrant par un nouveau record, notamment avec environ soixante-huit millions de personnes déracinées.  Et, dans ces statistiques, vingt-cinq millions sont des réfugiés qui ont fui leurs pays pour échapper au conflit ou à la persécution.

« Il s'agit là, d'un accroissement et d’une forte augmentation jamais enregistrés par le HCR pour une seule année. Parallèlement, le nombre de demandeurs d’asile qui étaient toujours en attente de l’obtention du statut de réfugié au 31 décembre 2017 a augmenté d’environ trois cent mille personnes alors que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont au nombre de quarante millions. Et, les pays en développement sont les plus affectés », indique le HCR, avant de lancer un appel à la solidarité des pays d’accueil. Pour l'agence onusienne, dans un monde où chaque jour la violence force des milliers de familles à fuir leur foyer pour survivre, il est crucial pour la communauté internationale de se montrer solidaire avec les réfugiés.

« L'agence des Nations unies pour les réfugiés avait appelé, en 2016, la communauté internationale à soutenir son travail et à se montrer plus solidaire avec les réfugiés. Dans le même esprit, elle appelle cette année les communautés et les entreprises partout dans le monde à soutenir les réfugiés », conclut-elle, tout en signifiant qu’en 2016, elle avait lancé une pétition afin d’envoyer un message clair aux gouvernements pour qu’ils réfléchissent sur la question liée à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés.  Cette pétition demande aux gouvernements d’assurer que chaque enfant réfugié soit scolarisé, chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr, chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer à communauté  

« En cette Journée mondiale des réfugiés, nous rendons hommage à la force, au courage et à la persévérance de millions de réfugiés. C'est aussi l'occasion pour le grand public de montrer son soutien aux familles déracinées », a spécifié le HCR.

 

Rock Ngassakys

Notification: 

Non