Amical Fifa : la RDC battue par la Côte d’Ivoire

Lundi 14 Octobre 2019 - 19:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après le résultat d'égalité face à l'Algérie, le 10 octobre à Blida, le onze national congolais s'est  incliné face à son homolgue ivoirien, dans la ville française d'Amiens, dans le cadre de la trêve internationale.

Les Léopards ont été battus, le 13 octobre, par les Eléphants sur la marque d’un but à trois. C’était leur deuxième sortie dans le cadre de la trêve internationale après le nul mémorable d’un but partout contre les Fennecs d’Algérie. Face à la Côte d’Ivoire, le sélectionneur Christian N’sengi a opéré deux changements par rapport au onze de départ du premier match, avec la titularisation de Samuel Moutoussamy comme récupérateur (préféré à Wilfried Moke).

Parfait Mandanda a gardé les buts congolais  avant d'être remplacé à la pause par Antony Mossi. En défense, Jordan Botaka s'est positionné à  droite, Ava Dongo et Chancel Mbemba dans l'axe, Masuaku à gauche. Chadrac Akolo sur le côté gauche (à la place de Yannick Bolasie) et Jackson Muleka à droite (remplaçant Neeskens Kebano). Gaël Kakuta et Paul-José Mpoku ont animé le jeu. Cédric Bakambu était à la pointe de l’attaque. Les Léopards se sont donc positionnés en 4-1-4-1, comme contre les Fennecs d’Algérie trois jours plutôt.

Du côté des Eléphants, le gardien de but Sylvain Gbohouo du TP Mazembe de Lubumbashi a été titulaire. Et dans le champ, Konan, Traoré, William Kanon, Serge Aurier, Frank Kessie, Maiga, Fofana, Nicolas Pépé, Wilfried Zaha et Max-Alain Gradel. 

Supérieurs au niveau athlétique, les Eléphants ont réussi à accaparer le jeu en première période. William Kanon a ouvert la marque à la 22e mn, profitant d’une léthargie de la défense congolaise à la sortie d’une combinaison ivorienne. Ensuite, c’est Nicolas Pépé qui a été à la conclusion d’une incursion de Wilfried Zaha sur le flanc droit de la défense des Léopards, un peu apathique, à la 44e mn.

En seconde période, il y a eu des changements dans le camp des Léopards. Antony Mossi a pris la place de Mandanda à la 46e mn, Kakuta a cédé la sienne à Kebano et Muleka a été remplacé par Bolasie. Les joueurs de N’sengi Biembe ont été plus présents dans l’entrejeu. Moutoussamy a gratté des ballons. Sur une passe de Bolasie, Chadrac Akolo a réduit l’écart à la 64e mn. Les Léopards ont même loupé l’égalisation. Moutoussamy a trouvé Bakambu dont la balle de tête s’est écrasée sur le poteau droit de Sylvain Gbohouo. Touché aux adducteurs, Mbemba a quitté l’aire de jeu du stade de la Licorne, à la 84e mn, laissant sa place à Kevin Mondeko. Alors que le match s’achevait, Wilfried Zaha, dans une contre-attaque, a mis dans le vent le latéral droit Jordan Botaka avant de tromper le gardien de but Antony Mossi pour le troisième but des Ivoiriens. 

Cette deuxième sortie des Congolais a été assez décevante, en dépit du jeu produit  en seconde période. Nouveau sélectionneur, N'sengi Biembe doit progressivement imprimer sa marque chez les Léopards.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Vue du match amical du 13 octobre 2019 à Amiens, en France ,entre la RDC et la Côte d'Ivoire

Notification: 

Non