Art: une bande dessinée sensibilise les Congolais à la covid-19

Jeudi 11 Juin 2020 - 18:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Désireux de participer à l’effort de sensibilisation à la covid-19 au Congo, Rock ’son, un artiste graffeur congolais, multiplie des initiatives. Après les fresques murales réalisées çà et là, dans certains quartiers de Brazzaville, le graffeur exhorte, à travers sa bande dessinée, la population au respect des règles barrières pour freiner la propagation du coronavirus au Congo.

 

Exposé sur le mur de clôture du lycée Thomas-Sankara dans le 7e arrondissement Mfilou, les images peintes sur des banderoles donnent à voir des hommes, des femmes et des enfants avec des masques, des mouchoirs au nez. « S’il vous plaît, barrons la route au coronavirus en respectant les mesures sanitaires prises. Si ce n’est pas nécessaire, ne sortez pas ; si vous devez sortir, portez un masque ; ne vous serez pas les mains ; respectez la distanciation physique », indique-t-il  à travers cette bande dessinée.

 

Tout comme les musiciens, comédiens, les ONG et les associations, ce gaffeur congolais apporte sa pierre à l’édifice. Pour lui, la lutte contre la covid-19 au Congo n’est pas seulement une affaire gouvernementale. Cela implique la participation de tous. Chaque congolais dans son champs d’action devrait, selon les moyens dont il dispose contribuer à la sensibilisation. « La population semble négliger les mesures barrières et baisse de plus en plus la garde en cette période de déconfinement et cela pourrait être une source de propagation de la maladie », a-t-il déploré.

Selon lui, nombreux sont ceux qui refusent de croire à l’existence de cette maladie.  Il est indispensable d’intensifier des compagnes de sensibilisation aux risques de contamination, aux moyens de prévention contre la maladie sur les lieux publics et privés, afin d’éviter la propagation à grande échelle. Les risques épidémiques mises en exergue dans bon nombre de films et de séries récents à travers le monde ne sont pas que le fruit de l’imagination, ces dernières sont tirées aussi des maladies qui ont réellement existé. « J’ai décidé de lancer cette compagne de sensibilisation à la covid-19 via la bande dessinée pour amener cette population au bon sens car une image est plus parlante qu’un texte écrit », a laissé entendre Rock’son.

Par ailleurs, l’artiste insiste sur la responsabilité individuelle et collective, surtout à l’heure actuelle où le nombre des cas connaît une augmentation significative. Auteur de plusieurs bandes dessinées sur les faits de société au Congo, les bandes dessinées de Rock’ Son se veut à la fois culturel et pédagogique.

Cissé Dimi

Légendes et crédits photo : 

La bande dessinée de Rock' Son sur le coronavirus

Notification: 

Non