Arts martiaux : de l’or et de l’argent pour les karatékas congolais de France

Vendredi 20 Juillet 2018 - 20:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En dehors des médailles remportées en individuel, le trio congolais (Adonaï Mayinguidi, Rocky Mobonda et Gelin Akondzo) s’est hissé sur la première marche du podium, en équipe, lors de la Coupe de France corps 2018.

Les karatékas congolais du club Dragon force n’ont pas fait piètre figure à la Coupe de France corps 2018. Sous la houlette de l’entraîneur Brice Louvouelo, les compétiteurs Adonaï Mayinguidi, Rocky Mobonda et Gelin Akondzo ont prouvé de quoi ils étaient capables. Le premier a empoché la médaille d’or en individuel. Une performance qui peut être considérée comme une première grande première pour lui depuis qu’il s’est installé en France. Au plan local, il a plusieurs titres à son palmarès tant en équipe nationale qu’en club. Plusieurs fois champion du Congo avec le club Soumaraï, Adonaï Mayinguidi a remporté la médaille de bronze aux onzièmes Jeux africains 2015 à Brazzaville. Il évolue désormais au club Dragon force en France.

Rocky Mobonda a, quant à lui, remporté la médaille d’argent dans la catégorie des -84kg et  Gelin Akondzo s’est contenté, pour sa part, de la médaille de bronze. Dans l’ensemble, comme les résultats le prouvent, la prestation des karatékas congolais de France a été appréciable. C’est, d’ailleurs, pour cela que le président de l’Association des karatékas congolais de la diaspora, André Ngolo, et les athlètes demandent au président de la Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires (Fécoka-Ama), Dominique Ondzé, dit Me Doukaye, la levée des sanctions prononcées contre certains d'entre eux afin de leur donner la possibilité de défendre les couleurs du Congo en équipe nationale.

Il faut souligner que depuis la 129e session du Comité international olympique, il y a deux ans au Brésil, le karaté a été reconnu comme sport olympique. Aux Jeux olympiques de 2020, l’art martial japonais fera donc son entrée comme sport additionnel. Après sa réélection à la Fécoka-Ama, le président Doukaye a fait de la participation des karatékas congolais aux Jeux olympiques de 2020 un défi et une priorité. « Notre objectif, c’est la participation du karaté congolais aux Jeux olympiques 2020. Participer à ces jeux en est une chose mais en sortir honorer en est une autre. Voilà pourquoi, notre mission entre 2016 et 2020 sera un véritable combat de kamikaze », avait-il dit à l’occasion. Donner la possibilité à tous les athlètes de travailler et de se faire une place méritée au sein de l’équipe nationale est souhaitable pour relever un tel défi.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Photo : Les médaillés congolais de la Coupe de France Corps 2018

Notification: 

Non